Aller au contenu
  • Bienvenue sur le forum d'Otaku-Attitude !

    Notre Forum est une communauté complètement Baka ou nous partageons sur les mangas, animes, jeux-vidéos, dessins, films, IRL, Japon et tout un tas d'autres sujets !

    Inscrivez vous sur le forum et présentez vous pour que nous puissions en savoir un peu plus sur vous !

Messages recommandés

Le 14/07/2017 à 05:11, Djidji2 a dit :

À ce moment-là, je dirais qu'être original n'est en rien un gage de qualité et que ne pas l'être ne résulte pas nécessairement en quelque chose de déméritant.

Oui ?

Et donc ?

Je ne dis pas l'inverse... merci de me relire ça devient un peu usant là :')

Je vais encore me répéter: pas original, mais intéressant (cf mon poste plus haut).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai commencé les tomes à la JE l'an dernier, je trouve ça assez sympa. Non ce n'est pas innovant, mais ça se lit tout seul. Je me fais bien emporter par les sujets qui sont quand même des faits de société et des questions actuelles. C'est tourné aussi vers l'humour, ça me va très bien. Bon j'ai vu l'anime aussi du coup :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...
Le 22/07/2017 à 02:51, Yomigues a dit :

Oui ?

Et donc ?

Je ne dis pas l'inverse... merci de me relire ça devient un peu usant là :')

Je vais encore me répéter: pas original, mais intéressant (cf mon poste plus haut).

Ce qui est usant, ce sont ceux qui n'arrêtent pas de se plaindre que la non originalité porte moins d'intérêt.

Le 15/09/2016 à 19:28, Yomigues a dit :

 

Oui sauf que c'est du déjà-vu...

 

L'utilisation des points de suspension marque une lassitude ou laisse penser que ça amoindrit l'avis cité avant sous prétexte que c'est "du déjà-vu", ou alors ce n'était pas l'impression désirée par cette phrase. ¯\_(ツ)_/¯
Vu que je le vois comme ça, c'est la raison pour laquelle cette phrase m'a fait réagir.


Personnellement, l'utilisation du procédé et ce qu'ils en font n'est pas chose commune dans ce que j'ai lu et/ou vu dans ce média-ci. L'originalité peut-être un tout et avec plein d'éléments qui sont du déjà vu, on peut faire quelque chose d'apparence originale. (Coucou MadoMagi.)
Je réagis aussi parce que je tombe parfois sur des gens qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez – je ne parle pas spécialement d'ici – allant parfois jusqu'à dire que certaines séries ne sont que des rip-off d'autres (Coucou MSIK avec MadoMagi.), et oui, c'est usant à la longue.

Après, c'est certainement le fait que je réagisse plus à l'utilisation du "déjà vu", et que sans commentaire de plus, je vois ça comme un sous-entendu péjoratif pour la série si tenté que l'on explique pas pourquoi il se démarquerait ou non des autres. Dans mon cas, je soulignais qu'il y avait des interactions et des directions qui faisaient que ça le rendait "original" à mes yeux, voilà tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Djidji2 a dit :

Ce qui est usant, ce sont ceux qui n'arrêtent pas de se plaindre que la non originalité porte moins d'intérêt.

L'utilisation des points de suspension marque une lassitude ou laisse penser que ça amoindrit l'avis cité avant sous prétexte que c'est "du déjà-vu", ou alors ce n'était pas l'impression désirée par cette phrase. ¯\_(ツ)_/¯
Vu que je le vois comme ça, c'est la raison pour laquelle cette phrase m'a fait réagir.


Personnellement, l'utilisation du procédé et ce qu'ils en font n'est pas chose commune dans ce que j'ai lu et/ou vu dans ce média-ci. L'originalité peut-être un tout et avec plein d'éléments qui sont du déjà vu, on peut faire quelque chose d'apparence originale. (Coucou MadoMagi.)
Je réagis aussi parce que je tombe parfois sur des gens qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez – je ne parle pas spécialement d'ici – allant parfois jusqu'à dire que certaines séries ne sont que des rip-off d'autres (Coucou MSIK avec MadoMagi.), et oui, c'est usant à la longue.

