• Bienvenue sur le forum d'Otaku-Attitude !

    Notre Forum est une communauté complètement Baka ou nous partageons sur les mangas, animes, jeux-vidéos, dessins, films, IRL, Japon et tout un tas d'autres sujets !

    Inscrivez vous sur le forum et présentez vous pour que nous puissions en savoir un peu plus sur vous !

KeKeR

Membre
  • Compteur de contenus

    112
  • Donations

    0,00 € 
  • Points

  • Inscription

  • Dernière visite

Mes musiques préférées

À propos de KeKeR

  • Other groups Validé
  • Rang
    Chasseuse de cartes
  • Date de naissance 09/08/1995

Mes informations

  • Sexe
    Masculin

Informations de contact

  • Site web
    http://www.fukkatsu-fansub.fr
  1. Waaaaaah :o Comment ça a l'air trop bien :o Faut que j'me dépêche de finir le VN dukoo ._.
  2. No problem xD Je déconnais juste~ :3 Ne sois pas "sincèrement désolée", c'trop formel pour le bête oubli que c'était x3 Mais merci pour la correction o/
  3. Waaaaaaaah, on voit le favoritisme, bravo Otaku Attitude. *applaudissements sarcastiques* Yuujinchou est dans les réponses DEUX FOIS, et j'y suis pas une seule fois. Okay. *re-applaudissements* Sinon, si vous avez plus besoin de check, vous le dites ! èOé (Tout ceci était très ironique xDDD J'faisais juste remarquer la ch'tiote erreur :3 Sowwy si j'en ai vexé certains o/)
  4. KeKeR

    [Divers] Chroniques d'Ailleurs

    Ah, d'accord, tant mieux dans ce cas ! Tu me rassures :3 Et pour info, la prochaine partie est en écriture o/
  5. KeKeR

    [Divers] Chroniques d'Ailleurs

    Lyna est pas violente, elle est juste extrêmement gênée :3 Et comme elle a le sang chaud, ça la fait réagir ainsi. Pour sa réaction de la fin, c'était juste histoire de montrer qu'elle venait de passer un sale moment et qu'elle a besoin de décompresser :3 C'est dommage si je n'ai pas réussi à faire passer ça, je m'appliquerais plus quant à ses émotions les prochaines fois. En tout cas, je suis content si ça t'a plu o/ On reverra Shymie de temps en temps :3 Dans la prochaine partie, je lui ferais finir sa session de jeu (ça fait facilement 3/4h qu'il est en jeu xD J'ai du mal à gérer la temporalité de mes récits)
  6. KeKeR

