Yomigues

V.I.P
  • Compteur de contenus

    4 924
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    44

Yomigues a gagné pour la dernière fois le 15 avril

Yomigues a eu le contenu le plus aimé !

3 abonnés

À propos de Yomigues

  • Rang
    Votre souverain à tous
  • Date de naissance 08/01/1990

Mes informations

  • Sexe
    Masculin
  • Localisation
    Vitrolles
  • Intérêts
    La fosse aux gays, le mercredi soir.

Informations de contact

  • Site web
    http://otakritik-blog-des-mangavores.over-blog.com/#

Visiteurs récents du profil

22 489 visualisations du profil
  1. Goro Majima en figurine chez Synapse

    Je ne joue pas à la licence, mais la figurine en elle même est très belle.
  2. la planète des singe suprématie

    Purée faut que je les vois.... J'ai vu tous les anciens, jusqu'à celui de Burton.
  3. Bonjour à tous, je ne sais pas trop où placer ce sujet alors ce sera ici. Depuis ma majorité en 2008, j'ai eu la chance d'intégrer différents médias (professionnels ou non), qui m'ont permis de réaliser un grand nombre d'interviews, voire parfois de simplement discuter avec les artistes directement. Pour ceux que cet exercice pourraient intéresser, j'ai donc décidé de réaliser ce sujet: le but est de vous préparer au mieux à la réalité du terrain. 1) Est-il possible de faire une interview par soi-même, sans connaître de "monde" ? => Oui, c'est tout à fait possible mais les pré-recquis sont plutôt nombreux... Etre majeur, avoir un blog, un site personnel ou une chaîne You Tube avec au moins 1000 personnes sont un "plus" (et il est important que votre communauté soit active et que vous ne publiez pas du simple "putaclic", du contenu poubelle à coup de "like si t'es un otaku"), même si j'ai vu des médias de moindre influence parvenir à obtenir des interviews. Il faut publier très régulièrement, sur des sujets variés, faire montre d'une orthographe exemplaire... et surtout, vous ne pourrez pas interviewer n'importe qui. A ce stade, il vaut mieux oublier les artistes ultra populaire et se tourner vers des petits festivals. Par exemple, l'année dernière, j'ai rencontré à Solliès-Ville Masashi Tanaka (Gon) grâce à mon petit blog: un mail avec les différents groupes auquel j'appartiens, l'intérêt que je portais à l'auteur et quelques coups de fil plus tard j'obtenais le droit de rencontrer cet artiste fort sympathique. 2) Comment faire si on ne parvient pas seul à obtenir une interview ? => Déjà: sachez que c'est le cas de beaucoup... voici les possibilités qui s'offrent à vous: -intégrer la presse (Coyote, Animeland, ect); -Rentrer dans un collectif d'ordre webzine et d'influence; -Etre soi-même connu, on ne sait jamais... -Contacter l'éditeur directement (même procédé que dans l'étape 1 plus haut). A mon sens et pour avoir tout testé, le mieux est de rentrer dans un webzine, de faire ses preuves avec plusieurs papiers pendant quelque temps... cela peut prendre des années. Ensuite, on pourra éventuellement vous confier la tâche de rédiger des interviews et d'aller sur place poser vos questions. Toutes les équipes que j'ai intégré sont directement venus me recruter par rapport à mon travail; par exemple récemment, c'est Justfocus Manga qui m'a demandé de rejoindre leur rang (c'est pour ça que j'insiste: il est important que vous ayez votre site). La voie classique est plus "longue": il faut attendre l'opportunité d'un recrutement, passer le test et espérer faire parti des nouveaux membres ! Une fois cela fait, vous aurez l'occasion d'avoir de plus en plus de contacts, de tisser des amitiés sur le terrain, votre sérieux sur place attirera l'attention... c'est beau la vie. 3) Je fais des fautes... Suis-je condamné à ne jamais faire d'interview ? Non pas du tout, mais il y a un degré dans les fautes... Moi j'en fait par exemple, mais c'est le plus souvent des oublis, coquilles... Si vous êtes dyslexique et qu'un correcteur doit trop s'attarder sur vous, cela peut vous poser problème. Cela dépend de la tolérance de chacun, il faut en général compenser par de bonnes qualités rédactionnelles. 