• Bienvenue sur le forum d'Otaku-Attitude !

    Notre Forum est une communauté complètement Baka ou nous partageons sur les mangas, animes, jeux-vidéos, dessins, films, IRL, Japon et tout un tas d'autres sujets !

    Inscrivez vous sur le forum et présentez vous pour que nous puissions en savoir un peu plus sur vous !

Alephnor

Visual Novel

Messages recommandés

La culture Otaku se divise en multiples facettes. D'abord, les animes et les mangas que chacun d'entre vous se doit de connaître. Puis, les Light Novel, qu'on peut considérer plus ou moins comme étant les romans jeunesse du Japon. Et enfin, il y a ces entités obscures que sont les Visual Novel.

Contrairement aux trois exemples précédents, le genre du Visual Novel n'a pas vraiment d'équivalent dans la culture occidentale. Voilà pourquoi je vais tenter de vous faire découvrir ce type de jeu vidéo pas comme les autres.

 

Il faut d'abord comprendre que les Visual Novel sont conçus au Japon et pour le Japon. La quasi-intégralité des jeux de cette catégorie sont produits au pays du Soleil Levant et n'en sortent que très rarement (une poignée d'éditeur américains tente de diffuser des jeux, mais le succès n'est pas forcément au rendez-vous). Le nombre de titre qui sortent chaque années est impressionnant et ferait pâlir n'importe quel gérant de boutique vidéo-ludique. Car si la scène professionnelle est très représenté avec des studios de développements dédiés à ce type de jeu, le Visual Novel amateur a également une forte place et il n'est pas rare de voir des jeux se vendre dans les conventions aux côtés des doujins.

 

Mais commençons par les bases. Un Visual Novel, c'est quoi ? Certaines personnes moins informées ou plus obtuses que les autres déclareront qu'il s'agit d'un jeu de drague à la japonaise. Ils n'auraient pas complètement tort, mais cela reste une description très limitée. Concrètement, un Visual Novel est une histoire interactive. Ici, point de graphisme dernière génération ou de gameplay novateur. On passe la majeure partie du temps à lire du texte, tel un bouquin. A cela s'ajoute un décor où se déroule l'action ainsi que les différents personnages s'y trouvant. En clair, ça ressemble à ça :

 

hqdefault.jpg

Sharin no Kuni

 

Comme vous le voyez, l'interface est minimaliste. Décor, personnages et zone de texte. Ajoutez à cela quelques options pour accéder rapidement aux sauvegardes ou à la configuration et vous aurez fait le tour. Ensuite, il y a juste besoin de sa souris pour faire défiler l'histoire. Ou presque. A certain moment clé, le jeu vous proposera de prendre une décision. Il vous faudra alors sélectionner la proposition qui vous convient. Certains choix n'ont aucune importance sur le déroulement de l'histoire, mais d'autres sont susceptibles de vous orienter sur des routes différentes.

 

251.jpg

Yume Miru Kusuri

 

Parlons des routes, justement. La réputation des Visual Novel d'être des jeux de drague ne vient pas de rien. La plupart du temps, l'histoire vous mettra dans la peau d'un personnage masculin et vous devrez interagir avec les différents personnages féminins du jeu. En fonction des choix effectués, le scénario s'orientera dans une direction spécifique (la plupart du temps, il vous rapprochera d'une des filles) et vous pourrez alors suivre une branche spécifique de l'histoire. Il conviendra alors de recommencer le jeu plusieurs fois pour découvrir l'ensemble des embranchements et découvrir le scénario dans son ensemble.

 

 

Maintenant, j'en entends déjà certain me demander l'intérêt de ce genre de jeu. Après tout, quand on veux jouer à un jeu vidéo, on ne s'attend pas à lire un bouquin. Qu'ont-ils de si spécial, ces Visual Novel ?

