• Bienvenue sur le forum d'Otaku-Attitude !

    Notre Forum est une communauté complètement Baka ou nous partageons sur les mangas, animes, jeux-vidéos, dessins, films, IRL, Japon et tout un tas d'autres sujets !

    Inscrivez vous sur le forum et présentez vous pour que nous puissions en savoir un peu plus sur vous !

Jess

V.I.P
  • Compteur de contenus

    3 731
  • Donations

    0,00 € 
  • Points

    120 
  • Inscription

  • Dernière visite


Activité de réputation

  1. Haha
    Jess a reçu une réaction de Lykoska dans Nos goûts en matière de femme ou d'homme   
    Moi j'en veux une virtuelle...c'est plus simple  
  2. Utile
    Jess a réagi à Evangelina dans Breath of Fire IV (2010)   
    Lu o/ Merci la médiathèque !
     
    Très beau visuellement, l'histoire est assez classique mais ça s'apprécie, je ne connais pas le jeu mais je trouve que le manga est très beau et très agréable.
  3. Utile
    Jess a réagi à vinland dans Drôles de racailles (2010)   
    J'ai commencé ce manga il y a peu , et a chaque tome c'est vraiment des barres :ptdr: .
    Bon les blague et les gags sont bien présent mes ne détruise pas la trame de l'histoire, Adachi arrive a nous surprend à chaque volume.
    Ce manga compte actuellement 21 tomes et se finira avant la fin de l'année pour un total de 23 tomes.
    Pour ce qui on bien aimer drôle de racaille, l'auteur a commencer depuis plus d'une année une autre série qui a l'air vraiment bien ( Yamada-kun to 7 Nin no Majo ).
  4. Utile
    Jess a réagi à Shisaï dans Defense Devil   
    C'est fait par le même duo que le Nouvel Angyo Onshi, je pense que je vais m'y mettre par principe.
    A voir si je me range du côté de Tytyk ou de Jessou :flamme
  5. Utile
    Jess a réagi à Yomigues dans Gantz   
    SHBAM, je viens de me procurer les 24 premiers tomes... d'occaz les mecs. D'occaz, état quasi NEUF.
    Un pur plaisir de replonger dans ce seinen qui mélange les genres les plus improbables ! Je suis d'accord avec toi Jess, la fin est assez limite quand même.
  6. Utile
    Jess a réagi à Artyk dans Red Raven   
    "Quand les corbeaux commencent à chanter, la mort n'est pas loin..."

     

    Type : Shonen
    Scénariste/Dessinateur : Shinta Fujimoto
    Genres : Action, Science Fiction, Drame
    Edition : Square Enix au Japon, Kana en France
    Date de sortie en France : 6 juillet 2012
    Nombres de volumes parus en France : 4
    Nombre de volumes parus au Japon : 6 (en cours)
    Aucun anime/site officiel
     



    Résumé :
     
    La Mafia règne sur le pays. Dans un climat rongé par la corruption, deux grandes familles de cette Mafia cherchent le contrôle total du territoire, n'hésitant pas à revendiquer les territoires que sont les villes ou a imposer la terreur. Dans cette ambiance trouble, le gouvernement a décidé de stopper les agissements illégaux et d'éviter les effusions de sang. Toute personne qui enfreint les règles, qui va un peu trop loin ou qui exécute son prochain sans aucune pitié se verra accorder la visite très salutaire d'un Red Raven... Salutaire pour le pays, personne n'ayant jamais survécu aux Red Ravens. Habilité à exécuter la sentence suprême, ils sont quatre à annihiler le chaos qui pourrait résulter d'un guerre entre les mafias., et à devoir parallèlement démanteler le trafic d'armes incroyablement puissantes nommées "Scaggs"...
     
    Et voilà qu'apparait Andy. Un personnage à l'allure très juvénile est innocente, qui n'a aucun sens de l'orientation et qui ne semble avoir aucun but dans la vie. Ne vous fiez pas aux apparences ! Il suffit de regarder sa guillotine, son long manteau rouge orné du symbole des Red Ravens, et d'observer la haine viscérale qu'il a des Scaggs pour se rendre compte que si pureté il y a eu, innocence il n'y a plus...
    Mais que cache le regard triste que l'on voit dans son oeil gauche...et le bandeau plaqué sur son oeil droit ?
     


    Critique :
     
    En soi, très bon scénario.
    Dès le début, on accroche bien, fait principalement du au fait qu'Andy est réellement très attachant. >.< Et qu'en plus, il a un corbeau qui parle.
    L'univers est riche et captivant, contient du suspense, et surtout l'ambiance est assez bien définie. Un côté sombre et fascinant se dégage du manga, côté qui aurait hélas pu s'améliorer encore si les graphismes avaient été plus noirs, glauques.
    Le seul réel manque du manga peut être ? Non pas que les graphismes soient non-attractifs, au contraire ! Mais on ressent tout de même un manque d'ombres et de contraste, de noirceur dans les poses et les combats. Une noirceur qui est pourtant présente dans les paroles et chacune des actions des Red Ravens...
     


    Ce sera le seul point mi-négatif de ce manga, pour moi. Les personnages sont charismatiques, l'intrigue est captivante et bien menée... et malgré les histoires noires, qui donnent une ambiance de polar, beaucoup d'humour est présent dans ce manga. Qui sait, c'est peut-être pour mieux le communiquer que les dessins sont simplifiés ?
    J'espère tout de même que par la suite, l'histoire ne sera pas trop répétitive et se développera assez vite... Nous verrons ! Mais en attendant, un excellent moment de lecture que je ne peux que vous conseiller !
     


