Mimile

V.I.P
  • Compteur de contenus

    1 489
  • Points

  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    5

Réputation sur la communauté

38 Excellente

À propos de Mimile

  • Rang
    #include <cretin.h>
  • Date de naissance 17/06/1987

Mes informations

  • Sexe
    Masculin
  • Localisation
    Yverdon-les-Bains
  • Intérêts
    Trouver un boulot ...

Informations de contact

  • Site web
    http://
  1. Yep, voilà quelques photos prises à l'arache ... désolé pour la qualité mais je les ai prise avec mon iPhone ... c'est amplement suffisant pour whatsApp xD.
  2. Petit retour discret avec une nouvelle config perso qui fera date dans ma vie car c'est le premier PC que je monte de mes petites mimines qui n'ont pas fait grand chose d'elle même à part de la prog depuis bien longtemps ... Boitier : Corsair Carbide 500R Arctic White Alimentation : be quiet! Straight Power E9 CM 680W Carte mère : Asus R.O.G. Maximus VI Hero Processeur : i5 4670 3.40GHz (i7 un poil cher ce sera pour une prochaine amélioration) Ventirad : Noctua NH-U12P RAM : Kingston HyperX Fury, 2 x 4Go DDR3 - 1600MHz (la Corsair Vengeance étant trop haute pour passé sous le ventirad ...) Carte graphique : Asus GTX 770, Direct CU II OC Stockage : SSD Samsung 840 PRO Series, 128 Go + SSHD Seagate Desktop 1To Ecrans : Asus VE228TR + Dell 1907FP (Récupérer de mon précédent PC, donc appelé à être remplacer rapidement ...) PC vieux d'une semaine
  3. ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ Arnwald Alors qu'il s'était installé un jolis méli-mélo de mage et d'animaux autour de la chanteuse, le chiot d'Arwen échappa des mains de ce dernier et se rua sur la loutre mais celle-ci le vit arriver et profita du joyeux capharnaüm pour s'échapper du groupe et courir dans les rues. Le chiot d'Arwen se faufila entre les jambes des gens attrouper pour partir à la poursuite de cette dernière, suivit de près par Arwen qui n'a pas pu s'empêcher de bousculer certaines personnes, étonné de la voir s'enfuir comme ça jusqu'au moment où Keith, rester sur un toit, se mit à nouveau à hurler à leur intention. - Elle s'échappe, suivez Arwen. A ce moment, une partie du groupe se retourna et partit en courant dans la direction qu'avait prise Arwen. Seul Saluky, Myrth et Mae restèrent en arrière, trop surprise ou soulagée comme Saluky, pour partir à leur suite. Myrth reprit alors la main de Saluky et, au passage, celle de Mae qui dépoussiérait un peu ses habits. - Qu'est-ce que vous attendez ? Allons nous amuser avec les autres. Myrth se mit à courir en tirant sur ses deux nouvelles amies mais Mae ne put s'y préparer et trébucha lorsque Myrth tira sur son bras. Cette dernière, plein d'énergie avança quelque pas, traînant par la même occasion Mae sur quelque mètre, avant de s'apercevoir que cette dernière était en train de manger les pavés de la rue … - Ah, mince, excuse-moi … heu … je ne me rappelle plus ton nom. Myrth aida Mae à se relever alors qu'elle se dépoussiérait pour la deuxième fois. - Je m'appelle Mae, mais ne t'inquiète pas, - C'était un accident, je suis parfois un peu trop enthousiaste et j'oublie de faire attention. - Ce n'est pas grave. - Bon ben, on va y aller gentiment alors. Myrth n'avait pas lâché la main de Saluky, lorsque celle-ci serra celle de Myrth qui se retourna vers elle. - Qu'est-ce qu'il y a Saluky ? - Ils ont disparu en tournant à droite. - Ah, il faut qu'on les rattrape avant de les perdre. Tu peux nous suivre Mae ? - Oui, allons-y. Elles se mirent à nouveaux à courir toute le trois et une fois arrivé à l'angle de la ruelle, Willem apparut subitement. Il était revenu en arrière car il ne les avait pas vue derrière le groupe et s'inquiétait. Myrth courait vite et ne vit pas tout de suite Willem, elle put l'éviter au tout dernier moment mais Saluky, elle, ne le vit que lorsque Myrth dévia de sa trajectoire, et donc le choque était inévitable. Dans un magistral éclatement, Saluky renversa Willem qui tomba à cul avec Saluky allongée sur lui. Cette dernière, passé le moment de surprise, se releva immédiatement mais Willem lui, semblait … comme … ben, il était aux anges le saligaud ! Myrth ne put s'empêcher de l'engueuler même si elle y était un peu pour quelque chose, à vouloir trainer derrière elle la pauvre Myrth, il fallait bien que cela arrive. Willem se relava, écoutant à peine les reproches de Myrth. Saluky lui demanda si tout allait bien et il répondit que oui, et que mieux valait rentrer dans une charmante jeune fille comme elle que dans un poteau … Allez comprendre la réflexion. Myrth releva un sourcil, puis remis une couche de reproche an donnant un léger coup de coude dans les côtes de Willem. Mae elle observa la chaîne d'abord choquée par la violence du choc puis amusée par la tournure que cela avait pris. - Bon, on essaye une troisième fois de les rejoindre ? Si ça continue comme ça y en a qui vont finir par mourir … Le groupe se remit une nouvelle fois à poursuivre le groupe de tête, même si celui-ci était déjà loin devant. Willem nota que la loutre semblait se diriger vers le port, donc il invita les filles à le suivre et effectivement, il vit de loin que le groupe de tête tourna à droite sur la grande rue menant au port. Cette rue était pleine de marchands et il se dit que le monde qui s'y trouverait devrait ralentir le groupe. Il tourna donc à droite pour passer par de petites ruelles et de petites cours intérieurs pour essayer d'arriver en même temps au port et essayer de prendre la loutre en tenaille. - Mais où vas-tu Willem. - Ah, je vois que tu as retenu mon prénom, petite Myrth. C'est bon signe pour … Myrth le coupa