 

Commençons par une évidence : comme pour n'importe quoi, il existe des bons et des mauvais Visual Novel. Mais rappelez vous : ce sont des jeux conçus pour le Japon. Aussi, quand on commence à entendre parler d'un Visual Novel en Occident, c'est qu'il a déjà suffisamment bien marché dans son pays d'origine. En partant de ce constat et en ne s'aventurant pas en direction de titre trop exotique, on peut dire que la majorité des Visual Novel dont vous aurez l'occasion de profiter sont ceux de qualité.

 

En admettant le point précédent, déroulons les forces du Visual Novel. Avant toute chose, le scénario. Evidemment, il existe des exceptions, mais la plupart du temps, vous tomberez sur d'excellentes histoires riche en rebondissements et avec des personnages très bien développés. Ce n'est pas compliqué : il y a des Visual Novel qui disposent d'un scénario si riche qu'ils ont une adaptation en anime (Fate/Stay Night) et d'autre ont une histoire si intriqué et complexe qu'ils ne peuvent tout simplement pas être adaptés sur un autre format, livre comprit (Ever17).

Second point, la durée de vie. Les Visual Novel peuvent avoir des durées variées allant de quelques heures à plus d'une cinquantaine d'heures de jeu. Fini les jeux bouclés en deux temps trois mouvements. Ici, il faudra s'accrocher pour pouvoir connaître le fin mot de l'histoire.

Évoquons rapidement la rejouabilité. Pour pouvoir apprécier l'ensemble du scénario, il vous faudra souvent recommencer le jeu depuis le début afin de pouvoir parcourir les routes des différents personnages. Ce qui fait que vous aurez envie de vous y replonger, quoiqu'il arrive. En revanche, une fois le jeu intégralement bouclé, il est rare qu'on ait envie d'y retourner, sauf en cas d'oeuvre vraiment magistrale.

Le doublage, à présent. Vous le savez sans doute déjà si vous regardez des animes en version originale, mais le doublage japonais est légendaire. Les Visual Novel n'échappent pas à la règle et nous propose des voix souvent sensationnelles.

 

En revanche, je ne vais pas vous mentir : les Visual Novel ont aussi un certain nombre de points négatifs. D'abord, le manque de variété. Même si certain studios tentent d'être originaux en apportant un peu de gameplay (le studio Eushully, par exemple), la plupart du temps vous ne ferez que cliquer pour faire défiler l'histoire. Et pour peu que vous n'accrochiez pas à celle-là, il y a de fortes chances pour que vous abandonniez le jeu.

Viens ensuite le problème de la langue. Le Visual Novel, c'est japonais. Et ils n'envisagent presque jamais la localisation de leurs titres ailleurs que chez eux. Certain éditeurs ou amateurs tentent de proposer des traductions aux occidentaux, mais il ne s'agit que d'une poignée de titres et la plupart de ces traductions sont en anglais. En clair, si vous ne maîtrisez que le français, il sera très difficile de profiter de ces œuvres (mais il y a quand même quelques titres en français, j'y reviendrais).

Enfin, et c'est probablement ce qui vaut sa mauvaise réputation au Visual Novel, le contenu adulte. Je vous l'ai dit, le scénario se construit généralement autour d'un personnage masculin qui fréquente des personnages féminins. A un moment, des sentiments finisse par se former. Et la plupart des Visual Novel ne cherchent pas à cacher la partie "plus si affinité". En clair, interdiction de la majeure partie des Visual Novel aux moins de 18 ans. Oui, c'est rude. Sans compter que ces scènes font rarement avancer l'histoire.

 

 

Si vous êtes arrivés jusqu'ici, j'ose espérer que vous êtes au moins intéressé par le genre. Et peut-être même aimeriez-vous tenter l'expérience. Voilà quelques coups de pouce pour y parvenir.

Pour des raisons légales, je ne mettrais pas d'adresse internet permettant de récupérer ce genre de jeu. En revanche, ça se trouve en cherchant bien. De plus, certain sites de vente en ligne vous permettent de vous procurer les originaux (mais comptez au moins 90€ pour le jeu : la vie est plus chère au Japon).