  7. Utile
    Jess a réagi à Evangelina dans Les vacances de Jésus & Bouddha   
    Le sujet est original mais...
    4 tomes lus et je trouve que c'est déjà assez. Pourquoi ? Parce qu'on épuise déjà très vite le stock de blagues et la série ne se renouvelle pas assez. Les chapitres sont inégaux et pourtant il y a du potentiel (à condition d'avoir un minimum de connaissance de la vie de Jésus et Bouddha)
     
    Il faut des fois savoir faire des séries courtes moi je vous dis.
  8. Utile
    Jess a réagi à Yomigues dans [News] Animeland passe bimestriel   
    C'est la fin d'une ère qui s'éteint lentement mais sûrement.
    C'est dommage, Animeland c'était bien sympa. J'espère que ça va s'arranger...
  9. Utile
    Jess a réagi à Smoker130 dans One Piece   
    Je ne comprend pas ceux qui disent que OP est nul. Mais bon...Une série plus connu à forcément plus de lecteur mais aussi plus de gens qui ont essayé et n'on pas accrochés.
    Pour ma part je trouve que c'est un très bon manga :bien:
    Il y'a bien certains passages qui trainent un peu,comme sur l'ile des homme-poissons,mais quand ça rigole plus...ça ne rigole vraiment plus et on à droit a de très bon combat.
    Ceux qui trouvent qu'il y a trop peu de sentiment...je ne sais que dire: il y'en a juste assez,je trouve. N'oublions pas que c'est un nekketsu,faudrait pas que ce soit trop larmoyant o:-)
    Et y'a souvent moyen de se marrer :ptdr:
     
    autre choses,dommage pour ceux qui voulaient voir Hancock ou d'autres dans l'équipe,je crois bien qe les Mugi sont désormais (théoriquement) au complet.
  10. Utile
    Jess a réagi à Raven dans Gunnm   
    Ca fait longtemps que je dis, qu'il faut que je lise cette saga.
    C'est quand j'étais au lycée, y'a plus de dix ans, j'avais une image que j'aimé.
    Et c'est d'ailleurs un peu de là que je me suis lancé dans la culture nippone et otaku.
     
    Faut vraiment que je m'y mette. Le plus dur va être de retrouver tous les tomes.
  11. Utile
    Jess a reçu une réaction de Minagi-san dans [Licence] Warlord chez Ki-oon   
    Je ne suis vraiment pas déçu de cet achat!
  12. Utile
    Jess a réagi à Drei-M dans Joueur du grenier / 88 miles à l'heure   
    DROGUE!!!
    ... C'est tout ce que j'avais à dire à ce sujet X)
  13. Utile
    Jess a réagi à Kono dans Bioshock 1&2   
    La série Bioshock
     
    Développeur : Irrational Games
    Genre : FPS / Aventure
    Plate-forme : PC / 360 / PS3
    Date de sortie française :
    Bioshock : 31/08/2007
    Bioshock 2 : 09/02/2010

     
     
     
    J'ai cherché, mais j'ai pas trouvé de topic sur Bioshock. Personne ici n'a donc joué à cette série ? Bouh bouh bouh.
    Je l'ai pour ma part découvert assez tard, n'étant pas fan de FPS. Mais en fait, Bioshock, même s'il se joue en vue FPS, n'est pas un simple FPS qui se fond dans la masse des jeux de shoot actuels. Oh ça non.
     
    Je n'ai pour ma part pas encore touché à Bioshock Infinite, donc je n'en parlerais pas dans ce post. Mais cela ne saurait tarder, vu que je compte bientôt le faire. De ce fait, je me concentrerais sur les deux premiers épisodes, qui d'ailleurs se suivent.
     
    Histoire de Bioshock 1 : Le jeu prend place dans les années 60, et nous met dans la peau de Jack, un anonyme qui se retrouve seul survivant du crash en pleine mer de l'avion dans lequel il prenait place. Au milieu de la mer enflammée par le combustible, Jack trouve un phare planté au milieu de nulle part, dans lequel il va trouver une bathysphère qui va le conduire tout droit dans une Atlantide moderne : Rapture. La ville est l'oeuvre d'un milliardaire déjanté, Andrew Ryan, qui a eu pour ambition de construire une cité utopique au fond de l'océan.
    Cependant, on s'aperçoit bien vite que l'utopie a sombré dans la déchéance : la ville est en ruine, à moitié inondée, et hantée par ses habitants devenus des monstres, les chrosomes, suite à un contact avec un agent mutagène, l'ADAM, qui était censé devenir la clé pour créer des humains parfaits. N'ayant pas d'autre choix, Jack va devoir se frayer un chemin dans cette cité, et affronter ses dangers, avec pour seul guide un homme mystérieux nommé Atlas qui nous guide à travers une radio.
     
    Histoire de Bioshock 2 : Bioshock 2 se déroule 10 ans après les événements du premier opus. Si Rapture poursuit sa déchéance, de nouveaux mégalomanes se sont mis en tête de rétablir sa gloire passée. Cette fois-ci, nous sommes aux commandes d'un Protecteur, qui va chercher à s'évader de Rapture pour retrouver sa liberté, en tentant contre vents et marées de récupérer la Petite Soeur dont il est le gardien et dont il a été séparé.
     
     
     
    Voila mon avis par rapport à ces deux premiers opus :
     
    Bioshock 1:
     
    Exceptionnel, tout simplement.
     
    L'ambiance est le gros point fort du jeu. Découvrir Rapture est une expérience unique. Avec son design steampunk maitrisé à la perfection, la cité fourmille de détails, et on arrive facilement à imaginer sa splendeur avant qu'elle ne tombe en ruine. Ses habitants sont tous exceptionnels, les chrosomes sont complètement ravagés tant physiquement que mentalement, les Petites Soeurs et leur Protecteur forment un duo surprenant et intimidant, et chaque personnage clé est incroyablement bien développé. Mention spéciale à Sander Cohen, l'artiste fou, qui ne manque pas de mettre mal à l'aise.
    Les dialogues sont superbement bien écrits, et on dispose en plus de doublages français incroyablement bons. C'est pas fréquent, donc ça fait bien plaisir.
     
    Niveau gameplay, si c'est du FPS classique, il y a de bonnes idées à côté : outre l'arsenal d'armes (qu'il est possible d'upgrader), on dispose également de fortifiants qui permettent de renforcer certaines de nos aptitudes, ainsi que les Plasmides, sortes de magie telles que la foudre, le feu ou la télékinésie, qui permettent de varier le gameplay. Les combats offrant un petit challenge, notamment contre les Protecteurs, foncer dans le tas comme un fifou ne marche pas toujours, et c'est plaisant de planifier ses assauts en analysant l'environnement.
    Seule ombre au tableau, le système de piratage des appareils électroniques. S'il est bien fait, il intervient beaucoup trop souvent et casse parfois le rythme du jeu. Quand on arrive dans une pièce équipée de deux caméras, une tourelle de défense, un coffre fort et deux magasins, on soupire tout de suite...
     
