Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 19/09/2018 dans toutes les zones

  1. 4 points
    Forever

    Photographies Cosplay

    Bonjour à tous ! Comme je l'indiquais dans ma présentation, je ne fais pas de cosplay mais je suis derrière l'objectif. Je suis .... Photographe Cosplay ! Voici quelques clichés de mes derniers shootings :
  2. 2 points
    Informations Nom: Isekai Maou to Shoukan Shoujo No Dorei Majutsu Nom original: 異世界魔王と召喚少女の奴隷魔術 Nom Alternatif: Isekai Maou to Shoukan Shoujo Dorei Majutsu, How Not to Summon a Demon Lord Genre(s): Action, Aventure, Comédie, Ecchi, Fantasy, Harem, Romance, Shonen Auteur(s): Murasaki Yukiya Studio(s): Ajiado Date de Sortie: 2018 Licencié en France chez Crunchyroll Synopsis Dans le MMORPG Cross Reverie, Takuma Sakamoto possède une force écrasante, assez pour se faire appeler le Roi Démon par les autres joueurs. Un jour, il est invoqué dans un autre monde avec son apparence du jeu par deux personnes s'autoproclamant "Maître Invocateur". Suite à ces événements, Takuma est obligé d'être un esclave à cause d'une magie utilisée par les invocateurs. Cependant, grâce à la capacité spéciale de Takuma, "Magic Reflection", les deux invocateurs se transforment en esclaves à la place de ce dernier. Cette histoire suit cette fameuse personne surnommée "Roi Démon" qui va se faire connaître et respecter grâce à sa force destructrice. Avis How not to summon a demon world s’inscrit dans la lignée des animes type Isekai. Adapté d’un light novel écrit par Yukiya Murasaki, l’anime produit par le studio Ajiado n’a rien de bien original et pourtant, il a su captiver le spectateur durant ses 12 épisodes. En France How not to summon a demon world est disponible sur Crunchyroll, celui-ci vient d’ailleurs de s’achever. How not to summon a demon world ne se cache pas derrière un masque, le thème est lancé et l’orientation de l’anime aussi et ce dès l’opening. Le monde dans lequel évolue Diablo est très similaire au mmorpg auquel il avait l’habitude de jouer, Cross-Rêverie. L’adaptation dans ce nouvel environnement sera très rapide et Diablo ne cherchera pas une seule fois à retourner dans son monde. Il se rendra vite compte que le niveau des autres personnages est très inférieur au sien. A savoir que Diablo a gardé son expérience ainsi que tout l’équipement qu’il avait obtenu dans Cross-Rêverie. Autant dire qu’il démarre en étant over cheat ! En effet Diablo est lvl 150 alors que la plupart des autres protagonistes sont entre le niveau 7 et 35. Le fan service n’est pas en reste dans How not to summon a demon world, il fait même partie d’un des axes principaux. Diablo sera accompagné de Shera, une elfe au lourd passé et à la poitrine surdimensionnée *boing* et de Rem une « panthérienne » qui sera l’élément déclencheur d’un scénario insoupçonné. Ici pas de harem surdimensionné, juste ce qu’il faut, le spectateur aura droit à quelques scènes osées dérivant parfois dans du ecchi. Si vous n’aimez pas les seins qui font bouing bouing ou les longs plans de caméra provocateur passez votre chemin. Cependant, si cet aspect ne vous débecte pas, vous serez peut-être surpris par la tournure que prendra le scénario. How not to summon a demon world n’est pas l’anime de l’année cependant le scénario est accrocheur et on se laisse porter par les 12 épisodes. Fan de Fan service ? N’hésitez pas ! Il y en a pour tous les goûts, elfe, démon, neko…. Fan d’isekai, vous arriverez surement à vous y retrouver !
  3. 2 points
    Zade

    Le milieu hiki en France.

