• Bienvenue sur le forum d'Otaku-Attitude !

    Notre Forum est une communauté complètement Baka ou nous partageons sur les mangas, animes, jeux-vidéos, dessins, films, IRL, Japon et tout un tas d'autres sujets !

    Inscrivez vous sur le forum et présentez vous pour que nous puissions en savoir un peu plus sur vous !

Kujira

Membre peu Actif
  • Compteur de contenus

    15
  • Donations

    0,00 € 
  • Points

  • Inscription

  • Dernière visite


Activité de réputation

  1. Utile
    Kujira a reçu une réaction de Choux dans Choux's coming ~   
    Bienvenue Choux!
     
    Si tu as craqué pour Psycho-Pass,tu fais partie des gens de goût du forum.
    :hero:
    Je ne saurais que trop te conseiller les Ghost In The Shell.
     
    Passe de bons moments ici!
  2. Utile
    Kujira a réagi à Alephnor dans Visual Novel   
    La culture Otaku se divise en multiples facettes. D'abord, les animes et les mangas que chacun d'entre vous se doit de connaître. Puis, les Light Novel, qu'on peut considérer plus ou moins comme étant les romans jeunesse du Japon. Et enfin, il y a ces entités obscures que sont les Visual Novel.
    Contrairement aux trois exemples précédents, le genre du Visual Novel n'a pas vraiment d'équivalent dans la culture occidentale. Voilà pourquoi je vais tenter de vous faire découvrir ce type de jeu vidéo pas comme les autres.
     
    Il faut d'abord comprendre que les Visual Novel sont conçus au Japon et pour le Japon. La quasi-intégralité des jeux de cette catégorie sont produits au pays du Soleil Levant et n'en sortent que très rarement (une poignée d'éditeur américains tente de diffuser des jeux, mais le succès n'est pas forcément au rendez-vous). Le nombre de titre qui sortent chaque années est impressionnant et ferait pâlir n'importe quel gérant de boutique vidéo-ludique. Car si la scène professionnelle est très représenté avec des studios de développements dédiés à ce type de jeu, le Visual Novel amateur a également une forte place et il n'est pas rare de voir des jeux se vendre dans les conventions aux côtés des doujins.
     
    Mais commençons par les bases. Un Visual Novel, c'est quoi ? Certaines personnes moins informées ou plus obtuses que les autres déclareront qu'il s'agit d'un jeu de drague à la japonaise. Ils n'auraient pas complètement tort, mais cela reste une description très limitée. Concrètement, un Visual Novel est une histoire interactive. Ici, point de graphisme dernière génération ou de gameplay novateur. On passe la majeure partie du temps à lire du texte, tel un bouquin. A cela s'ajoute un décor où se déroule l'action ainsi que les différents personnages s'y trouvant. En clair, ça ressemble à ça :
     

    Sharin no Kuni
     
    Comme vous le voyez, l'interface est minimaliste. Décor, personnages et zone de texte. Ajoutez à cela quelques options pour accéder rapidement aux sauvegardes ou à la configuration et vous aurez fait le tour. Ensuite, il y a juste besoin de sa souris pour faire défiler l'histoire. Ou presque. A certain moment clé, le jeu vous proposera de prendre une décision. Il vous faudra alors sélectionner la proposition qui vous convient. Certains choix n'ont aucune importance sur le déroulement de l'histoire, mais d'autres sont susceptibles de vous orienter sur des routes différentes.
     

    Yume Miru Kusuri
     
    Parlons des routes, justement. La réputation des Visual Novel d'être des jeux de drague ne vient pas de rien. La plupart du temps, l'histoire vous mettra dans la peau d'un personnage masculin et vous devrez interagir avec les différents personnages féminins du jeu. En fonction des choix effectués, le scénario s'orientera dans une direction spécifique (la plupart du temps, il vous rapprochera d'une des filles) et vous pourrez alors suivre une branche spécifique de l'histoire. Il conviendra alors de recommencer le jeu plusieurs fois pour découvrir l'ensemble des embranchements et découvrir le scénario dans son ensemble.
     
