vinland

Otaku
  • Compteur de contenus

    1 954
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    3

Activité de réputation

  1. J
    vinland a réagi à Miwa-chan dans Dessins/ peintures de Miwa-chan   
    https://forum.otaku-attitude.net/gallery/album/39-miwa-chan/
  2. J
    vinland a réagi à Miwa-chan dans Ohayo !   
    Ton nom ? Laura
    Ton âge ? 19 ans
    Qu'est-ce que tu fais dans la vie ? Etudiante en Arts Panthéon-Sorbonne Paris 1
    Un trait de caractère ? Madame Joie
    Un défaut ?
    Comment as-tu découvert OA ? Qu'est-ce qui t'as poussé à t'inscrire ? Une connaissance , pour partager et découvrir du people
    Pourquoi ce pseudo ? Tellement cute
    D'où vient ton avatar ? Your name
    À quand remonte ton premier contact avec la japanimation ? L'été dernier à la Japan Expo
    Qu'est-ce que tu lis/regardes comme manga et anime en ce moment ? Le dernier en date GreenMechanic
    Quels sont tes mangas/animes/jeux-vidéos préférés ? Your name (la révélation *-*), SNK la base et en jeux : Mario
    À quel perso t'identifierais-tu ? Umaru-Chan ( la fainéantise incarnée X) et sinon Taïga
    Quel est ton idéal masculin/féminin de ton point de vue d'otaku ? Ace dans One pièce
    As-tu déjà mis les pieds dans une convention manga ? oui tout les ans
    Quel genre de musique écoutes-tu ? Rock
    Dans une librairie, tu rencontres quelqu'un qui vient s'acheter son premier manga. Quelle série lui conseilles-tu ? snk, king's game
     
  3. Merci
    vinland a reçu une réaction de Miwa-chan dans Ohayo !   
    bienvenue parmi nous
  4. J
    vinland a réagi à Edji dans [Licencié] Violet Evergarden   
    Je le conseille également cela va de soi. Il faudrait être fou pour passer à coté, ne serait-ce que voir le premier épisode pour s'en faire une idée.
  5. Haha
    vinland a réagi à Yomigues dans [MyAnimeList] Classement des meilleurs Otakus   
    Après il faut relativiser ^^
    c'est déjà énorme d'avoir vu tous ces animes ! ça te fait plus de 7334 épisodes vus je crois.... pas mal !
  6. Utile
    vinland a réagi à Edji dans [Licencié] Hakata Tonkotsu Ramens   
     

    Hakata Tonkotsu Ramens - 博多豚骨ラーメンズ
     
     
     
     
     
    Informations
    Auteur: Kisaki Chiaki et illustré par Ichiiro Hako Directeur : Yasuda, Kenji Studio d'animation: Satelight Compositeur: Nakagawa, Kotaro Genres: Action Durée:  12 épisodes, 24 minutes par épisode Année: 2018 Licence:  Crunchyroll  
    Distributions
    Lin :  Kaji Yūki Banba :  Ono,  Daisuke Saitoh :  Kobayashi Yūsuke Enokida : Ono, Kensho  
     
     
    Bande-Annonce
     
     
     
     
     

     
     
     
     
    Synopsis
    Dans la ville de Fukuoka existe deux facettes d'une même pièce. Les apparences et la réalité. Ce lieu est le berceau du crime souterrain, les assassins professionnels sont réunies en des entreprises connues dans le monde du meurtre et les contrats tombent à flot. Nous allons suivre les péripéties d'une personne ayant des talents particuliers pour l'assassinat. Lin vient d'arriver dans ce lieu et au cour d'un de ces contrats les choses ne vont pas se passer comme il le souhaite.
     
    Nous suivrons également Banba, un enquêteur hors pair travaillant à son compte. Il aide la police dans des affaires difficiles, une d'entre elles va attirer son attention, les choses prendront une tournure à laquelle il ne s'attendait pas.
     

     
    Informations Diverses
    Hakata Tonkotsu Ramens est un Light Novel parut à partir de 2014. deux ans plus tard il reçoit une adaptation en Manga et adapté lui-même en anime dès 2018.
     
     

     
    Avis
    Je dois dire qu'au départ je m’entendais à quelque chose de totalement différent, mais c'est une surprise plutôt intéressante, la relation Lin-Banba et leurs interactions fonctionnent bien. Les personnages secondaires sont étrangement plus développé que l'un des protagonistes du MainCast (différence avec le manga?) L’ambiance est légère par moments mais toujours caustique et certaines scènes sont assez dur à voir(donc attention). Les musiques sont plutôt de bonne factures. Cela se regarde sans soucis accompagné d'une boisson chaude et de petits gâteaux. Mention spéciale pour l'oppening et l'ending.
     

