• Bienvenue sur le forum d'Otaku-Attitude !

    Notre Forum est une communauté complètement Baka ou nous partageons sur les mangas, animes, jeux-vidéos, dessins, films, IRL, Japon et tout un tas d'autres sujets !

    Inscrivez vous sur le forum et présentez vous pour que nous puissions en savoir un peu plus sur vous !

faeriedream

Membre peu Actif
  • Compteur de contenus

    1
  • Donations

    0,00 € 
  • Points

  • Inscription

  • Dernière visite

  1. Genre: Shonen, Comique auteur: Choi Hong Chong, Yu Wo L'histoire: Un beau jour, Feng Yang Ming propose à sa soeur jumelle, Feng Lan, d'essayer le tout dernier jeu vidéo à la mode: Second Life (rien a voir avec le jeu du même nom). C'est un jeu médiéval fantastique don le réalisme atteind les 99%, même la brise et le chant des oiseaux sont réels d'après Feng Yang Ming. Mais Feng lan ne semble pas vraiment intéressée parce qu'avec ce niveau de réalisme, ressentir la douleur quand on se fait attaquer par des monstres ne doit vraiment pas être agréable. S'ensuit une discussion houlleuse avec pour centre "les femmes et les mmorpg". Au final, Feng Lan, bien remontée contre son frêre, décide de prouver à ce dernier qu'elle est capable de faire mieux que lui sur un jeu vidéo et se lance dans Second Life. Bien sur elle ne veut pas choisir la facilité, lors de la création du personnage elle va même jusqu'a demander à être un homme. Elle sera donc un magnifique guerrier elfe du nom de Prince, ce personnage est un bel exemplaire de bishonen qui ne laisse vraiment pas les femmes indiférentes. Voilà donc comment commence les aventures de Feng Lan, alias Prince, dans l'univers de Second Life. ___________________________________________ Je trouve que ce manga est une véritable petite bombe d'humour. Les personnages très attachants et les bishonens (beau gosse avec des étoiles pleins les yeux et entourés de roses) servent à la perfection le côté comique. L'aventure est au rendez-vous aussi avec des combats rapides et intenses (et toujours humoristique). Le seul point négatif, a mon gout, est que l'on ne vois que rarement "la vie réelle". Cette dernière servant juste de temps en temps à montrer les liens qui existent entre les divers personnage. Pour finir, je ne saurais trop vous conseiller se manga qui vous fera passer, à coup sur, de bon moment.