    Le jeu dispose d'une assez bonne durée de vie pour son genre : comptez une vingtaine d'heures pour le finir. Bon évidemment, en courant comme un dératé, on peut diviser ce chiffre par deux, mais ce n'est pas du tout le propos du titre. Je pense que c'est vraiment primordial de s'imprégner de son ambiance, et donc de prendre son temps.
     
    Un must have de cette génération.
     
     
    Bioshock 2 :
     
    Tout personnellement, j'ai une préférence pour ce deuxième opus, bien qu'il soit un peu plus court (environ 15 heures). J'ai préféré l'ambiance, que j'ai trouvé autrement plus malsaine que celle du 1. (malgré le fait qu'aucun personnage ne soit aussi déjanté que Sander Cohen du premier opus) Je me sentais par moment dans un survival horror, l'entrée en scène de certains chrosomes ou des Grandes Soeurs foutant bien les miquettes. Le jeu des ombres et lumières et les compositions musicales y font également beaucoup.
    L'histoire est également exceptionnelle, dans la lignée du premier. Lamb est une tarée de première, complètement dépassée par ses idéaux, et je l'ai trouvé finalement plus intéressante psychologiquement que Ryan ou Fontaine. Le fait de jouer un Protecteur renforce le lien avec les Petites Soeurs, et comme ce sont des personnages que j'adore, j'étais comblé. Surtout lors d'un passage vers la fin du jeu qui m'a complètement retourné (mais que je ne décrirais pas pour ne pas spoiler)
     
    Le fait que le jeu soit également un peu plus tourné action m'a bien plu, bien que je sois une bille en fps et que je sois capable de manquer un éléphant à 3 mètres dans un couloir. Le Protecteur que l'on incarne est bien plus agile que Jack, et je dois avouer que j'ai trouvé ça jouissif de pouvoir charger des ennemis à pleine vitesse pour les broyer avec la foreuse. Et bon, le combo lance harpon + télékinésie, c'était le bonheur complet.
     
    Bref, une réussite totale en tout point pour moi, je ne trouve aucun défaut au jeu, le système de piratage est moins barbant que celui de Bioshock 1, donc c'est du full win.
     
    Rapture et son ambiance vont me manquer, mais je sens que c'est avec un plaisir immense que je vais découvrir Columbia dans Bioshock Infinite. Cette série est une pure série de taré. J'aime 100000 fois.
     
     
     
    Une série à découvrir de toute urgence si ce n'est déjà fait. Sur cette génération remplie de titres peu innovants, vus et revus 50000 fois, Bioshock se démarque, et se démarque bien.
     
     

     

  14. Utile
    Jess a réagi à Shisaï dans Judge   
    Jess qui a l'air tout blasé xD
    C'est vrai que je pense moi aussi m'être fait avoir par la JE et toute la pub qu'ils avaient fait, je vais définitivement arrêter les séries de cet auteur ._.
  15. Utile
    Jess a reçu une réaction de Evangelina dans Ronde de noël 2012   
    Grand merci à Ice pour ces deux CD de Tron par Daft punk :d
     
    Joyeux Noël!
  16. Utile
    Jess a réagi à Devi-chan dans Ronde de noël 2012   
    Joyeux Noel !! Et merci beaucoup pour le cadeau, ça m'a fait vraiment trop plaisir ! :3 Deux tapis à souris, un avec la tête de Charles et l'autre avec celle de Happy de Fairy Tail <3 Je suis une grande fan de ce manga donc franchement je suis comblée par ce cadeau, merci encore à toi Jess :sosweet: En plus c'est assez marrant car je n'avais justement pas de tapis à souris xD Donc ça tombé vraiment bien !
  17. Utile
    Jess a reçu une réaction de Shisaï dans Ronde de noël 2012   
    Shishi elle gère toujours (comme moi)huhuhuuu :mef:
  18. Utile
    Jess a réagi à Yoshimune dans Soul Eater   
    Dans le cas de Soul Eater, oh oui, largement !
     
    L'anime est très très moyen, à partir de l’épisode 30~35, c'est du grand n'importe quoi au niveau de l'histoire.
     
    Même si les premiers tomes de Soul Eater ont été pour moi un véritable défi à terminer (je trouve le début ennuyant), la suite est très surprenante et c'est que du bonheur ensuite.
     
    Bref, oui, j'te conseille de lire le manga.
     
    EDIT : D'ailleurs, ce conseil marche avec toutes les adaptations animes que tu aimes, c'est plus sympa si tu suis aussi le manga, pour voir si c'est fidèle ou pas.
  19. Utile
    Jess a réagi à spiro dans Gantz   
    D'après Tonkam oui !
     
    "Le volume 36 devrait être le dernier…" source tonkam
  20. Utile
    Jess a réagi à Byakko dans [Dossier] Les Survival horror   
    Les Survival horror
     

     
     
    ♦ ALONE IN THE DARK (Série)
    - Alone in the Dark (Genre(s): Survival horror - Support(s): PC - First release: 1992)
    - Alone in the Dark 2 (Genre(s): Survival horror - Support(s): PC - First release: 1993)
    - Alone in the Dark 3 (Genre(s): Survival horror - Support(s): PC - First release: 1994)
    - Alone in the Dark 4: The New Nightmare (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation/Playstation 2/Game Boy Color/Dreamcast/PC - First release: 2001)
    - Alone in the Dark 5: Near Death Investigation (Genre(s): Survival horror/Action/Adventure - Support(s): Playstation 2/Playstation 3/Xbox 360/PC - First release: 2008)
     
    ♦ AMNESIA
    - Amnesia: The Dark Descent (Genre(s): Survival horror - Support(s): PC - First release: 2010)
     
    ♦ CALL OF CTHULHU: DARK CORNERS OF THE EARTH
    - Call of Cthulhu: Dark Corners of the Earth (Genre(s): Survival horror/Action/Adventure/First Person Shooter - Support(s): Xbox/PC - First release: 2005)
     