     
    La musique de l'oppening
     
     
     
  7. J
    vinland a réagi à クロエ dans Le saviez vous ? ~n°13~   
    Le saviez vous ?
    ~N°13~
    La fin de « ONE PIECE » a été révélée par son créateur à un enfant souffrant du cancer !

     
    La fondation Make-A-Wish a réalisé le rêve de Hinati Fujinami, un enfant japonais souffrant d’un cancer du poumon. Son rêve était de connaître comment son manga préféré « One Piece » se terminera. Le créateur de ce célèbre manga, Eiichiro Oda, a accepté l’invitation de la fondation pour révéler la fin de « One Piece » à l’enfant, il a demandé à parler à l’enfant seul afin que la fin du manga ne soit pas divulguée à la presse. A la fin de leur conversation l’enfant a juste dit « One Piece est vraiment beau », lui et Eiichiro Oda avaient tous les deux les larmes aux yeux.
    * Haaaaan je vais pleurer *
    Source : Le saviez vous
    Shiro, pour vous servir !
  8. Utile
    vinland a réagi à Edji dans [Licencié] Mahoutsukai no yome   

    魔法使いの嫁 - Mahoutsukai no yome - The Ancient Magus Bride
     
     
     

     
    Informations
    Auteur: Kore Yamazaki Directeur :  Naganuma, Norihiro Studio d'animation: Wit Studio Compositeur: Jun'ichi Matsumoto Genres:  Shounen, Fantastique, Romance, Magie, Slice of life Durée: 24 épisodes, 24 minutes par épisode Année: 2017 Licence: Crunchyroll   
    Distributions
     
    Chise Hatori : Atsumi Tanezaki Elias Ainsworth :Ryota Takeuchi Ruth :  Kōki Uchiyama Silky :  Aya Endō  
     
    Bande-Annonce
     
     
     
     
     

     
     
     
     
    Synopsis
    Le monde magique, peuplé de diverses créatures et d'êtres puissants aux pouvoirs des plus mystérieux. Nous suivons les aventures de Chise, adolescente japonaise d'une quinzaine d'années ne trouvant plus sa place dans le monde, se rejetant elle-même due à sa « malédiction » : le pouvoir de dévoiler à ses yeux le monde magique et d'en attirer, comme une enivrante odeur, les créatures qui le peuplent. Chise est une Slay Vega. Un jour alors qu'elle décide d'abandonner en se vendant lors d'une mise en enchère, elle croise le chemin d'un énigmatique personnage, un Sorcier : Élias Ainsworth. Il décide d'en faire son apprentie et aussi sa femme. Tous deux devront se comprendre l'un l'autre mais aussi intérieurement, l'un dans un monde de magie et l'autre dans un monde de sentiments.
     

     
    Informations diverses
    Il existe une trilogie d'OAV servant de préquelle à l'histoire des 24 épisodes de l'animé.
    L'anime quand à lui est diffusé à partir du 7 octobre 2017. JUNNA a réalisée la chanson du premier oppening  intitulé "Here".
     

     
    Avis
    Tout droit sorti du studio Wit, Mahoutsukai no yome est une aventure magique des plus entraînantes, touchante est aussi mystérieusement réussie. L'histoire bien que simple nous mène à toucher les racines du fantastique celte. Le fait que l'histoire se passe en dehors du Japon est appréciable même si au final cela reste discret et pas tout à fait encore bien exploité mais si suite il y a alors cela pourrait devenir une force. Actuellement elle se trouve dans l’interaction qu'a Chise envers les autres personnes qu'elle rencontre et on se découvre à bien se tenir à son siège quand Élias est dans les parages. J'ai beaucoup aimé l'ambiance et les musiques qui accompagnent les scènes. Elles sont vraiment indissociables de ce qui se passe et c'est un envoûtement, les seiyū nous délivrent une très bonne performance et j'ai vraiment hâte de savoir s'il y aura une saison deux à présent tant les personnages sont touchants.
     
     

     
     
     
     
     
    Oppening N°1
     
     
    Mahoutsukai no yome  PV °0-1-2-3-4
     
     
     
     
     
  9. Merci
    vinland a reçu une réaction de Maiko_aeri dans Je me présente ~   
    bienvenue parmi nous , viens sur le discord on rigole bien dessus
  10. Utile
    vinland a réagi à クロエ dans Le saviez vous ? ~n°12~   
    Le saviez vous ?
    ~N°12~
    Après la mort de son maître, ce chien l’a attendu durant 9 ans à la place où ils se sont quittés !