sèchement. - Idiot! Willem fit mine de n'avoir rien entendu. - … On prend un raccourci pour rejoindre les autres au port. - Au Port ? - Oui, je suis sûr que la loutre les y emmène, elle y sera plus à l'aise pour nous semer. - Ou pour jouer avec nous. - Oui peut-être. Alors que ce groupe continuait son parcours à travers les maisons, l'autre groupe, mener par Arwen et son chiot avancer péniblement à travers la rue marchande. En effet, moultes fruits et légumes s'étalèrent sur les pavés. Des gens furent bousculer et manquèrent eux aussi de s'étaler au sol mais personnes ne fut blesser … enfin, si ce n'est Arwen. En effet, juste avant d'arriver au port, un marchand poussant une charrette surgit au croisement, enfin c'est qui sembla à Arwen mais celui-ci n'avançait pas vraiment vite. Alors que son chiot passa dessous sans aucun problème, Arwen buta contre le coin de la charrette, ce qui eut pour effet de l'envoyer valser de l'autre côté de la rue. Il essaya de ne pas retomber mais en voulant se rattraper à une porte, celle-ci s'ouvrit subitement et Arwen ne put éviter la rencontre douloureuse entre son nez et la porte. Cela l'arrêta net et il tomba à genou un instant avant de se rouler parterre en se tenant le nez. Une fille du groupe s'arrêta pour l'aider à se relever mais il ne connaissait pas son nom. Il se releva alors mais avant qu'il eut le temps de la reconnaitre, elle poursuivit sa course avec les autres. Arwen s'assit alors sur un banc pour reprendre ses esprits alors que le groupe qui n'était plus mener que par son chiot arrivait au port. Willem avait vu juste, les deux groupes se rejoignirent au port mais pas de la façon dont il aurait espéré. Alors que la loutre arriva sur le quai principal du port, elle attendit quelques secondes en observant une petite ruelle sur la droite. Le premier groupe la voyant ainsi attendre ralentit l'allure, s'arrêta presque même mais la loutre se remit à courir en direction de la ruelle qui débouchait sur le même quai et passa à vive allure devant celle-ci. Willem, suivit des trois jeunes filles du deuxième groupe, arrivait au bout d'une ruelle, il voyait de l'eau et annonça fièrement aux autres qu'ils arrivaient au port. Il vit alors passer la loutre sur le quai devant lui et alors qu'il allait s'exclamer, Myrth accéléra comme si elle avait elle aussi vu la loutre passer. Saluky avait elle aussi vu la loutre et comme par pressentiment, elle lâcha la main de Myrth et ralentit son pas. Mae, étonnée et ne comprenant pas la réaction de Myrth et de Saluky, voulut suivre les deux autres mais Saluky lui barra le chemin en tendant son bras à côté d'elle. - Mais qu'est-ce que tu …. Mae n'eut pas le temps de finir sa phrase lorsque Willem et Myrth arrivèrent sur le quai et son visage fut transformer par la stupeur. L'autre groupe arriva au même moment devant la ruelle et le choc fut terrible. On aurait put entendre le bruit des os qui s'entrechoquait s'il n'avait pas été couvert par le bruit de corps tombant à l'eau. La rencontre entre les deux groupes fut si violente que trois personnes tombèrent du quai. Alors que Willem rencontra violemment Nazariy, enfin vu sa forme ça ne pouvait être que lui, il trébucha et glissa sur les pavé du port. Il tenta de se rattraper au bord mais il tomba en avant, toutefois il put se suspendre d'une main à un crochet utilisé pour passer des cordages de bateaux, il échappa donc de peu à la baignade. Myrth quant à elle rencontra Kocorosie et vu la différence de taille, cette dernière fut purement et simplement éjectée et alla directement piquer un plongeon dans l'eau du port. Alors que Myrth resta estomaquée, Lune lui rentra dedans et elles tombèrent toutes les deux au sol dans les bras l'une de l'autre. Jayden quant à elle, tenta d'éviter Willem lorsqu'il glissa au sol mais elle ne put éviter Kocorosie en plein vol et elle fit emportée avec elle jusqu'à la surface de l'eau. Keith, qui avait un léger temps de retard vu qu'il dut courir sur quelque toit avant de redescendre dans la rue pour pouvoir mieux suivre le groupe ne le regretta pas. Il fut surpris d'apercevoir la loutre qui était sagement assise un peu plus loin et qui semblait les narguer en observant le spectacle qu'elle avait provoqué. Elle semblait s'amuser la sale bête pensa-t-il. Il hésita même à lui jeter une de ses pierres mais il vit Arnwald tenter de se jeter sur elle mais elle s'enfuit au dernier moment alors que ce dernier s'écrasa au sol et manqua de se prendre une bite d'amarrage dans la figure. Il vit quelque banane voler en direction de la loutre alors que Nana s'était retrouvée à terre en trébuchant sur quelqu'un étaler au sol. Puis il vit Saluky et Mae sortir la tête de la ruelle et na savant pas si il fallait aider ceux qui était au sol ou poursuivre la loutre. - Abandonnez cette loutre. Leur dit Keith avant d'ajouter. - Sortons d'abord ceux qui sont dans l'eau. Il entendit soudain les aboiements d'un chiot. Il crut reconnaitre la couleur du pelage du chien d'Arwen sur un bateau. Celui-ci avait, semble-t-il lui aussi compris ce que tramait la loutre, peut-être est-ce là l'un des pouvoirs des familiers mais cela lui permit d'éviter de se faire prendre dans le choc des corps, il avait sur un quai de bois le long du quai ou était les autres et il avait profité du moment où la loutre s'était arrêtée pour la dépasser et la prendre à revers. Il ne la mordit pas, il appuya simplement sur sa queue avec une patte pour l'empêcher de continuer sa course. Ça y est, la loutre était enfin entre leurs mains, enfin, entre les mains d'un de ses semblables, peut-être que seul un familier pouvait en attraper un autre qui sait.