 

Ça y est ? Vous avez votre jeu ? Bien, à présent on passe à la configuration de son ordinateur. Et oui, ces jeux sont développé pour des configurations japonaises. Et votre PC est probablement configuré à la française et sera incapable de traiter les caractères japonais du jeu (même si celui-ci est traduit). Pour changer ça, allez dans le Menu Démarrer, puis dans le Panneau de Configuration.

 

71c6.jpg

 

Affichez les petites icônes pour disposer de l'ensemble des options, puis sélectionnez Région et Langue.

 

bb8r.jpg

 

Là, allez dans l'onglet Administration et cliquez sur "Modifiez les paramètres régionaux". Choisissez le Japonais(Japon). L'ordinateur vous demandera alors de redémarrez. Faites-le.

 

4fch.jpg

 

Par la suite, installez votre jeu comme n'importe quel autre jeu. Pour les traductions, les méthodes varient selon les jeux, mais il s'agit en général d'une archive à extraire dans le dossier d'installation.

 

 

Tout ça c'est bien beau, mais que choisir ? Il y en a tellement qu'on ne sait pas trop vers quoi se tourner quand on débute. Commençons les choses bien avec deux adresses :

 

1) http://vndb.org/ -> la plus grosse base de données occidentales de Visual Novel. Vous pouvez chercher en fonction du scénario, de la présence ou de l'absence de gameplay ou selon la langue de traduction. Très complet et on peut, en général, se fier aux notes des utilisateurs pour se faire une idée de la qualité du jeu.

2) http://vntls.org/ -> peu utile dans un premier temps, ce site vous servira quand vous chercherez à savoir quel Visual Novel sont en cours de traduction, que ce soit par des professionnel ou des amateurs. Mis à jour chaque semaine.

 

Je vais en profiter pour donner mes conseils personnel, histoire que vous commenciez vos aventures du bon pied :

 

1) Dans un premier temps, évitez les Visual Novel avec gameplay. La difficulté est souvent corsé et le scénario est souvent moins intéressant.

2) Comme tout les jeux, les Visual Novel ont évolué. Les plus anciens peuvent avoir une patte graphique assez daté. Assurez-vous que ça ne vous pose aucun problème avant de vous y attaquer.

3) Les patchs de traduction peuvent sembler compliquer à installer. Reportez-vous toujours au site des traducteurs : en général, ils expliquent précisément la marche à suivre.

4) Ne vous basez pas uniquement sur le synopsis pour choisir un Visual Novel. Il arrive souvent que celui-ci semble plat alors qu'il s'agit juste de dissimuler des éléments scénaristiques majeurs.

5) Ne cherchez JAMAIS à trouvez des détails sur le scénario d'un Visual Novel, sauf si vous avez définitivement décidé que vous n'y jouerez pas. Vous risquez de vous ruiner des moments grandioses.

6) Comme pour toute les adaptations, l'oeuvre originale est souvent supérieure. Si un de vos animes favoris est adapté d'un Visual Novel, il y a de forte chance que vous adoriez celui-ci.

7) Il y a toujours une fonction pour passez le texte déjà lu. Pratique quand on veut recommencer le jeu pour jouer une route différente.

 

 

Et pour finir, quelques Visual Novel que je vous recommande tout particulièrement :

 

- G-Senjou no Maou (Anglais, 18+) : très bon pour commencer, une histoire policière riche en rebondissements avec des personnages mémorables.

- Katawa Shoujo (Français, 18+ désactivable) : un projet amateur conçu par des membres de 4chan. Un concept original pour une histoire assez classique, mais qui parle du handicap avec brio.

- Little Busters (Anglais, Tout Public) : un scénario sensationnel, entrecoupé de petites phases de gameplay sans difficulté histoire de rompre avec la monotonie. Drôle et émouvant, une référence.

- Maji de Watashi ni Koishinasai (Partiellement en anglais, 18+) : probablement une des oeuvres les plus drôles que j'ai pu découvrir. Le jeu n'est pas encore intégralement traduit.