    Hachikō, un chien de race Akita Inu, est considéré comme un symbole national de loyauté et de fidélité au Japon.
    Ce chien qui a été adopté en 1924 par Hidesaburō Ueno, professeur d’agriculture à l’université impériale de Tokyo, avait l’habitude d’accompagner son maître à la gare de Shibuya pour qu’il aille travailler, et revenait le soir à la même place pour attendre son retour.
    Le soir du 21 mai 1925, Hachikō a attendu comme d’habitude son maître à la gare de Shibuya, cependant, ce dernier n’est pas revenu, il est décédé au travail. Et tous les jours à partir de cette date-là, le chien a continué à revenir à la gare à la même heure du train de retour de son maître jusqu’à ce qu’il décède 9 ans plus tard.
    Trois statues ont été édifiées en l’honneur de Hachikō, à la gare de Shibuya, à la gare d’Ōdate dans la préfecture d’Akita (ville natale du chien), et à l’université d’agriculture de Tokyo.
    Source : Le saviez vous
    Shiro pour vous servir !
  11. Merci
    vinland a reçu une réaction de Drimrostt dans Enchanté !   
    bienvenue parmi nous
  12. Utile
    vinland a réagi à クロエ dans Le saviez vous ? ~n°11~   
    Le saviez vous ?
    ~N°11~
    Il existe un frelon géant au Japon dont le venin peut faire dissoudre la chair humaine !

    Vespa mandarinia ou le frelon géant japonais ressemble plus à un petit oiseau qu’à un insecte avec 4 cm de taille et 6 cm d’envergure.
    Cet insecte est endémique des montagnes japonaises et sa piqûre tue en moyenne 40 personnes chaque année. En effet, ce frelon est particulièrement dangereux grâce à son venin qui est si puissant qu’il peut faire dissoudre les tissus humains.
    Les humains ne sont pas la seule victime du frelon géant japonais puisque ce dernier s’attaque à toutes sortes d’insectes principalement les abeilles et les guêpes et est capables d’en tuer 300 en une heure.
    Source : Le saviez vous
    Shiro, pour vous servir !
  13. Triste
    vinland a réagi à クロエ dans Le saviez vous ? ~n°10~   
    Le saviez vous ?
    ~N°10~
    Lorsqu'une personne se jette sous un train japonais , la famille du défunt doit payer une amende !

    Le Japon a la triste réputation d'être un pays où les suicides sont fréquents, et le moyen le plus utilisé pour mettre fin à ses jours est de se jeter sous un train. Mais il faut le faire en connaissance de cause, car se suicider au Japon à un prix, et c'est la famille du défunt qui paye. En effet, ils doivent dédommager la compagnie de train en question pour le retard occasionné et le "nettoyage" et la somme peut facilement atteindre le prix d'une maison.
    *Une amende ? sérieusement ? les pauvres en plus du décès, ils doivent payer une amende par dessus *
    Source : Hitek 
    Shiro, pour vous servir !
  14. Haha
    vinland a réagi à Edji dans elf yamada kotobukiya   
    Elles sont mignonnes dis donc tes figurines !  j'aime bien !
  15. Merci
    vinland a reçu une réaction de Ozakira dans Présentation Ozakira   
    bienvenue parmi nous
  16. Utile
    vinland a réagi à Nyle dans [Fansub] Mes traductions et karaokés !   
    C'est fait pour ! J'ai ajouté de nouveau kara au passage
  17. Utile
    vinland a réagi à SebiTheNil dans Le renouveau du cinéma japonais des années 60   
    Il s'agit d'un dossier que j'avais commencé à écrire sur une période du cinéma japonais que j'apprécie, cependant pour diverses raisons je n'ai pas pu le finir (et je ne pourrais plus je pense). C'est principalement de la recherche et du regroupement d'informations avec quelques notes à moi même que je m'étais gardé entre [ ], ainsi que des pistes de mon développement personnel qui n'a pas abouti. Après j'espère tout de même que cette base pourra en intéresser quelques uns au sujet du cinéma japonais des années 60.
     