    [Divers] Chroniques d'Ailleurs

    Hop ! Voilà la nouvelle partie ! On y fait la rencontre d'une personne assez... Spéciale ! Et on apprend certaines choses en plus ! On reste une fois de plus dans la capitale, avant d'aller tester les nouvelles classes ! Joyeux, intrigués, impressionnés, nous nous baladions à travers la ville en quête de nouvelles choses à découvrir. Henge nous mena tout d'abord à nouveau au marché, où les joueurs vendaient leurs dernières trouvailles à des prix cassés. Vendant les mérites d'une épée donnant de l'intelligence, ou d'un diadème ayant soi-disant appartenu à une reine Naga, les joueurs criaient de plus belle pour couvrir les annonces de leurs voisins. À tout cela se mêlait les offres du commissaire priseur qui faisait s'approcher la foule pour faire grimper les enchères. Et au beau milieu de ce capharnaüm, les différents PNJ de la ville semblaient beaucoup s'amuser à regarder les joueurs s'évertuer à vendre leurs biens. Après cela, nous sommes allés sur la place principale de la capitale. Une grande statue héroïque avait été placée au milieu de celle-ci, et beaucoup de monde s'agglutinait autour, sûrement car elle faisait un bon point de repère. Puis, Lyna voulut voir la partie artisanat de la cité. Demandant de nouveau notre chemin à un garde, il nous indiqua la forge la plus proche. Nous nous y rendîmes donc, et Lyna commença à interroger chaque PNJ qu'elle rencontrait. Tandis qu'elle faisait cela, je regardais le décor. Les bâtiments étaient en bon état, voire luxueux pour certains. La forge était immense et on pouvait sentir sa chaleur juste en passant devant. Néanmoins, la façon d'agir de Lyna m'intriguait. — On ferait bien de chercher aussi un métier, fis Henge en voyant mon air interrogatif. — Mais... Nous sommes déjà voleur, mage et archer. On a pas besoin de métier ! — Tu confonds. Ce que tu m'as énoncé, ce sont les classes. C'est ce qui définit ton style de jeu. Un métier, c'est encore autre chose. Ca te permet de fabriquer des choses ou de récolter des ressources. Tu ne peux pas le faire si tu n'as pas un métier. Souvent, cela permet d'avoir beaucoup d'argent très vite, surtout si tu es doué. — Et quels sont les métiers disponibles ? — Oh, y'a de tout. Tisseur, mineur, forgeron, alchimiste, herboriste, enchanteur... Ce genre de choses. Mais ne t'inquiète pas, si tu ne veux pas en avoir, ça n'est pas indispensable. Personnellement, je ne vais pas m'embêter avec ça. Et je suis très mauvais commerçant en plus. J'acquiesçais en riant, et Lyna tourna la tête vers nous pour nous sourire. Après avoir fait le tour des différents métiers, elle choisit d'être scribe. De ce que je compris avec l'explication d'Henge et les bafouillages excités de Lyna, son travail consistait à noter beaucoup d'informations intéressantes, notamment des sorts et des endroits spécifiques, mais aussi à créer des papiers spéciaux pour certains lanceurs de sorts. Lyna continua de me raconter à quel point ce métier pouvait être intéressant tandis que nous nous remettions à marcher. Je ne compris pas tout à ce qu'elle me raconta, mais elle semblait si heureuse de me le dire que je ne pus me résoudre à lui dire et me contentai d'acquiescer de la tête en souriant. Henge, lui, nous regardait avec un sourire en coin, comme si cette situation l'enchantait beaucoup. Soudain, Henge nous fit nous arrêter. Je regardais autour de nous. Le décor avait drastiquement changé. Les riches bâtiments avaient laissé place à de la roche et à quelques cabanes de bois serrées les unes contre les autres. Nous n'étions pas sortis de la cité, mais je n'arrivais pas à croire que cela pouvait en faire partie. Les quelques rares bâtiments dignes de ce nom n'étaient que des sortes de rectangle de pierre qui s'élevait vers le haut en menaçant de s'écrouler. L'ambiance était assez lugubre, et certaines personnes nous regardaient de travers. — Il semblerait qu'on soit tombé dans ce genre de quartier, fit Lyna. Henge approuva d'un signe de tête et ils commencèrent à faire demi-tour. Au même moment, je remarquais une femme avec un étrange pseudo. Je saisis Henge par le bras et la montra du pouce. — Pourquoi il y a [+18] derrière son pseudo ? Henge regarda Lyna, qui semblait aussi attendre la réponse. — Vous ne savez vraiment pas ? Cette balise apparait quand on utilise une machine spéciale. C'est... Et bien... — C'est une machine érotique, qui autorise à avoir des relations sexuelles en jeu. Nous sursautâmes. La voix féminine qui venait d'intervenir provenait de la femme que j'avais montré du pouce. Henge déglutit difficilement et fit : — Euh, oui, c'est cela... Bon, eh bien, vous savez maintenant, on peut s'en aller ! — Allons, allons, pas si vite !, fit la femme. On vient à peine de se rencontrer, et je peux vous en dire plus sur ces machines. Ca ne vous intéresse pas ? Lyna détourna le regard et fit la moue. Henge, lui, semblait tiraillé par son envie de partir et celle d'en apprendre plus. Quant à moi, je la dévisageais du regard. À vrai dire, elle n'était pas très habillée. Son haut blanc ne couvrait que sa poitrine, assez développée, et tenait grâce à une seule bretelle uniquement. Le bas qu'elle portait était plus un morceau de tissu attaché autour de sa taille qu'un réel bas, et ses chaussures étaient des talons aiguilles. Remarquant que je la détaillais du regard, la jeune femme me sourit en mettant ses longs cheveux derrière elle. Elle me fixa de ses yeux colorés d'une lueur violette, et me sourit gentiment. — Ca te plait ? Tes yeux sont-ils ravis ? Rougissant jusqu'aux oreilles, je balbutiais : — Ah, je... Excusez-moi, je n'avais pas l'intention de... — C'est bon, ne t'inquiète pas. Après tout, j'ai l'habitude que les hommes me reluquent du regard. Venez, suivez-moi. On va parler tranquillement de ces machines... Elle tira Henge par la main et s'en alla. Je regardai Lyna, qui soupira et lui emboita le pas. Je les suivais donc à mon tour, et l'étrange femme nous mena jusqu'à une maison délabrée. Elle ouvrit la porte en bois avec un peu de mal, forçant sur la poignée, puis nous invita à entrer. La maison était assez petite, et l'intérieur se résumait à une pièce séparée par des poteaux et des bouts de tissus pour délimiter les pièces. Des sous-vêtements féminins trainaient un peu partout, et des fioles en verre remplies de liquides colorées étaient posées sur chacun des meubles. La jeune femme nous rejoignit, et nous fit nous installer autour de la seule table de la maison. Posant ses pieds sur la table, mettant ses longues jambes au niveau de notre regard, elle sourit mystérieusement. — Alors ? Que voulez-vous savoir ? — À vrai dire, vous nous avez trainés de force ici, alors ce serait plutôt à vous de nous dire ce que vous voulez nous dire, répliqua Henge. La jeune femme eut un petit rire satisfait, puis s'assit convenablement. — Bien. Tout d'abord, je m'appelle Shymie. Ravie de vous rencontrer. Nous nous présentâmes également, et Shymie reprit. — Bien. Tu voulais savoir pourquoi j'avais ce [+18] dans mon pseudo, pas vrai ?, fit-elle en me regardant. C'est donc effectivement une balise qui est automatiquement mise quand on utilise une machine érotique. Ce sont les mêmes que vous utilisez sûrement, celles qu'on trouve dans les cybercafés, sauf que celles-ci ont quelques petits ajouts... Je me sentis rougir à nouveau, tandis que Lyna fit mine de s'intéresser à autre chose. Henge, lui, semblait très attentif à ce que Shymie racontait, et moi-même j'étais assez curieux de savoir ce qu'elle dirait d'autre à propos de ces machines. — Des jouets coquins automatisés, notamment. Je ne vous fais pas un dessin... Ils bougent en fonction de ce qui se passe dans le jeu. C'est très perfectionné je dois dire, et on s'y croirait vraiment. —Pourquoi..., hésitais-je. Pourquoi est-ce que cette balise est automatiquement donnée ? — Bonne question. Il se trouve que certaines personnes trouvent drôle de forcer les gens. Je parle de viol, pour être plus directe. Bien évidemment, les personnes comme moi qui utilisent ces machines érotiques n'ont pas forcément envie de le faire avec n'importe qui n'importe quand, ce que certains ont du mal à comprendre apparemment. C'est pourquoi ces balises sont présentes : pour se méfier des personnes louches qui les ont. En fait, les machines érotiques ne s'activent que quand les deux utilisateurs accomplissant l'acte sont dans les dites machines. Si l'un des deux n'est pas dans une machine érotique, alors celle de l'autre personne ne s'activera pas. — Ca veut dire que... Même sans ces machines, on peut... ?, demandais-je. — Oui. Mais tu n'auras pas les sensations, donc autant ne pas le faire !, fit-elle en riant. Mais dans le cas d'un viol, le traumatisme mental peut être là tout de même, alors faites attention. Toujours est-il que voilà, j'utilise l'une de ces machines ! — Pourquoi ?, demanda Henge soudainement. — Parce que c'est une prostituée, au cas où tu ne l'aurais toujours pas compris !, rétorqua Lyna apparemment mal à l'aise. Shymie la regarda en souriant mystérieusement, puis se tourna de nouveau vers Henge. — Et oui ! Je suis ce qu'elle a dit. J'offre un peu de bon temps en l'échange d'une modique somme d'argent. — Il y a même ce genre de métiers dans le jeu ?!?, m'exclamais-je. Tout le monde se tut, puis Shymie explosa de rire. Henge parut un peu déconcerté et m'expliqua : — Non, ça, elle le fait elle-même. Ca n'est pas un métier comme tu l'entends. Elle offre ça d'elle-même. — Mon véritable métier est Alchimiste. Je fais des potions, et des poisons si ça t'intéresse. — En quoi ça pourrait nous intéresser ?, s'emporta Lyna. Vous n'êtes même pas dans ce jeu pour jouer, alors ne me faites pas croire que vous pouvez faire quelque chose d'utile ! Shymie ne parut pas choquée, même si moi, je fus plus que surpris par la réaction de Lyna, rouge de la tête aux pieds. Shymie se leva calmement et lança une fiole à Henge. — Tu m'as l'air d'être bien renseigné. Tu saurais me dire quel genre de potion c'est ? Henge regarda la fiole attentivement, réfléchit longuement avant de la poser délicatement sur la table. — C'est une... Une potion d'invincibilité majeure. Ca annule tous les dégâts pris pendant une minute. C'est une des potions les plus recherchées du jeu... — Et c'est moi qui l'ai faite. Alors, oui, je pense vous être un peu utile... Lyna s'empourpra de plus belle tandis que Shymie consulta l'heure. — Sur ce, les enfants, je vais devoir vous demander de partir. J'ai un client dans quelques minutes, alors à moins que vous ne vouliez participer... Lyna se leva rapidement et fut à la porte avant même que nous puissions faire de même. Nous la rejoignîmes tandis que Shymie nous faisait signe de la main. — Revenez me voir de temps en temps ! Nous la saluâmes en retour tandis que Lyna partait devant. Henge souriait, visiblement très amusé de sa réaction. Il lui lança : — Tu veux qu'on aille tuer quelques monstres, histoire de te détendre ? Lyna enflamma ses mains et se retourna vers nous, les yeux remplis d'un profond désir de tuer quelque chose. — Avec joie !
  7. KeKeR

    [Divers] Chroniques d'Ailleurs

    Well, je suis content si ça te plait tant ! J'avais l'intention de montrer un peu sa vie, oui, mais que ce soit tout de même en rapport avec le jeu. J'essaierai notamment de faire en sorte qu'il soit plus ami avec le gérant du cyber-café. Donc voilà~ Merci beaucoup ! =) La suite viendra !
  8. Well, pourquoi pas checkeur. J'en ai un bon souvenir avec mon expérience à la Fukkatsu Fansub, mais comme ils sont morts de chez morts... Voilà voilà. KeKeR se propose pour le check, donc.
  9. KeKeR

    [Divers] Chroniques d'Ailleurs

    Voilà la suite ! On y découvre un peu comment ça se passe quand on choisit une classe ! Désolé si c'est moins bien, je viens d'me taper une semaine à être malade, et je le suis toujours un peu... Donc il se peut que ça soit un peu moins bien. Je m'en excuse beaucoup ! :'( Nous marchions entre les différents commerces. Que ce soit des joueurs ou des PNJ, la ville était en pleine ébullition. Elle grouillait de monde. Partout. Les gens parlaient, criaient, riaient, provoquant un brouhaha infernal mais rassurant. Henge, Lyna et moi déambulions entre tous ces gens, nous frayant un chemin à travers toute cette activité. Recherchant un garde du regard, Henge nous tira soudainement par la main pour nous amener jusqu'à l'un d'entre eux. — Bonjour ! On est nouveau en ville, vous pourriez nous indiquer où sont les Maitres de Classe ? Le garde nous salua d'un geste discret du visage, puis sembla réfléchir un moment avant de montrer une direction sur notre gauche. — Par là. Cherchez un bâtiment ouvert, tout en pierre. C'est là que les différents Maîtres de Classe recherchent leurs disciples. Nous remerciâmes le PNJ, et partîmes dans la direction indiquée. Cependant, nous prîmes notre temps. Regardant à gauche à droite les étalages, emplissant notre nez de fines odeurs, nous sommes restés un long moment à s'extasier sur les merveilles de la capitale. Enfin, après avoir divagué ainsi de notre but, nous arrivâmes à destination. Le bâtiment était fait de pierre grise, et son entrée commençait par cinq piliers en arc de cercle, reliant le sol au bâtiment. Derrière eux, la porte d'entrée était un peu plus loin, créant une sorte de petit préau. Nous nous approchâmes et entrâmes dans le bâtiment. L'endroit n'était pas désert, mais cela ne grouillait pas de monde pour autant. De chaque côté, des stands en bois massif étaient installés. Des panneaux indiquaient que les stands sur notre gauche correspondait à la Voie du corps, et ceux à droite à la voie de l'esprit. Sans nous diriger vers aucun côté, nous regardions les pancartes près des stands. Ils indiquaient quelle classe ils formaient. Du côté de la voie du corps, il y avait les guerriers, les voleurs, les archers, et les artistes martiaux. En face, il y avait un maître pour chaque domaine de la voie de l'esprit : altération, magie blanche, magie noire, invocation, magie élémentaire et illusion. Soudainement surexcité, je me précipitais vers la personne en charge des voleurs. C'était un homme, assis sur une chaise, les deux pieds sur la table. En me voyant me diriger vers lui, il s'assit correctement et sourit. — Bonjour ! Alors, intéressé par le vol ? me fit-il. — Plutôt la furtivité... Mais oui, j'aimerais devenir voleur. — Bien ! Alors... L'homme se pencha pour attraper quelque chose sous la table et y sortit une feuille de papier et un crayon. — C'est moi qui vais t'entrainer. Tous les deux niveaux, tu gagneras une attaque que tu devras venir apprendre auprès de moi. Sans ça, tu ne pourras pas l'utiliser. Tu seras forcé de porter des armures en cuir ou en tissu, mais rien d'autre. Ne t'inquiète pas, l'esquive est le principal atout d'un voleur. J'acquiesçais de la tête, peu rassuré. J'aurais préféré porter de lourdes armures qui protègent beaucoup... Néanmoins, si je devenais furtif, alors je n'aurais pas besoin de ces armures. Reprenant un peu confiance en moi, j'écoutais la suite. — Tes armes se limiteront aux épées à une main, aux dagues et aux griffes. Tu ne pourras pas utiliser autre chose. C'est d'accord ? — Oui, très bien, répondis-je. — Parfait. Signe ici dans ce cas. Il me montra le bas de la feuille qu'il tenait, et je signais. Visiblement content, il reprit la feuille, la plia, et se leva. — Bien, suis-moi. Henge et Lyna se tournèrent vers moi tandis que l'homme sortit du bâtiment. Je le rattrapai, et nous marchâmes l'un à côté de l'autre pendant un moment. Il descendit plusieurs marches de la ville, m'emmenant dans des endroits un peu délabrés et des ruelles sales. Soudain, nous arrivâmes devant une sorte d'auberge dans laquelle il pénétra. J'entrai à mon tour pour découvrir un endroit plutôt bien entretenu et où il y avait déjà du monde. Certaines personnes me regardèrent entrer, d'autres s'en fichèrent complètement. L'homme se tourna vers moi et fit : — Bien ! Voici où nous nous entrainerons ! Enfin, pas cette pièce exactement, mais c'est un endroit dont tu dois te souvenir de l'emplacement. Et voici un cadeau de la maison ! Une jeune femme m'apporta un équipement complet en une matière qui semblait être du cuir. L'homme me tendit la main. — Je m'appelle Vortis, au passage. Je serais ton entraineur, comme tu le sais déjà. Je lui serrai la main tout en me présentant également. Il parut satisfait et me fit descendre un escalier qui nous mena directement dans une sorte de grande grotte située sous la ville. De longues colonnes de roche reliaient le plafond au sol, et une cascade coulait bruyamment un peu plus loin. Nous nous plaçâmes devant un mannequin composé de bois et de paille. — Bien... Pour commencer, j'aimerais savoir une chose, Seishin. Pourquoi veux-tu te spécialiser dans la furtivité ? Son air était grave, beaucoup moins réjouissant et souriant par rapport à quand nous étions en haut. Je ne comprenais pas pourquoi, cela dit. Je répondis juste ce que je pensais. — Et bien, j'ai beaucoup apprécié l'attaque Coup dans le Dos, mais cela nécessitait de se trouver derrière son adversaire. J'ai donc commencé à ruser et à me cacher pour pouvoir l'exécuter. Je pense que c'est tout. Le visage de Vortis se relâcha, comme s'il était surpris, et il se mit à rire. — Ah, ce n'est que ça ! Je comprends, je comprends ! Bien, dans ce cas, mettons-nous au boulot ! Je ne compris pas ce que Vortis attendait d'autre comme réponse, mais je me mis rapidement à l'entrainement. Vortis m'apprit comment rester en dehors du champ de vision de quelqu'un, mais malgré ses explications, il me trouva à chaque fois que j'essayai de le surprendre. Il m'apprit également les points vitaux d'un ennemi, notamment la jugulaire, l'endroit préféré des voleurs selon lui. Au bout d'une heure d'entrainement, il m'apprit l'invisibilité. — C'est une compétence très pratique, mais encore faut-il savoir l'utiliser. Tu auras beau ne pas pouvoir être vu, tu pourras quand même être entendu, donc ne te crois pas invulnérable quand tu es invisible. De plus, c'est une compétence classique de voleur, donc la plupart des joueurs y sont habitués. Fais attention à ça ! Je le remerciai, et sorti en courant de l'endroit où je me trouvais. J'eus du mal à revenir à l'endroit où j'avais quitté mes amis, mais je réussi tout de même à m'y retrouver. En arrivant sur la place juste devant le bâtiment des maitres de classe, je regardai autour de moi. Je ne vis ni Henge ni Lyna. Je supposai qu'ils étaient encore avec leurs maîtres de classe, aussi m'assis-je sur des marches. J'attendis un moment, mais soudain, Henge sembla comme apparaitre devant mes yeux. — Et bien ! Pas facile de s'y retrouver avec tout ce monde, pas vrai ? J'acquiesçais de la tête en souriant, quand Lyna apparut elle aussi. — Z'allez voir les garçons, avec ce que je viens d'apprendre, je vais être la plus grande mage de feu de l'histoire ! — Tu as donc choisi la magie élémentale ?, demandais-je. — Evidemment ! Et toi, je t'ai vu aller du côté des voleurs ! Alors ? — Alors j'en suis un désormais. J'ai même récupéré de l'équipement, il faut juste que je trouve un endroit pour me changer. Ah, et je vais être entrainé spécialement pour devenir furtif ! Et toi, Henge ? Qu'est-ce que tu as choisi ? — Moi ? Je suis désormais Archer ! On verra ce que ça donne ! J'ai pas eu de demande particulière, comme toi, donc j'ai un entrainement basique, je pense. — Bon, les mecs !, nous interpella Lyna. On va peut-être bouger ! Ca vous dit de visiter la ville ? — Tu veux pas plutôt qu'on aille se faire deux-trois monstres pour tester nos nouvelles capacités ?, demanda Henge. — Profitons-en qu'on soit dans la ville pour l'explorer un peu ! Les monstres sont en dehors, alors autant rester ici à se balade ! —Je suis assez d'accord avec Lyna, approuvais-je. Henge soupira, mais garda son sourire. — Et bien, allons-y ! Voyons ce que cette ville peut nous offrir !
  10. KeKeR

    [JV] Pokémon

    Okay, tant pis xD Merci quand même ! :d Quelqu'un qui pourrait m'aider et me guider ? :o
  11. KeKeR

    [JV] Pokémon

    Bonjour layjan ! :o Voilà, je poste ici, et je m'excuse si jamais ce n'est pas le bon endroit ._. Le fait est qu'avec Djidane Freed, qui traine parfois sur le forum, on a commencé à me faire une équipe Pkmn sur Diamant/Perle (étant la dernière version que j'ai sur ma DS). Comme je suis touuuuut à fait débutant, et que j'aime bien avoir beaucoup d'avis pour me forcer à trancher et faire ma propre opinion, j'aimerais savoir s'il y en a qui s'y connaissent en stratégie et élevage Pkmn ! J'aimerais tenir compte des EV, de la nature et de l'objet de mes Pkmns. Pour le moment, voilà ce qu'on a : POKEMON | NATURE | ATTAQUES | STATS PRIVILEGIEES Rhinastoc | Rigide | Megacorne, Séisme, Lame de Roc, Marto-poing | Attaque, Défense, Défense Spé, HP Feunard | Modeste | Feu Follet, Lance-Flammes, Onde Folie, Danseflammes | Défense Spé, Atk Spé, Défense, Vitesse, HP Voltali | Assuré | Hâte, Cage-éclair, Reflet, Relais | Défense Spé, Vitesse, Défense, HP Galeking | Malin | Mur de Fer, Queue de Fer, Séisme, Reflet | Défense, Défense Spé, Attaque, HP Lokhlass | Timide | Requiem, Laser Glace, Vibraqua, Danse Pluie | Vitesse, Défense Spé, Atk spé, Défense, HP Nostenfer | Mauvais | Crochetvenin, Regard Noir, Lame d'Air, Hypnose | Vitesse, Atk Spé, Attaque, Défense Dans l'ordre, voici leurs capacités spéciales : Solide Roc, Torche, Pied Véloce, Fermeté, Coque Armure, Attention. On a pas encore choisi les objets, juste fait des simulations sur Pkmn Online. Bien sûr, on a élaboré une stratégie en fonction de ce qu'on a choisi, aussi, demandez-moi si vous voulez des précisions sur un choix ! :o Evidemment, le but de ce post est de recevoir vos tactiques/choix de pokémon/conseils pour bien démarrer, donc... Un p'tit coup de main, s'il vous plait ! Et merci d'avance ! =)
  12. KeKeR

    Doctor Who

    Well, je n'en suis qu'à la S4 ! :3 Donc pas de précipitation~ Mais mp-moi, et j'essaierai d't'aider à capter ! :d Surtout que dans mon IUT d'info, des fans, y'en a ! Oh ça oui ! Edit : Wah, le soir ça me réussit pas. Tu parlais sûrement du synopsis xD Okay, j'vais essayer d'expliquer le phénomène ! Mais Dieu que c'est dur ._. Je veux pas spoil, parce que ce serait VRAIMENT du gâchis en fait. Quant à la mort dont tu parles... J'en sais rien .___. Je vois pas à quoi tu fais référence.
  13. KeKeR

    Doctor Who

    Série en production : 8 saisons - 84 épisodes Première diffusion : 26 Mars 2005, Royaume Uni Créé par : Keith Boak, Russell T Davies et Phil Collinson Avec : Christopher Eccleston, Billie Piper, David Tennant, Freema Agyeman, Matt Smith, Catherine Tate Titre Original : Dr.Who Série anglaise Genre : Science-fiction Format : 45mn Histoire : Le Docteur est un alien de 900 ans qui parcourt le temps et l'espace. Il est une sorte de voyageur, qui semble beaucoup attaché à la Terre où il y apparait souvent. Voyageant dans son TARDIS, qui a l'apparence d'une cabine de police bleue des années 1950, il fait la rencontre de Rose Tyler. Se faisant attaquer par des mannequins en plastique, il la sauve quasi-in extremis. Mais la jeune femme, perturbée par cet évènement bizarre, va essayer d'en savoir plus sur l'étrange homme qui l'a sauvée. De fil en aiguille, elle va remonter jusqu'au Docteur, qui lui proposera de l'accompagner dans ses aventures. Mon avis : Déjà, désolé s'il y a des fans qui crient au carnage par mon synopsis. J'ai essayé de faire simple, mais c'est très dur avec cette série, allez savoir pourquoi. Donc, pour moi, c'est juste LA série qu'il faut mater. Pas étonnant qu'elle ait tant de succès, si vous êtes adeptes du genre, il faut sauter sur cette série ! Heureusement, cette suite de 2005 ne force pas à regarder l'ENTIERE SERIE depuis le tout début, et devoir regarder les trouzmilles épisodes qui existent. À part ça, l'univers est vraiment génial. Très bien développé, bien qu'on sente quelques baisses de régime de temps à autre, je me suis dévoré quatre saisons en trois semaines, et je ne peux plus décrocher. De plus, beaucoup de références geek y sont placées, voire même partent de cette série. Un Must-See pour quiconque parcourt le net, à mon goût ! On s'attache très rapidement aux personnages, et même si on s'attend au déroulement de certains épisodes, on ne peut s'empêcher de sautiller sur sa chaise en hurlant : "FAIS-LE, DOCTEUR !". En gros, je recommande !
  14. KeKeR

    Vos animaux ^^

    Voilà voilà, Milky m'a donné ce topic, donc je poste :o Voici un chat errant que j'ai trouvé, nommé Uteki grâce à l'aide de pas mal de monde xD Merci à vous tous, et notamment à Milky qui a su trouver LE nom qui me plaisait. Et Dieu seul sait que c'était dur. Merci tout le monde quand même o/ Z'avez été géniaux !
  15. KeKeR

    [Divers] Chroniques d'Ailleurs

    Et voici la suite ! On termine le donjon ! On va pouvoir passer à autre chose ! J'espère que mon boss de fin vous plaira :3 Enjoy! La porte de bois grinça longuement avant de cogner contre le mur dans un bruit sourd. La grande pièce devant nous était très belle, mais semblait pour autant extrêmement inaccueillante. Des coffres étaient posées un peu partout, ouverts, laissant apercevoir leur richissime contenu. Des pièces d'or, des joyaux, de la vaisselle... Aux murs, des tableaux très raffinés étaient accrochés. Tandis que nous avancions lentement dans la salle, nous contemplions tout cela. Malgré le luxe présent dans cette pièce, nous ne pouvions ôter nos yeux de ce qui siégeait au milieu. Un immense trône d'os, dont le siège était rembourré avec ce qui semblait être de la peau. Henge s'en approcha et tâta le coussin d'un doigt. Il confirma nos craintes par un geste grave de la tête. Je commençais à greloter, comme si la pièce était subitement devenue aussi froide qu'un réfrigérateur. Lyna enflamma ses mains, prête à lancer une boule de feu. Soudain, je sentis quelque chose passer derrière moi. Je me retournais rapidement, mon épée en main. Rien. L'ambiance était encore plus pesante que dans les couloirs. Henge eut le même réflexe que moi en regardant au plafond. Rien. Puis, une voix grave qui fit trembler les richesses de la salle s'éleva. — Des étrangers ? Dans la salle du trône ? Avec mes richesses ? Hahaha... Qui donc croyez-vous être pour pouvoir vous introduire ainsi dans cette pièce ? J'espère que vous êtes prêts à mourir... Henge banda son arc tandis que je serrais de plus en plus fort mon épée. Lyna, très sûre d'elle, s'avança du trône. La voix continuait de nous menacer sans que nous puissions voir d'où elle provenait. Lyna passa derrière le trône et attrapa quelque chose. Soudain, la voix sembla moins sûre d'elle, et passait même dans les aiguës. — Qu'est-ce que... ? Non, lâche-moi ! Tu ne sais pas ce que tu fais, lâche-moi ! Arrête ça ! Je jetais un regard interrogateur à Henge, qui ne fit que me le renvoyer. Soudain, Lyna lança quelque chose vers nous, quelque chose qui s'écrasa bruyamment sur le sol en hurlant. Elle se tapa dans les mains comme pour les essuyer. — Là. Le voilà, le grand boss du donjon. Je me tournais vers la petite créature qui venait de chuter près de moi. Elle se releva lentement, en gémissant, pour se tourner vers moi et me regarder dans les yeux. C'était un gobelin, encore plus petit qu'un gobelin normal, avec une couronne. Henge sembla vouloir dire quelque chose, mais il n'osa même pas. Quant à moi, je ne faisais que fixer cette créature ridicule avec un air béat. — Quoi ?, fit le gobelin. Vous avez jamais vu un gobelin noble ? Je suis le Roi Gobelin, j'exige que vous sortiez de ma salle du trône ! — Lyna, osais-je enfin, qu'est-ce que... C'est quoi ça ? — Le Roi Gobelin. Il l'a dit lui-même. C'est le boss final du donjon. Je fixais toujours ce qui se tenait devant moi. Je n'arrivais pas à y croire. Cette chose ? Le Roi Gobelin ? Celui-ci me bouscula pour venir escalader son siège d'os et s'y asseoir royalement, avec un air hautain. — Prosternez-vous ! Je serais bientôt le maître de ce monde ! À genoux ! Vite ! Lyna le frappa derrière la tête, ce qui le fit tomber de son siège. Puis, elle l'attrapa par le col. — Dis-moi, le nain. J'aimerais savoir ce qu'on doit faire pour sortir d'ici et emmener le maximum de richesses avec nous. — Vous ne pourrez jamais sortir d'ici ! Et vous ne prendrez pas non plus... Aïe ! Aïe, d'accord, je dirais tout ! Tandis qu'il parlait, Lyna venait de lui tirer la joue en la pinçant visiblement très fort, la peau verdâtre du gobelin passant au bleu. Le Roi Gobelin, puisque c'était visiblement lui, nous amena devant une porte cachée derrière un rideau de soie. Là, il déverrouilla la porte et se tourna vers nous. — Je peux vous laisser prendre qu'une seule chose. Soit de l'or, soit une arme. C'est vous qui voyez. Dépêchez-vous, que je reprenne ma conquête du monde ! Nous nous regardâmes les uns entre les autres. Henge, ayant déjà eu un nouvel arc, demanda de l'or. Lyna demanda un bâton de magicienne, tandis que je demandais une nouvelle épée. Là, le Roi Gobelin nous poussa rapidement hors de la salle, et une voix off nous annonça que nous venions de finir le donjon. Nos richesses dans les mains, nous étions à présent dans un couloir long et sombre, et nous nous regardions dans le blanc des yeux, sûrement pour y trouver des réponses à toutes les questions que nous avions sur la situation qui venait de se passer. Lyna haussa soudainement les épaules. — Bah ! Tant pis ! On a de l'équipement ! Et elle partit devant. Henge la suivit, rangeant sa bourse dans son dos et je les rejoignis aussi. Nous sortîmes dehors, aveuglés un moment par la lumière du soleil. J'avais l'impression que cela avait duré des lustres. En réalité, une simple heure et demie venait de s'écouler. Là, je pus voir à quoi ressemblait mon épée. Elle était très jolie, avec une garde dorée et un manche recouvert de tissu rouge. Henge me la prit des mains pour l'observer un moment. — +1 en Force et +2 en Intelligence. Il nous a volé, ce gobelin ! Voyant que j'affichais un air déçu, il me tapa sur l'épaule. — De toute manière, il faudra vite te trouver des dagues. C'est ce avec quoi les voleurs jouent. Cette épée ira très bien pour le moment ! J'acquiesçais de la tête tandis que Lyna contemplait elle aussi son nouveau bâton, et elle semblait ravie. Au final, Henge et Lyna étaient niveau huit, tandis que j'étais niveau six. Ca n'était pas trop mal. J'avais pris deux niveaux en une heure et demie, ce qui était tout de même très rapide. Néanmoins, quelque chose commençait à m'inquiéter. Les ralentissais-je ? Qu'arriverait-il s'ils devenaient niveau dix avant moi ? M'abandonneraient-ils ? Je me retournais vers eux. Riant, reprenant leurs esprits après ce passage incongru, ils paraissaient déjà beaucoup plus forts que moi. Je serrais des poings. Non pas parce que j'étais en colère, mais parce que ça me motivait. Je serais niveau dix en même temps qu'eux. Lyna accepta de rejoindre notre petit groupe. Nous décidâmes de garder le groupe construit. Henge m'expliqua qu'un groupe, comme un joueur, pouvait augmenter de niveau, voir se transformer en guilde. Il passa rapidement les explications sur les guildes, mais je compris qu'il y avait plusieurs moyens d'en former une. Dans tous les cas, nous étions désormais un groupe. Nous nous séparâmes après cela. Ils arrêtèrent de jouer pour aujourd'hui. Moi-même, je me déconnectai. Néanmoins, les jours suivants, je me mis à jouer sans eux. Quand ils partaient, je restais connecté et essayais de les rattraper. Petit à petit, l'écart se réduisit. Le gérant du cyber-café commençait à bien me connaitre. Il se plaignait souvent de ne pas pouvoir jouer à cause de son travail, mais semblait tout de même adorer son boulot. Jour après jour, je continuais mon entrainement. Nous avons bougé dans différentes villes, faits des quêtes de routine comme livrer des choses, tuer des monstres, attraper des brigands... Nous nous amusions bien. J'étais vraiment heureux. Et le grand jour arriva. J'atteignis le niveau dix. Ce jour-ci, je frappai un monstre pour la dernière fois avant qu'il ne s'écroule dans un gémissement rauque. Une petite fenêtre m'annonça que je venais de passer niveau dix. Henge se plaça devant moi et me sourit. — Et bien. T'as mis le temps, même en t'entrainant. Pas étonnant de sa part. Henge savait tout. Je lui souris en retour et Lyna vint me taper dans le dos. — Qu'est-ce qu'on fait maintenant qu'on est tous niveau dix ? Henge pointa le doigt vers la grande ville que nous voyions au loin. — Direction la capitale !