    ♦ CALLING
    - Calling (Genre(s): Survival horror/First Person Adventure - Support(s): Wii - First release: 2009)
     
    ♦ CLOCK TOWER (Série)
    - Clock Tower The First Fear (Genre(s): Survival horror - Support(s): SNES/Playstation/WonderSwan/PC - First release: 1995)
    - Clock Tower (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation - First release: 1996)
    - Clock Tower 2: The Struggle Within (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 2 - First release: 1998)
    - Clock Tower 3 (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 2 - First release: 2002)
     
    ♦ COLD FEAR
    - Cold Fear (Genre(s): Survival horror/Third Person Shooter - Support(s): Playstation 2/Xbox/PC - First release: 2005)
     
    ♦ CONDEMNED (Série)
    - Condemned: Criminal Origins (Genre(s): Survival horror/First Person Shooter - Support(s): Xbox 360/PC - First release: 2005)
    - Condemned 2: Bloodshot (Genre(s): Survival horror/First Person Shooter - Support(s): Xbox 360/PC - First release: 2008)
     
    ♦ CURSED MOUNTAIN
    - Cursed Mountain (Genre(s): Survival horror/Adventure - Support(s): Wii - First release: 2009)
     
    ♦ DEADLY PREMONITION
    - Deadly Preomonition (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 3/Xbox 360 - First release: 2010)
     
    ♦ DEAD SPACE (Série)
    - Dead Space (Genre(s): Survival horror/Third Person Shooter - Support(s): Playstation 3/Xbox360/PC - First release: 2008)
    - Dead Space 2 (Genre(s): Survival horror/Third Person Shooter - Support(s): Playstation 3/Xbox360/PC - First release: 2011)
     
    ♦ DEMENTIUM (Série)
    - Dementium: The Ward (Genre(s): Survival horror/First Person Shooter - Support(s): NDS - First release: 2007)
    - Dementium II (Genre(s): Survival horror/First Person Shooter - Support(s): NDS - First release: 2010)
     
    ♦ ECHO NIGHT
    - Echo Night: Beyond (Genre(s): Survival horror/First Person Adventure - Support(s): Playstation 2 - First release: 2004)
     
    ♦ ETERNAL DARKNESS
    - Eternal Darkness: Sanity'Requiem (Genre(s): Survival horror/Adventure/Psychological horror - Support(s): Game Cube - First release: 2002)
     
    ♦ EXTERMINATION
    - Extermination (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 2 - First release: 2001)
     
    ♦ HAUNTING GROUND
    - Haunting Ground (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 2 - First release: 2005)
     
    ♦ HELLNIGHT
    - Hellnight (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation - First release: 1998)
     
    ♦ IKENIE NO YORU (NIGHT OF THE SACRIFICE)
    - Ikenie No Yoru (Night of the Sacrifice) (Genre(s): Survival horror/First Person Adventure - Support(s): Wii - First release: 2011)
     
    ♦ ILLBLEED
    - Illbleed (Genre(s): Survival horror - Support(s): Dreamcast - First release: 2001)
     
    ♦ JU-ON
    - Ju-on: The Grudge "Haunting House Simulator" (Genre(s): Survival horror - Support(s): Wii - First release: 2009)
     
    ♦ KUON
    - Kuon (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 2 - First release: 2004)
     
    ♦ OBSCURE (Série)
    - ObsCure (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation/Xbox/PC - First release: 2004)
    - ObsCure II (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation/PSP/Wii/PC - First release: 2007)
     
    ♦ PARASITE EVE (Série)
    - Parasite Eve (Genre(s): Survival horror/Action/Adventure/RPG - Support(s): Playstation/PSN - First release: 1998)
    - Parasite Eve 2 (Genre(s): Survival horror/Action/Adventure/RPG - Support(s): Playstation/PSN - First release: 1999)
     
    ♦ PENUMBRA (Série)
    - Penumbra: Overture (Genre(s): Survival horror - Support(s): PC - First release: 2007)
    - Penumbra: Black Plague (Genre(s): Survival horror - Support(s): PC - First release: 2008)
     
    ♦ PROJECT ZERO/FATAL FRAME (Série) Accéder au topic connexe
    - Project Zero (Genre(s): Survival horror/Psychological horror - Support(s): Playstation 2/Xbox - First release: 2001)
    - Project Zero II: Crimson Butterfly (Genre(s): Survival horror/Psychological horror - Support(s): Playstation 2/Xbox/Wii - First release: 2003)
    - Project Zero III: The Tormented (Genre(s): Survival horror/Psychological horror - Support(s): Playstation 2 - First release: 2005)
    - Project Zero IV: Mask of The Lunar Eclipse (Genre(s): Survival horror/Psychological horror - Support(s): Wii - First release: 2008)
     
    ♦ RESIDENT EVIL/BIOHAZARD (Série) Accéder au topic connexe
    - Resident Evil (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation/Sega Saturn/PC/PSN - First release: 1996)
    - Resident Evil Director's Cut (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation/PSN - First release: 1997)
    - Resident Evil 2 (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation/Nintendo 64/PC/Dreamcast/Gamecube/PSN - First release: 1998)
    - Resident Evil 3: Nemesis (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation/PC/Dreamcast/Gamecube/PSN - First release[/u]: 1999)
    - Resident Evil Gaiden (Genre(s): Survival horror - Support(s): Gameboy Color - First release: 2000)
    - Resident Evil: Code Veronica (Genre(s): Survival horror - Support(s): Dreamcast/Playstation 2/Gamecube/Playstation 3/Xbox 360 - First release: 2000)
    - Resident Evil (Remake) (Genre(s): Survival horror - Support(s): Gamecube/Wii - First release: 2001)
    - Resident Evil Zero (Genre(s): Survival horror - Support(s): Gamecube/Wii - First release: 2002)
    - Resident Evil Outbreak (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 2 - First release: 2003)
    - Resident Evil Outbreak: File #2 (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 2 - First release: 2004)
    - Resident Evil 4 (Genre(s): Survival horror/Third Person Shooter - Support(s): Gamecube/Playstation 2/Wii/PC/Playstation 3/Xbox 360 - First Release: 2005)
    - Resident Evil: Deadly Silence (Genre(s): Survival horror - Support(s): NDS - First release: 2006)
    - Resident Evil 5 (Genre(s): Survival horror/Third Person Shooter - Support(s): Xbox360/Playstation 3/PC - First release: 2009)
    - Resident Evil Revelations (Genre(s): Survival horror - Support(s): N3DS - First release: 2012)
     