    Le renouveau du cinéma japonais des années 60
     
    Les « taiyozoku », « pré-nouvelle vague » japonaise, apparut dans le milieu des années 50 grâce au mouvement littéraire éponyme. Ce mouvement vient également faire écho aux nouvelles personnalités rebelles dans le cinéma à Hollywood. Les « taiyozoku » parle de héro un peu libéré, faisant l'amour et faisant face au soleil. Ce changement de héro type, fait alors écho à la volonté de renouveau, de changement. Un changement visant à libérer le Japon traditionnel de ses tabous. Dans les années 60, de nombreux jeunes japonais se sont rebellés contre la « pudeur » et l’enfermement dans la tradition du système social japonais. Dès 1960 les étudiants japonais expriment leur mécontentement face au président des États-Unis et sont alors connus dans le monde sous le terme « Zengakuren » (ensemble de treize « gakuren » représentant ensemble la fédération nationale des associations étudiantes). Ce mouvement prendra une ampleur extrême au Japon, en octobre 1968, devenant alors le deuxième événements le plus violent après la guerre. Parmi les manifestations organisées par la « Zengakuren », la « Journée de l’Action internationale unitaire contre la guerre » rassemblaient plus de six milles étudiants et près de huit milles membres de l’organisation pour la paix dont le Beheiren (comité japonais pour la Paix au Vietnam)1. Suite à la mort d’un étudiant japonais le « Zengakuren » s’insurge face à la police (alors responsable). La gare de Tokyo en fût les frais, en effet cette dernière fût ravagée et brûlée. Lors des manifestations étudiantes on pouvait apercevoir les étudiants porter un « shonen magazine » (magasine de manga émergeant de type « gekiga », visant un public plus adulte, plus mature) et le journal Asahi (journal conservateur) [Source à vérifier]. Faisant écho à la volonté de changement, le manga « gekiga » reste typiquement proche du mouvement « taiyozoku ». Il vient du milieu des années 50 et vise un public plus mature via un traitement plus dramatique (« geki »). Le manga « gekiga » sera majoritairement publié dans les années 60-70, période d’essors pour le manga avec l’arrivé d’hebdomadaire.
    1Toyomasa Fuse, Le radicalisme étudiant au Japon : une « révolution culturelle »?. In: L'Homme et la société, N. 16, 1970. Sociologie et contestation. pp. 241-266.
    Les productions
    La Shochiku et la Nikkatsu sont vraiment les deux sociétés de production à retenir pour leurs cinéastes de « Nouvelle Vague ».
    La Shochiku est fondé en 1920 a donc été un acteur majeur de la « Nouvelle Vague » japonaise dans les années 60. Cela est dû notamment aux jeunes cinéastes tels que Oshima, Yoshida et Shinoda.
    La Nikkatsu (Nippon Katsudo Kabbushiki Kaisha) est une société fondée par Einosuke Yokota et Kisaburo Kobayashi en 1912. Elle avait, dès le milieu des années 50, trouvé un filon très rentable chez le jeune public (notamment avec les « taiyozoku »). Ils décidèrent, suite à ce succès, d'accorder plus de liberté aux cinéastes. Ce qui sera profitable aux cinéastes tel que Imamura ou encore Suzuki. Cependant parmi tous les jeunes cinéastes de la Nikkatsu dans les années 60, très peu restent tandis que les autres sont contraint de quitter la compagnie. Comme pour le cinéaste Seijun Suzuki, il leur est reproché de ne pas être compatible à la demande marchande et ayant une incompatibilité artistique avec les attentes de la Nikkatsu.
    La « Nouvelle Vague » japonaise
    Oshima, Yoshida et Shinoda
    Shohei Imamura, ancien assistant d'Ozu, il reste très marqué par L'Ange ivre de Kurosawa ainsi que du travail de Kawashima. Malgré son assistanat avec Ozu, il ne retenu que peu de chose de ce dernier hormis, peut-être un léger traumatisme lors du tournage de Voyage à Tokyo1 et les bases du cinéma. En ce sens, il veux surtout se démarquer du cinéma d'Ozu car c'est avec lui qu'il apprend le genre de film qu'il se refuse à faire. Imamura cherche son cinéma et se faisant il part de plusieurs choses. Il dit, avant d'être connu, « Je veux marier de toutes mes forces ces deux problèmes : la partie inférieure du corps humain et la partie inférieure de la structure sociale sur laquelle s'appuie obstinément la réalité quotidienne japonaise »2. De cette déclaration, face au critique Koichi Yamada, Imamura entame le film Buta to gunkan. Film où il compare les japonais à des porcs humains, et où l’héroïne décide de prendre en main son destin (ce qui ne correspond pas à la femme cinématographique des représentations traditionnelles japonaises). L'image de la femme dans Akai Satsui, sortie en 1964, est représentative de l'image de la femme chez Imamura. Pour lui la femme ne doit pas être comme elle l'était dans les représentations traditionnelles avec une soumission de la femme face au destin. Le femme doit être vu comme elle est, « fidèle à la vrai vie »3 dit-il en parlant de la femme cinématographique. Dans Akai satsui, les femmes sont montrées libérées sexuellement après un acte de viol. Point de vue impensable et contradictoire vu par le système japonais, très conservateur, face à un tabou clairement montré. Il entretient également un rapport directe avec le commerce de la pornographie avec Jinruigaku nyumon en 1965 inspiré du roman célèbre de Akiyuki Nosaka. Le film tente de renouer la pornographie avec la société qui la rejette, on y retrouve un artisan du monde de la pornographie travaillant activement à la réalisation de film pornographique et à la création de poupée en latex (allant jusqu'à insérer des vrais poils à celles-ci). Ce film est tourné très proche des documentaires avec un message fort pour finir. La quête visant à renouer pornographie et société se retrouve à dériver sans jamais pouvoir espérer se réaliser.
    1Il révéla dans une interview avec Toishi Nagata qu'il était très dur pour lui à cette époque, de voir l’hémorragie cérébrale de la mère alors qu'il avait lui même vécu cette expérience. De surcroît, lorsqu'il était parti au toilette en larme Ozu lui aurait demandé, en urinant, s'il était dans le vrai.
    Donald Richie, Le cinéma japonais, éditions du rocher, 2005, page 226.
    2Max Tessier, Le cinéma japonais, Armand Colin, 2e édition, 2008, page 74 et Donald Richie, Le cinéma japonais, éditions du rocher, 2005, page 227.
    3Donald Richie, Le cinéma japonais, éditions du rocher, 2005, page 226.
    Seijun Suzuki tourne environs quarante films pour la Nikkatsu. Surfant, entre le milieu des années 50 jusqu'au milieu des années 60, sur des films orientés vers un public jeune avec une surabondance de sexe et de violence. En ce sens Suzuki allait beaucoup plus loin que d'autres cinéastes comme Imamura ou Oshima. Entre les couleurs vives, frivolité et irresponsabilité, un mélange apprécié de la jeunesse (particulièrement la jeunesse du japon), Suzuki arrivait facilement à le transmettre à ce public très réceptif. Cette exessivité, qui lui est reproché par le système japonais, grandit dès le début des années 60. Il réalise Nikutai no mon en 1964 (remake d'un film de Masahiro Makino de 1948, qui parlait déjà de libération sexuelle), le film fait un scandale de part son amoralité sexuelle affichée. En 1965 sort un film de yakuza, Irezumi ichidai, qui emprunte la stylisation du style kabuki créant ainsi un mélange très particulier entre style traditionnel et ton de débauche et de violence très propre au cinéaste. Le film qu'il fit ensuite en 1966, Tokyo nagaremono, est à l'image de l'intersection entre le manga et le cinéma. Ici il s'agit du manga et de l'anime qui emprunterons certains styles de ce film tout comme d'autre de Suzuki [voir imitateur ero-guro car il y a ça aussi]. En 1967, il sort un film qui va lui valoir une expulsion des studios Nikkatsu Koroshi no rakuin. Ce film, étant une parodie de film de yakuza loin des règles du genre, était jugé incompréhensible pour le public et bizarre.
    La volonté de changement au Japon, dans les années 60, n’était pas uniquement lié au cinéma face à l’arrivé de la télévision. Elle était présente dans toute la société, chaque arts ont changés (comme le cinéma ou le manga), mais également toute une partie de la structure sociale japonaise.
  18. J
    vinland a reçu une réaction de otakugirls dans Honey X Honey   
    il a l'air intéressent
  19. J
    vinland a reçu une réaction de Moritax dans Don't worry, Be happy !   
    oui c'est sur ma liste ^^ j’attends que un peu de mes série finisse lol car j'ai 15 série en cours
  20. J
    vinland a reçu une réaction de Moritax dans Don't worry, Be happy !   
    j'ai lut le chapitre 1 lors de la JE , il ma paru sympa , mais depuis j'ai pas creuser
  21. Utile
    vinland a réagi à otakugirls dans He is a Beast !   