  4. ~ Arnwald ~ Arwen et son chien ~ Arwen se faufilait entre les marchands et leurs clients dans les rues étroites du centre de Lys lorsque son chien s'arrêta brusquement au détour d'une ruelle. Arwen ralentit jusqu'à arriver près du chiot mais celui-ci semblait renifler une piste. Arwen pensa qu'il était sur celle de la loutre mais le chiot se rua sur un petit tas de ferraille, pas plus qu'une ou deux pommes, qui se trouvaient dans un coin de cette ruelle en cul-de sac. Il lui sembla voire le tas de ferraille remuer tout seul avant que le chiot n'aboie en se ruant dessus et le détruisant. - Mais, qu'est-ce que tu fais ? Tu vois bien que ce n'est qu'un tas de ferraille. Le chiot s'arrêta et renifla les restes de ce qu'il venait de détruire à coup de pattes et de crocs. Il se mit à grogner à et tourner autour des restes comme si quelque chose se trouvait là mais Arwen ne voyait rien d'autre que des bouts de ferraille éparpillé. Il se passa quelques minutes avant qu'un inconnu n'apparaisse au coin de la rue d'où était venu Arwen auparavant. Il était plutôt surpris pas l'apparence de l'inconnu lorsqu'il prit un pause menaçante et par son drôle de compagnon qui tentait de lui faire mal en lui donnant de coups de … pied s ? … dans la cheville droite. - Hm... monsieur pourriez-vous demander à votre heu.. "compagnon" d'arrêter de me frapper ? L'inconnu se présenta comme un membre fraîchement recruté comme lui mais Arwen ne le reconnut pas immédiatement. Il prit de force son chiot et se dirigea vers la ruelle lorsque deux petites choses se ruèrent entre leur pied et pattes en direction d'Arnwald. Le chiot grogna encore un peu mais un chut d'Arwen suffit cette fois-ci à le calmer. Une brève discussion entre eux aboutit à l'invitation d'Arnwald d'unir leur force pour trouver cette loutre. Arwen pensa que cela pourrait-être bien, au pire des cas il fera usage de son pouvoir donc il fit un signe d'approbation il retourna avec Arnwald, son compagnon et le chiot d'Arwen dans la rue commerçante lorsque soudain un événement mit de l'agitation dans la rue. Les deux mages et leur compagnon respectif se dirigèrent vers le lieu d’où était partit cette agitation et ils tombèrent sur un petit groupes d’autres membre fraîchement recruté. Arwen pensa qu’il venait à peine d’arriver et que déjà ils mettaient le boxon. Son chiot s'était lui élancer vers le groupe avant de sauter sur des caisses et de tourner frénétiquement en rond comme si quelque chose l'excitait à cette endroit mais il se calma et renifla avec insistance et se mit a suivre une piste après quelques minutes. Franchement, il n’était pas venu ici pour voir cela. Il tenta de s’éclipser du groupe mais quelqu’un le retint en saisissant son bras.
  5. Bon ben vu que tout le monde a l'aire d'être satisfait, moi je vais faire ma p***. Non en fait ton travail est très bien Tarask merci beaucoup mais comme je le pensais, l'image de base ne convient pas, même avec tous les talents artistique déployé. Bref, est-ce que tu pourrais faire une version avec l'image ci dessous s'il ta plaît? u as le droit de m'envoyer paitre et je le comprendrais, bien que je n'ai pas encore acheter FFXIV =O.