- Fate/Stay Night (Anglais, 18+) : l'oeuvre épique de Type-Moon ne vous décevra pas. Quelques longueurs scénaristiques, mais l'ensemble ne laisse pas le temps de s'ennuyer.

- Tsukihime (Français, 18+) : le prédécesseur de Fate/Stay Night nous raconte une histoire plus sombre, plus malsaine. Les graphismes et la musique ont tendance à mal vieillir.

- Ever17 (Anglais, Tout Public) : pour les joueurs avancé uniquement. Un scénario extrêmement complexe, mais donc les révélations sont absolument imprévisibles. Un très bon niveau d'anglais est requis, ainsi qu'un minimum d'expérience des Visual Novel pour saisir toutes les subtilités scénaristiques.

 

Merci de m'avoir lu. Par la suite, si vous avez des questions ou si vous désirez partager vos œuvres favorites, n'hésitez pas !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enfin un sujet pour les VNs ! J'avais fais les LNs, mais je n'aurais jamais pu faire aussi complet que toi pour les VNs. ^^

 

Fin bref, dans la liste des recommandations :

 

-Sharin no Kuni - Himawari no Shoujo (Anglais, 18+): De AkabeiSoft 2, comme G-Senjou no Maou, est sympa pour commencer.

-Rewrite (Anglais, Tout Public): De Key, vachement sympa et fun, et y'a de l'action.

-Grisaia no Kajitsu (Anglais, 18+): Premier épisode d'une trilogie, le scénario est mis en place et nous donne envie d'avoir la suite.

-Deardrops (Anglais, 18+): Bien pour commencer, le scénario est sympa et les musiques sont sublimes.

-Kamidori Alchemy Meister (Anglais, 18+): Alephnor a parlé du gameplay d'Eushully, et il en fait parti. Jeu long, surtout pour faire les trois routes. En effet, comme les phases de gameplay prennent une grande importance, le jeu est très long à finir. Je dois bien vous avouer que je ne l'ai jamais fini après avoir perdu ma sauvegarde...

 

Y'en a plein d'autres, mais ce sont mes préférés parmi ceux auxquels j'ai jouer. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super comme topic, ça manquait ^^

Tout à fait d'accord avec les points 4, 5 et 6 de tes conseils perso d'ailleurs.

 

Sinon, juste un petit ajout sur le Sanglot des Cigales, visual novel qui a graphiquement très mal vieilli (ou qui n'est juste pas beau comme tous les 7th expansion) mais avec un scénario excellentissime et est une des oeuvres qui m'a le plus angoissé. En plus, il est en français et on le trouve en français, que demande le peuple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de me rendre compte d'un truc choquant :

 

 

kamidori_alchemy_meister_art_3.jpgEDWARD-XD-edward-elric-17390945-417-550.jpg

 

 

N'allez pas me dire que c'est une coïncidence : ils vont jusqu'à pratiquer le même métier !

 

Sinon, je suis en plein dans Kanon. Et une fois qu'on s'habitue au design des personnage (j'ai eu très peur, la première fois que j'ai vu Nayuki), c'est très agréable à jouer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le dernier message date d'Octobre ? C'est probablement un complot de l'Organisation. Il faut que je remédie a ça. El, Psy, Congroo.

 

Ahem. Et donc, j'ai enfin terminé Ever17 - The Out of Infinity - ! Et je peux dire que c'est l'un des meilleurs VN auquel j'ai joué. Certes, ça ne dépassera jamais Little Busters! (pour moi) mais pour quelqu'un qui aime les bonnes histoires et les mind screw comme moi, j'ai été plus que servi !

 

J'ai fini le jeu à 1h du matin alors que je devais me lever 4h plus tard pour un rendez-vous. Je rentre donc dans la catégorie des fous je suppose.