     
    Description:
    Titre original : Kedamono Kareshi / ケダモノ彼氏 Origine : Japon - 2013 Année VF : 2014 Type : Shojo Genres : Comédie - Romance Auteur : Aikawa Saki Éditeur VO : Shueisha Éditeur VF : Soleil (Soleil - Shojo) Prépublié dans : Margaret Nb volumes VO : 13 (Terminé) Nb volumes VF : 13 (Terminé) Prix public : 6.99€ Âge conseillé : 12 ans et + Se trouve dans le commerce en France : Oui Existe en anime : Non Synopsis:
    La mère de Himari va se remarier, et suite à cela elle va devoir retourner dans sa ville natale qu’elle avait quittée depuis quatre ans. Lors de la rentrée scolaire, elle découvre que Keita Ôgami, qui passait son temps à la tourmenter étant petite et à cause de qui elle a peur des hommes, se retrouve dans le même lycée qu’elle, pire encore... Dans la même classe ! Heureusement qu’il y a toujours le gentil Saeki. Mais pas de chance pour la jeune fille, Keita est toujours aussi désagréable ! Dépitée, Himari rentre le soir même découvrir sa nouvelle maison et faire la connaissance de son beau-père et de son fils. Elle était loin de s’imaginer que le nouveau mari de sa mère était en fait le père de l’ignoble Keita !
     