  6. Arwen et son chien ainsi que la populace de Lys. Voyant la tournure des événements, qu'Arwen avait observait de loin, et après avoir effacé la surprise sur son visage, ce dernier signa finalement son contrat en répandant sur son index le sang qui coulait de sa langue qu'il venait de mordre. Ceci fait il se leva et prit ses affaires. Il se dirigea vers l'escalier qui menait à l'étage des dortoirs afin d'y déposer son sac de voyage sur un lit libre choisit au hasard. Lorsqu'il redescendit, son chiot l'attendait sagement au bas des marches. Il remuait frénétiquement la queue et lorsqu'Arwen voulut lui caresser la tête une fois arrivé en bas de l'escalier, le chiot aboya puis s'enfuit rapidement et sortit par la porte qu'i n'était plus qu'un trou par laquelle toute la ville semblait vouloir s'y engouffrer par petit groupe. Arwen se mit aussitôt à le poursuivre après avoir lancé, surement dans le vide, un mot en direction de Marty, occupé à discuter avec les derniers arrivés. - J'ai signé le contrat monsieur Marty, je vais de ce pas rejoindre les autres en ville. Arwen sortit de la maison de guilde et à peine passé le porche, il s'arrêta le temps de voir dans quelle direction était parti ce satané chiot. Il vit disparaitre une queue qui ressemblait à celle du chiot disparaitre au coin de la rue en face. Il se mit à courir dans cette direction mais arrivé au coin, la rue était bondée de monde, c'était jour de marché et celui-ci s'était dans un bon nombre de rue autour du centre-ville et jusqu'au port. Arwen dut slalomer pour éviter de bousculer les gens mais il ne put éviter que des gamins, qui couraient en sens inverse, ne manquent de la faire trébucher. L'un d'eux lui jeta un regard défiants et Arwen fut surpris mais il était trop occupé à poursuivre son chien pour lui adresser un regard. Le gamin lui, regarda partir au loin Arwen qui se dirigeait vers le port avant qu'il ne rejoigne ses amis qui l’appelaient de l'autre bout de la rue.
  7. Ça c'est spiro qui y a pensé ... XD. Sinon j'ai ajouter quelque chose sur le lien qui lie le familier et son maitre.
  8. Bon alors, voilà une petite explication/description des familiers. Un familier est un animal ayant un pouvoir. Tout comme les hommes, un nouveau sur 1'000 est susceptible de naître avec un pouvoir net c'est aussi valable pour toutes les espèces animales existantes. SI vous n'avez pas d'objection, on peut imaginer la même chose pour les insectes mais là ce sera plutôt une larve sur un million qui soit dotée d'un pouvoir. Imaginé une fourmilière pouvant compter plusieurs milliers voire un milliard d'individu, elle pourrait alors compté entre mille et un million de super-fourmis ... donc du coup, chaque fourmilière serait un danger mortelle ... Par conséquent, il se peut très bien que lors d'aventures vous tombiez sur un dragon doué d'un pouvoir le rendant soit encore plus puissant et meurtrier que d'habitude soit totalement inoffensif, si son pouvoir est par exemple de ne cracher que des confettis au lieu du feu. Il se peut aussi que vous tombiez sur un moustique capable de sucer tout votre sang comme un aspirateur Dyson ©, donc extrêmement dangereux ou une araignée capable de tricoter des pullovers de chez YSL avant même qu'il ne soit créer par le couturier lui-même ... Libre est votre imagination. Un familier est alors un animal doué d'un pouvoir dont il apprendra l'usage au fil de sa croissance, il n'est pas conscient d''être différent des autres de sa portée, il peut donc être facilement abandonné par sa mère, ce qui expliquerait qu'il soit plus rare que nous le pensions. Son espérance de vie peut être très différente mais en général elle est soit similaire soit plus longue que les autres membres de l'espèce. Certains peuvent vivres des siècles, d'autre une quinzaine d'années, libre à vous, il peut donc être un familier qui se transmet entre les membres d'une même famille ou d'une confrérie au fil des générations. Un mage peut se lié à un familier de différente manière, tout dépend de l'espèce et du pouvoir de l'animal en question. Un familier issu d'une espèce docile ou facilement domesticable peut alors se lier facilement à un mage mais rien n'empêche de domestiquer un dragon, tout dépend de la façon dont vous vous prenez et de la crédibilité de la chose. Un familier sera plus attiré par un mage que par un humain sans pouvoir, la raison est inconnue mais il se peut que l'instinct des animaux les guide vers une personne ayant un pouvoir "compatible" mais il n'y aucune documentation là-dessus, tout reste encore à découvrir de ce côté. Toutefois, un familier peut se lier fortement à un mage et comme les deux sont doté de pouvoir, il se peut qu'un lien magique se créer entre eux mais la nature de ce lien peut être aussi bien de type "à la vie et à la mort" (donc intransmissible, l'un ne peut vivre sans l'autre) ou de type "fonctionnel" (donc transmissible, le plus puissant/ancien mage d'une famille/confrérie). La création du lien se faire au fur et à mesure que la relation entre le mage et un familier évolue, toutefois certains mage prétende qu'il y ait le moyen de renforcé ce lien par de la magie mais là aussi, aucun livre connu ne traite de ce sujet. L'évolution de ce lien peut donner lieu à d'intéressants phénomènes comme le partage des sens. Si le lien est assez fort, il se peut que le mage puisse ressentir ce que ressent son familier à travers ses sens (ouïe, vue, odorat, etc.), on parle alors de lien fusionnel qui peut être contrôlable ou non suivant son évolution. On ne sait pas si ce partage des sens fonctionne dans les deux sens, (le familier ressent lui aussi ce que ressent son maitre) mais cela est vraisemblable selon certains grands mages. Au final, un familier peut simplement être un compagnon d'un jour ou de longues dates. Un fois le lien consolider par une magie, on parle alors de maitre et de familier. Nous connaissons, à l'heure actuelle, deux familiers. Il s'agit de la Loutre Blanche et du chiot d'Arwen. La Loutre Blanche est d'un blanc immaculé et est peut être aussi vielle que la guilde. Elle ne se lie qu'avec le chef de la guilde qui a hérité du poste de manière juste. Elle ne peut se lier avec un usurpateur. Son pouvoir est inconnu ainsi que de son espérance de vie. Le chiot d'Arwen est jeune, il n'a peut-être que quelque mois. Il est de couleur noir et blanche et a les yeux bleus. Il s'est lié à Arwen au détour d'un chemin mais on ne sait pas s'il était perdu ou abandonné et s'il a par hasard croisé la route du mage ou s'il le suivait depuis un moment. Sa race reste indéterminée. Son pouvoir est également inconnu mais Arwen a cru voir ses taches changé de forme et de couleurs ainsi que ses yeux en fonction de ses réactions.