    ♦ RULE OF ROSE
    - Rule of Rose (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 2 - First release: 2006)
     
    ♦ SAW (Série)
    - SAW (Genre(s): Action/Survival horror - Support(s): Playstation 3/Xbox 360/PC - First release: 2009)
    - SAW : Flesh & Blood (Genre(s): Action/Survival horror - Support(s): Playstation 3/Xbox 360 - First release: 2010)
     
    ♦ SILENT HILL (Série)
    - Silent Hill (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation/PSN - First release: 1999)
    - Silent Hill 2 (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 2/Xbox/PC/Playstation 3/Xbox 360 - First release: 2001)
    - Silent Hill 2 Director's Cut (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 2 - First release: 2002)
    - Silent Hill 3 (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 2/PC/Playstation 3/Xbox 360 - First release: 2003)
    - Silent Hill 4: The Room (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 2/Xbox/PC - First release: 2004)
    - Silent Hill Zero/Origins (Genre(s): Survival horror - Genre(s): Survival horror - Support(s): PSP/Playstation 2 - First release: 2005)
    - Silent Hill Homecoming (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 3/Xbox 360/PC - First release: 2008)
    - Silent Hill: Shattered Memories (Genre(s): Survival horror - Support(s): Wii/PSP/Playstation 2 - First release: 2009)
    - Silent Hill: Downpour (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 3/Xbox 360 - First release: 2012)
     
    ♦ SIREN (Série)
    - Forbidden Siren (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 2 - First release: 2003)
    - Forbidden Siren 2 (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 2 - First release: 2006)
    - Siren: Blood Curse (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 3 - First release: 2008)
     
    ♦ SWEET HOME
    - Sweet Home (Genre(s): Survival horror/RPG - Support(s): NES - First release: 1989)
     
    ♦ THE SUFFERING
    - The Suffering (Genre(s): Action/Survival horror - Support(s): Playstation 2/Xbox/PC - First release: 2004)
     
    ♦ THE THING
    - The Thing (Genre(s): Survival horror/Third Person Shooter - Support(s): Playstation 2/Xbox/PC - First release: 2002)
     
    ♦ THE X-FILES: RESIST OF SERVE
    - The X-Files: Resist or Serve (Genre(s): Survival horror - Support(s): Playstation 2 - First release: 2004)
     
    ♦ WHITE DAY: A LABYRINTH NAMED SCHOOL
    - White Day: A Labyrinth Named School (Genre(s): Survival horror/Action/Adventure - Support(s): PC - First release: 2001)
     
     
     
    Introduction
     
    Le Survival horror existe depuis plus de 20 ans. C'est un genre particulier sensiblement proche du jeu d'aventure mais il est insufflé d'une ambiance de film d'horreur ou d'épouvante qui lui confère un certain charme tout en jouissant d'une identité propre. Cependant durant la dernière décennie , le Survival horror a considérablement évolué , si bien qu'il a fusionné avec d'autres genres de jeux vidéo plus ou moins éloignés alors qu'à la base le genre se démarquait de part son style de jeu typique. D'un coté nous avons des Survival horror mixés avec d'autres styles de jeu mais l'ambiance Survival horror restant suffisamment présente , on peut sans peine qualifier le jeu comme tel au niveau du genre.
    Tandis que d'un autre coté il y a des jeux qui recèlent une part plus infime de Survival horror dans leur ambiance/gameplay , ce qui fait que leur(s) genre(s) reste(nt) tout autre au final. Justement, nous en avons eu des exemples éloquents de genres qui ont une touche de Survival horror comme les TPS (Third Person Shooter) , les FPS (First Person Shooter) ou les Action-RPG , pour ne citer que ces catégories.
    Fort de son influence , l'univers du Survival horror s'est également répercuté dans le monde du cinéma , notamment avec des titres de fameuses franchises comme Resident Evil et Silent Hill. C'est dire à quel point la tendance du Survival horror a fait parler d'elle. Mais à présent, revenons à nos moutons pour parler de ce genre que j'apprécie tout particulièrement
     
     
     
    Les bases
     
    Déjà qu'est-ce qu'un Survival horror ? Eh bien c'est un genre de jeu vidéo qui nous embarque dans une ambiance horrifique digne des plus grands films d'épouvante. L'objectif principal d'un Survival horror est d'éveiller chez le joueur un sentiment de tension plus ou moins constant au fur et à mesure qu'il progresse dans le jeu
    Le but de la manoeuvre reste dûment de lui inspirer la peur afin qu'il vive une expérience qui sorte de l'ordinaire. D'ailleurs les monstres jouent un rôle prépondérant dans ce sombre climat qui confine à un sentiment d'horreur , parfois à la frontière du fantastique.
     

     
    Dans bien des cas , la fiction prend facilement le pas sur la réalité alors que le joueur sera à peine entrain de réaliser cette transition. Dans un Survival horror , votre personnage traverse des environnements malsains , mystérieux , reclus , obscurs , parfois même trucculents mais toujours infestés de monstres.
     

     
    Il peut arriver de voir des humains comme ennemis mais c'est assez rare compte tenu qu'un Survival horror comporte principalement des créatures monstrueuses dont l'apparence défie l'imagination.
     

     
    Les lieux pour leur part ne sont pas en reste pour conforter les affres que l'on ressent au plus profond de soi. Certains de ces types de jeux vidéo peuvent s'inspirer des oeuvres de Lovecraft en raison de l'atmosphère tantôt pesante tantôt poétique qui s'en dégage.
     

     
    Le Survival horror joue souvent sur deux tableaux en fonction de son scénario , à savoir l'horreur physique et l'horreur psychologique. On peut avoir l'un de ces aspects ou carrément les deux réunis en un seul jeu. Cela varie en fonction des titres.
     