Après, c'est certainement le fait que je réagisse plus à l'utilisation du "déjà vu", et que sans commentaire de plus, je vois ça comme un sous-entendu péjoratif pour la série si tenté que l'on explique pas pourquoi il se démarquerait ou non des autres. Dans mon cas, je soulignais qu'il y avait des interactions et des directions qui faisaient que ça le rendait "original" à mes yeux, voilà tout.

Je vais encore te répondre, car il semble que ça ne rentre pas.

Je t'ai dit que c'était pas original, mais intéressant.

Tu dis toi-même que ce qui est usant, ce sont qui disent que sans originalité, l'intérêt est moindre.

Ce n'est pas mon cas.

 

Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 42 minutes, Yomigues a dit :

Je vais encore te répondre, car il semble que ça ne rentre pas.

Il semble que c'est réciproque (ou plutôt à sens unique de ta part).
Tu ne le trouves pas original, moi si, voilà tout.

Merci.

Modifié par Djidji2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Djidji2 a dit :

Il semble que c'est réciproque (ou plutôt à sens unique de ta part).
Tu ne le trouves pas original, moi si, voilà tout.

Merci.

Mais j'ai pas de problème avec ça......... C'est ton droit de trouver ça original, même si ça ne l'est objectivement pas (que ce soit le concept du changement corporel, ou le héros qui aide son entourage, qui tente au passage de faire un reset de sa vie).

Je te renvoie à mes précédents arguments qui se suffisent à eux-mêmes:

L'adulte qui se retrouve dans un corps d'ado, d'enfant ? C'est surexploité (même Dragon Ball GT l'a fait, c'est dire... Erased, Meitenteï Conan, Kimagure Orange Road, Uruseï Yatsura..... La liste est longue. TRES LONGUE).

Dans toutes les œuvres que je te cite: les héros ne se contentent pas de switcher de corps; ils en profitent (ou font comme ils peuvent en fait...) et testent les réactions de leur entourage....

C'est l'occasion de s'amuser (KOR, LAMU), mais aussi dans certains cas de s'improviser comme "psychologue" (ERASED, Conan), à l'instar du héros de Relife.

Si ça ne te suffit pas pour te prouver la non-originalité du truc...

Soit tu as une méconnaissance dans l'univers du manga et tu aimes tellement RELIFE que tu en devient obtus au point de ne pas ouvrir les yeux devant des arguments solides; soit tu es de mauvaise foi....

Tout ceci ne veut pas dire que RELIFE est inintéressant. C'est sympa à suivre; mais quand on a des références, on voit vite la limite du truc, toujours en étant objectif.

Modifié par Yomigues

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Yomigues a dit :

Mais j'ai pas de problème avec ça......... C'est ton droit de trouver ça original, même si ça ne l'est objectivement pas (que ce soit le concept du changement corporel, ou le héros qui aide son entourage, qui tente au passage de faire un reset de sa vie).

Je te renvoie à mes précédents arguments qui se suffisent à eux-mêmes:

L'adulte qui se retrouve dans un corps d'ado, d'enfant ? C'est surexploité (même Dragon Ball GT l'a fait, c'est dire... Erased, Meitenteï Conan, Kimagure Orange Road, Uruseï Yatsura..... La liste est longue. TRES LONGUE).

Dans toutes les œuvres que je te cite: les héros ne se contentent pas de switcher de corps; ils en profitent (ou font comme ils peuvent en fait...) et testent les réactions de leur entourage....

C'est l'occasion de s'amuser (KOR, LAMU), mais aussi dans certains cas de s'improviser comme "psychologue" (ERASED, Conan), à l'instar du héros de Relife.

Si ça ne te suffit pas pour te prouver la non-originalité du truc...

Soit tu as une méconnaissance dans l'univers du manga et tu aimes tellement RELIFE que tu en devient obtus au point de ne pas ouvrir les yeux devant des arguments solides; soit tu es de mauvaise foi....

Tout ceci ne veut pas dire que RELIFE est inintéressant. C'est sympa à suivre; mais quand on a des références, on voit vite la limite du truc, toujours en étant objectif.