    Je ne suis pas un hikikomori a proprement parlé, j’ai jamais réussi a m’enfermer dans ma chambre plus d’une journée^^, mais j’était la même situation, a haîr le monde extérieur et a me sentir en insécurité dès que je mettais le pied dehors, je passais mes journées chez moi devant mon pc et mes bouquins ! Le problème ne sont pas liées a ce qui passe a l’extérieur comme on pourrait le croire mais a l’intérieur de soi ! Souvent du a un passée scolaire difficile, je suis dyslexie / dyspraxie et hypersensible, on a du mal trouver notre place et on se sent rejeté, reléguer a des erreurs ! La plupart accepte cet image qui détériore notre estime et nous projette dans un cercle vicieux ou on fait face a toutes nos peurs et souffrances ! Le problèmes ne vient pas du mode de vie (chacun fait ce qu’il veut pour son bonheur) mais si c’est un choix ou un non choix ! Moi, au départ j’avais ce mode de vie pour me protéger de la réalité maintenant j’ai toujours ce même mode de vie (qui est ancré en moi) je me sens bien, je n’ai pas besoin de me cacher ! Même si j’ai toujours des difficulté socialement ! Bref un phénomène plus complexe que s’en a l’air ! Voilà, pour mon témoignage
  4. 2 points
    Forever

    Final Fantasy Lost Stranger

    Synopsis : Que feriez-vous si vous vous réveilliez dans l’univers de votre jeu vidéo préféré ? Un rêve pour beaucoup, mais qui n’est pas aussi idyllique qu’il n’y paraît … Employés chez Square Enix, Shogo et sa sœur Yuko n’ont qu’un rêve : pouvoir un jour travailler sur un opus de la série Final Fantasy. Mais ce projet va tourner court lorsqu’un camion les fauche tous les deux. Projetés dans un village peuplé de Mogs et de Chocobos, ils comprennent qu’ils font désormais partie intégrante de leur univers favori… Étrangers perdus dans une contrée familière, Shogo et Yuko vont devoir réapprendre tout ce qu’ils pensaient connaître de l’univers de Final Fantasy et forger de nouvelles alliances afin de survivre à un monde bien plus dangereux qu’il n’en a l’air. Leur rêve va bientôt tourner au cauchemar Éditeur : Mana Books Tomes : 2 en cours de parution Scénariste : Minase Hazuki Dessinateur : Itsuki Kameya Mon avis : Final Fantasy Lost Stranger est un isekai prenant place dans l'univers riche et complexe de la saga Final Fantasy. De nombreuses références aux différents opus sont présentes, les fans seront ravis de pouvoir découvrir sous de nouvelles facettes les races, les classes et le bestiaire. Ce premier tome sert à poser les bases, Shogo et sa soeur Yuko sont littéralement projetés dans ce nouvel univers extrêmement proche des FF, le temps d'adaptation des protagonistes est assez rapide, de par leurs antécédents et leurs rêves, le lecteur pourra tout de même suivre les doutes et l'avancée psychologique des personnages. Il est difficile de s'identifier aux personnages mais Hazuki MINASE, réussit avec brio à faire ressentir aux lecteurs en ascenseur émotionnel en un seul tome, on passe de la joie à la tristesse en passant par la colère et l'incompréhension. Ce nouveau monde se rapproche énormément d'un MMORPG type FF14 ou FF11(RIP à toi) ; Un système de classes et de guildes est en place, les personnages évoluent au travers de différentes quêtes, de bash mob et d'exploration (je ne serai pas surprise de rencontrer des aléas dans les prochains tomes). Nos deux héros devront rapidement se mettre aux pas, ils pourront compter sur des nouveaux compagnons d'armes pour les initier à cet univers plus dangereux qu'il n'y parait. Dès le premier tome, un événement inattendu attend nos héros : et si finalement tout n'était pas si identique aux Final Fantasy ? Shogo et sa soeur vont en faire les frais, ce triste événement lancera le fil conducteur du scénario. Côté illustrations, il n'y a pas grand chose à dire : les dessins de KAMEYA Itsuki sont très efficaces et permettent une réelle immersion dans l'univers de Final Fantasy Lost Stranger. Le lecteur pourra apprécier de nombreux paysages et éléments de décors; il y a énormément de détails sans pour autant alourdir les cases. Final Fantasy Lost Stranger est clairement un manga fan service, les adeptes des Final Fantasy n'auront aucun mal à apprécier les nombreux clins d'oeil et les nombreuses références. Pour les non-initiés, ils pourront découvrir ce nouvel univers via les yeux et le ressenti de Shogo sans trop de difficultés, cependant ils passeront sûrement à côté de plusieurs "indices" scénaristiques.
  5. 2 points
    Moritax

    L'OA Mag #005

    Oyé, oyé ! Voilà l'OA Mag du mois de septembre ! J'espère qu'il vous plaira ! *il y a beaucoup de fautes car je ne me suis pas relue + j'ai pas eu le temps de me faire corriger par Hiyori-chan TT* BONNE LECTURE Vous pouvez suivre mon dernier voyage en cliquant ici : YOUTUBE Et si vous aimez les photos vous pouvez me suivre ici : INSTAGRAM1 ou INSTAGRAM2 organisme* Merci d'avoir lu jusqu'ici !
  6. 1 point
    Sasha Nya

    L'Antre de la folie [anime-dolls collection]

    Bien le bonjour et bienvenue sur le topic de ma collection d'anime-doll. Déjà il faut savoir un truc, elles viennent toutes du japon et hélas, je n'y suis jamais allée... mais un jour peut-être. ^^ En tout cas, vive la poste ! Ensuite, la seconde chose à savoir est que j'aime énormément cet univers de collection de poupées parce que cela m'inspire, occupe mes journées et rassemble plein d'autres passions : couture, photographie, confections manuelles avec plein de matériaux (bois ,fimo, etc), etc. Certaines de ces poupées furent peintes à la machine par le magasin, d'autres ont été peintes par les artistes de ces magasins. Bien sûr, j'ai aussi customisé certains maquillages : Hotaru (visage & corps), Yuzuru (visage & corps), Fungirl (visage), Natsu (le bras), Midori (la jambe), Sumire (le corps), Sora (corps). Ensuite, je ne les commande absolument pas toutes faites, c'est pourquoi certains corps sont de formes, proportions et tailles étranges, mais c'est fait exprès. Je les commande tous morceau par morceau à différents endroits de l'asie (en dehors des têtes toutes japonaises) et j'aime autant les bricoler que les gâter pour ce qui est des babioles. Voilà pour commencer les poupées que je possède, j'ai d'autres projets en cours de construction que je ne désire montrer que lorsqu'ils seront finis ou au minimum présentables. Les prénoms ont tous une prononciation japonaise. Il y a du 1/12 : Sumire, Hotaru, Rin, Yuzuru, Myu, Moe. Du 1/6 : Natsu, Midori, Nene, Reita, Fuyumi, Kikuko, Shinomi, Aika, Yuta, Sora, Jun, Maruo, Shinku, Barasuisho, Kirakisho, Suiginto, Fungirl. Du 1/4 : Sakura, Nepuchunu, Urumi. Puis du 1/3 : Eikichi, Mayu, Yume. Si vous voulez lire toutes les présentations, elles sont ici.
  7. 1 point
    Shisaï

    Le Sanglot des Cigales

    Ce visual novel (dont le nom a été traduit en roman sonore en français), a été et est toujours le premier a avoir vu jour sur le sol français. Il retrace l'histoire de Keiichi, jeune homme de 14 ans, qui arrive dans un petit village de campagne, Hinamizawa. Il respire le bonheur en compagnie de ses nouvelles amies, jusqu'à ce qu'un jour, il apprenne qu'une série de meurtres sordides a eu lieu dans le village. Pire, il semble de ce dernier soit sujet à une malédiction ... Oui, le pitch est le même que l'anime dont est issu le visual novel (Higurashi no Naku Koro ni ou Hinamizawa le village maudit chez Anima) mais il apporte beaucoup à ce dernier par rapport à l'ambiance. On en apprend beaucoup beaucoup plus sur les différents personnages, l'immersion est totale puisque nous sommes à la place de Keiichi et la pression nous monte progressivement à la gorge, comme en plongeant dans un lac gelé. Soit, les graphismes sont aussi beaucoup moins racé que dans l'anime (surtout les dessins des mains OMG °_°) Cependant, il serait dommage de s'y arrêter, de toute façon on s'y fait, et pour 15€ les 4 premiers chapitre, il est vraiment bête de passer à côté de ce très bon récit, excellent pionnier du genre en France.
  8. 1 point
    Raiajuku

    Présentation de Nephaste

    Ton nom ? Stéphane Ton âge ? 22 en Décembre Qu'est-ce que tu fais dans la vie ? Etudiant en école supérieur d'art graphique Un trait de caractère ? Comique Un défaut ? Trop franc Comment as-tu découvert OA ? Qu'est-ce qui t'as poussé à t'inscrire ? Je cherchais un moyen de dl les épisodes de mes animés préférés, j'm'y suis inscrit pcq j'adore les forums mangas! Pourquoi ce pseudo ? Nephaste est juste une inversion de syllabe de mon prénom (Stéphane) À quand remonte ton premier contact avec la japanimation ? Je devais être tout petit, sûrement avec un épisode de Dragon Ball ou Olive & Tom Qu'est-ce que tu lis/regardes comme manga et anime en ce moment ? Black Cover, One Punch Man, Mob Psycho 100, Naruto, Boku no Hero Quels sont tes mangas/animes/jeux-vidéos préférés ? Je suis un fanboy de Naruto depuis que j'ai regardé le premier épisode il y'a de ca 12 ans Quel genre de musique écoutes-tu ? Un peu de tout mais surtout du Rap
  9. 1 point
    Sasha Nya

    hum

    Bienvenue. Faut arrêter de martyriser son clavier (note sur le pseudo) Tu as quel âge, tu vis où ? Tu es une fille ou un garçon ? Quel genre de manga recherches-tu dans l'immédiat et qu'est-ce qui t'a fait découvrir/attirer sur ça ? :3
  10. 1 point
    Edji

    hum

    Bonjour, bienvenue à toi @Vyxen_ia en espérant en apprendre plus sur toi plus tard, sait-on jamais. si tu as des questions n'hésite pas, nous sommes là pour cela.
  11. 1 point
    roucky44

    hum

    Binvenue petite pirate de caraïbes
  12. 1 point
    LinksCartoon

    hum

    Bienvenue parmi nous ! Comme a bien dit Vinland, tu es bien mystérieuse ! En espérant que tu te plairas ici !
  13. 1 point
    クロエ

    hum

    *révérence* Je te souhaite la bienvenue parmi les fous ... Heu pardon parmi nous
  14. 1 point
    Zade

    Etude/Sommeil/Anime ? Un Trio difficile

    A le fameux Boulot / Jeux Vidéo / Dodo ou Boulot / Dodo / Jeux Vidéo pour certain x) Comme cela a été savoir gérer son temps ou le must c'est de travailler dans sa passion ! Et puis c'est vrai que glander c'est aussi très important, une de mes activités favorites quand j'était jeunes @Azar0n
  15. 1 point
    Azar0n

    Le milieu hiki en France.

    https://www.cairn.info/revue-rhizome-2016-3-page-12.htm
  16. 1 point
    Azar0n

    Le saviez vous ? ~n°12~

    Beau symbole de fidélité. Les troupes césariennes et le chien hatchico, les deux symboles que je préfères.
  17. 1 point
    Sasha Nya

    Présentation de Nephaste

    Bienvenue ! Joli anagramme de ton prénom :3 j'aime beaucoup, super choix d'avatar ! Vive onizuka !
  18. 1 point
    Azar0n

    Le milieu hiki en France.

    Tes vidéos m'ont fait un bien fou, vraiment ! J'était un peu déprimé ce soir je sais pas pourquoi ^^'
  19. 1 point
    Bonjour à tous mes amis, Avant de commencer, je me présente pour celles et ceux qui ne me connaissent pas. Je suis Links, je suis Suisse, voilà... bon... Aujourd'hui, je vais vous faire part d'une aventure que j'ai eue expérimenter cette année, au début de l'année. Comme dit, cette année et pendant 6 mois ( du 8 janvier au 24 juin 2018 ), je suis parti au Japon en tant qu'étudiant. Tout a commencé quand j'ai voulu partir, j'ai contacté une passerelle me permettant d'organiser mon départ (vol, accueil, etc..). Bien entendu je mis suis pris en avance, environ 8 mois avant. Cette passerelle m'a permis de me mettre en contacte avec une famille Japonaise triée par demande et de me choisir l'école adaptée à mon niveau de Japonais. Le départ : Après ça vient la douloureuse, le billet d'avion aller-retour. Ayant pris de l'avance, les billets étaient bien sur moins cher. Je suis parti avec la compagnie de mon pays *Swiss International Airlines*, montant 870 CHF ce qui en vient à ~770€ pour un vol aller-retour, après à vous de voir le prix suivant la compagnie que vous allez choisir. Le vol a duré 12h30 car oui, j'ai quand même pris un direct ! Tout le trajet a été un vrai enfer, un bébé qui pleurait juste derrière moi, bref... pas ouf, pensez à dormir ! Je suis parti en début d'après-midi et je suis arrivé à l'aéroport de NARITA ( à Tokyo ), le matin vers 9h00. L'arrivée : Mon arrivée à l'aéroport de NARITA s'est déroulée parfaitement bien. Je vous conseillerais juste de faire votre VISA dans votre pays et non sur place (petit conseil). J'ai été conduit chez ma famille d'accueil par bus avec un accompagnant local. Vu que je n'avais pas dormi dans l'avion, j'ai très très bien dormi dans le bus pendant environ 2h30 de trajet ! Début des cours : Un jour après mon arrivée dans ma famille d'accueil, j'ai été convoqué dans mon école pour tester mon niveau. Mon école se trouvait à Takadanobaba dans l'arrondissement de Shinjuku et se prénommait ISIランゲージスクール 東京 - 高田馬場校. J'ai tout de suite discuté avec mes nouveaux collègues dès l'arrivée en classe. Le fait que cette école soit une école Internationale, ça ma permis de rencontrer des personnes du monde entier. Bien sur si vous avez des lacunes en Anglais, c'est le moment de commencer à apprendre ! Les cours pour moi étaient de 13h30 à 17h30. Pendant ces 6 mois, tout c'est super bien passé, les cours étaient super, les collègues gentils etc... Vraiment super ! Hors cours : Aussi et bien entendu, j'avais beaucoup de temps avant les cours pour faire ce que je voulais. Visiter, manger, faire des achats et pleins d'autres. Mon domicile étant proche d'un lycée FÉMININ international, j'ai pu prendre contacte avec le lycée j'aurais, très fortement, la possibilité de travailler dans ce lycée en tant que professeur de Français, bien sur après l’obtention de mon DAEFLE ( Diplôme d’Aptitude à l'Enseignement du Français en Langue Étrangère ). Voilà si vous voulez rebondir sur ce topique ou me poser des questions etc.. je peux vous conseiller. J'espère n'avoir rien oublié et Merci d'avoir lu !
  20. 1 point
    Forever

    Photographies Cosplay

    Je shoot avec un Nikkon D610 et après je retouche avec photoshop Dans le milieu du cosplay, nous autres photographes sommes quand même "reconnus" on ne travaille pas tant que ça dans l'ombre contrairement à ce que l'on pourrait croire. Une photo cosplay est obligatoirement attachée à un nom de photographe. C'est plutôt les néophytes qui oublient totalement notre existence. Être photographe te permets une nouvelle approche des cosplayeurs, tu n'es pas seulement un visiteur tu es aussi là pour immortaliser un moment, un cosplay, une convention, un groupe ... En gros tu te sens un minimum utile. Quand tu organises des shootings en dehors des conventions ça créer un véritable lien avec la personne sous le cosplay tu finis souvent par aller boire un verre / faire un restau. Finalement ça te fais un peu ton "réseau" dans ce milieu et ça peut déboucher en amitié par la suite.
  21. 1 point
    Azar0n

    L'OA Mag #005

    Merci beaucoup pour cette lecture. Il est vrai que c'est super bien travaillé comme mag. "Dans les arts, l'important ce n'est pas forcemment le résultat. La recherche du beau. C'est le plaisir qu'on prend à mettre de soi dans chaque action de l'art. C'est la transcendance de l'esprit."", merci kokoa-chan pour ces belles paroles Encore une recette de cuisine ou faut avoir un four , mais ça à l'air bon.
  22. 1 point
    S@dMad

    L'OA Mag #005

    Vraiment très sympa ce mag, ça me rappel le mag qu’on faisait il y a quelques années mais celui-ci est plus poussé et plus soigné, super taff :))
  23. 1 point
    Moritax

    Présentation cosplayer

    Bonjour, je ne sais pas trop si ça peut intéresser du monde mais j'ai 5 minutes de mon temps à perdre alors je viens vous présenter l'une des cosplayeuse que je follow sur instagram. Evidemment ce n'est pas du cosplay haut niveau comme on peut en trouver sur internet mais plutôt amateur et je trouve ça sympa de faire découvrir ces petites graines. ♥ Elle, malgré tout, douée (je trouve) et si mignoooonne ! Ahum. Bref. ---------------------------------------------------------------------------------- Je vous présente donc @palmtop.cosplayer (sur instagram). 1255 abonnés 140 publications Elle a également une chaîne youtube avec peu de contenu. 44 abonnés 1 vidéo publiée ---------------------------------------------------------------------------------- Quelques photos : Univers : Sailor Moon > < Univers : Toradora
  24. 1 point
    Merci pour ce sujet enfant.
  25. 1 point
    vinland

    Le saviez vous ? ~n°14~

    ayork avait déjà poster les barrière hello kitty . en Europe sa serait pas possible en France les gens les volerait ^^