    Bisouuuus de la Reine
  22. Utile
    vinland a réagi à Tigercrow dans Violences sexuelles | Des F-35A pour le Japon | Pollution du lac Ogawara   
    Dans la revue de presse du mercredi 21 février, nous allons aborder les sujets suivants : une aide pour prévenir les violences sexuelles, le Japon achète des chasseurs américains, interdiction de pêcher dans le lac Ogawara à cause d’une pollution et des râmen contre les allergies aux pollens.
    Un test pour prévenir les violences sexuelles
    L’ONG Shiawase Namida (larme de joie) et l’association pour l’étude de la naissance et de la vie ont mis au point un test en ligne pour aider à informer les adolescentes sur la problématique des violences sexuelles. Le but est de donner aux jeunes filles, de manière simple et ludique, les bases pour entretenir des relations saines en allant de la discussion en ligne avec un inconnu au fait d’être forcée de montrer son téléphone à son petit copain. Le test va donc bien plus loin que ce que faisait généralement la prévention qui se focalisait sur les avances et les grossesses non désirées.
    Le Japon investit pour ses forces aériennes
    Le Japon prévoit de renforcer sa flotte de chasseurs avec l’achat de 20 F-35A de la firme américaine Lockheed Martin. Alors que pour une précédente commande, 42 appareils sont assemblés dans une usine de Mistubishi sur le sol japonais, ces 20 avions devraient être commandés directement aux États-Unis. Cela devrait permettre de les acquérir pour environ 80 millions d’euros pièce et ainsi faire une économie de près de 25 millions d’euros par appareil.
    Interdiction de pêche dans un lac du département de Aomori
    Nous restons dans l’aviation puisqu’il est ici question d’un F-16. En effet, un appareil de la base de l’US Air force de Misawa, département de Aomori, a été contraint de largué son réservoir de carburant externe après un problème moteur. Pour des raisons de sécurité, cela a été fait au-dessus du lac Ogawara. Cependant, l’initiative n’a pas du tout plu aux pêcheurs locaux qui ont dû interdire toute pratique tant que la pollution engendrée ne sera pas nettoyée. Le maire d’une localité proche du lac a contacté les autorités américaine afin qu’un tel incident ne se reproduise pas.
    Des râmen contre les allergies aux pollens
    L’Université pharmaceutique du Japon s’est associée avec la chaine de râmen Menya Musashi pour proposer un plat lutant contre les effets de l’allergie aux pollens. Concoctés avec des ingrédients issus de la médecine traditionnelle chinoise, ces râmen seront en vente entre le 9 et le 21 mars au Menya Musashi de Roppongi. Cette période n’a pas été choisie au hasard puisqu’il s’agit de la période avec une grande concentration de pollen de cèdre.
     
    Source : https://www.japoninfos.com/violences-sexuelles-des-f-35a-pour-le-japon-pollution-du-lac-ogawara.html
  23. Utile
    vinland a réagi à Azar0n dans [News] Figurines   
    Squar Enix propose une nouvelle figurine de nier automata:  « YoRHa Modèle N°2 B (alias 2B) » et l'arme des extraterrestres, les « Formes de vie mécaniques », pour le prix de 79,99 euros. Elle sort en mai, vous pouvez la préco ici : https://store.eu.square-enix.com/fr/product/462563/nierautomata-bring-arts-2b-forme-de-vie-mecanique
    Pour ma part, pas sûr de pouvoir l'acheter. Elle est pas très cher, mais mon porte monnaie souffre en ce moment.
  24. Utile
    vinland a réagi à Tigercrow dans Gratte-ciel en bois et acier | Service tout-en-un par Airbnb | Prix d’honneur du peuple   
    La revue de presse du 15 février 2018 abordera les sujets suivants : le projet d’un gratte-ciel hybride composé de bois et d’acier, un futur service tout-en-un créé par Airbnb au Japon seulement, le Prix d’honneur du peuple attribué à deux joueurs de Go et de Shôgi, puis du top 10 des jeux mobiles les plus utilisés par les Japonais.