 

Par contre, si j'ai une reproche à faire au jeu, c'est... Où sont donc passés les QC ? pendant la traduction ? Est-il ? possible de confondre "Your" et "You're" autant de ? fois dans une traduction officielle ? Et ne ? parlons pas des points ? d'interrogations aléatoires en plein milieu ? de phrases... ;__;

(À moins que ce soit mon ordinateur qui fasse ça...?)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pendant ce temps, chez Type-Moon...

 

tsukihime-visual-novel-remake-artwork-seventhstyle-001.jpg

tsukihime-visual-novel-remake-artwork-seventhstyle-002.jpg

tsukihime-visual-novel-remake-artwork-seventhstyle-003.jpg

 

Le projet est lancé depuis 2008. En général, je ne suis pas fan des remakes. Mais là...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi qui n'ai toujours pas fait Tsukihime, ça serait l'occasion ! Des doublages sont prévus ?

Par contre, le raccourcissement de la jupe, c'est pour aller avec la mode actuelle ? :mhu:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah, Tsukihime... J'y ai joué et je n'aurai jamais fini qu'une seule route, à savoir celle d'Arcueid, et difficilement vu que le jeu plantait toutes les cinq minutes.

 

S'ils sortent un remake et qu'il est traduit, ce sera l'occasion de m'y mettre sérieusement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aaaah les Vns, rien de tels quand je suis déprimer, j'y joue pas mal quand je trouve le temps. je suis moins fan que Mentatsumi par contre x)

Mais vraiment j'adore, c'est le type de jeu que je préfère d'ailleurs, je ne joue quasiment qu'a ça :P :happywalk:

 

Il faudrait par contre vérifier, mais pour moi Kamidori n'est pas un VN. J'avais lu quelque part que les visuals novels étaient les jeux qui justement ne proposais pas un gameplay, mais simplement du texte et des choix (voir aucun pour certain). :o

Je suis assez sure de ce que j'avance, mais pas à 100% non plus, je vais essayer de faire quelques recherches.

 

Shisai, toi aussi tu est contre le raccourcissement des minijupes! on est d'accord trop c'est trop! hum :good

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après, tu sais, on n'est pas obligé de tout catégoriser de manière exclusive. Kamidori a des éléments de VN et des éléments de S-RPG. Appartient-il plus à l'un qu'à l'autre ? Franchement, je ne trouve pas ça super important tant que le jeu et l'histoire sont agréables.

 

Après, si Kamidori est souvent considéré comme un VN, c'est parce que si Eushully (le studio de dévellopement) fait varier l'aspect gameplay (RPG, S-RPG, Cartes...), il conserve toujours l'aspect VN. Mais après, c'est juste une histoire de terminologie.

 

Moi, j'avais bien aimé Kamidori. Il ne s'agissait pas du scénario le plus palpitant qui soit, mais la galerie de personnage était très sympathique. Et puis, on sent que l'univers a été travaillé. Mais mon préféré d'Eushully reste Soukoku no Arterial.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après, tu sais, on n'est pas obligé de tout catégoriser de manière exclusive. Kamidori a des éléments de VN et des éléments de S-RPG. Appartient-il plus à l'un qu'à l'autre ? Franchement, je ne trouve pas ça super important tant que le jeu et l'histoire sont agréables.

 

Bien sur, bien sur, ça c'est évident x3

Moi je suis pas mal attaché au vocabulaire c'est tout :P

Apres forcement je suis d'accord avec toi, on s'en fous un peu de la catégorie du jeu du moment qu'il est bien :hai

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais mon préféré d'Eushully reste Soukoku no Arterial.

 

Mais il n'est pas traduit, machine translation ? (Depuis que j'ai vu le trailer j'ai toujours eu envie d'y jouer.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais vraiment envie d'y jouer et vu qu'aucun projet de traduction ne se mettait en place, je me suis fait violence et j'ai installé Atlas et toute la machinerie derrière. Mais ça ne m'aurait pas servi à grand chose si quelqu'un n'avait pas développé un patch traduisant l'interface et toute la partie gameplay.

