Yamishana

[Poèmes] un poème pour un premier sujet

Messages recommandés

Sinon les deux derniers, il y en a un que je n'aime pas. De par sa tournure et son contenu.

Le dernier... Trop de fautes, ca m'a arrêté dès le début.

Sorry...

 

Mercii ^^ Oui les poèmes Penses-tu / Le rouge et le noir / Un jour sont trois poèmes qui datent et je n'ai pas encore fini de tout corriger je mis hâte afin que tu puisse lire sans t’arrêter sur chaque mot ^^! par contre je vais mettre le rouge et le noir version happy end dit moi si tu préfère ( je l'avais pour un ami qui trouvait l'original trop dur !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici une autre version que j'avais fait il a autant de temps que les trois autre au dessus ( nostalgie ! )

 

 

Le rouge et le noir ( version happy end)

 

le rouge et pour le sang qui a coulé

de mes yeux a force de pleurer

le noir est pour le désespoir que tu ma créer

le blanc qui nous allez si bien

est enfui dans mon passé

a présent je n'ai aucun lien

avec se qui ses brisé

je sais que tu aurais tellement voulu

que j'ai essayé de me rattacher

mais en ce jour je ne peux plus

il est facile d'échouer

il est difficile de réussir

mais tous se que je sais

ses que je parviendrai

a reconquérir ton cœur mon aimer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Whooa ! J'aime vraiment beaucoup tes poèmes. Je ne saurais pas l'expliquer, mais dés que je l'ai lit je me sens bien. J'aime beaucoup ton style d'écriture et aussi les thèmes abordés. J'ai vraiment adoré Meurtre d'hiver, Cela ne finira donc jamais et Triste égaux. Ils sont tous trois vraiment très beau, tout comme les autres, mais quand je les ai lu j'ai ressentit un sentiment différent.

Sinon, j'attends d'en lire d'autres ! ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un nouveau jour (dés/éspoir)

 

Fin de l’aube le soir

Une journée triste et noir

Où je n’ai pas pu te voir

Oh mon grand désespoir

 

J’ai écris de longues heures

Parce que j’en avais peur

Du temps qui me rattrape et éblouie mes propres erreurs

 

J’ai donc pris ce papier froissé pour le gribouillé

J’ai su même y imprégner amour, sang et vérité

Même si je n’ai pas pu avoir foi en toi

Je t’ai mis dans une bulle en bas où on ne te voit pas

 

Je me suis imaginé rêvé oublié les fautes faites

Mais comme à chaque tempête seul le temps l’arrête

Ma vie est tellement partie en fumée

Que j’en ai la langue noire à force de respirer

 

Je veux seulement, seulement

Me repentir, de mes répits

Vivre ma vie

Fort et sans faire semblant

 

Ou dois je me rendre si je n’ai nulle part ou allez

Que dois-je rêver s’il n’y a plus rien à inventer

Et si personne ne peux plus aimer est ce la fin du monde entier

En faite vivre ou tomber c’est à nous de décider !

Modifié par Yamishana

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nouveau printemps

 

Si l’encre de ton écriture est mon sang

Mon corps n’est alors qu’un papier blanc

Blanc que dis-je jauni par le temps

Oublié au milieu de ces comburants

 

Je jauni, je noirci en me consolant

Que tout ne tourne pas autour de toi et pourtant

Bien que tes mots n’ont rien de contrariant

Ils sont juste des plus désespérants

 

Me voici brulé jusqu’à mes ailes d’entant

Nos souvenirs d’un cœur oscillant

S’envole comme de la poussière dans le vent

C’est la fin d’un nouveau commencement…

Modifié par Yamishana

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ballade

 

Tu m’as blessé

Tu m’as trahi

Eviscéré

Anéanti

 

Trop près de toi

Trop près de nous

Tu fais la loi

Tu me rends fou

 

Tu prends ma vie

Tu prends mon temps

Et la fini

En un instant

 

Tout n’est que peine

Et désespoir

Etre plein de haine

Vivre dans le noir

 

Puis un beau jour

Loin de cette tour

J’oublierai

Tout mon passé

 

Sans me soucier

Je donnerai

Tout le plaisir

Qu’on peut offrir

 

De mon sourire

Je rêverai

De ce désir

De te trouver

 

Mais sous cette lune

Et dans ces dunes

Seules mes louanges

Atteignent les anges

 

 

Et voici l'inspiration du jour au moment ou je pendais le linge ^^' et pour changer mon sera une ballade quoi vous aviez déjà compris :>< !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité   
Invité

Oula j'ai adoré lire le poème "Ballade"

J'ai adoré le début.

C'est rapide, peut être un peu trop

Mais ca reste beau.

Par contre je trouve qu'après, ca part en cacahouète.

Et la, j'aouve c'est plus très chouette.

 

Et sinon j'ai manqué l'autre poeme que t'avais posté!

Je l'ai pas vu, je l'ai pas lu et c'est une grande tragédie mon ami!

J'adore ce que t'as réussi à créer avec tes mots.

La réalité se mélangeant à la métaphore. A plusieurs métaphores.

Enfin pour moi, j'ai peut être l'esprit trop tordu. Ce n'est pas à exclure!

 

En tout cas, je le trouve recherché et je me demande si tu as mis beaucoup de temps à le pondre ou si c'était plus dur.

Sincèrement j'ai été bluffé! J'ai tout simplement adoré!

J'en perds mes mots. Mince!

Moi qui voulais te faire une super méga critique de la mort qui tue, je me simplifie la tache en m'exhibant en tant que groupie.

 

Crotte.

 

Bref, j'ai vraiment trouvé que tu as fait de l'excellent travail avec l'écrit "nouveau printemps". J'espère en relire encore de toi, ce genre de poème!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le bleu est merveilleux

Tandis que le rose est morose

Vous allez me dire : « ce ne serait pas mieux

Que d’écrire sur d’autre chose »

Certes ce n’est pas une piste à délaisser

Mais tout ce qui me vient à cet instant

Et pourtant …

Je me dis : « quel fortune !!! »

Que l’on me lise me critique et m’importune

Je tiens donc de ma plume à vous remercier

Pour continuer mes ébats planétaires

Non amoureux mais littéraire

Je vais utiliser de l’encre stellaire

Pour ensuite finir par me taire

Mais taire une plume est si facile

Puisque le monde n’est que goudron

Ou cette plume s’enfonce et se morfond

Sans espoir juste lire une rime futile

Au fond …

 

Heu voici mon retour après des soucis dû au orage récent ! Enfin quoi ^^’’ bon ce texte a été écrit lors de mon ennui le plus profond !!! C’est tout et n’importe nawak mais bon le prochain arrivera bientôt ( j’écris comme si j’avais des millions de vues à chaque post :sarcasme: ...... :pourquoi: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Night and day

 

Encore un jour encore un soir

Pour un cœur rempli d'espoir

Un peu d'amour un peu de noir

Ou réside tout tes émois car

 

J'ai fait de mon monde un récit

Celui-ci est empli d'envie

De joie, de peine, d'ennuie,

De vie et tout ce qui traîne

Traîne jusqu'à l'insomnie

Des nuits que cela entraîne

Vouloir rêver d'un cauchemar

Presque tous les soirs

 

Pour enfin poser mes yeux doux

Sur un bout de ta joue

Juste t’apercevoir

Au milieu d'un couloir

Menant à mes désirs flous

Comme l'amour me rend fou

 

Sous ce manoir je cesse de croire

Que te faire la cour

Est un allé simple et sans détour

pour te drainer Ô mon amour

Mais te chanter

En pleine journée

« Laisse-moi donc te dévorer »

De mes pupilles dilatés

Par la boisson absorbée

Et recevoir de ta part

Au moins un léger « au revoir »

 

 

Et voilà un petit nouveau de ce matin ! J’espère qu'il plaira j'ai eu du mal pour le dernier vers mais ça devrait vous plaire *Hope* ! ( PS : j'ai utilisé drainer à la place de captiver pour avoir un rattachement a la boisson ^^ )

Modifié par Yamishana

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas mal du tout.

Le vers court donne un bon rythme à la lecture.

Un petit bémol néanmoins sur l'orthographe qui pêche parfois, surtout dans ta phrase "au mon amour". C'est le genre de faute qu'un poète ne peut, ne doit pas faire. On dit "Ô mon Amour" (on notera l'emploi des majuscules pour accentuer le sentiment de respect qui se cache derrière cela).

Et il manque soit un "ne" dans le pénultième vers, soit il faut reformuler le dernier suivant ce que tu veux dire :

Et ne recevoir de ta part

Qu’un léger « au revoir »

ou

Et recevoir de ta part

Au moins un léger « au revoir »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas mal du tout.

Le vers court donne un bon rythme à la lecture.

Un petit bémol néanmoins sur l'orthographe qui pêche parfois, surtout dans ta phrase "au mon amour". C'est le genre de faute qu'un poète ne peut, ne doit pas faire. On dit "Ô mon Amour" (on notera l'emploi des majuscules pour accentuer le sentiment de respect qui se cache derrière cela).

Et il manque soit un "ne" dans le pénultième vers, soit il faut reformuler le dernier suivant ce que tu veux dire :

Et ne recevoir de ta part

Qu’un léger « au revoir »

ou

Et recevoir de ta part

Au moins un léger « au revoir »

 

J'ai pris de note: sur la fin j'ai galéré et j'ai beaucoup changé les vers donc j'ai pas fait attention à ces fautes là Gomen :anoo

 

Et Merciiiiiii d'avoir donné ton avis ça fait plaisir :timide:

Ainsi que mes fautes :chaud Merci encore

 

Le fait de ne pas en avoir beaucoup d'avis me faisait penser que personne ne lisais ces poèmes et donc sans avis pas beaucoup d’amélioration ....

 

( PS: Il ne faut pas hésité à dire si vous aimez ou si l'oiseau dans le ciel est plus intéressant )

Modifié par Yamishana

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

2 minutes chrono

 

Nos regards se sont croisés et là :

Tu cherchais l’amour tu as pris le mien

Moi qui pensais que tout ce passerait bien

Mais tu n’es pas nette

Ni même honnête :

Du bonheur à l’amour du sourire à la joie

Un diner une soirée tant d’amour une bague au doigt

Jour après jour l’amour murit

Un fruit menant à la folie

Des mots incompris

Cette dispute est finie

Cette vie et ces mensonges

Tu n’en avais jamais assez

C’est notre départ notre amour et ton propre poignard !!!

Tu as semé le désespoir

Tout repeint en noir

Pour quoi faire ? De ta peine MON cauchemar

Pour semer le doute et la souffrance

C’est la fin je dis se que je pense

« Je me suis senti utilisé, abusé, usé

A cause de qui à cause de toi,

J’espère que je ne te manquerai jamais,

Mais souviens toi je t’aimais

Et ça c’était bien vraie,

Mais maintenant c’est le passé

Maintenant tu disparais »

Modifié par Yamishana

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La nuit porte conseil

 

C'est dans mon lit

Est toutes les nuits,

Que s'assombrie

Ma faible vie.

 

Mes larmes me gèlent

Comme des flocons de neige,

Mon âme ce scelle

Plus rien ne me protège.

 

J'ai tant espéré

Mais aussi pleuré,

Au combien j'ai pleuré

Pour ne pas croire en la vérité.

 

Je ne peux même plus supporter,

Le simple fait de pouvoir encore respirer,

Tout me suffoque tout me brûle et ça m'importe,

Je veux oublier au combien j'ai existé, fermer cette porte.

 

La neige tombe de plus en plus sur mon corps inerte,

Les flammes dans mes yeux sont à présent recouverte,

Et si cette neige n'était quand faite que des cendres,

Alors à mon réveils un nouveau jour vient à m'attendre.

 

 

 

 

Voilà le poème du mois de Novembre ou la neige à toqué à ma porte ce matin ^^

J'espère qu'il vous plaira je l'ai fait d'une traite maintenant je m'en vais encore et toujours réviser !

Modifié par Yamishana

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Varié

 

Je marche sur des pavés blanc

Variant du grave au perçant

Laissant parfois place à des noirs

Qui ouvre plus de porte à l'espoir

 

Je préfère les accords

Car, enssemble tout devient plus fort

Je cherche pas juste à être à tes crochets

mais je souhaite plus jouer pour te faire rêver

 

Taper du pied ne servira à rien

Juste à étouffer certain son d'agonie

laisser son pied ne servira à rien

Ou alors prolonger une note jusqu'a ça fin.

Modifié par Yamishana

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tarask & cie

 

Ce vaillant aventurier que l'on nomme Tarask

Est plus puissant que 10000 bourrasques

Cet homme à plusieurs masques

Mes préférés ? Asula et Blacktarask

 

Je t'écris en rime un bon anniversaire

Car j'aime faire ce qui change de l'ordinaire

Tu es mon maître dans ces dessins imaginaires

Ainsi qu'un conseillé dans les jeux qui peuvent me plaire

Et te souhaite en cœur: "joyeux anniversaire"

 

 

 

J'ai pas du faire de faute ... Mais sinon qu'elle personne colorée sera le/la prochain(e) à tomber sous ma plume ?

Modifié par Yamishana

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Brûlé

 

Aussi longtemps que tu joueras à ce petit jeu

Tu ne pourras vivre que dans un monde de promesse brisé

Tu ne fais que contempler pour ne pas être blessé

Mais le temps lui n’est pas un allié il peut être odieux

 

Combien de temps as-tu regardé tomber cette neige

Figeant ton espoir comme te gelant sur ce siège

Et ces cendres flottant au dessus de toi

Brûlant tout aussi vite qu’un cœur qui bat

 

Es tu effrayé

Connais-tu la peur de ce faire consumé

Sais tu a quel point attendre va te faire regretter

Vas-tu enfin te réveiller

 

//////////////////////

 

Laisse moi au moins essayé de t'aider

Abandonne ces flammes qui dérobent tes rêves

laisse moi juste une infime possibilité

D'apaiser tes peines je serais ton chevalier et son glaive

 

 

 

 

 

Pessimiste sur le dernier vers si jamais j'ai des retours dite moi ce que vous en pensé ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Détruit

 

Détruit par le virtuel

Abandonné par le réel

Incompris de cette vie frêle

Coupé ce monde, ces ailes

 

Vivre imaginaire

Rêver utopie

Puis retomber à terre

Pris par le mépris

 

Un dernier souffle

Un second champ

Une fine brise

S’arrête le temps

 

 

Si j'arrive à trouver un refrain et un couplet de plus je tenterai de la faire en chanson ... voilà je vais essayé de trouver plus de temps pour écrire pour ce qui lise mes poèmes et puis ça fait du bien de quitter ce monde pour celui de la poésie ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma vie

 

Elle n’a ni odeur ni éclat

Juste de la peur des émois

J’espère un jour renaitre

Du plus profond de mon être

Pour partager les émotions

Que je cache au fond

 

Il m’arrivera un jour peut être

Un déclique qui me dira : « arrête »

« Le travail prend mes journées

Ces journées prennent mon énergie

Mon énergie prend mes nuits

Ces nuits prennent ma vie » en vérité.

 

Avoir peur de vivre

Fuir la vie en travaillant

Ne pas prendre le temps

De simplement vous dires

 

 

 

mon inspiration vient de cette musique ... sinon voilà :><^^" vivement des poèmes plus joyeux tout de même ... Un jour peut être ...

Modifié par Yamishana

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yamishana,

 

mon état d'ébriété moyennement avancé (...) a rendu la chute de ce poème plus qu'épique, juste suis traumatisé par les points de suspension. :happywalk: Ha s'y quoi, dis nous (moi), promit je suis une tombe, testée et approuvée comme telle :)

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yamishana,

 

mon état d'ébriété moyennement avancé (...) a rendu la chute de ce poème plus qu'épique, juste suis traumatisé par les points de suspension. :happywalk: Ha s'y quoi, dis nous (moi), promit je suis une tombe, testée et approuvée comme telle :)

 

ahaha j'ai tenté la chute ça a donc fait son effet =) sinon j'ai pas compris cette phrase : "Ha s'y quoi, dis nous (moi), promit je suis une tombe, testée et approuvée comme telle :)"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yamishana,

 

 

 

 

traduction une fois sobre : La fin du poème est touchante, le non dit est très bien amené et nous invite naturellement à le découvrir.

 

Ce n'était pas une façon de parler, j'étais vraiment imbibé, de mojito & vin rouge en l'occurrence, ce qui explique la formulation à l'arrache.

 

 

 

 

A+ :__yes__:

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un poème pour Artyk

 

Aujourd'hui il y'a un hic ...

J'ai oublié l'anniversaire d'Artyk.

Bon ok je n'ai pas internet ...

Mais je souhaite lui dire ce que j'ai en tête.

 

*Hum,Hum* Oh Artyk reine de pique

Quand je te vois j'ai la tri*****

Non ça ne va pas !!!!

Je ne peux pas écrire cela ...

 

*Hum,Hum* reprenons avec des rimes bénéfiques !

Artyk quand je vois ton nom si symbolique

tout mon corps devient Electrique

et j'aimerais te faire cavalière de danse non classique

 

Mais mélodieuse et emphatique

A en faire frémir les exOAtiques

Laisse donc ton corps s'occuper du physique

Pour libérer ton esprit énigmatique

Et a ce moment ou tu liras ce passage unique

C'est que mon esprit est à cour de mot épique...

 

 

Bon anniversaire =)

 

J’espère que mon esprit tordu ne sait pas trop lâché et ne va pas vous choquer !!! :3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon cher Yami !

Tant d'emphasie,

Mots si jolis !

Tant de poésie

Venant d'un esprit...

Dirons nous

Dégourdi ?

Charivari d'extraverti,

Brin d'envie

Un peu inouïe

D'où est sortie

Ce...

Cette.......

Subite envie

Etrange Folie

Douce symphonie...

...

Perverse mélodie...

Merci, merci !

Cher ami,

Rastafari !

Méchoui roussi,

Téléski zombi,

Hardi Bigoudi !

Stop.

Ce brouillamini de mots en i me donne le tournis.

Merci Yami. Mon très cher abruti dandy dégourdi... Extraordinary, dear, dear, dear-ly Yami ! ;p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Les derniers visiteurs sur ce sujet

    1 membre a vu ce sujet:
    rrominet