    Un nouveau gratte-ciel à la hauteur de Dame Nature !
    Le « projet W350 », surnommé ainsi par son inventeur Sumitomo Forestry, consiste en un gratte-ciel aux matériaux innovants qui atteindra les 350 mètres de hauteur à Tôkyô. Rivalisant ainsi avec la Tôkyô Tower (333 mètres), ce bâtiment sera respectueux de l’environnement ! En effet, le projet est né dans une optique de concevoir des technologies futures respectueuses de l’environnement dans le monde de la construction, activités de recherches menées par le Tsukuba Reasearch Institute. C’est donc cette entreprise qui a conceptualisé le bâtiment, et ce dernier sera créé en collaboration avec l’agence Nikken Sekkei, prévu pour 2041. Le gratte-ciel devrait être composé de bois et d’acier, un nouvel hybride qui, par sa structure spéciale, devrait protéger ses habitants des forces extérieures telles que les tremblements de terre et le vent.
    Un futur service tout-en-un par Airbnb au Japon
    En raison d’un changement réglementaire qui adviendra au Japon et d’une concurrence croissante, Airbnb a pour projet de lancer prochainement un service tout-en-un dans le pays à l’aide de sa société partenaire Evolable Asia. Cette nouvelle aide permettra d’assurer un nombre suffisant d’inscriptions locales. Ainsi seront mis en place plusieurs services tels que le nettoyage des propriétés et l’approvisionnement en linge propre par une filiale de Tôkyô Tatemono, la livraison de biens électroniques et mobiliers par Bic Camera, la fourniture de services de communications (Wi-Fi, etc.) par SoftBank Group, et plus encore. Un point essentiel à noter est qu’une assurance sera fournie et qu’un centre d’appel sera mis en place afin de traiter les plaintes.
    Le Prix d’honneur du peuple attribué à Habu et Iyama
    Yoshiharu Habu, champion de Shôgi et Yuta Iyama, maître de Go, se sont vus attribuer le Prix d’honneur du peuple ! C’est la toute première fois que ce prix est donné à des joueurs de ces deux jeux de société historiques, la cérémonie de remise des prix ayant été dirigée par nul autre que le Premier ministre japonais Shinzô Abe. Les lauréats ont exprimé leur joie et leur reconnaissance lors d’une conférence de presse le 13 février dernier à Tôkyô. « Je serais heureux si le shôgi pouvait continuer à servir de moyen de communication et à enrichir la vie des gens », a commenté Habu, ce auquel Iyama a ajouté : « J’espère que le Go, qui est un jeu de société universel, pourra aider à rapprocher les gens au-delà des frontières nationales ».
    Top 10 des jeux sur smartphone par les Japonais
    Il est bien connu que les Japonais sont friands des jeux vidéos, et cela s’est étendu aux mobiles depuis l’arrivée des smartphones. En 2015, le deuxième revenu le plus élevé au monde était représenté par l’industrie japonaise du jeu sur mobile ! L’entreprise Smartprise spécialisée dans les appareils multimédias a donc décidé de mener une enquête auprès de la population pour connaître les 10 jeux les plus utilisés sur smartphones par les Japonais :
    Fate Grand Order, basé sur le célèbre manga Fate / Stay Night, est le jeu le plus populaire. Il se joue en tour par tour dans une bataille en ligne où les utilisateurs peuvent invoquer des familiers pour les aider.
    Puzzle and Dragons mêlant stratégie et éléments de jeu de rôle (RPG), puzzle et apparition de dragons et monstres.
    iDOLM@STER, un jeu de rythme où le but est de former un groupe d’idoles talentueuses possédant chacune des cartes particulières à collectionner.
    Monster Strike où il est possible de collectionner plus de mille monstres, le but étant de battre ses adversaires.
    Love Live ! Shool Idol Festival, un autre jeu d’idoles basé sur le rythme également et incluant des musiques d’animes, ce qui en fait son charme pour les Japonais.
    Granblue Fantasy, un jeu de rôle au tour par tour sous forme de batailles.
    Ensemble Stars !, commercialisé particulièrement pour les femmes puisqu’il ne contient que des idoles masculines. Ici, le but est qu’un lycéen devienne l’idole la plus populaire du Japon.
    Shironeko Project (White Cat Project), un RPG où les joueurs voyagent à travers le Japon via une carte en 3D, tout en devant accomplir des quêtes.
    Shadowverse, un jeu de cartes en contenant plus de 600, toutes superbement dessinées en style anime, ce qui séduit la population.
    Jikkyo Pawafuru Puro Yakkyu (Real-life Powerful Pro Baseball), un jeu très réaliste de baseball où chaque membre des équipes représente une personne de la vie réelle.
     