     
    Maintenant, j'en entends déjà certain me demander l'intérêt de ce genre de jeu. Après tout, quand on veux jouer à un jeu vidéo, on ne s'attend pas à lire un bouquin. Qu'ont-ils de si spécial, ces Visual Novel ?
     
    Commençons par une évidence : comme pour n'importe quoi, il existe des bons et des mauvais Visual Novel. Mais rappelez vous : ce sont des jeux conçus pour le Japon. Aussi, quand on commence à entendre parler d'un Visual Novel en Occident, c'est qu'il a déjà suffisamment bien marché dans son pays d'origine. En partant de ce constat et en ne s'aventurant pas en direction de titre trop exotique, on peut dire que la majorité des Visual Novel dont vous aurez l'occasion de profiter sont ceux de qualité.
     
    En admettant le point précédent, déroulons les forces du Visual Novel. Avant toute chose, le scénario. Evidemment, il existe des exceptions, mais la plupart du temps, vous tomberez sur d'excellentes histoires riche en rebondissements et avec des personnages très bien développés. Ce n'est pas compliqué : il y a des Visual Novel qui disposent d'un scénario si riche qu'ils ont une adaptation en anime (Fate/Stay Night) et d'autre ont une histoire si intriqué et complexe qu'ils ne peuvent tout simplement pas être adaptés sur un autre format, livre comprit (Ever17).
    Second point, la durée de vie. Les Visual Novel peuvent avoir des durées variées allant de quelques heures à plus d'une cinquantaine d'heures de jeu. Fini les jeux bouclés en deux temps trois mouvements. Ici, il faudra s'accrocher pour pouvoir connaître le fin mot de l'histoire.
    Évoquons rapidement la rejouabilité. Pour pouvoir apprécier l'ensemble du scénario, il vous faudra souvent recommencer le jeu depuis le début afin de pouvoir parcourir les routes des différents personnages. Ce qui fait que vous aurez envie de vous y replonger, quoiqu'il arrive. En revanche, une fois le jeu intégralement bouclé, il est rare qu'on ait envie d'y retourner, sauf en cas d'oeuvre vraiment magistrale.
    Le doublage, à présent. Vous le savez sans doute déjà si vous regardez des animes en version originale, mais le doublage japonais est légendaire. Les Visual Novel n'échappent pas à la règle et nous propose des voix souvent sensationnelles.
     
    En revanche, je ne vais pas vous mentir : les Visual Novel ont aussi un certain nombre de points négatifs. D'abord, le manque de variété. Même si certain studios tentent d'être originaux en apportant un peu de gameplay (le studio Eushully, par exemple), la plupart du temps vous ne ferez que cliquer pour faire défiler l'histoire. Et pour peu que vous n'accrochiez pas à celle-là, il y a de fortes chances pour que vous abandonniez le jeu.
    Viens ensuite le problème de la langue. Le Visual Novel, c'est japonais. Et ils n'envisagent presque jamais la localisation de leurs titres ailleurs que chez eux. Certain éditeurs ou amateurs tentent de proposer des traductions aux occidentaux, mais il ne s'agit que d'une poignée de titres et la plupart de ces traductions sont en anglais. En clair, si vous ne maîtrisez que le français, il sera très difficile de profiter de ces œuvres (mais il y a quand même quelques titres en français, j'y reviendrais).
    Enfin, et c'est probablement ce qui vaut sa mauvaise réputation au Visual Novel, le contenu adulte. Je vous l'ai dit, le scénario se construit généralement autour d'un personnage masculin qui fréquente des personnages féminins. A un moment, des sentiments finisse par se former. Et la plupart des Visual Novel ne cherchent pas à cacher la partie "plus si affinité". En clair, interdiction de la majeure partie des Visual Novel aux moins de 18 ans. Oui, c'est rude. Sans compter que ces scènes font rarement avancer l'histoire.
     
     
    Si vous êtes arrivés jusqu'ici, j'ose espérer que vous êtes au moins intéressé par le genre. Et peut-être même aimeriez-vous tenter l'expérience. Voilà quelques coups de pouce pour y parvenir.
    Pour des raisons légales, je ne mettrais pas d'adresse internet permettant de récupérer ce genre de jeu. En revanche, ça se trouve en cherchant bien. De plus, certain sites de vente en ligne vous permettent de vous procurer les originaux (mais comptez au moins 90€ pour le jeu : la vie est plus chère au Japon).
     
    Ça y est ? Vous avez votre jeu ? Bien, à présent on passe à la configuration de son ordinateur. Et oui, ces jeux sont développé pour des configurations japonaises. Et votre PC est probablement configuré à la française et sera incapable de traiter les caractères japonais du jeu (même si celui-ci est traduit). Pour changer ça, allez dans le Menu Démarrer, puis dans le Panneau de Configuration.
     

     
    Affichez les petites icônes pour disposer de l'ensemble des options, puis sélectionnez Région et Langue.
     

     
    Là, allez dans l'onglet Administration et cliquez sur "Modifiez les paramètres régionaux". Choisissez le Japonais(Japon). L'ordinateur vous demandera alors de redémarrez. Faites-le.
     

     
    Par la suite, installez votre jeu comme n'importe quel autre jeu. Pour les traductions, les méthodes varient selon les jeux, mais il s'agit en général d'une archive à extraire dans le dossier d'installation.
     
     
    Tout ça c'est bien beau, mais que choisir ? Il y en a tellement qu'on ne sait pas trop vers quoi se tourner quand on débute. Commençons les choses bien avec deux adresses :
     
    1) http://vndb.org/ -> la plus grosse base de données occidentales de Visual Novel. Vous pouvez chercher en fonction du scénario, de la présence ou de l'absence de gameplay ou selon la langue de traduction. Très complet et on peut, en général, se fier aux notes des utilisateurs pour se faire une idée de la qualité du jeu.
    2) http://vntls.org/ -> peu utile dans un premier temps, ce site vous servira quand vous chercherez à savoir quel Visual Novel sont en cours de traduction, que ce soit par des professionnel ou des amateurs. Mis à jour chaque semaine.
     
    Je vais en profiter pour donner mes conseils personnel, histoire que vous commenciez vos aventures du bon pied :
     
    1) Dans un premier temps, évitez les Visual Novel avec gameplay. La difficulté est souvent corsé et le scénario est souvent moins intéressant.
    2) Comme tout les jeux, les Visual Novel ont évolué. Les plus anciens peuvent avoir une patte graphique assez daté. Assurez-vous que ça ne vous pose aucun problème avant de vous y attaquer.
    3) Les patchs de traduction peuvent sembler compliquer à installer. Reportez-vous toujours au site des traducteurs : en général, ils expliquent précisément la marche à suivre.
    4) Ne vous basez pas uniquement sur le synopsis pour choisir un Visual Novel. Il arrive souvent que celui-ci semble plat alors qu'il s'agit juste de dissimuler des éléments scénaristiques majeurs.
    5) Ne cherchez JAMAIS à trouvez des détails sur le scénario d'un Visual Novel, sauf si vous avez définitivement décidé que vous n'y jouerez pas. Vous risquez de vous ruiner des moments grandioses.
    6) Comme pour toute les adaptations, l'oeuvre originale est souvent supérieure. Si un de vos animes favoris est adapté d'un Visual Novel, il y a de forte chance que vous adoriez celui-ci.
    7) Il y a toujours une fonction pour passez le texte déjà lu. Pratique quand on veut recommencer le jeu pour jouer une route différente.
     
     
    Et pour finir, quelques Visual Novel que je vous recommande tout particulièrement :
     
    - G-Senjou no Maou (Anglais, 18+) : très bon pour commencer, une histoire policière riche en rebondissements avec des personnages mémorables.
    - Katawa Shoujo (Français, 18+ désactivable) : un projet amateur conçu par des membres de 4chan. Un concept original pour une histoire assez classique, mais qui parle du handicap avec brio.
    - Little Busters (Anglais, Tout Public) : un scénario sensationnel, entrecoupé de petites phases de gameplay sans difficulté histoire de rompre avec la monotonie. Drôle et émouvant, une référence.
    - Maji de Watashi ni Koishinasai (Partiellement en anglais, 18+) : probablement une des oeuvres les plus drôles que j'ai pu découvrir. Le jeu n'est pas encore intégralement traduit.
    - Fate/Stay Night (Anglais, 18+) : l'oeuvre épique de Type-Moon ne vous décevra pas. Quelques longueurs scénaristiques, mais l'ensemble ne laisse pas le temps de s'ennuyer.
    - Tsukihime (Français, 18+) : le prédécesseur de Fate/Stay Night nous raconte une histoire plus sombre, plus malsaine. Les graphismes et la musique ont tendance à mal vieillir.
    - Ever17 (Anglais, Tout Public) : pour les joueurs avancé uniquement. Un scénario extrêmement complexe, mais donc les révélations sont absolument imprévisibles. Un très bon niveau d'anglais est requis, ainsi qu'un minimum d'expérience des Visual Novel pour saisir toutes les subtilités scénaristiques.
     
    Merci de m'avoir lu. Par la suite, si vous avez des questions ou si vous désirez partager vos œuvres favorites, n'hésitez pas !
  3. Utile
    Kujira a reçu une réaction de MilkyLove dans Stéphanof : Sa vie, ses mémoires, son sandwich non terminé sur le bord de l'autoroute A64   
    Bienvenue sur le forum Stephanovitchofski!
     
    Cher concombre scatophile confrère, j'espère que ton passage ici sera florissant et sans pépins.
     
    Ta présentation est assez complète pourtant il reste bien une autre question en suspens:
    Alors, quand est-ce que tu pars?
     
     
     
    Pas de smiley, pas de quartier.
  4. Utile
    Kujira a réagi à Alephnor dans Yume Yayoi   
    Comment ça, il y a des gens qui n'aiment pas mon anime ?
     
    Malgré quelques problèmes évidents au niveau de tes goûts, je vais tout de même te souhaiter la bienvenue au sein de notre petite communauté.
     
    Parce que zut : tu as quand même l'air sympathique et tu es une artiste. Moi, je respecte.
     
    En espérant que nous aurons la chance de profiter de quelques-unes de tes créations !
  5. Utile
    Kujira a réagi à Primrose dans Baleine a tribord   
    :biru BIENVENUE :fete

     
    Togainu no Chi n'est pas un yaoi... enfin de mon point de vue :) Ya juste un gars qui lui fait une proposition et un méchant sado maso homosexuelle ça ne fait pas de cet animé un yaoi^^ mais c'est un très bon animé en tout cas.
     
    Ps: je suis curieuse, je veux bien écouter tes compositions :bien:
  6. Utile
    Kujira a réagi à Alephnor dans Baleine a tribord   
    Souviens-toi que le Temps est un joueur avide
    Qui gagne sans tricher, à tout coup! c'est la loi.
    Le jour décroît; la nuit augmente; Souviens-toi!
    Le gouffre a toujours soif; la clepsydre se vide.
     
    Ne va pas t'imaginer des choses. Si les Fleurs du Mal m'ont fait beaucoup d'effet, ce n'est quand même pas au point de vouer un culte à Mr Baudelaire.
     
    Comment ça, les réseaux de neurones n'intéressent personne ? Mais c'est passionnant les réseaux de neurones ! Pas le plus simple des concepts, mais passionnant malgré tout.
     
    Ne te formalise pas trop en ce qui concerne les classifications d'anime. En général, ce n'est pas la catégorie qui définie la qualité. Tant que ça plaît, c'est l'essentiel (encore que le yaoi...)
     
    Un type sympathique, donc. En même temps, il faut au moins ça pour apprécier Code Geass et Cowboy Bebop. C'est donc avec grand plaisir que je te souhaite la bienvenue sur le forum !
     
    See you, Space Cowboy !
     
    PS : Si je te dis Light Novel, ça déclenche une réaction ?
    Et si je te dis Visual Novel ?
  7. Utile
    Kujira a réagi à Un Rieur dans Baleine a tribord   
    Un fan de Ghost in the Shell, métalleux, programmeur et qui s'y connait en I-A et en littérature... Viens dans mes bras toi et rattrapons le temps perdu :happywalk: .
     
    Accessoirement :welcom:
  8. Utile
    Kujira a reçu une réaction de Akane dans Baleine a tribord   
    Bonjour tout le monde!
     
     
     
    Si vous vous demandez quel énergumène se cache sous ce titre racoleur, vous êtes au bon endroit!
    Si vous ne vous le demandez pas, eh ben tant pis pour vous, fallait pas cliquer sur un topic de présentation.
     
     
     
    Être où ne pas être un Otaku donc, je vous pose la question, car me concernant, je n'en ai aucune idée.
    Globalement j'aime regarder des animes quand ils sont une histoire intéressante et/ou des personnages avec une vraie personnalité et/ou de beaux dessins. Je ne connais pas encore bien les noms des catégories d'animes (j'ai appris ce qu'était le yaoi APRÈS avoir regardé Togainu no Chi) donc pour l'instant je ne peux pas être précis sur les genres que j'aime.
     
    Néanmoins, je peux balancer quelques noms qui m'ont marqué:
    J'ai décovert mon goût pour l'anime avec Death Note (original n'est-ce pas) et Code Geass avant qu'il soit licencié, Code Geass qui restera pour moi l'un des meilleurs animes que j'ai pu voir. Les autres titres qui m'ont marqués sont Cowboy Bebop (série et film), Ghost In The Shell (mes préférés ultimes), Summer Wars que je suis allé voir au cinema au pif était très bon aussi, et plusieurs histoires de vampires trop stylés dont j'ai oublié les noms (non, NON, pas Vampire Knight!).
    Parmi les moins classiques et peut être plus récents, j'ai beaucoup apprécié des séries comme Mouryou no Hako, Bakumastu, Blassreiter, et curieusement la première saison de Nodame Cantabile.
    Pourquoi Nodame alors que c'est pas vraiment dans les styles que j'apprécie... peut être parce que ça parle de musique.
     
     
    D'ailleurs parlons-en, s'il y a une chose qui peut t'aider à me connaitre, cher lecteur, c'est bien la musique.
    Je vis pour la musique. La musique est ce qui rythme mes jours, me fais me sentir moi, me réconforte dans les moments difficiles!
    On peut diviser la musique je j'écoute en deux catégories: Le son qui coupe, et le son qui plane.
    Niveau son qui coupe :knifeevil: je parle de metal extrême, fan de Bernard Lavilliers, passe ton chemin. Toi qui lis ceci si les noms comme Necrophagist, Obscura ou Opeth te parlent, je commence à t'apprécier. Si en plus tu sais qui est Dominic 'Forest' Lapointe, tu as déjà une place spéciale dans mon cœur d'artichaut de combat :inlove2: .
    Pour ce qui est du son qui plane ça penche vers le rock progressif (Procupine Tree), et l'electro expérimentale (Igorrr, Venitian Snares)
    MAIS ATTENDS T'ENDORS PAS j'ai même pas fini de parler de musique!
     
    Oui parce que je ne fais pas qu'en écouter, j'en joue, j'en compose, j'en improvise, j'en enregistre. Je suis principalement guitariste et bassiste, mais je pratique d'autres instruments comme le clavier, la flute irlandaise (si si), la batterie, et le chant. (et j'ai récupéré un vieux violon et une flute traversière, il faut que je les retape et que je m'y mette, ça doit pas être bien compliqué)
     
    J'ai déjà enregistré pas mal de morceaux, s'il y a des curieux je posterai des liens.
     
     
     
    Sinon, mis à part ça j'aime beaucoup lire, que ce soit des mangas, des BD occidentales (La Caste des Meta-Barons, Requiem Chevalier Vampire), les romans, les traités de philo, et les essais de psychanalyse.
    Ah et j'oubliais la poésie, je suis fan de Beaudelaire (Les Fleurs du Mal). :sosweet:
     
     
     
    Question jeux vidéo, j'ai vu que la question revient souvent dans les présentations, eh bien je suis maudit. La dite malédiction fait que depuis quelques années, un jeu video ne peux pas m'intéresser plus de 2 à 3 semaines. J'ai quand même joué des titre courts récent comme Limbo, ou The Binding Of Isaac, ou les très courts mais fabuleux, "The Stanley Parable" et "Keyboard Drumset F*cking Werewolf" (eeeeh si) .
     
     
     
    Autres infos en vrac, je suis quelqu'un de créatif. Je m'intéresse au dessin, à la programmation (spécialement les sujet qui n'intéressent personne comme le procédural, ou les réseaux de neurones), à la modélisation, au bidouillage en général.
    Niveau sport, j'ai du arrêter le Kung Fu à cause d'une blessure, mais je compte reprendre les arts martiaux du coup en attandant je cours et je fais des pompes.
    Woohoo. :hero:
     
     
     
     
    Sinon j'ai 24 ans et j'aime les tagliatelles carbonara.
    Et les ours polaires.
     
     
     
    Ps: Désolé pour le pavé, j'espère que cela satisfera la curiosité de certains? (Alors pas taper svp)
    PS2: (( J'adore les parenthèses ))
  9. Utile
    Kujira a reçu une réaction de Akane dans Baleine a tribord   
    Bonjour tout le monde!
     
     
     
    Si vous vous demandez quel énergumène se cache sous ce titre racoleur, vous êtes au bon endroit!
    Si vous ne vous le demandez pas, eh ben tant pis pour vous, fallait pas cliquer sur un topic de présentation.
     
     
     
    Être où ne pas être un Otaku donc, je vous pose la question, car me concernant, je n'en ai aucune idée.
    Globalement j'aime regarder des animes quand ils sont une histoire intéressante et/ou des personnages avec une vraie personnalité et/ou de beaux dessins. Je ne connais pas encore bien les noms des catégories d'animes (j'ai appris ce qu'était le yaoi APRÈS avoir regardé Togainu no Chi) donc pour l'instant je ne peux pas être précis sur les genres que j'aime.
     
    Néanmoins, je peux balancer quelques noms qui m'ont marqué:
    J'ai décovert mon goût pour l'anime avec Death Note (original n'est-ce pas) et Code Geass avant qu'il soit licencié, Code Geass qui restera pour moi l'un des meilleurs animes que j'ai pu voir. Les autres titres qui m'ont marqués sont Cowboy Bebop (série et film), Ghost In The Shell (mes préférés ultimes), Summer Wars que je suis allé voir au cinema au pif était très bon aussi, et plusieurs histoires de vampires trop stylés dont j'ai oublié les noms (non, NON, pas Vampire Knight!).
    Parmi les moins classiques et peut être plus récents, j'ai beaucoup apprécié des séries comme Mouryou no Hako, Bakumastu, Blassreiter, et curieusement la première saison de Nodame Cantabile.
    Pourquoi Nodame alors que c'est pas vraiment dans les styles que j'apprécie... peut être parce que ça parle de musique.
     
     
    D'ailleurs parlons-en, s'il y a une chose qui peut t'aider à me connaitre, cher lecteur, c'est bien la musique.
    Je vis pour la musique. La musique est ce qui rythme mes jours, me fais me sentir moi, me réconforte dans les moments difficiles!
    On peut diviser la musique je j'écoute en deux catégories: Le son qui coupe, et le son qui plane.
    Niveau son qui coupe :knifeevil: je parle de metal extrême, fan de Bernard Lavilliers, passe ton chemin. Toi qui lis ceci si les noms comme Necrophagist, Obscura ou Opeth te parlent, je commence à t'apprécier. Si en plus tu sais qui est Dominic 'Forest' Lapointe, tu as déjà une place spéciale dans mon cœur d'artichaut de combat :inlove2: .
    Pour ce qui est du son qui plane ça penche vers le rock progressif (Procupine Tree), et l'electro expérimentale (Igorrr, Venitian Snares)
    MAIS ATTENDS T'ENDORS PAS j'ai même pas fini de parler de musique!
     
    Oui parce que je ne fais pas qu'en écouter, j'en joue, j'en compose, j'en improvise, j'en enregistre. Je suis principalement guitariste et bassiste, mais je pratique d'autres instruments comme le clavier, la flute irlandaise (si si), la batterie, et le chant. (et j'ai récupéré un vieux violon et une flute traversière, il faut que je les retape et que je m'y mette, ça doit pas être bien compliqué)
     
    J'ai déjà enregistré pas mal de morceaux, s'il y a des curieux je posterai des liens.
     
     
     
    Sinon, mis à part ça j'aime beaucoup lire, que ce soit des mangas, des BD occidentales (La Caste des Meta-Barons, Requiem Chevalier Vampire), les romans, les traités de philo, et les essais de psychanalyse.
    Ah et j'oubliais la poésie, je suis fan de Beaudelaire (Les Fleurs du Mal). :sosweet:
     
     
     
    Question jeux vidéo, j'ai vu que la question revient souvent dans les présentations, eh bien je suis maudit. La dite malédiction fait que depuis quelques années, un jeu video ne peux pas m'intéresser plus de 2 à 3 semaines. J'ai quand même joué des titre courts récent comme Limbo, ou The Binding Of Isaac, ou les très courts mais fabuleux, "The Stanley Parable" et "Keyboard Drumset F*cking Werewolf" (eeeeh si) .
     
     
     
    Autres infos en vrac, je suis quelqu'un de créatif. Je m'intéresse au dessin, à la programmation (spécialement les sujet qui n'intéressent personne comme le procédural, ou les réseaux de neurones), à la modélisation, au bidouillage en général.
    Niveau sport, j'ai du arrêter le Kung Fu à cause d'une blessure, mais je compte reprendre les arts martiaux du coup en attandant je cours et je fais des pompes.
    Woohoo. :hero:
     
     
     
     
    Sinon j'ai 24 ans et j'aime les tagliatelles carbonara.
    Et les ours polaires.
     
     
     
    Ps: Désolé pour le pavé, j'espère que cela satisfera la curiosité de certains? (Alors pas taper svp)
    PS2: (( J'adore les parenthèses ))
  10. Utile
    Kujira a reçu une réaction de Akane dans Baleine a tribord   
    Bonjour tout le monde!
     
     
     
    Si vous vous demandez quel énergumène se cache sous ce titre racoleur, vous êtes au bon endroit!
    Si vous ne vous le demandez pas, eh ben tant pis pour vous, fallait pas cliquer sur un topic de présentation.
     
     
     
    Être où ne pas être un Otaku donc, je vous pose la question, car me concernant, je n'en ai aucune idée.
    Globalement j'aime regarder des animes quand ils sont une histoire intéressante et/ou des personnages avec une vraie personnalité et/ou de beaux dessins. Je ne connais pas encore bien les noms des catégories d'animes (j'ai appris ce qu'était le yaoi APRÈS avoir regardé Togainu no Chi) donc pour l'instant je ne peux pas être précis sur les genres que j'aime.
     
    Néanmoins, je peux balancer quelques noms qui m'ont marqué:
    J'ai décovert mon goût pour l'anime avec Death Note (original n'est-ce pas) et Code Geass avant qu'il soit licencié, Code Geass qui restera pour moi l'un des meilleurs animes que j'ai pu voir. Les autres titres qui m'ont marqués sont Cowboy Bebop (série et film), Ghost In The Shell (mes préférés ultimes), Summer Wars que je suis allé voir au cinema au pif était très bon aussi, et plusieurs histoires de vampires trop stylés dont j'ai oublié les noms (non, NON, pas Vampire Knight!).
    Parmi les moins classiques et peut être plus récents, j'ai beaucoup apprécié des séries comme Mouryou no Hako, Bakumastu, Blassreiter, et curieusement la première saison de Nodame Cantabile.
    Pourquoi Nodame alors que c'est pas vraiment dans les styles que j'apprécie... peut être parce que ça parle de musique.
     
     
    D'ailleurs parlons-en, s'il y a une chose qui peut t'aider à me connaitre, cher lecteur, c'est bien la musique.
    Je vis pour la musique. La musique est ce qui rythme mes jours, me fais me sentir moi, me réconforte dans les moments difficiles!
    On peut diviser la musique je j'écoute en deux catégories: Le son qui coupe, et le son qui plane.
    Niveau son qui coupe :knifeevil: je parle de metal extrême, fan de Bernard Lavilliers, passe ton chemin. Toi qui lis ceci si les noms comme Necrophagist, Obscura ou Opeth te parlent, je commence à t'apprécier. Si en plus tu sais qui est Dominic 'Forest' Lapointe, tu as déjà une place spéciale dans mon cœur d'artichaut de combat :inlove2: .
    Pour ce qui est du son qui plane ça penche vers le rock progressif (Procupine Tree), et l'electro expérimentale (Igorrr, Venitian Snares)
    MAIS ATTENDS T'ENDORS PAS j'ai même pas fini de parler de musique!
     
    Oui parce que je ne fais pas qu'en écouter, j'en joue, j'en compose, j'en improvise, j'en enregistre. Je suis principalement guitariste et bassiste, mais je pratique d'autres instruments comme le clavier, la flute irlandaise (si si), la batterie, et le chant. (et j'ai récupéré un vieux violon et une flute traversière, il faut que je les retape et que je m'y mette, ça doit pas être bien compliqué)
     
    J'ai déjà enregistré pas mal de morceaux, s'il y a des curieux je posterai des liens.
     
     
     
    Sinon, mis à part ça j'aime beaucoup lire, que ce soit des mangas, des BD occidentales (La Caste des Meta-Barons, Requiem Chevalier Vampire), les romans, les traités de philo, et les essais de psychanalyse.
    Ah et j'oubliais la poésie, je suis fan de Beaudelaire (Les Fleurs du Mal). :sosweet:
     
     
     
    Question jeux vidéo, j'ai vu que la question revient souvent dans les présentations, eh bien je suis maudit. La dite malédiction fait que depuis quelques années, un jeu video ne peux pas m'intéresser plus de 2 à 3 semaines. J'ai quand même joué des titre courts récent comme Limbo, ou The Binding Of Isaac, ou les très courts mais fabuleux, "The Stanley Parable" et "Keyboard Drumset F*cking Werewolf" (eeeeh si) .
     
     
     
    Autres infos en vrac, je suis quelqu'un de créatif. Je m'intéresse au dessin, à la programmation (spécialement les sujet qui n'intéressent personne comme le procédural, ou les réseaux de neurones), à la modélisation, au bidouillage en général.
    Niveau sport, j'ai du arrêter le Kung Fu à cause d'une blessure, mais je compte reprendre les arts martiaux du coup en attandant je cours et je fais des pompes.
    Woohoo. :hero:
     
     
     
     
    Sinon j'ai 24 ans et j'aime les tagliatelles carbonara.
    Et les ours polaires.
     
     
     
    Ps: Désolé pour le pavé, j'espère que cela satisfera la curiosité de certains? (Alors pas taper svp)
    PS2: (( J'adore les parenthèses ))