4) Y a t'il une tenue spécifique ? Ne viens pas avec ta tenue d'émo dégueulasse et tes cheveux trop D4rk, et ça devrait aller. Tu as les cheveux longs et tu es un garçon ? Tu les attaches, qu'il ne vole pas dans le vent. Sinon: un peu de gel, cheveux courts, c'est très bien. Chemise, ou Polo simple, Jean de rigueur jamais de short, jamais décontracté. Couleur neutre, pas trop vive. Chaussure de ville, jamais de tongues, sandales, basket... jamais. J'ai vu des journalistes se faire virer pour ça, donc ne tenter pas le coup. Pour les filles: je l'ignore, je n'en ai JAMAIS vu en interview... Mais une tenue classique sera aussi de rigueur. 5) Quelles sont les questions à poser ? Ahem... C'est la toute la difficulté. Tout d'abord: vous regarder sur le net, dans les magazines, les interviews que l'auteur a déjà faite et les questions qui lui ont été posées. Vous évitez ainsi de lui poser des questions que 20 personnes avant vous ont déjà posé: c'est une marque d'intelligence. Essayer de faire original, en fonction de l'artiste... pour mes questions, il me faut des semaines entières avant de trouver celles que je trouve bonne et encore, sur place, il est possible qu'elles ne soient pas toutes posées ! Connaissez l'artiste sur le bout des doigts (lieu de naissance, âge, son enfance, tout), lisez toutes ses œuvres idéalement, regarder les adaptations en tout genre (anime/manga, film live/drama)... montrez vous pointu. 6) Comment se passe une interview une fois sur place ? Il y a tout un travail en amont: une interview, ça se prépare parfois des semaines, parfois des mois en avance, quelque fois sur une année entière. C'est un exercice aussi plaisant que délicat. Une fois vos questions faites (n'oubliez pas d'éviter les sujets qui fâchent: je vais rencontrer TITE Kubo l'année prochaine, je ne vais pas lui poser de questions insinuants que la fin de son manga ne m'a pas plu), essayez de savoir qui sera le traducteur présent: certains sont expéditifs, d'autres plus cools, d'autres vous laissent en roue libre ! Tout d'abord, présentez vous et donnez votre carte de visite. Présentez ensuite votre entité avec quelques chiffres: nombre de j'aime, nombre de membres dans l'équipe, de visiteurs, ect. Les interviews ont toujours un temps limite ( de 10 minutes à une heure), adaptez donc votre discours en fonction de ce délai, mais soyez sûr de poser toutes vos questions. Le mieux, c'est de vous munir d'un enregistreur audio pour ne rien perdre de ce que vous dira le traducteur. Il vaut mieux avoir quelques connaissances en anglais, j'ai déjà eu affaire à des traducteurs anglais... A la fin de l'interview, ne demandez pas d'autographe: c'est le traducteur ou l'artiste qui doit vous le proposer. Pas la peine non plus d'apporter de cadeau, il vous sera généralement confisqué par la sécurité. Vous n'êtes pas non plus là pour faire des photos avec les artistes, votre seul plaisir se situera dans la rencontre, dans le court échange qui vous sera accordé. Il reste cependant possible que le mangaka ou le traducteur vous le propose, mais cela reste rare. Exemple: j'ai pu serrer la main de Hiro Mashima (coup de vent, j'étais là pour assister mon responsable); Kazuki Akane m'a proposé de lui même un dessin de mon choix; Jinsei Kataoka: le traducteur m'a averti dès le début que c'était mort. Je pense avoir globalement fait le tour, mais si vous avez des questions n'hésitez pas Petite liste des artistes rencontrés: Mutant Monster; Miyavi, Hiro Mashima Jinsei Kataoka, Masashi Tanaka, Kazuki Akane, Satoshi Urushihara... entre autre. Prochainement: Tite Kubo.
  4. Bonjour à tous, je ne sais pas trop où placer ce sujet alors ce sera ici. Depuis ma majorité en 2008, j'ai eu la chance d'intégrer différents médias (professionnels ou non), qui m'ont permis de réaliser un grand nombre d'interviews, voire parfois de simplement discuter avec les artistes directement. Pour ceux que cet exercice pourraient intéresser, j'ai donc décidé de réaliser ce sujet: le but est de vous préparer au mieux à la réalité du terrain. 1) Est-il possible de faire une interview par soi-même, sans connaître de "monde" ? => Oui, c'est tout à fait possible mais les pré-recquis sont plutôt nombreux... Etre majeur, avoir un blog, un site personnel ou une chaîne You Tube avec au moins 1000 personnes sont un "plus" (et il est important que votre communauté soit active et que vous ne publiez pas du simple "putaclic", du contenu poubelle à coup de "like si t'es un otaku"), même si j'ai vu des médias de moindre influence parvenir à obtenir des interviews. Il faut publier très régulièrement, sur des sujets variés, faire montre d'une orthographe exemplaire... et surtout, vous ne pourrez pas interviewer n'importe qui. A ce stade, il vaut mieux oublier les artistes ultra populaire et se tourner vers des petits festivals. Par exemple, l'année dernière, j'ai rencontré à Solliès-Ville Masashi Tanaka (Gon) grâce à mon petit blog: un mail avec les différents groupes auquel j'appartiens, l'intérêt que je portais à l'auteur et quelques coups de fil plus tard j'obtenais le droit de rencontrer cet artiste fort sympathique. 2) Comment faire si on ne parvient pas seul à obtenir une interview ? => Déjà: sachez que c'est le cas de beaucoup... voici les possibilités qui s'offrent à vous: -intégrer la presse (Coyote, Animeland, ect); -Rentrer dans un collectif d'ordre webzine et d'influence; -Etre soi-même connu, on ne sait jamais... -Contacter l'éditeur directement (même procédé que dans l'étape 1 plus haut). A mon sens et pour avoir tout testé, le mieux est de rentrer dans un webzine, de faire ses preuves avec plusieurs papiers pendant quelque temps... cela peut prendre des années. Ensuite, on pourra éventuellement vous confier la tâche de rédiger des interviews et d'aller sur place poser vos questions. Toutes les équipes que j'ai intégré sont directement venus me recruter par rapport à mon travail; par exemple récemment, c'est Justfocus Manga qui m'a demandé de rejoindre leur rang (c'est pour ça que j'insiste: il est important que vous ayez votre site). La voie classique est plus "longue": il faut attendre l'opportunité d'un recrutement, passer le test et espérer faire parti des nouveaux membres ! Une fois cela fait, vous aurez l'occasion d'avoir de plus en plus de contacts, de tisser des amitiés sur le terrain, votre sérieux sur place attirera l'attention... c'est beau la vie. 3) Je fais des fautes... Suis-je condamné à ne jamais faire d'interview ? Non pas du tout, mais il y a un degré dans les fautes... Moi j'en fait par exemple, mais c'est le plus souvent des oublis, coquilles... Si vous êtes dyslexique et qu'un correcteur doit trop s'attarder sur vous, cela peut vous poser problème. Cela dépend de la tolérance de chacun, il faut en général compenser par de bonnes qualités rédactionnelles. 4) Y a t'il une tenue spécifique ? Ne viens pas avec ta tenue d'émo dégueulasse et tes cheveux trop D4rk, et ça devrait aller. Tu as les cheveux longs et tu es un garçon ? Tu les attaches, qu'il ne vole pas dans le vent. Sinon: un peu de gel, cheveux courts, c'est très bien. Chemise, ou Polo simple, Jean de rigueur jamais de short, jamais décontracté. Couleur neutre, pas trop vive. Chaussure de ville, jamais de tongues, sandales, basket... jamais. J'ai vu des journalistes se faire virer pour ça, donc ne tenter pas le coup. Pour les filles: je l'ignore, je n'en ai JAMAIS vu en interview... Mais une tenue classique sera aussi de rigueur. 5) Quelles sont les questions à poser ? Ahem... C'est la toute la difficulté. Tout d'abord: vous regarder sur le net, dans les magazines, les interviews que l'auteur a déjà faite et les questions qui lui ont été posées. Vous évitez ainsi de lui poser des questions que 20 personnes avant vous ont déjà posé: c'est une marque d'intelligence. Essayer de faire original, en fonction de l'artiste... pour mes questions, il me faut des semaines entières avant de trouver celles que je trouve bonne et encore, sur place, il est possible qu'elles ne soient pas toutes posées ! Connaissez l'artiste sur le bout des doigts, lisez toutes ses œuvres idéalement, regarder les adaptations en tout genre (anime/manga, film live/drama)...
  5. Chromebook

    Y a de quoi avoir les boules :/
  6. Clap de fin pour la plateforme de simulcast Daisuki

    Je n'en ai pas trop entendu parler :/
  7. Classement des meilleurs Otakus

    On sait jamais si les pseudos diffèrent je préfère demander Nouveau classement, pour l'instant Djidji est en tête ! Shaft si tu veux participer je te laisse le dire ici directement, ça alimentera le sujet un petit peu A) LE CLASSEMENT MANGA 1) Yomigues: 274 completed 2) Djidji: 107 completed 3) Rromi: 0 completed B ) LE CLASSEMENT ANIME 1) Djidi: 1111 completed 2) Yomigues: 422 completed 3) Rromi: 100 completed C) LE CLASSEMENT MANGANIME 1) Djidji: 1218 (https://myanimelist.net/profile/Djidji) 2) Yomigues: 692 completed (https://myanimelist.net/profile/Yomigues) 3) Rromi: 100 completed ( https://myanimelist.net/profile/rrominet)
  8. Django Unchained

    Je viens de le voir, je me suis régalé ! On sent que Tarentino a été influencé par le wester spauetti, mais aussi par le cinéma jponais ! C'est frappant dans ces plans qui zooment sur les personnages, ou ce trop plein d'hémoglobine ! L'histoire est pas folle, c'est vraiment l'action qui m'a régalé
  9. Classement des meilleurs Otakus

    Merci pour ces quelques participations ! Djidji pourrais-tu nous partager le lien de ton anime list pour bien valider ta participation ? Je rajoute le lien vers vos profils dans le troisième classement, pour "preuve". Vous pouvez aussi éditer par vous-même n'hésitez pas ! A) LE CLASSEMENT MANGA 1) Yomigues: 274 completed B ) LE CLASSEMENT ANIME 1) Yomigues: 422 completed 2) Rromi: 100 completed C) LE CLASSEMENT MANGANIME 1) Yomigues: 692 completed (https://myanimelist.net/profile/Yomigues) 2) Rromi: 100 completed ( https://myanimelist.net/profile/rrominet)
  10. Cosplays en vrac

    Y a du level !
  11. Game of Thrones

    Je confirme que l'épisode 6 est monstrueux, pas sur le côté suspens, mais le spectacle est là.
  12. Tokkô Zero chez Pika

    Why not ! Tokko c'était bien...
  13. Présentation :p

    Salut jeune pousse et à bientôt !
  14. Petite présentation

    Amuse toi bien par ici, à bientôt !
  15. Osu!

    Elle gère ! J'aurai perdu dès le début....