    Source : https://www.japoninfos.com/gratte-ciel-en-bois-et-acier-service-tout-en-un-par-airbnb-prix-dhonneur-du-peuple.html
  25. Utile
    vinland a réagi à Tigercrow dans Numérisation du système judiciaire | Skis japonais aux JO | Drone à Fukushima   
    La revue de presse du 12 février 2018 abordera les sujets suivants : la numérisation prochaine du système judiciaire japonais, les skis ID one aux JO de Pyeongchang, un drone qui sera envoyé pour inspecter les bâtiments des réacteurs de Fukushima, puis la collection limitée créée par Puma en collaboration avec Hello Kitty.

    Objectif de numérisation du système judiciaire
    Bien que le Japon soit considéré comme un leader mondial de la technologie et de l’innovation, son système judiciaire aurait près de 20 ans de retard par rapport aux autres pays développés. En effet, ses tribunaux exécutent encore leurs procédures en version papier. Le Japon est alarmé par le fait que son niveau actuel pourrait entraîner un retard à l’échelle internationale s’il ne change rien. C’est pourquoi, durant l’année 2018, le pays a l’intention d’enquêter sur les avantages de la numérisation des procès civils et d’examiner les mesures de sécurité pour empêcher la divulgation d’informations personnelles.
    Les skis ID one japonais font fureur aux JO de Pyeongchang
    C’est en 1999 que Fujimoto, dirigeant de Material Sports Inc. basé à Moriguchi dans la département d’Ôsaka, a l’idée de développer de nouveaux skis plus adaptés aux demandes des professionnels avec une sensation de souplesse plus intense, suite à une discussion avec la skieuse japonaise Aiko Uemura puis avec le finlandais Janne Lahtela. Il élabore alors les skis ID one pour le ski de bosses – un type particulier de ski acrobatique – utilisés par les deux skieurs lors de la saison 2000-2001. Leur performance ayant été brillante, la marque a vu sa côte de popularité augmenter. C’est pourquoi aujourd’hui, pendant les JO de Pyeongchang, 70% des skieurs de bosses utilisent les skis ID one !
    TEPCO enverra un drone dans les bâtiments des réacteurs de Fukushima
    Durant le mois de février, Tôkyô Electric Power Company (TEPCO) prévoit d’envoyer un drone nommé Riser, développé par une société britannique, afin d’inspecter les bâtiments des réacteurs de Fukushima. Ce même drone a été utilisé pour réaliser des travaux de démantélement de l’installation nucléaire de Sellafield en Grand-Bretagne. L’exploration à Fukushima aura pour but de localiser les débris dispersés dans les bâtiments et le niveau de radiation à l’intérieur, particulièrement le bâtiment n°3 qui n’a pas été suffisamment surveillé en raison de radiations trop élevées. À savoir que ce même bâtiment a connu une explosion d’hydrogène le 14 mars 2011 qui a détruit les structure supérieures.
    Puma x Hello Kitty : collection en édition limitée !
    Hello Kitty, icône de la mignonnerie au Japon, collabore avec Puma pour une collection en édition limitée de baskets et vêtements rouge et blanc. Au Japon, les prix sont les suivants :
    la paire de baskets est à 12 960 yens (97,20€)
    le sweat à capuche est à 8 640 yens (64,80€)
    le jogging est à 8 100 yens (60,75€)
    le tee-shirt est à 4 320 yens (32,40€)
    le sac de gym est à 3 240 yens (24,30€)
    le sac à dos est à 8 100 yens (60,75€)
    Bien entendu, d’autres articles sont disponibles sur le site de Puma Japan. En revanche, si cette collection vous intéresse, ne tardez pas où les articles ne seront plus disponibles !
     
    Source : https://www.japoninfos.com/numerisation-systeme-judiciaire-skis-marque-japonaise-aux-jo-drone-a-fukushima.html