     
    L'horreur physique ---> Il s'agit de l'aspect basique du Survival horror et celui que l'on retrouve le plus souvent , c'est à dire des scènes gore succeptibles de heurter la sensibilité d'un public jeune ou réfractaire à la vue de l'hémoglobine ou d'aberration du corps humain (entre autres).
     

     
    L'horreur psychologique ---> C'est plus secondaire mais elle se manifeste souvent par le son , des visions/flashbacks cauchemardesques , apparitions (fantômes, spectres) , hallucinations/délires de votre personnage , ect...
    Bien que ce style d'horreur soit plus éthéré que l'horreur physique, il peut également mettre le joueur mal à l'aise.
     

     
    Bref nous avons là plus de facteurs qu'il n'en faut pour que le joueur éprouve des sensations fortes , une sorte de plaisir du fait qu'il est immergé en plein coeur du jeu comme s'il était lui-même le protagoniste de cette aventure. Et peu de genres de jeu vidéo peuvent se targuer de procurer autant de frissons
    Le Survival horror est un véritable parcours du combattant qui sollicite régulièrement vos réflexes ou fait appel à votre intuition pour vous sortir indemne de divers guêpiers. D'où le terme judicieusement employé "Survival horror" (survivre à l'horreur). Pour cela , de nombreux obstacles se dressent sur votre chemin et ce sont principalement des créatures humanoïdes autrefois humaines ou des créatures mutantes hideuses qui tenteront par leurs propres moyens de tuer votre personnage qui devra survivre dans ce milieu hostile
     

     
    Dans l'environnement qui vous entoure viennent se greffer des énigmes tortueuses et il y a de quoi vous creuser les méninges à l'instar d'un jeu d'aventure. Les puzzles à résoudre pour avancer dans le jeu vous forcent des fois à faire des allers-retours dans certaines zones déjà explorées auparavant mais à nouveau gardées par de nouveaux monstres. Il peut également suivant les jeux y avoir des pièges (dont certains sont mortels) afin de vous obliger à redoubler de prudence lors de vos pérégrinations
    Voilà donc les ingrédients nécessaires pour obtenir un Survival horror. Un autre aspect important qui contribue à accentuer le sentiment d'angoisse et de solitude c'est la faible quantité de munitions que vous devez amasser au fil de votre progression et combiner avec vos différentes armes à feu. Mais attention à les utiliser avec parcimonie ! En effet , s'il y a une chose qui s'avère particulièrement problématique dans un Survival horror c'est bien lorsque vous vous retrouvez en pénurie de munitions. Mais en même temps cela fait partie des rudiments du genre.
    En outre , il n'est pas rare que dans un Survival horror vous puissiez aboutir à plusieures fins alternatives en fonction de vos décisions et de vos actions qui ont une part d'incidence dans ce but précis.
     

     
    Cela invite à rejouer plusieures fois afin de débloquer toutes les scènes de l'histoire et les fins possibles. D'ailleurs la replay value (fait de recommencer le jeu avec les acquis de la partie antérieure et quelques bonus) est très bien exploitée dans le Survival horror.
     
     
     
    Voyage au coeur des ténèbres
     
    Pour la petite histoire , sachez que la lignée des Survival horror en 3D a réellement commencé à se développer à partir de Alone in the Dark premier du nom sur ordinateur. Le genre a déjà été introduit partiellement dans d'autres styles de jeux comme Sweet Home (un très vieux Survival horror/RPG sur NES pour ceux qui connaissent). Alone in the Dark proposait une jouabilité avec des décors 3D précalculés. Comprenez par là des angles du vue fixes , souvent plongeants et adaptés selon l'environnement dans lequel évolue votre personnage pour vous surprendre dès qu'un monstre fait son apparition
     

     
    On voit arriver les ennemis souvent au dernier moment mais si l'on prête attention au son tout en se concentrant sur les bruits des pas de nos assaillants on peut anticiper le danger d'une certaine manière. La série a d'ailleurs persévéré dans ce mécanisme de jouabilité mais elle n'a pas rencontré un grand succès par la suite. J'avais joué au 4 sur Playstation que j'ai trouvé sympathique mais peu novateur et pas assez riche en comparaison à un Resident Evil qui est pour beaucoup la crème des crèmes des Survival horror
     
     
     
    Et justement plus tard , le principe des décors précalculés a été repris dans la série des Resident Evil (ou Biohazard de son titre original)
    Qui n'a jamais rêvé de jouer à un jeu vidéo avec une ambiance et des scènes proches du 7ème art ? Eh bien Resident Evil a réussi à créer ce savant mélange de jeu vidéo et de film intéractif où le résultat est assez concluant.
     

     
    Dans les premiers opus de cette série (notamment RE1 , RE2 , RE3, le remake du premier et l'épisode Zero) , le joueur se déplace d'un bout à l'autre de l'écran depuis un angle de vue fixe. La série s'est d'ailleurs améliorée au fil des années en incluant plus de monstres , d'armes , d'objets d'intéraction , de modes de jeu ect...
     

     
    Mon premier Resident Evil a été le premier volet et j'en garde un souvenir impérissable. J'ai dû le finir une bonne dizaine de fois en attendant qu'arrive le second que j'ai d'ailleurs terminé autant de fois (je n'ai pas trop compté, j'ai perdu le fil à force) , puis le troisième et tous les autres (en revanche je ne compte pas la série des Gun Survivor qui est une série à part du point de vue de l'histoire et surtout du gameplay).
    Puis arriva Resident Evil 4 qui s'engagea sur le terrain du TPS mais toujours en conservant un soupçon de Survival horror et enfin plus tard suivit Resident Evil 5 , toujours dans le même style mais bien plus orienté action (comme un Gears of War par exemple).
     

     
    J'avais été un peu déçu que la série se détourne de ses origines en limitant le coté survival. Les Resident Evil reflètent essentiellement un type d'horreur physique
     
     
    Dans un autre style de Survival horror , il y a l'illustre série des Silent Hill et je vous le dis d'office , c'est pour ma part la référence , voire la quintessence même du genre. À contrario des Resident Evil avec leur contexte qui tourne autour des armes biologiques , Silent Hill mise tout sur le surnaturel. Au niveau du gameplay c'est un peu différent dans la mesure où vous contrôlez votre personnage avec la caméra qui suit ses déplacements. De plus , un détail fort appréciable est que lorsque vous explorez la ville de Silent Hill en plein jour un brouillard dense enveloppe les rues où l'on voit à peine plus loin que le bout de son nez tandis que la nuit , une obscurité impénétrable règne dans les lieux , alors que le monde dont lequel le joueur progresse bascule de la réalité au cauchemar...
    Pour repérer vos ennemis par delà la brume ou l'obscurité , vous devez être muni d'une radio qui émet des parasites lorsque des monstres rôdent à proximité et la radio grésille de plus en plus au fur et à mesure qu'ils s'approchent de vous. Cela dit , vous attirez vivement leur attention de la sorte. Dans l'obscurité , l'usage de la torche électrique est vivement conseillé pour ne pas vous égarer mais les ennemis vous voient plus facilement de ce fait. À utiliser donc à bon escient.
     

     
    Cet élément dynamique consistant à évoluer entre brume et ténèbres et à adapter sa survie est la marque de fabrique des Silent Hill. Le premier Silent Hill a été pour moi une révélation , j'irais même jusqu'à dire le coup de foudre car il s'agit du jeu qui m'a fait aimer le Survival horror dans toute sa splendeur. Vous l'aurez compris, Silent Hill est mon premier amour de Survival horror.
     

     
    Je suis tombé immédiatement sous son charme dès les premières minutes de jeu. J'avais l'impression d'avoir perdu toute notion du temps à mesure que j'explorais de plus en plus le jeu dans ses moindres recoins. Puis sortit un peu plus tard Silent Hill 2 qui s'est révélé encore meilleur que le premier. Personnellement , il s'agit de mon Survival horror préféré. Je garde une certaine affection pour le premier mais celui-ci m'a comblé d'une force inimaginable. C'est tout simplement le meilleur jeu vidéo de sa catégorie pour moi. Les personnages charismatiques à la psychologie très aboutie , le scénario très riche sur la religion et les superstitions de l'histoire de la ville de Silent Hill , les musiques sensationnelles, bon dieu oui ... les musiques ce qu'elle peuvent être magiques et mélancoliques.
     

     
    D'autres épisodes ont suivi avec le 3 puis le 4 et d'autres préquelles et spin offs. Les Silent Hill marient l'horreur physique et l'horreur psychologique à la perfection
     
     
     
    Ensuite , je découvris un peu plus tard la série des Fatal Frame plus connue sous nos lattitudes comme Project Zero. Il s'agit d'un Survival horror dont le contexte s'inspire de légendes et folklore japonais. À mi-chemin entre du Resident Evil et du Silent Hill mais intimement plus proche de ce dernier , Fatal Frame captive dès les tout premiers instants et provoque chez le joueur une autre sorte d'effroi. Son univers est plus riche qu'il n'y paraît en dépit de la durée de vie un tantinet courte, dirons-nous.
     

     
    Le gros plus dans cette saga c'est sans l'ombre d'un doute les fantômes qui ne peuvent être vaincus que par la "Camera Obscura" , un appareil photo doté de capacités magiques pouvant repousser le mal , à savoir les êtres qui avilissent la vie. Plus le joueur s'engouffre dans ses investigations et plus il est sujet à des hallucinations ou visions du passé ou de l'Au-delà. Un trouble psychologique s'installe alors pour peu que vous soyez sensibilisé ou sceptique dans le milieu du surnaturel
     

     
    Légendes urbaines et références à l'Au-delà sont le lot quotidien de cette série sortant des sentiers battus pour l'époque. Cependant la série n'a pas évolué plus que ça et s'est contentée d'améliorer son background et ses personnages sans trop innover. Souvent on incarne un protagoniste féminin à l'apparence fragile et à la personnalité parfois tourmentée. Les liens entre les personnages sont très profonds et significatifs et le scénario se développe naturellement en parallèle.
     
    Le fait d'aimer les films d'horreur japonais tels que Ring est un plus pour se lancer dans cette saga de Survival horror. Les Fatal Frame s'orientent notamment dans l'horreur psychologique et sont depuis passés maître dans ce style qui ne manquera pas de vous glacer le sang
     
     
     
    Il y a plein d'autres jeux à citer aussi mais la liste et les détails seraient trop longs à énumérer , je vais donc résumer un peu pour la suite. On pourrait aussi mentionner la série ObsCure réalisée par un studio français avec une histoire qui se centre sur des adolescents dans une institution et plongés dans un contexte un peu à l'image des films d'épouvantes américains comme Scream mais avec des monstres comme ennemis.
     

     
    J'ai joué au premier qui s'est avéré être une petite surprise mais malgré les fins alternatives qui se débloquent selon les personnages que l'on incarne et qu'on sauve durant la partie, le jeu reste somme toute assez modeste comparé aux ténors du genre commme Resident Evil , Silent Hill ou Project Zero
     
     
     
    Plus tard on a eu Cold Fear , un jeu fait par les mêmes créateurs de Alone in the Dark et qui reprend un peu la même mécanique de gameplay que Resident Evil 4 , à savoir du TPS matiné à du Survival horror
    Le jeu était vraiment pas mal pour l'époque , difficile notamment mais avec une ambiance très gore et une sensation d'être coupé du monde extérieur du fait que l'aventure se déroule sur un navire ravagé par un virus. Cela lui donne un certain charme.
     

     
    Les bonnes idées dans ce jeu c'est comme le bateau qui peut basculer d'un coté à l'autre , le danger que représente la mer et les pièges du navire. L'action est omniprésente. Seul bémol, les sauvegardes s'effectuent automatiquement lors de la progression de l'histoire et on ne peut pas sauver la partie comme bon nous semble. Hormis cela , le jeu est sympathique bien qu'il a encore beaucoup de mal à faire de l'ombre à un Resident Evil 4
     
     
     
    Dans un autre registre mais plus proche d'un Silent Hill , on a la série Siren qui est exclusive à Sony. La vraie particularité de ce jeu est que vous pouvez voir votre personnage à travers les yeux de votre ennemi. Ce dernier faisant lui-même office de caméra , ce qui amène le gameplay à adopter une certaine dimension de jeu d'infiltration
     

     
    J'ai joué au premier mais je n'ai pas trop aimé le concept et le manque d'énigme laissait comme un certain vide pour ma part. Qu'à cela ne tienne , j'ai tout de même trouvé le principe très original et décelé une ambiance des vieux films d'horreur japonais qui est assez palpable
     
     
     
    Je me souviens aussi d'Eternal Darkness: Sanity's Requiem , un mélange ingénieux de Survival horror , d'aventure et de RPG où il est d'ailleurs possible d'apprendre et d'utiliser des sortilèges pour éliminer nos adversaires mais aussi pour résoudre toutes sortes d'énigmes retorses
     

     
    J'ai apprécié ce jeu où l'on voyage à travers le temps à différentes époques du passé par la lecture d'un livre maudit pour sauver le monde des Ténèbres Éternelles. L'horreur physique et l'horreur psychologique se cotoient à merveille et nous offrent un suspense haletant et des sensations faisant naître le malaise dans notre esprit pour peu que l'on soit réceptif à l'horreur psychologique et à des phénomènes paranormaux dignes d'un Poltergeist. Qui plus est, le jeu nous apprend un peu de notre histoire en voyageant à travers les siècles jusqu'à notre ère
     
     
     
    Ah oui ! J'allais oublier Dead Space parmi les oeuvres les plus récentes du Survival horror. Mais c'est un jeu tellement trash qu'il est à déconseiller aux âmes sensibles. En effet , vomis , grandes giclées de sang , décapitations et démembrations sont de la partie. Cette série est très gore et je pèse mes mots. Les monstres sont plutôt bien recherchés dans leur design puisque ce sont des humains recyclés avec d'autres parties d'humains mais qui ont subi des mutations importantes à tel point qu'ils ont développé des excroissances de chair et surtout des membres aux extrémités tranchantes
     

     
    Pour tuer ces créatures , il faut les démembrer , en l'occurrence les démunir de leurs armes. Encore une fois nous avons un Survival horror avec un concept qui a su faire son petit effet. Les nombreux pièges mortels présents avec la gravité car le jeu se déroule dans une frégate perdue au fin fond de l'espace intersidéral, sont là pour nous rappeler d'être prudent durant la progression. Dead Space peut faire très peur et peut choquer sans aucun mal à cause de ses scènes d'une violence inouïe et de son histoire peu ordinaire mais malsaine et mature. Personnellement , j'ai beaucoup aimé.
     
     
     
    Voilà donc pour ma part. Je pense que c'est à peu près tout pour les Survival horror que j'ai joués. Je ne les ai pas tous faits mais j'en connais quand même un rayon. Comme vous pouvez le voir , le Survival horror est un genre que j'adule par dessous tout. C'est mon genre de prédilection pour les jeux vidéo.
     
    Si vous voulez parler de Survival horror et faire part de votre ressenti sur vos expériences passées en la matière , c'est ici que ça se passe. Je serais d'ailleurs ravi de connaître vos avis. Aussi, cette liste de Survival horror dressée en en-tête de ce premier post n'est pas une liste exhaustive. J'ai probablement oublié des titres dans cette catégorie. Mais je pense avoir cité les plus connus et d'autres moins connus. Si vous connaissez des Survival horror qui m'ont échappé , n'hésitez donc pas à m'en faire part dans ce topic pour que je les recense ici. Ce sera une sorte de compendium dédié au Survival horror
     
    S'il y a des amateurs de ce genre de jeu vidéo , j'espère que ce topic vous plaira et vous invitera à vous exprimer les uns les autres sur ce thème.
     
     
    Croisement des sources: Wikipedia / Rely on Horror.com
  21. Utile
    Jess a réagi à Ice-Q dans Resident Evil : Marhawa Desire   
    Histoire :
     
    Située non loin de Singapour et réputée pour son enseignement d’excellence, l’école Marhawa accueille sur ses bancs la future élite mondiale triée sur le volet. Mais depuis quelques jours, certains de ces élèves semblent atteints d’une « rage » inexplicable et incontrôlable.Doug Wright, professeur éminent en biotechnologies est appelé en urgence par la mystérieuse direction de l’établissement pour venir enquêter dans le plus grand secret sur ces étranges symptômes. Soupçonnant un danger biologique de grande ampleur, il contacte discrètement Chris Redfield, agent du B.S.A.A. luttant contre le bioterrorisme… Ce qu’ils vont découvrir sur place, bouleversera à jamais le cours de la saga Resident Evil.
     
     
    Mon Avis :
     
    Tout d'abord c'est grâce au topic de Paru (ICI) que j'ai entendu parler de cette licence.
     
    Bref, voila, je me suis procuré et j'ai lu ce premier tome.
     
    Je n'ai jamais joué aux JV. J'ai seulement vu les films (je sais qu'ils n'ont strictement rien à voir).
     
    Je me suis donc laissé tenter.
     
    Et personnellement je ne suis pas déçu du résultat.
     
    Déjà les dessins sont vraiment très beaux et très détaillés.
     
    Quant à l'histoire, on a une trame qui se dégage, et un bon suspens.
     
    On se doute bien de certaines scnènes, mais en même temps c'est tiré d'un jeu vidéo.
     
    Donc voila, le tome 2 promet de démarrer avec une très bonne scène d'action.
     
    Affaire à suivre ^^
  22. Utile
    Jess a réagi à Ness dans Que sa volonté soit faite   
    Au passage, c'est également dans ce tome que se trouve l'histoire d'où est tirée l'OAV.
  23. Utile
    Jess a reçu une réaction de Ness dans Que sa volonté soit faite   
    Tome 6! On y decouvre la buddy de Hakua et un peu plus sur la vie d'Elsy. Un tome sympa avec des histoires encore inédites par rapport à l'anime je précise ^^
  24. Utile
    Jess a reçu une réaction de Yomigues dans Tronche de Cake II   
    Nouveau deguisement pour les carnavals d'hiver!
     

     
    La bière va couler à flots Dediou!!!
  25. Utile
    Jess a reçu une réaction de Yomigues dans Tronche de Cake II   
    Nouveau deguisement pour les carnavals d'hiver!
     

     
    La bière va couler à flots Dediou!!!