Vu que c'est un jeu de carte jouant lourdement sur les effets, il vaut mieux savoir ce qui se passe sur le terrain. Mais pour le reste, la translation via logiciel fait le job. Là encore, c'est loin d'être parfait et il y a certain passage clairement incompréhensible, mais avec ça et un walkthrough à côté, tu peux profiter du jeu tranquillement.

 

Et Dieu qu'il est bien ! C'est dommage que j'ai perdu ma sauvegarde, il me restait quelques boss à rosser. Bah, avec du temps et de la motivation...

 

Le scénario n'est pas sensationnel, mais le gameplay est furieusement addictif ! Si la traduction par machine ne gène pas, je le recommande chaudement. Beaucoup plus que Madou Koukaku.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'essaierai pendant les vacances d'été. Va falloir que j'installe tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça a été dit plusieurs fois : les jeux d'Eushully sont de très bonne qualité. Problème : le seul ayant été proprement traduit est Kamidori. Pour les autres, il n'y a pas d'autre choix que de passer par une batterie de logiciel de traduction et de batailler avec les différentes variables pour pouvoir profiter du jeu.

 

Mais ça, c'était avant.

 

N'allez pas vous imaginer l'inimaginable non plus : non, il n'y a pas de projet de traduction de l'ensemble de l’œuvre d'Eushully. Mais il y a un petit gars qui récupère les différents patch de traduction qu'on peut trouver ici et là sur le net, qui complète le reste avec de la traduction automatique et qui compile le tout afin qu'il soit possible de jouer aux jeux sans avoir à jongler entre plusieurs fenêtres et plusieurs variables. En gros, tout est dans le jeu.

C'est toujours de la traduction automatique, donc c'est sale. Mais c'est plus agréable et plus adapté pour pouvoir profiter du jeu.

 

C'est par ici que ça se passe : http://nekohen.org/

 

Pour l'instant, on a six jeux présents :

- Battle Goddess Zero

- Battle Goddess Verita

- Madou Koukaku

- Himegari Dungeon Meister (Emilioooooo-sama !)

- La DEA of Libra ~MEMORIA~

- Soukoku No Arterial

 

Vous m'excuserez, des affaires de la plus haute importance m'attendent.

 

Emilio_sna.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Intéressant, mais j'hésite... Si c'était de la trad auto relue, d'accord, mais si c'est juste traduit automatiquement, j'hésite un peu... Mais l'"offre" est tellement alléchante...

 

J'attends tes avis avec impatience Aleph' ! (Je sais que tu l'as déjà fait, mais si tu pouvais tester Soukoku no Arterial je te serais très reconnaissant)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De toute façon, il faut se faire une raison : ces jeux sont très lourds et parfois très complexes à traduire. On a déjà eut une chance inouïe d'avoir Kamidori, je doute qu'on ait les autres. Et à moins d'apprendre le japonnais, il faudra passer par la case traduction automatique.

 

Maintenant, passer par des logiciels comme Atlas, c'est à la fois pratique et pas pratique. Pratique car tu peux avoir une traduction approximative. Pas pratique pour tout le reste. C'est une fenêtre à part, donc tu dois organiser ton écran pour pouvoir faire tenir le jeu ET le traducteur (sur Madou Koukaku, c'était une vrai plaie puisque la résolution minimale du jeu prenait déjà les 4/5 de mon écran). De plus, le texte, le nom des personnages, les choix et les divers éléments de gameplay disposent TOUS de leur propre variable qu'il faut identifier et sélectionner de manière individuelle. En gros, si tu as réglé ton soft pour traduire automatiquement le texte, il faudra changer la variable lue dès qu'un choix se présentera. Même chose à chaque fois qu'une interface fera son apparition.

 

Avoir tout de déjà intégré dans le jeu, ça évite de se prendre la tête.

 

Pour Soukoku no Arterial, je veux bien faire un essai (faudrait que je retrouve mon CD d'installation avant), mais il semblerait qu'il s'agisse bel et bien de la traduction automatique d'Atlas. Si c'est le cas, alors je peux d’ors et déjà te donner mon avis : elle reste valable. Si tu es capable de lire du texte anglais sans difficulté, alors il te faudra juste un peu de gymnastique d'esprit pour remettre un peu d'ordre dans certaines phrases, mais dans les grandes lignes tu n'aura pas de problème à suivre l'histoire. Sans compter que pour Soukoku, un véritable traducteur s'est chargé de toute l'interface, donc il ne reste véritablement que l'histoire.

 

Bon, je vais déjà faire une tentative avec Himegari, mais je te confirmerais pour Soukoku dès que possible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci bien !

 

Si tu dis que c'est lisible, je veux bien te croire, donc j'essaierai au moins. Vu que de toute façon je ne risque pas d'apprendre le japonais avant un long moment. (j'vais essayer de m'y mettre, mais si c'était comme l'anglais que tu peux "apprendre" en 2 semaines - 1 mois, tous les otakus sauraient comprendre le japonais...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Traduction automatique depuis le japonais ? Ça fait peur quand même, surtout qu'un VN repose énormément sur l'écrit...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, j'ai réalisé quelques tests (Himegari et Soukoku en l'occurence) et il y a une chose que je peux affirmer : il ne s'agit pas d'une traduction Atlas. Je ne sais pas d'où elle vient, mais elle est très inférieure et vraiment pas du tout relue. Il reste un bon nombre d'artefact et le texte traduit n'est pas du tout adapté à la taille de la zone de texte (en particulier dans Soukoku).

 

Un coup dans l'eau, donc. Le combo AGTH, ITH et Atlas reste de meilleure facture pour la compréhension. Par contre, cet avis ne vaut que pour les scripts. Les patchs s'occupant de remplacer les noms des personnages et/ou l'interface demeurent plus utiles quand ils sont directement intégrés au jeu.

 

Et la réponse est oui, Kermir. Ça fait très peur. Je ne te conseille même pas de regarder à quoi ça ressemble, tu nous ferais une attaque. Seulement, comme il n'y aura jamais de traductions et que tout le monde n'a pas la chance de parler le japonais, il faut bien consentir à quelques sacrifices. C'est loin d'être une bonne solution, mais ça reste mieux que rien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça m'a bien refroidi...

 

Ça vaut le coup quand même ou vaut mieux que j'attende quelques années ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les patchs s'occupant de l'interface ou des noms des personnages sont un plus indiscutable. Pour les scripts, par contre, le seul truc viable reste apparemment le combo Atlas + AGTH + ITH (ICI)

 

Et je le répète : c'est moche. On peut comprendre l'histoire et profiter du jeu, mais ça ne remplacera bien entendu pas une véritable traduction. Quand aux jeux de mots, ce n'est même pas la peine d'y penser.

 

Maintenant, rien ne vaut l’expérience personnelle pour se faire une idée. En ce qui me concerne, j'arrive à suivre l'histoire et à profiter du jeu. J'ai put finir Soukoku et je suis en train de faire Himegari. Ça se passe bien, même si c'est loin d'être parfait.

 

Fais un test, tu sera vite fixé (sans compter que si tu utilise le lien de ce post, tu n'auras pas trop d'outil à installer, donc tu pourras facilement faire le ménage si ça ne te convient pas)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je verrai pendant les vacances. Mais en tout cas, la Machine Assisted Method a l'air bien pratique pour apprendre le japonais petit à petit.

 

Juste dommage que j'ai un petit écran... (Oui, j'ai un écran carré...)

 

EDIT: J'ai testé Soukoku, et c'est un massacre... Au début ça va, c'est même parfaitement acceptable, mais à partir du moment où on devient Shuuya, ça devient n'importe quoi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Version Nekohen.

 

Pour Atlas j'préfère attendre d'avoir plus de temps libre, donc j'essaierai pendant les vacances.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant