Yamishana

[Poèmes] un poème pour un premier sujet

Messages recommandés

Nous ne somme que poussière

Nous avons rien à vivre n’y a refaire

Le monde actuel tel que nous le connaissons

N’a rien de plus à nous apporter

Il est si facile de ce créé des souvenirs

Qu’ils soient bons ou mauvais

Tout peut être refait à neuf

Mais quand adviendra t il

De ces gens qui nous connaisse

Qui nous aurons connus

Qui eux même disparaitrons

Et finirons par être oublié

C’est une chaine imbrisable

Qui a anéantie plus de vie

Et fait couler plus de sang

Que le sablier qui décompte notre temps

Vivre et subir ? Est ce que c’est homme

Riche ou sanguinaire

Veulent ce créer une raison d’avoir du pouvoir

Ou veulent-ils juste ne pas être oubliés

Quitte à tuer des âmes ...

Comment ce dire que l’ont a été heureux hier

Lorsque le lendemain ceux qu’on a temps aimé

Posent des fleurs sur notre tombe.

Le temps un allié et un meurtrier

La vie une messagère d’un mensonge

Le vent pour ce dire aujourd’hui je vie

Demain je ne saurai le dire

Savoir vivre tout en sachant

Que nos souvenirs ne seront

Que le néant d’un vide que l’on créer

C’est un futur sans souvenir

C’est une vie de rêve de paix et de désespoir

 

 

merci de l'avoir lus je l'ai écris sur une musique de piano se nommant Bara Otome no Unmei

;)

 

 

ÉDIT RAITON: j'ai rajouter la balise [Poèmes] dans le titre de ton sujet, tu devrais d'abord jeter un coup d'œil sur les règles de la section avant de poster. :)

Aussi je te conseil fortement d'aller te présenter dans la section adéquate avant toutes chose, parce que là baah on ne te connait pas et cela pourrais être mal vu par certains. Question de respect mutuel, après tout nous sommes en communauté :(

N'hésite pas si tu as des questions

 

EDIT RAITON²: ok ^^

Modifié par Raiton

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut la compagnie :) !

Je viens poster un petit commentaire sur le poème de Yaya !

 

Alors alors, pour commencer, j'aurais bien aimé qu'il y ait un titre à ton oeuvre ^^ ! On dirait pas comme ça mais un titre donne déjà, avant de commencer un ton avec lequel le lecteur va pouvoir cerner quelque peut le poème ou même s'interroger sur celui-ci.

Tu as donc choisi une forme libre pour t'exprimer ce qui se marrie bien avec le thème que tu as choisi soit, avec l'absurdité de la vie et la douleur.

Petit point noir mais pas grand chose : les fautes d'orthographe qui casse parfois l'ambiance du poème (c'est pas extrêmement grave ^^).

Sinon j'ai bien aimé le fait que tu conçois tes poèmes en écoutant de la musique (moi aussi la musique m'aide beaucoup lorsque j'écrit même si ça n'arrive pas souvent xD)

Voilà voilà je ne vais pas m'étendre plus sur le sujet étant donné que je suis quelque peu fatigué xD...

Mici à toi pour ce poème,

Inkojsd.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oublié ou être oublié

Du monde lui tout entier

Et rester allongé

Sans se sentir coupable de pouvoir respirer

Car si la honte avait un visage

Je pense qu’il ressemblerait au mien

Ses yeux porteraient donc sur un rivage

Ou le réconfort ne trouve pas les siens

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut la compagnie ! :)

Ohh Yami' j'aime beaucoup beaucoup ce nouveau poème !! :d

Il est comme une certaine lessive dont je ne citerai pas la marque :) : "petit mais puissant" !

Les rimes rendent les paroles encore plus percutantes !

Rien à redire !

Prochaine étape, gérer le nombre de syllabes ! ah ah nah je blague :super

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Poème d'une plaine

 

 

J’ai l’envie de caresser les plumes de cet ange

Qui atteins mon cœur d’une voix chenu

Mais celle-ci me dérange

Puisqu’elle met inconnue

 

Ne pouvant que sentir son parfum navigant dans cette vaste plaine

Je suis restreins à l’attendre tout en admirant le couché du soleil

L’herbe pleurera d’une arrosé hautaine

Sous une lune blanche qui émerveille

 

Ce scintillement

Dans ce moment

Transformera ces notes en fantaisie

Pour embellir chacune de mes nuits

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Yami,

N'ayant lu que certains de tes poèmes je vois que tu aime les drame.

Le poème d'une plaine est beau, on ressent bien ce que traverse le personnage.

Sa me plait beaucoup, d'ou te viennent ces si belles idées ?

 

 

A force de le relire je ne peut m'empecher de penser à Angel Beats!

C'est vraiment très beau :mef:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Yami,

N'ayant lu que certains de tes poèmes je vois que tu aime les drame.

Le poème d'une plaine est beau, on ressent bien ce que traverse le personnage.

Sa me plait beaucoup, d'ou te viennent ces si belles idées ?

 

 

A force de le relire je ne peut m'empecher de penser à Angel Beats!

C'est vraiment très beau :hai

ces idées me viennent soit de mes rêves , soit de mon humeur , mais aussi du piano que j'écoute : j'écris donc beaucoup et sélectionne a la fin de la journée soit ma chambre est recouvert de post-it .... =D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vérité

 

Souffrir, faire souffrir

Rien, que pour un désir

Celui de recevoir un baiser

Aussi bien propre que voler.

 

Savoir entendre venir, the valentine day

En ne sachant rien de son avenir

Sera-t-il aussi gaie

Tels les mensonges que le monde ne cesse de nourrir,

 

Ou tellement triste,

Au point d’affronter peine, souffrance,

Amertume que la vie piste

Afin de meurtrir son corps de souffrance.

 

L’amour est un remède dit-on,

Mais la vérité est un poison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Melodies of life

L’ampleur de mes mots profonds

Serons ma seul force

Pour détruire ce qui corrompt

Et enfin cracher ce que j’ai au fond du torse

 

Le scintillement de ma voix

Déchireras la nature avec foi

Les larmes de mon corps

Inonderons les déserts morts

 

La chaleur de mon cœur

Fera fondre les glaciers sans peur

Mon souffle qui lui est si court

Rêvera de faire balancer tes cheveux au grand jour

 

Moi, voulant vivre une idylle

Créé cette utopie inutile

Quand ici seul

Gisant sur le sol tel une éteule

 

Je m’en remets à la note de la vie

Que je prononce et écrit

Comme une plume qui obligé à composé se sent enchainé

Et se rappel avoir été libre comme le vent il y’a temps d’année

Modifié par Yamishana

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'adore. tout simplement. c'est vraiment puissant.

 

Merci ^^ j'essai dans écrire le plus souvent possible la plupart du temps il finisse en post-it mais d'autre son mis ici pour que vous puissiez les lires donc pour ce que ça intéresse d'autre sont à venir =D !!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme ...

 

Le temps succombe

À nos blessures profondes

Le vent se lève

Et sèche le sang, la sève

 

Les nuages cachent le soleil

L'ombre abrite mon visage

Qui lui cherche un heureux présage

Une étincelle qui émerveille

 

Mais lorsque la pluie

Elle, retenti

Elle affiche le mépris

Et voie se qu'elle détruit

 

Une goutte de plus ou de moins

On se dit:"ce n'est rien"

Mais si cette goutte de retrouve

Dans un océan qui éprouve

 

Ni chaleur ni réconfort

Celle ci ce laissera errer

Jusqu'à échouer, s évaporer

Puis peut être

renaitre,

Sans la sûreté d'être plus fort ...

 

Comme un poison dans nos veines

Comme un espoir sans rêve.

 

______________________________________________

......A-Z......

 

pourquoi être joyeux dans un monde si sombre ...

Seul le son du piano peux apaisé une âme comme la mienne ...

Le cri des corde martelé dans l ombre...

sonnent alors comme un écho de souffrance ...

Comme une hymne de méfiance ...

Dans cette pénombre lâche mais seine ...

 

______________________________________________

Corde

 

J'accorderai ma vie

Tel un piano

Qui tapant de leurs marteaux

Font vibré ces fils qui nous unis

 

Produisant ces sons

Comme l'écho d'une chanson

Écris pour toi

Celle que je ne vois pas ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Franchement, qu'est-ce que ça serait mieux sans toutes ces fautes...

Il y a un bon fond mais ça gâche tout.

 

Remplace au moins "Qui tapant de leurs marteaux font vibré ces fils qui nous unis" par "Qui tapant de ses marteaux fait vibrer ces fils qui nous unissent".

 

Le reste, c'est de l'orthographe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Égoïste = Bonheur ?