  9. Personnages présents : ~ Arwen ~ Keith ~ Marty Lorsqu'Arwen arriva dans la pièce où sont affichées les missions. La seule impression qu'il eut en voyant tous les papiers contre le mur est que cela était autant de travail disponible. Tout ce qu'il voulait c'était trouvé un job où quelque chose qui puisse subvenir à ses besoins tout en lui laissant assez de liberté pour faire ce qu'il voudrait, voyagé et voir le monde. Pour les gens normaux, sans pouvoir particulier, cela sonne comme une bonne blague … un travail est harassant et permet seulement de nourrir sa famille. Voyager et ne faire que ce que l'on souhaite quand on le souhaite, tout ça c'est jeux de riches … ou de mages … Il écouta attentivement Marty et suivit le groupe lorsqu'ils changèrent de pièce pour revenir dans la salle commune. Là il s'assit à une table et son chiot vint le rejoindre en sautant sur la place libre à côté de lui. Il s'installa confortablement en boule avant de bayer et de fermer les yeux. Arwen prit les feuilles que l'on lui tendait, il les lut de long en large tout en écoutant Marty. Plusieurs sujets passèrent en revue. La rémunération, l'affiliation à la guilde, la mort … Arwen se dit qu'il n'y avait encore jamais réellement pensé mais il ne lui fallut pas plus d'une minute pour y réfléchir. Il inscrit : « Mes biens seront transmis à ma famille, Mes parents et ma sœur décideront eux même du partage. Il n'est pas exclu qu'une partie de mes biens aille-t-à la guilde s'ils ont en envie. », dans la case réservée pour la succession. Lorsque Marty eut finis de parler, une main se leva et une flopée de question plut de la part de la personne qui avait pris la parole. Il n'écouta que d'une oreille. Arwen se demanda si lier le reste de sa vie à la guilde sans possibilité d'en sortir serait une bonne idée. Toutefois, du moment qu'il avait un pouvoir, pour lui cela sera inévitable et un jour ou l'autre il devra se faire à cette idée, c'est la loi. Les paroles de Marty concernant la façon dont ils avaient été amenés à venir se présenter ici lui revinrent alors en tête. Les mages de haut niveau savent qu'il possède un pouvoir mais que savent-ils vraiment sur ce dernier. Donc pour Arwen, faire partie de la guilde lui permettrait d'en savoir plus, de fréquenté des gens qui se posent les mêmes questions et qui ont peut-être le même intérêt que lui. Il se dit que rester à l'écart ne lui serait pas bénéfique, il conclut donc qu'il accepte d'entré dans la guilde car au final, elle sera sa nouvelle famille. Arwen regarda alors son chiot et pensa à la mission consistant à retrouver la loutre blanche. Une pensée lui traversa alors l'esprit ; s'il était bien un familier, il devrait alors être capable de retrouver cette loutre. De plus, pensa-t-il, Marty n'a-t-il pas bien dit qu'elle était aussi un familier ? Il se souvint de la réaction qu'a eu Marty lorsqu'il avait pris le chiot pour l'observer ; « T'a-t-il choisit ? ». Arwen voulait à tout prix en savoir plus. Cela fait trop de bizarrerie. Déjà que les haut gradé de la guilde l'avaient « choisit », ainsi qu'un certain nombre d'autre jeunes, pourquoi aurait-il aussi été choisi par un familier ? N'est pas le hasard qu'il l'a conduit à rencontrer ce chiot puis à venir ici ? C'est quelqu'un qui lui avait dit qu'il trouverait du travail dans cette maison, pas une pancarte ou un tract. Arwen avait lui aussi un bon nombre de question à poser à Marty mais il aimerait le faire ailleurs que devant tout le monde. Il décida alors d'attendre que tout le monde s'en aille partir à la recherche de la loutre et d'ici là il se tût et écouta alors les autres poser leurs questions.
  10. Bon, je met mon grain de sel désolé xD Dans mon dernier post dans le RP j'ai peut être pas été très clair mais Arwen était acroupit, et non assis à ne rien faire, et s'est levé pour aller dans la salle donc je vois pas en quoi il est indécis. Seulement c'est son chien qui a pris la décision pour lui en se précipitant dans le couloir. Donc dans le couloir au moment ou Marty reviens dans la pièce commune il aurait du croiser le chiot, Hanae et ensuite voir Arwen se diriger vers l'entrée du couloir pour suivre son chien. Enfin c'est un détail mais je voulais juste clarifier la chose.
  11. ~Arwen Arwen ne dit pas un mot. Tout se passa si vite qu'il en resta bouche bée. En un instant la pièce se remplit de monde et la quiétude du lieu vola en éclat, de même que la porte d'entrée … Un inconnu s'assit à côté de lui en lui adressant un sourire mais Arwen ne put le saluer car il venait d'assister à une transformation fulgurante. S'en était trop, il se demanda dans quel guêpier il était venu se fourrer. Il regarda le chiot qui remuait frénétiquement la queue en observant la scène. Arwen observa à son tour la scène et croisa le regard d'une jeune fille qui, sans lui porté d'intérêt, détourna rapidement le sien en direction du jeune inconnu assit à côté de lui. Il se demanda si par précaution il n'allait pas s'enfuir en usant de son pouvoir mais Marty revint dans la pièce est fut tout aussi étonné que lui de ce qu'il vit. Il déposa au sol ce qu'il était partit chercher puis invita tout le monde à le suivre, oubliant ce qu'il voulait faire auparavant. Une petite présentation n'aurait pas été du luxe, se dit Arwen. Tout le monde s'engouffra dans le couloir sans se poser de questions sauf Arwen qui resta seul dans la pièce. Il s'accroupit pour caresser la tête du chiot qui se régalait du morceau de viande apporté par Marty il y a quelques instants. - Bonjour, y aurait-il quelqu'un ? Je suis là pour rejoindre cette guilde ! Surprit, Arwen ne se releva pas tout de suite, il s'aperçut qu'en étant accroupit il n'était pas visible depuis l'entrée. Il se releva donc lentement, et se tourna vers l'endroit d'où provenait la voie. Il aperçut une charmante jeune femme dans l'encadrement de la porte. - Euh, … ils viennent de se diriger au fond du couloir. - Ah, je vois. Je m'appelle Mae et je viens pour l'annonce. Êtes-vous un membre de la guilde ? - Je m'appelle Arwen et je suis comme toi venu chercher du travail. Pour le moment, le seul membre que j'ai vu c'est Marty, le responsable du recrutement. Il est avec les autres. Tu peux aller les rejoindre si tu veux. - Très bien, et toi tu n'y vas pas ? - Euh … eh bien … j'attends que mon chien ait finit de manger. Arwen n’attendit pas de réponse de la part de la jeune femme et s’acroupit à nouveau pour s’adresser au chiot. - Qu’est-ce qu’on fait ? On s’en va ou on reste pour en savoir plus ? Semblant comprendre ce qu’Arwen venait de dire, le chiot aboya en relevant la tête et en remuant la queue. Il prit le reste du morceau de viande et courut s’engouffrer lui aussi dans le couloir. Arwen se redressa. - Bon, je crois que je n’ai pas le choix. Allons voir ce que font ces energumènes.
  12. Arwen entra dans la maison de guilde comme si il entrait chez quelqu'un qu'il ne connaissait pas. Il ouvrit la porte lentement après avoir toqué plusieurs fois et attendu une hypothétique ouverture de l'intérieur. Il passa d'abord la tête timidement puits le chiot qui l'accompagne entra en vitesse en remuant la queue tout en semblant suivre une piste avec son museau au ras du sol. Arwen entra en tentant de la rattraper mais il n'y parvint pas donc il se faufila rapidement à l'intérieur en attrapant le chiot d'une et en poussant la porte de l'autre, ce qui fit claquer la porte contre son butoir. Surpris par le bruit, Arwen balaya la pièce d'un regard mais il n'y avait personne. Des tables et des chaises était soigneusement alignées et rangées par groupes de chaque cotés d'une allée centrale menant à un comptoir. La pièce était baignée d'une chaude lumière provenant des larges fenêtres ouvertes du coté ombragé de la demeure. On entendait que le bruit du vent faisant danser les rideaux et Arwen put constater que la pièce était parfaitement entretenue car aucune poussière ne se baladait au grès des courants d'airs. Les reflets de lumières lui indiquèrent également que toutes les surfaces étaient absolument éclatantes de propretés. Cela signifiait que ce lieu était habité et une délicieuse odeur de nourriture en préparation finit par le confirmer. Une fenêtre ouverte laissa entrer le vent qui fit flotter le rideau devant celle-ci au moment au Arwen ouvrit la porte. Le courant d'air fit se refermer la porte mais Arwen la rattrapa juste avant qu'elle ne claque une seconde fois. Le chiot émis un petit grognement lorsque Arwen bougea brusquement mais le jeune adulte n'y prêta aucune attention. Il était plus préoccupé par le faite d'entrer sans y avoir été invité jusqu'au moment où il entendit des pas dans une pièce voisine. Pour éviter que la personne approchant ne soit surprise, Arwen s'annonça. - Ah, heu, excusez-moi … est-ce qu'il y a quelqu'un ? La personne ne répondit pas mais lorsqu'elle entra dans le hall elle se dirigea directement vers Arwen. - Bienvenue dans la maison de la guilde de la Loutre Blanche. Je t'en prie, entre seulement, la maison est ouverte à tout venant. - Ah, Merci … j'ai cru que personne ne m'avait entendu toquer. Je m'appelle Arwen. - Eh bien enchanté Arwen, je suis Marty le responsable du recrutement. Qu'est-ce qui t'amène dans cette humble bâtisse ? La blancheur de la loutre t'a-t-elle éblouit et guidé jusqu'ici tel un phare où t'es-tu simplement perdu dans notre petite mais oh combien charmante cité de Lys ? - Heuuu, eh bien à vrais dire, on m'a dit que je pourrais trouver du travail ici donc-heu… je suis venu me renseigner. - Eh bien, il est possible que tu aies frappé à la bonne porte. Si tu souhaites faire partie d'une équipe de mage de haut niveau et partir à l'aventure bien entendu. - Ben, je pense que n'importe quel travail est bon à prendre. J'ai un pouvoir dont je pense pouvoir tirer profits mais je ne sais pas si vous avez des tâches particulières à … Le chiot gémit et sauta du bras d'Arwen pour courir en direction de Marty. - Ah, mais reviens ici … - Tiens, je n'avais pas remarqué que tu étais venu accompagné. - Excusez-moi, il me suit depuis quelques temps déjà et je n'ai pas su m'en séparer, j'espère que … Arwen stoppa son élan pour rattraper le chiot lorsqu'il vit Marty s'accroupir et tendre la main vers lui. - Ton compagnon m'a l'air intéressant jeune Arwen. Il me semble, à première vue, qu'il s'agit d'un familier. Le chiot vint renifler les doigts de Marty et ce dernier lui frotta la tête avant de le prendre dans les bras et de l'observer en le levant des deux bras. - Vraiment très intéressant. Est-ce qu'il t'a choisi ? - Heuuu … Arwen fut surpris par la question et avant qu'il ne puisse répondre, Marty continua en posant le chiot au sol et en se dirigeant vers le comptoir. - Ah mais … excuse mon impolitesse. Prends seulement place à cette table-là, je vais prendre quelques documents et t'expliquer ce que nous faisons ici. - Heu, ce n'est rien … Arwen répondit un peu interloqué, il avait l'impression de se faire enrôler sans s'en rendre compte mais il s'assit plus pour en savoir plus sur la précédente question que Marty avait éclipsée que par curiosité pour le travail. - Alors, je vais avoir besoin de ceci et puis … ah mince, il n'y en a plus. Marty sortit de derrière le comptoir puis adressa un sourire à Arwen lorsqu'il vit ce dernier s'assoir sagement sans prononcer un mot, comme un garçon bien élevé. - Il me manque un document, je vais aller chercher des copies. Est-ce que tu veux que je t'apporte de l'eau ? Ton compagnon semble avoir un peu faim. Son flaire a certainement été attiré par les odeurs de nourriture que j'ai sur les mains. Marty s'engouffra dans le couloir du fond de la pièce sans attendre la réponse du jeune homme et ne l'entendit pas lorsque ce dernier lui répondit timidement par l'affirmative. Arwen était donc seul dans la pièce lorsque la porte d'entrée s'ouvrit.
  13. Ok, merci spiro, le pouvoir est peut être difficile à expliquer ou à comprendre mais en somme il n'est compliquer. Et sinon, voici l'image : Elle n'est pas de style médiéval mais si on prend que le visage et le chien je pense que ça ira. EDIT : J'espère que vous voyez l'image à présent ^^. Je me dis que sur l'image noir et blanc, les deux tête ne sont pas assez proche pour faire quelque chose de bien alors j'ai une autre image en couleur au cas où mais faites moi signe.
  14. Nom : Arwen Âge : 21 ans Pouvoir : Effacement de la mémoire. Arwen peut effacer se présence dans la mémoire de chaque personne dont sa présence génère un souvenir. Plus il apprend a utilisé son pouvoir plus il peut manipuler la mémoire des gens mais uniquement en effaçant des souvenirs dont il est l'élément centrale puis, avec de l'entrainement, des souvenirs générés par d'autres souvenirs mais toujours des souvenirs auxquels il est lié indirectement. Le résultat est quant à lui plutôt aléatoire, tout dépend de la façon dont le cerveau de la personne visée a créer ce souvenir. Plus le souvenir est important pour la personne plus le résultats risque d'engendrer des dégâts collatéraux. Par exemple, un passant qui l'aperçoit simplement, va alors l'ignorer comme si il était invisible. Arwen peut donc traverser une foule compact sans que personne ne se rende finalement compte de sa présence. Par contre, si la personne visée a de nombreux lien avec Arwen, la perte de certain souvenir peu générer des trous de mémoires béants, que le cerveau ne saura pas comment combler. Cela peu donner, par amalgame de restes de souvenirs, à des souvenir recomposés qui n'ont plus rien à voir avec les souvenirs initiaux, on parle alors d'altération diffuse de la mémoire. La personne peut donc être proie à des migraines, une incompréhension totale, un changement de personnalité ou alors céder totalement à la folie. Tout dépend de quelle manière ont été effacés les souvenirs. Plus Arwen souhaite effacer des souvenirs profondément ancré dans la mémoire de la personne visée, plus il a besoin de concentration et plus cela lui demande de l'énergie. Description du personnage : Arwen est légèrement plus grand que la moyenne, il a les cheveux et les yeux bleus. De part la nature de son pouvoir, il est discret. Il n'aime pas être confronté a des problèmes, il les règles généralement en usant de son pouvoir, ce qui n'est pas sans conséquences néfastes. Il est timide et n'ose pas se faire remarquer plus que nécessaire, mais parfois il aimerait bien approcher certaines personnes, particulièrement les filles mais à cause de sa façon d'utiliser son pouvoir il préfère ne pas devoir à toucher aux souvenirs d'une personne qu'il pourrait aimer et donc au final il évite certaines personnes et prends même la fuite lorsqu'il voit un fille qui l'attire. Histoire du personnage : Le pouvoir d'Arwen fut difficilement décelable car la nature de celui ci est de ne laisser aucune trace. Petit, il n'était pas conscient d'être né avec une affinité particulière à la magie, il était mis à l'écart, ignoré et même complétement invisible parfois. Il ne comprenait pas pourquoi et même ses parents réagissaient de façon similaire lors de certain événements stressant pour Arwen. En fait, il utilisait son pouvoir sans le savoir, il le découvrit seul à force de vivre ces événements. En prenant conscience qu'il pouvait influencer plus ou moins la réaction des autres selon son état mental, il put, peu à peu, comprendre ce qu'il se passait. Il compris qu'en se concentrant, au lieu de stresser ou de s'énerver, il pouvait se dissimuler du regard et de l'attention des autres. Tout ceci eut pour conséquence qu'il fut le seul à savoir qu'il était doté de ce pouvoir. Il ne put accepter l'idée que durant toutes ces années il l'avait utilisé sur ses propres parents sans le vouloir. Il pensa alors que leurs souvenirs étaient altérés et qu'il ne pouvait plus vivre avec ses parents en sachant qu'ils avaient été affectés par ce pouvoir. Quelque part, il pensa qu'il avait manipulé ses parents. Il décida alors, pour ne plus leur créer d'ennuis, de s'enfuir en tentant d'effacer complétement sa trace dans leurs souvenirs mais sans y parvenir car il ne maitrisait pas son pouvoir aussi bien qu'il l'aurait souhaité. De plus, sa conscience le rattrapa en lui disant qu'il ne pourrait pas survivre en coupant ses propres racines. Il devint alors très vite indépendant et quitta le logis familial en accords avec sa famille. Il laissa alors sa jeune soeurs seul avec ses parents et leur adressa une lettre ou il expliquait tout ce qu'il avait découvert sur son pouvoir. Il ne coupa pas totalement les ponts avec eux et il resta en contact quasiment en permanence avec eux mais de façon très distante. Il découvrit qu'il ne pouvait pas effacer la mémoire des animaux lorsqu'un chiot se mit à le suivre et qu'il voulut s'en débarrasser. Après avoir essayer maintes fois de faire oublier à ce chiot qui il suivait, sans y parvenir, il fut prit alors d'un sentiments d'amitié envers cet être qu'il ne pourra sans doute jamais influencer. A l'inverse des ses congénères humains dont il fuyait la compagnie. Ce chiot devint alors son premier compagnon fidèle. Mais Arwen s'aperçut que ce chiot pourrait en fait être un familier, il ne connaissait rien à leur propos, il ne savait même pas s'ils existaient vraiment mais il avait l'impression d'être lié à ce chiot différemment qu'avec un animal de compagnie. Plus Arwen observait le chiot plus il avait l'impression que les tâches de son pelage, ainsi que ses yeux, changeait de formes et de couleurs en fonction de ses réactions. Aujourd'hui, Arwen ère de places en places et de villes en villes à la recherche de petits boulots pour avoir de quoi vivre. Il use très souvent de son pouvoir ce qui lui permet d'obtenir ce qu'il veux plus ou moins facilement mais bien q'il puisse de cette façon développer son pouvoir et apprendre à l'utiliser, il acquiert également une sale habitude qui pourrait bien lui jouer des tours à l'avenir. Surtout qu'une grande aventure lui tendra les bras très bientôt ... P.S : Je pense que ce pouvoir est un peu trop sérieux et compliqué à comprendre, dites moi si cela peu être intéressant pour le RP, je me dis que je devrais trouver un pouvoir un peu plus amusant et moins compliqué. Ce n'est pas aussi imaginatif ou surprenant que certains mais étant en vacance à la plage c'est tout ce que j'ai trouvé enfin j'en ai bien un petit de rechange mais bon ... on verra. P.S2 : Peut être que je prends trop de libertés en imposant des familiers sans avoir demandé votre avis au préalable. Si spiro n'en veut pas, j'effacerai en partie le passage concerné et le chiot ne sera rien de plus qu'un compagnon animal pour Arwen. P.S3 : Pour l'image, je cherche encore mais je pense avoir trouvé quelques images intéressantes, toutefois elles sont soit en noir et blanc soit des créations ou adaptation DeviantArt. Je ne sais donc pas si on ose les utiliser. Je posterais donc une image après avoir clarifié ce points. Bien que je n'ai jamais vu l'anime ni lut le manga, j'espère trouver une image satisfaisante de Tetsuya Kuroko et son chien de l'anime Kuruko no Basket. PS4 : Elle n'est pas encore sortie mais je pense quelle fera surement partie de mon salon de retour du Japon .... Tiens! Une porte ... --> []