Ça prouve que tu ne lis pas ce que j'écris.
Je disais justement que je ne considérais pas l'originalité comme étant qu'un élément (majeur ou non) – ici le fait de redevenir jeune – dans le scénario, mais beaucoup plus sur le produit du mélange de ses éléments.

Comme mentionné avant, considères-tu MadoMagi comme une œuvre originale ? Elle ne présente que des concepts ou twists déjà exploités, non ?
Pourtant, pourquoi les gens lui donnent une place particulière en disant qu'il n'est pas comme les autres Magical Girl ? Eh bien parce que c'est un mélange de ces concepts qu'ils connaissaient déjà qui leur a donné une impression de nouveauté.
Est-ce que tous les Isekai sont condamnés à être non originaux de part leur statut d'Isekai ?
Ici le problème n'était pas de savoir si l’œuvre était intéressante ou non – j'ai bien compris ce que tu dis – mais plus notre façon de considérer ce qui est original de ce qu'il ne l'est pas.
Au final, pourquoi j'ai cet impression d'originalité ? Tout simplement parce qu'à l'inverse de Boku dake ga Inai Machi, Conan, DBGT, etc, je peux plus facilement m'identifier au setting du personnage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Djidji2 a dit :

Ça prouve que tu ne lis pas ce que j'écris.
Je disais justement que je ne considérais pas l'originalité comme étant qu'un élément (majeur ou non) – ici le fait de redevenir jeune – dans le scénario, mais beaucoup plus sur le produit du mélange de ses éléments.

Comme mentionné avant, considères-tu MadoMagi comme une œuvre originale ? Elle ne présente que des concepts ou twists déjà exploités, non ?
Pourtant, pourquoi les gens lui donnent une place particulière en disant qu'il n'est pas comme les autres Magical Girl ? Eh bien parce que c'est un mélange de ces concepts qu'ils connaissaient déjà qui leur a donné une impression de nouveauté.
Est-ce que tous les Isekai sont condamnés à être non originaux de part leur statut d'Isekai ?
Ici le problème n'était pas de savoir si l’œuvre était intéressante ou non – j'ai bien compris ce que tu dis – mais plus notre façon de considérer ce qui est original de ce qu'il ne l'est pas.
Au final, pourquoi j'ai cet impression d'originalité ? Tout simplement parce qu'à l'inverse de Boku dake ga Inai Machi, Conan, DBGT, etc, je peux plus facilement m'identifier au setting du personnage.

Mais... si j'ai bien lu mais c'est toi qui est perdu mon garçon. Ce n'est pas parce que les gens n'ont pas ton avis et te prouve que tu as tort, qu'ils ne t'ont pas compris.

Donc te fais pas de souci là-dessus :) 

Relis mon commentaire: je te cite des exemples où il y a DÉJÀ ce mélange des éléments ;) Ta façon de considérer l'original est biaisé par ton appréciation de RELIFE, très clairement.

Donc ton exemple avec Madomagi ne marche pas ici... désolé. 

Pas de souci que tu t'identifie au setting des personnages, ça prouve ce que je disais donc avant: ton souci vient d'une méconnaissance des animes/manga traitant déjà de ce sujet de la même façon (relire mon message plus haut).

Bonne continuation, je te conseille donc de lire des œuvres similaires et antérieurs pour mieux te rendre compte de mes arguments: je t'en ai cité quelques unes, mais les pistes sont nombreuses.

++ on rediscutera quand tu t'y connaîtra un peu mieux, désolé mais pas envie de me prendre le chou plus longtemps surtout que tu n'as pas d'arguments solides au final... ta méconnaissance ne me dérange pas, c'est surtout ton insistance face à des de vrais arguments qui est... chiante. J'ai l'impression que si je te montrais la couleur bleu, tu serais capable de me dire qu'elle est rouge, juste pour rétorquer et ça ne m'intéresse pas de débattre sur les évidences.

 Cependant, Relife reste sympathique: pas original pour un sous, mais en effet, intéressant à suivre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Yomigues a dit :

Mais... si j'ai bien lu mais c'est toi qui est perdu mon garçon. Ce n'est pas parce que les gens n'ont pas ton avis et te prouve que tu as tort, qu'ils ne t'ont pas compris.

Donc te fais pas de souci là-dessus :) 

Relis mon commentaire: je te cite des exemples où il y a DÉJÀ ce mélange des éléments ;) Ta façon de considérer l'original est biaisé par ton appréciation de RELIFE, très clairement.

Donc ton exemple avec Madomagi ne marche pas ici... désolé. 

Pas de souci que tu t'identifie au setting des personnages, ça prouve ce que je disais donc avant: ton souci vient d'une méconnaissance des animes/manga traitant déjà de ce sujet de la même façon (relire mon message plus haut).

Bonne continuation, je te conseille donc de lire des œuvres similaires et antérieurs pour mieux te rendre compte de mes arguments: je t'en ai cité quelques unes, mais les pistes sont nombreuses.

++ on rediscutera quand tu t'y connaîtra un peu mieux, désolé mais pas envie de me prendre le chou plus longtemps surtout que tu n'as pas d'arguments solides au final... ta méconnaissance ne me dérange pas, c'est surtout ton insistance face à des de vrais arguments qui est... chiante. J'ai l'impression que si je te montrais la couleur bleu, tu serais capable de me dire qu'elle est rouge, juste pour rétorquer et ça ne m'intéresse pas de débattre sur les évidences.

 Cependant, Relife reste sympathique: pas original pour un sous, mais en effet, intéressant à suivre.

Bien de prendre de haut les autres sans raison ? Très mature, merci. Faut-il que je réponde aussi avec un ton aussi mesquin ? Ou les ad personam sont monnaie courante dans tes discussions ?

Ai-je dis que mon avis avait plus de poids que le tien ? Non, je ne crois pas. Ai-je dis que je parlais du fait que l’œuvre était intéressante ou non dans nos derniers échanges ? Pas du tout. J'expose ma vision, c'est tout, c'est la base d'une discussion.
À t'entendre, le thème d'un adulte incapable de retrouver du travail, en parti à cause d'un trauma, auquel on donne une seconde chance de revivre ses années de lycéen pour repartir de l'avant se trouve évidemment PARTOUT.
Je vais reprendre tes exemples vu que ça te porte à cœur.
DC : Il rajeunit et continue de mener des enquêtes , c'est tout.
DBGT : lel
ERASED : Il remonte dans le temps pour éviter une mort, ne cherche pas à refaire sa vie.
Urusei Yatsura : lel
GTO : Il s'occupe de gamins, youpi tralala.
Kimagure Orange☆Road : Gamin de quinze ans.

MadoMagi : Mélange de insérer anime à timeline, insérer un magical girl pour le thème de la sortie de l'adolescence, insérer un anime d'apparence pour jeunes filles plus sombre qu'il n'y paraît (Tutu/Nanoha/etc). Ouah !

Que d'argument solide à brandir des noms de série en disant, oh regarde, lui aussi utilise un adulte dans son histoire, lui aussi rajeunit.
Je te parle d'idéologie vis-à-vis de ce qu'on choisira de définir comme du déjà-vu ou non, tu restes fixé sur ReLIFE alors que ce n'est pas ça le cœur de la discussion que j'essaye d'avoir avec toi.

Si mon argumentation (mon point de vue plutôt, appelons un chat un chat) est biaisé par l'appréciation que j'ai de ReLIFE, c'est plutôt amusant de lire ça. Si justement je l'apprécie plus qu'une autre œuvre lambda, c'est parce qu'il a su se démarquer quelque part et ça en fait donc, pour moi, quelque chose d'original.

Tu n'es pas obligé de répondre à mon commentaire. Non, en fait, n'y réponds pas et reste dans ta complaisance en prenant de haut les autres personnes qui ont une vision moins obtuse que la tienne sur la définition de certains termes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça s'est du débat :3

Ça fait plaisir à voir merci à vous. Sans juger l'autre ça éviterait d'être en conflit par contre. On est tous touché différemment pas une ouvre en fonction de plein de variante.

Cette histoire me tente beaucoup sinon, probablement dû à la pauvreté ma liste d’œuvre déjà vu, je trouve que le scénario est original, choisir volontairement de faire un reboot tout en se souvenant de son passé c'est quelques choses qui me faisait fantasmé il y a quelques années. Un peu comme un super pouvoir qui fait qu'on peut s'en cesse s'améliorer x)

Je pense me tournée vers la version anime, j'ai vu beaucoup de commentaire positif dessus et pas de sous pour les mangas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Djidji2 a dit :

Bien de prendre de haut les autres sans raison ? Très mature, merci. Faut-il que je réponde aussi avec un ton aussi mesquin ? Ou les ad personam sont monnaie courante dans tes discussions ?

Ai-je dis que mon avis avait plus de poids que le tien ? Non, je ne crois pas. Ai-je dis que je parlais du fait que l’œuvre était intéressante ou non dans nos derniers échanges ? Pas du tout. J'expose ma vision, c'est tout, c'est la base d'une discussion.
À t'entendre, le thème d'un adulte incapable de retrouver du travail, en parti à cause d'un trauma, auquel on donne une seconde chance de revivre ses années de lycéen pour repartir de l'avant se trouve évidemment PARTOUT.
Je vais reprendre tes exemples vu que ça te porte à cœur.
DC : Il rajeunit et continue de mener des enquêtes , c'est tout.
DBGT : lel
ERASED : Il remonte dans le temps pour éviter une mort, ne cherche pas à refaire sa vie.
Urusei Yatsura : lel
GTO : Il s'occupe de gamins, youpi tralala.
Kimagure Orange☆Road : Gamin de quinze ans.

MadoMagi : Mélange de insérer anime à timeline, insérer un magical girl pour le thème de la sortie de l'adolescence, insérer un anime d'apparence pour jeunes filles plus sombre qu'il n'y paraît (Tutu/Nanoha/etc). Ouah !

Que d'argument solide à brandir des noms de série en disant, oh regarde, lui aussi utilise un adulte dans son histoire, lui aussi rajeunit.
Je te parle d'idéologie vis-à-vis de ce qu'on choisira de définir comme du déjà-vu ou non, tu restes fixé sur ReLIFE alors que ce n'est pas ça le cœur de la discussion que j'essaye d'avoir avec toi.

Si mon argumentation (mon point de vue plutôt, appelons un chat un chat) est biaisé par l'appréciation que j'ai de ReLIFE, c'est plutôt amusant de lire ça. Si justement je l'apprécie plus qu'une autre œuvre lambda, c'est parce qu'il a su se démarquer quelque part et ça en fait donc, pour moi, quelque chose d'original.

Tu n'es pas obligé de répondre à mon commentaire. Non, en fait, n'y réponds pas et reste dans ta complaisance en prenant de haut les autres personnes qui ont une vision moins obtuse que la tienne sur la définition de certains termes.

DC: il rajeunit, continue de mener des enquêtes et aide constamment son entourage, par ses conseils, à miux vivre son absence :) Il se positionne donc avec des conseils d'adulte, dans un corps rajeuni (RELIFE ?)

DBGT: c'était pour le concept :) LEL

Erased: Il remonte le temps, cherche à modifier des éléments de son passé pour avoir un meilleur futur (lire le manga ou bien voir l'anime). Il conseille son entourage et a un point de vue adulte sur la situation, dans un corps d'enfant. Il aide aussi la victime du meurtre à se sentir mieux, toujours avec ses pensées d'adultes (RELIFE ? ? ?)

Urusei Yatsura: lire le manga, chapitre échange du corps entre le héros et le cousin de LAMU :) LEL

KOR: lire le manga ou voir l'anime, échange du corps du héros avec son cousin :) 

Ensuite je ne réponds pas avec un ton mesquin, mais au vu de tes réponses et de ton absence de connaissances, je pensais que tu avais 10/12 ans... à mon âge, si j'ignore un truc, je ne réagis pas comme toi... Donc impossible d'imaginer que tu es plus de 12 ans pour ma part.

Donc: il y a bien une méconnaissance du sujet de ta part, merci de le prouver encore une fois :) Et si tu apprécies RELIFE outre mesure, c'est ton droit. Je pense que tu as de faibles connaissances, que tu as débuté avec relife et que tu crois qu'il a tout inventé, dont l'osmose que tu évoques tant et qui existe en fait depuis les années 60 facilement....

 

A bientôt !

Modifié par Yomigues

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, rrominet a dit :

Ça s'est du débat :3

Ça fait plaisir à voir merci à vous. Sans juger l'autre ça éviterait d'être en conflit par contre. On est tous touché différemment pas une ouvre en fonction de plein de variante.

Cette histoire me tente beaucoup sinon, probablement dû à la pauvreté ma liste d’œuvre déjà vu, je trouve que le scénario est original, choisir volontairement de faire un reboot tout en se souvenant de son passé c'est quelques choses qui me faisait fantasmé il y a quelques années. Un peu comme un super pouvoir qui fait qu'on peut s'en cesse s'améliorer x)

Je pense me tournée vers la version anime, j'ai vu beaucoup de commentaire positif dessus et pas de sous pour les mangas.

C'est en effet une bonne porte d'entrée.

Je n'ai pas trouvé la bande-son folle, ni l'animation dingue.... mais j'ai bien aimé les personnages et surtout le final !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 31 minutes, Yomigues a dit :

DC: il rajeunit, continue de mener des enquêtes et aide constamment son entourage, par ses conseils, à miux vivre son absence :) Il se positionne donc avec des conseils d'adulte, dans un corps rajeuni (RELIFE ?)

DBGT: c'était pour le concept :) LEL

Erased: Il remonte le temps, cherche à modifier des éléments de son passé pour avoir un meilleur futur (lire le manga ou bien voir l'anime). Il conseille son entourage et a un point de vue adulte sur la situation, dans un corps d'enfant. Il aide aussi la victime du meurtre à se sentir mieux, toujours avec ses pensées d'adultes (RELIFE ? ? ?)

Urusei Yatsura: lire le manga, chapitre échange du corps entre le héros et le cousin de LAMU :) LEL

KOR: lire le manga ou voir l'anime, échange du corps du héros avec son cousin :) 

Ensuite je ne réponds pas avec un ton mesquin, mais au vu de tes réponses et de ton absence de connaissances, je pensais que tu avais 10/12 ans... à mon âge, si j'ignore un truc, je ne réagis pas comme toi... Donc impossible d'imaginer que tu es plus de 12 ans pour ma part.

Donc: il y a bien une méconnaissance du sujet de ta part, merci de le prouver encore une fois :) Et si tu apprécies RELIFE outre mesure, c'est ton droit. Je pense que tu as de faibles connaissances, que tu as débuté avec relife et que tu crois qu'il a tout inventé, dont l'osmose que tu évoques temps et qui existe en fait depuis les années 60 facilement....

 

A bientôt !

Dans ce cas, je te prie de respecter tes aînés, même si l'âge n'a pas grande importance ici, cela ne te fera pas de mal, je te l'assure.
Si je devais faire une réflexion sur tes messages, tu serais une personne imbue d'elle-même qui ne prête pas attention à ce que les personnes lui disent véritablement et qui reste bloqué sur ses idées, comme un jeune adolescent qui se croit déjà être un adulte. Est-ce que c'est utile de faire une telle remarque ? Je te laisse en décider.

Je vais faire simple parce que le message n'a pas du tout l'air de passer : Oublie ReLIFE.
Je parle de notre définition de l'originalité, rien d'autre, mais il faut croire que mes réponses devaient être trop obscures à tes yeux pour que tu le saisisses clairement.
Je me fiche de savoir si tel ou tel concept de ReLIFE a déjà existé dans les œuvres mentionnées précédemment, ce que je mettais en évidence, c'est que notre définition de ce qui était original n'est pas la même, ce qui expliquait notre divergence d'opinion.
Je ne sais pas pourquoi tu t'évertues à dire "Nan mais tu ne connais rien, tu n'as pas d'expérience sur le sujet", là n'est pas la question. Je ne vais pas aller faire valoir mon opinion juste sous prétexte que j'ai vu deux fois plus de séries que toi, c'est stupide.
Je n'ai jamais affirmé que ReLIFE avait tout inventé. Ce que j'affirme est simple : ReLIFE est un cumul de settings, d'approches et de développement qui s'est montré capable, à mes yeux, de se démarquer du reste des séries de ce genre. Pour moi, il sort de l'ordinaire au vu de mon expérience. S'il sort de l'ordinaire, c'est pour cela que je lui attribue le qualificatif d'original, c'est aussi simple que cela. Il a su réunir une panoplie d'éléments qui font que je considère l’œuvre différente d'autres.

Mais voilà, le fait est que tu restes bloqué sur "ReLIFE n'est pas original parce que telle série blablabla". Ce n'était pas là où je cherchais à en venir, mais tu continues de forcer la discussion dans ce sens.
Le plus drôle dans tout cela, c'est que ça n'a aucune importance. Ce n'est pas un facteur qui devrait être pertinent dans une critique de dire qu'elle n'est pas originale, simplement ainsi. Ce qui compte, c'est comment elle gère cette "non originalité". (Coucou BnHA)
 

Il y a 4 heures, rrominet a dit :

Cette histoire me tente beaucoup sinon, probablement dû à la pauvreté ma liste d’œuvre déjà vu, je trouve que le scénario est original, choisir volontairement de faire un reboot tout en se souvenant de son passé c'est quelques choses qui me faisait fantasmé il y a quelques années. Un peu comme un super pouvoir qui fait qu'on peut s'en cesse s'améliorer x)

Peut-être que les histoires de réincarnations pourraient également t'intéresser. Tout dépend de ce que tu recherches dans ce genre de série. ^^

Modifié par Djidji2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Ce que j'affirme est simple : ReLIFE est un cumul de settings, d'approches et de développement qui s'est montré capable, à mes yeux, de se démarquer du reste des séries de ce genre. Pour moi, il sort de l'ordinaire au vu de mon expérience. S'il sort de l'ordinaire, c'est pour cela que je lui attribue le qualificatif d'original, c'est aussi simple que cela. Il a su réunir une panoplie d'éléments qui font que je considère l’œuvre différente d'autres."

Cet avis est donc comme je le dis depuis le départ totalement biaisé par ton appréciation de RELIFE.

En effet, tout ce que tu cites (cumul de settings, approches, développement... tout) se fait depuis les années 60. Il s'agit donc avant tout d'un problème de connaissances, qui te fait penser que.... Alors que c'est totalement faux.

Quelques exemples qui le font et que j'avais déjà cité: KOR, MC, LAMU, même DBGT à sa façon....... et oui.

Tu vois, je ne force pas al discussion en ce sens ;) 

 

++

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • rrominet locked this sujet
  • 5 weeks later...

Honnêtement le concept est vendeur, hyper original, mais selon moi très mal exploité. Déjà en commençant par le fait qu'au lieu de véritablement "recommencer" le protagoniste se retrouve presque uniquement avec des gens dans la même situation que lui, ce qui gâche un peu le délire, puis je sais pas... Je le trouve mou, dommage car le synopsis m'avait vraiment aguiché... :hum:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellentissime anime/manga que j'ai adoré.

Point important avant ma petite critique sur l'anime et un peu le manga... (Spoil possible pendant toute la mini critique à partir de maintenant)

Qu'on se le dise maintenant. ReLife ne consiste pas à ce que la personne recommence une nouvelle vie au sens propre mais vraiment au sens propre. ReLife consiste à donner une chance à sa vie et pour cela, la personne devra évoluerchanger et ne plus avoir de lacunes trop importantes sur un domaine pour le monde du travail. De ce fait, le sujet a une apparence de lycéen mais le corps reste adulte. C'est différent de Détective Conan & co où là vraiment ils rajeunissent LEURS CORPS. De plus, les sujets sont ADULTES, âgés d'au moins 25 ans, ils sont CHÔMEURS et ils ont rencontrés BEAUCOUP DE DIFFICULTÉS dans la vie. C'est loin des standards School Life/Slice of Life où les héros sont des jeunes adolescents naïfs.

Critique

1. Le scénario, l'histoire

Eh bien, que dire ? Le pitch de départ en reste pas moins intéressant, même si cela se rapproche du déjà vu, celui-ci est en réalité très différent. De plus, ReLife possède un développement intéressant au niveau des personnages, et la romance s'introduit au fil des épisodes. L'histoire avance lentement, à son rythme, mais pas non plus trop lentement, ni trop rapidement. A la fin de l'anime, il y aurait donc eu 4 mois entre le début de l'expérience et de la fin de l'anime. Au moins ce n'est pas juste 1 mois qui est passé, ou 7 mois qui est passé, c'est pile dans le bon. 

Le scénario dans l'anime a dû différé un peu du manga à cause du format 13 épisodes, et couper quelques scènes, mais globalement ils ont bien gérés l'histoire (vraiment, oui).

De plus, ce qui permet également de faire tenir le spectateur, c'est l'humour qui est présente dans les bons moments, qui permet de faire passer le temps. De plus, cet humour est très sympatoche, il y a même deux trois situations qui m'ont fait tordre de rire. 

On abord des thèmes MATURES ce qui est plutôt peu courant, puisque le héros en lui même est un adulte. On voit également la bande de lycéen évoluer et faire un bond dans le passage du monde des adultes. C'est vraiment un bon point, surtout que cela renouvelle de pas mal de school life.

Dans le manga, on sent un sentiment de tristesse, d'amitié profonde et d'amour. Mais cette tristesse envahit les deux sentiments, car on sait que Kaizaki ne peut rester avec ses amis plus d'un an. Ce qui l'afflige encore plus, c'est Hishiro qu'il aime (et qui maudit le fait qu'elle soit une lycéenne). Et ça, c'est très bien retranscrit, surtout sur le chapitre 196, de joie et de tristesse mélangés...

Révélation

Ce qu'il ne sait pas, c'est que Hishiro est le sujet N°1 du projet ReLife, et est donc une adulte, sauf que c'est un échec... Mais ça, Kaizaki le sait pas encore :p

2. Les personnages

Là on attaque un bon point de la série. Les personnages sont bons, bien exploités (du moins, dans le manga, l'anime ne pouvait pas tout faire) et certains démontrent un passé intéressant ou une situation bien spécifique qui permet de rendre le personnage plus attachant. Dans l'anime, on a surtout développé Rena, Kaizaki, Onoya, Ryo, légèrement Hishiro et Honoka. Dans le manga, le reste de ces persos (à part Honoka qui est beaucoup moins présente) sont plus développés.

Cependant ! L'attitude de Rena, sa personnalité, la rend vraiment chiante par moment. On ne va pas se le cacher, elle est vraiment énervante dans l'anime (dans le manga c'est meilleur). 

Mais globalement c'est du très bon pour les personnages. Peut-être que certains pourraient être mieux.

3. Les dessins, chara design, OST...

Les dessins sont beaux, il faut se l'avouer. C'est même très beau, ce qui est un bon point. Les OST sont corrects et s'intègrent assez bien, même si ils ne sont pas grandioses, extraordinaires. Par contre, l'opening est vraiment cool je trouve. L'idée de 12 endings différents correspondant à l'antiquité de Kazaiki (pour écouter la musique) c'est une superbe idée !

4. Un avis personnel

Pour moi, ReLife a été un coup de cœur. Vraiment, j'ai adoré tout ce qui touche cet anime (déjà que j'aime bien le genre,  celui-ci est parfait). Les situations comiques me font toujours sourire, les situations tristes me rendent triste. Couplé aux magnifiques dessins du manga et des relations touchantes, j'ai très bien accroché à cette série et ne regrette absolument pas les 13 épisodes et 196 chapitres lus. 

5. Note ?

10/10 personnellement puisque cela correspond totalement à mon genre.

9/10 objectivement, de toute façon rien n'est parfait.

 

Modifié par Flyh

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

se manga , je les adorer . le scénario est bien penser et les personnage sympa . j'en suis au tomes 6 ( se qui correspond a l'adaptation anime des 12 premier épisode ) . de plus le manga en est a 9 tomes au japon est une saison 2 et prévu pour l'anime cette hiver .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

je compte bien regardé , lire ce manga je ne l'ai pas encore fais j'ai juste vue un cours résumé et il à l'air intéressant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 9 months later...

aujourd'hui j'ai lut le tomes 6 ,7 et 8 . l'histoire a la fin du tomes 7 prend un tournant qui est plutôt surprenant dans le bon sens du terme . bientot a conclusion de l'histoire j'ai hâte de savoir se que vas devenir arata

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...