 

Présent ne veux pas dire

Tout le temps

Ni moins ni plus qu’avant

Il signifie être égoïste et le pire

 

Car si tu ne le prends pas

Celui-ci deviendra passé

Quand au futur son heure va arriver

Donc fonce dans ce combat

 

Rampe, nage, coule, cour

Poursuit ce que dit ton coeur, au fond

Crache sur les complications

Prend sa main et fait le tour…

 

… du bonheur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et oui pour toi

 

Nous serons fous

Tu seras tout

Nous irons si bien

Sais tu combien

Je veux tant aimer

Et profiter

Je veux offrir

Pour toi ce sourire

Et aimerais voir

Rayonner le tiens

Et prendre ta main

Peux-tu le concevoir ?

Et dans cet exorde

La serrez si fort

Toujours et encore

Et que tu mordes

À ce plaisir

Ce gout cette vie

Une facilité à saisir

Ta tristesse qui s’affaiblie

Ta défiance jetée

Ta méfiance abandonnée

Un plaisir gagné

Amour partagé

Et puis pourquoi

Pas créer ce monde

Demain toi et moi

D’une lueur féconde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vise versa

 

Tu as peur d'aimer en écoutant

Je te comprend !

Moi je me laisse donc bercer

Par ce son d'une beauté !

Et, j'aimerais qu'il soit

Accompagné de ton regard

Mais quoi ?

Il est trop tard ...

 

source d'inspiration :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité   
Invité

Vise versa

 

source d'inspiration :

 

Pardon pardon mais en voyant le titre j'ai d'abord pensé à cette source d'inspiration

 

*pars se cacher*

 

Sinon j'aime tes poèmes mis à part et oui pour toi...

Je m'explique, mais je préviens que c'est vraiment personnel, et que c'est peut etre lié à ma fatigue...

Le fait d'avoir des phrases aussi courtes me donne la sensation de devoir aller vite dans ma lecture mentale (oui je sais ca parait bizarre mais je fais partager ce que je lis aux différentes personnes de ma tête et parfois de la piece xD) et je n'ai pas aimé me sentir oppressée comme ca...

 

Voila voila :d

 

En tout cas, continue comme ca! Et pour les fautes, si tu remarques que tu en fais beaucoup, fais le relire à quelqu'un avant de le poster :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à vous ça me fait très plaisir ( moi qui croyais que plus personne ne me lisait ), je prend en note ce que tu m'a dit Cephi ^^ pour les fautes j'essaie de m’améliorer ! (* et oui t'aurais pas fait le con quand tu étais jeune tusors! ! *)

 

Mdr la source je ne connaissais pas :sarcasme:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Prémisse d'un ressenti

 

Je suis un homme qui n’a plus de cœur

Qui veux fuir cette réalité cette erreur

Car ce temps présent n’est pas le mien

Je rêve toujours et je n’obtiens rien

 

J’ai déjà frôlé la mort plusieurs fois

Est-ce froid, ça, je ne sais pas

Par contre l’amour lui est brulant

Mais il te détruira passionnément

 

Dans cette époque où on ne peut plus dire

« M’accorderais-tu cette danse ? » Mon empire

Tu dois suivre les autres, te crever à la tache

Pour finir seul et sans attache

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

meurtre d'hiver

 

Sans un mot tu pleurs

Et ceci déchire mon cœur

J’aimerais de ma voix supérieure

Te chanter mes louanges intérieures

 

Mais comme c’est morose

Cette vie de fléau

Tu me pique tel une rose

Tu es la cause de toute chose

 

Tristesse est ton masque, bien aimé

Souffrance est mon ressenti, effréné

Tu ne t’ais jamais demandé

Si moi je déprimais

Trop tard car aujourd’hui

Tu m’as fini !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité   
Invité

J'ai bcp aimé le premier paragraphe de "Premisse d'un ressenti" :inlove2: Magnifique

 

Mais le reste du poème ne me parle pas.. J'ai l'impression de manquer un paragraphe, d'avoir atteri dans un autre poème ou je suis complètement paumée...

 

Si t'as une petite explication, je suis preneuse :d

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Si t'as une petite explication, je suis preneuse :d

 

Pour le second paragraphe

j'ai développé les deux premiers vers

J'ai donc joué autour du mot coeur

quand tu n'as plus du coeur => tu meurs et ton corps devient froid

ensuite 3ème et 4ème vers je fais ressortir l'amour qui fait battre le coeur et te rechauufe mais te détruit comme si tu allais mourir

 

pour ce qui est du troisième paragraphe

j'ai développé le 3 et 4ème vers du premier paragraphe

Donc temps => époque

Et je rêve toujours pour finir seul

 

C'est vraie que mes poème sont compliqués dans le fait où lorsque nous les écrivons nous nous comprenons car c'est ce que nous ressentons ^^ merci pour cette petite critique ceci me fait plaisir.

Au plaisir de te revoir commenter mes sujets

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant