• Bienvenue sur le forum d'Otaku-Attitude !

    Notre Forum est une communauté complètement Baka ou nous partageons sur les mangas, animes, jeux-vidéos, dessins, films, IRL, Japon et tout un tas d'autres sujets !

    Inscrivez vous sur le forum et présentez vous pour que nous puissions en savoir un peu plus sur vous !

ChouK

V.I.P
  • Compteur de contenus

    3 097
  • Donations

    0,00 € 
  • Points

  • Inscription

  • Dernière visite

Mes musiques préférées

À propos de ChouK

  • Other groups Validé
  • Rang
    #C:Kich Attitude#
  • Date de naissance 28 avril

Mes informations

  • Sexe
    Non renseigné
  • Localisation
    Chez les Monsieurs en Blanc
  • Intérêts
    Le dessin 8D. L'écris. et..... TETRIS !!!!! XD

    Oui oui, je vais aussi voir mes amis dans les chambre en matelas, quand j'ai le temps, mais les monsieurs veulent pas toujours me laisser sortir, c'ets pour ça que je suis pas toujours la, je met du temps à m'évader 8D

    *sort*

Informations de contact

  • Site web
    http://chouk-rc.deviantart.com/

Visiteurs récents du profil

16 408 visualisations du profil

Page perso

planetechouk.png

______________________________Deviantart______________________________

! Conseil d'utilisation à respecter sous peine de fortes perturbations psychologique:

- Ne pas chercher à comprendre.

- N'hésitez pas à consulter un psychologue en cas d'éventuel lecture prolongé de ce texte.

 

+ Le ChouK n'est ni homme ni femme.

+ Il aime parler de lui au masculin de la troisième personne du singulier.

+ Le ChouK est une espèce en voix de disparition. Ne pas chercher à le contrarier et le laisser se diriger vers une fin certaine est probablement la meilleure solution.

 

 

Une étude scientifique a démontré la présence d'incohérence dans le cerveau de ce pauvre énergumène, perturbant ainsi le comportement de ce dernier, et sa façon de s'exprimer. Ainsi nos scientifiques cherchent à comprendre ces phénomènes étranges...

 

 

Journal des scientifiques: Aout 2008 - Premières notes

Le développement mental de cette chose échappée de l'asile nous est encore inconnu à ce jour, et nous recherchons encore les causes de cet effroyable tragédie, que les cellules, appelées neurones, ce trouvent excessivement perturbées par les désagréments de la vie quotidienne du chouk, notamment un bol de lait laissé trop longtemps sur le coin d'un bureau aurait troublé les sens de ce dernier. Ainsi nous poursuivons les recherches afin de connaitre la vérité sur ce petit animal ni homme ni femme, rodant sur les forum et persécutant les membres, affecté lamentablement par d'autres spécimens tel qu'un certain doom, matata, ou encore et peut être bien pire... york. En effet, la connerie prolongée du chouk aurait été développée sous la présence de ce dernier, retardant ainsi le développement mental de notre dernier membre de la race en voie de disparition; Le ChouK.

Merci d'avoir suivit les informations données sur ce pauvre petit animal.; Il ne faut pas lui en vouloir.

Nous vous informerons dés que de nouvelles informations nous seront révélées.

 

Journal des scientifiques: Septembre 2008 - Deuxièmes notes

Recherchant inlassablement les causes des troubles moraux de notre dernier spécimen, nous avons fini par découvrir ce qui aurait peut être poussé notre dernière découverte à un tel comportement, tel qu'une certaine collection d'insectes morts éparpillée un peu partout dans son lieu de vie, qui n'aurait guère arrangée les choses, ou encore une grande euphorie en raison d'une vision prolongée devant une catégorie particulière d'animation le rendant dans un état proche de l'autisme. Et nous recherchons à présent les causes de cette dernière découverte à propos du chouk. Mais nous ne connaissons toujours pas les origines de ce dernier. Nous pensons qu'il aurait probablement de la famille en mer, très certainement un cousin proche du Carassius auratus (plus communément appelé sous le nom de "poisson rouge") ce qui expliquerait aussi son comportement psychologique si peu développé.

 

Journal des scientifiques: Octobre 2008 - Troisièmes notes

Pendant longtemps nous avons étudié son sommeil avec attention. Ainsi nous est venu la question suivante: Les rêves reflèteraient-ils la personnalité de ce dernier ? Ou bien est-ce un traumatisme de sa jeunesse ? Des envies soudaines ? Des visions d'une, peut être, vie antérieure ? Cerait-ce possible qu'une espèce si peu évoluée aurait été d'une classe encore bien inférieure à celle d'aujourd'hui ? Toutes ces questions qui nous perturbent nous laissent à présent sous une grosse inquiétude: Est-ce contagieux ? Nous pensions, après avoir fait la connaissance d'un animal extrêmement proche du chouk, que c'était le cas. Nous avons donc soupçonné la présence d'une nouvelle maladie qui aurait ainsi affectée ce pauvre animal, et contaminé d'autres espèce... Ce qui n'était pas le cas. Ou peut être ferait-il parti d'une tribut proche de celle de son ami konekote ? En effet pour la première fois depuis notre étude, nous trouvâmes un spécimen qui lui ressemblait. La race du chouk que nous pensions jusqu'à présent unique en ce monde aurait bien un congénère semblable: Konekote. [Pardon ma poule, c'était trop tentant.. xD]

 

Journal des scientifiques: Novembre 2008 - Quatrième notes

Une réaction anormal chez le chouk provenant de produits Bio, frai, sans colorant ni conservateur (scientifiquement prouvé par nos spécialistes) fut découverte il y a maintenant quelques jours... Cette substance onctueuse, délicate et parfumé provoquerait chez l'individu une brute et effroyable baisse des unités du systèmes nerveux. En quelques mots; Le Nutella grille les neurones. Peu après nous découvrîmes qu'un certain fruit aurait quelques effets secondaire sur le Larynx provoquant de petites démangeaisons irritantes. Et la question que nous nous posons à présent est; Le mélanges des deux aliments provoquerait-il un grattage intensif des neurones qui perturberait ainsi de développement cérébral du chouk ?

 

Journal des scientifiques: Décembre 2008 - Cinquième notes

[Données détruites]

 

Journal des scientifiques: Janvier 2009 - Sixième notes

Un évènement tragique s'est produit. Bien que nous avions réussis à garder jusque là nos expériences dans le secret le plus total, le chouk s'échappa en décembre 2008, détruisant une partie de nos donnés, ainsi que notre cinquième note... Nous avions découvert un TOC (Tic Obsessionnel Compulsif) plutôt dérangeant pour la plupart des espèces côtoyant ce dernier. Un bruit étrange de manière répété provoquant une petite secousse désagréable, nous avions appelé ça alors "Wizz". Sans savoir pourquoi, nous remarquâmes qu'il aimait l'utiliser particulièrement sur certain(e)s. Un moyen de provocation, ou alors une envie subite d'emmerder le monde ? Nous nous posons encore la question... Nous continuons nos poursuites sur l'évasion de notre petite découverte échappé de l'asile.

 

Alerte: L'alerte rouge a été donné ce matin. Nous Conseillons à la population de fermer leur maison et de ne laisser personne entrer. Le chouk aime se déguiser et pourrait prendre la place de votre facteur ou plombier ou encore celle de l'amant qui se cache dans le placard. Demandez donc la pièce d'identité de ce dernier. En cas d'attitude suspecte, enfermez vous dans votre placard à double tour (s'il est déjà pris, cherchez un autre endroit) et composez le numéro suivant: 118218, demandez les urgences psychiatrique et attendez les secours. Une équipe médical vous prendra alors en charge pour une durée indéterminée. Merci de votre compréhension et à bientôt.

 

Journal des scientifiques: Février 2009 - Septième notes

Janvier nous fut rude pour nous, spécialistes des sciences. Notre chose échappée de l'asile phénomène incroyable s'étant évadé aventuré vers les contrées lointaines des placards à amants, nous nous trouvâmes contraints et forcés de retrouver ce pauvre petit animal perdu pour le ramener au près de nos grands soins... Après l'avoir ré-enfermé secourus de ce monde sans scrupule, un autre évènement terrible se produisit: en effet... le chouk a été enlevé. Mais qui pourrait bien vouloir de ce petit être ? Quels sont les intentions de cet individu ? Présenterait-il des problèmes psychologiques aussi aggravés pour chercher à s'emparer d'un être tel que le chouk ?! Est-ce un autre scientifique, digne de ce nom, qui chercherait à trouver et extirper un éventuel virus que pourrait présenter ce dernier... Nous n'en savons rien pour le moment. Nous poursuivons à présent nos recherches sur la disparition du chouk, et espérons des réponses positives pour le moi prochain.

 

Journal des scientifiques: Mars 2009 - Huitième notes

Nous retrouvâmes enfin notre énergumène. A notre grand étonnement, il n'avait ni été kidnappé, ni capturé. Mais rodait bien encore dans une boîte à rangement vestimentaire d'un autre individu. Ce chouk qui avait soudainement disparu, nous le retrouvâmes à plus de 800 kilomètres au nord de la France qu'il avait parcouru lui même pendant ces quelques dernières semaines, bizarrement le temps que nous avions mis à le retrouver... Nous décidâmes alors de le laisser à cette endroit et d'observer ses fait et geste. Ce qui ne nous avança pas plus que ça, et décidâmes à nouveaux de le récupérer pour effectuer de nouvelles expériences pour compléter ainsi nos recherches.

 

Journal des scientifiques: Avril 2009 - Neuvième notes

Le fait que nous nous soyons perdu en chemin retarda gravement nos expérience. Ainsi nous ne pouvons donner plus de détails sur ce mois, à part que le chouk supporte difficilement les transports.

 

Journal des scientifiques: Mai 2009 - Dixième notes

Durant le mois d'Avril, nous découvrîmes, à notre grand malheur, que le rejet gastrique involontaire dus aux transport routiers produit par le chouk, ne pouvait être enlever même avec l'aide de Mirlaine Machine. Nous fûmes aussi présent d'un inexplicable phénomène. En effet, nous avons été témoins ce moi ci d'une attraction incroyablement étrange entre les murs... et le chouk. Cette chose aurait ingéré une certaine substance illicite connu sous le nom de "Vodka" qui aurait altéré ses sens et ainsi trompé son odorat ainsi que sa vision, pour transformer les murs en selon lui, Biscuits. C'est là notre seul explication à ce phénomène et espérons donner plus d'informations lors de nos prochains écris sur cet être venu d'ailleurs.

 

Journal des scientifiques: Juin 2009 - Onzième notes

Ce mois ci aucune information importante n'a été trouvée. Le chouk s'est montré étrangement calme. Nous nous sommes d'ailleurs inquiété car il fut rare que la chose reste si tranquille et qui plus est, moins imperturbable que d'habitude. Pour la première fois, le chouk nous regarda dans les yeux sans aucune expression, puis retourna à nouveau son regard dans le vide. Quel étrange comportement, nous fûmes même été pris de compassion pour cette petite bête et nous sommes demandé ce que l'on pourrait bien faire pour lui redonner joie. Mais petit à petit, le chouk commençait à se mouvoir étrangement. Assis, les mains tenant ses pieds, se basculant d'avant en arrière de plus en plus rapidement, les yeux exorbités. Quelle maladie cela peut-il bien être ?! Un compte à rebours ? Allait-il exploser ? Par sécurité, nous l'enfermâmes dans dans la chambre noir conçue uniquement pour les risques d'explosion.

 

Journal des scientifiques: Juillet 2009 - Douzième notes

Quelle erreur avons nous fait ?! Le mois dernier, nous avions enfermé notre énergumène dans la chambre noir, le surveillant régulièrement. Malheureusement nous n'avions pas prévu le moindre système de sécurité, et le chouk disparue une nouvelle fois mettant à sac le laboratoire. Après avoir tout remis en place, nous nous apperçumes que nos économies furent dérobées. Nous partîmes donc alors à sa recherche, lançant pour la deuxième fois depuis le début de nos recherche, L'alerte chouk Rouge. Les autorités policière furent également informé du danger. Qui sait ce que pourrait faire le chouk avec nos économies...

 

Journal des scientifiques: Aout 2009 - Treizième notes

Après un appel téléphonique de la gendarmerie, nous partîmes sur les lieux où des policiers aurait peut être aperçu notre spécimen; Un lieu d'exposition sur Paris. Une course poursuite s'entrepris alors dans l'enceinte de l'établissement avec le chouk, mais sans succès. Ce n'est qu'au la fin du mois de juillet que nous réussîmes enfin à intercepter le coupable chouk qui gisait sur un bar d'alcoolique, un Panach' dans les mains. Sur le retour, nous subissions une nouvelle fois les rejet gastriques de notre énergumène. Ces trois mois furent rudes mais nous avons fini par comprendre ce qui bouleversait le chouk à ce point; L'approche de l'ouverture d'un certain parc d'exposition. (Nous ne citerons pas de nom.)

 

lescientifique2fo8.png

....I Love PAINT.... XD

signhieichat2emecopieyr5.png