• Bienvenue sur le forum d'Otaku-Attitude !

    Notre Forum est une communauté complètement Baka ou nous partageons sur les mangas, animes, jeux-vidéos, dessins, films, IRL, Japon et tout un tas d'autres sujets !

    Inscrivez vous sur le forum et présentez vous pour que nous puissions en savoir un peu plus sur vous !

spiro

[RP] Loutre Blanche

Messages recommandés

edp.png

 

Base Rôle Play

 

Nous avons décidé de récréer un RP, car le précédent avait plutôt bien fonctionné, mais ai tombé à l'abandon suite au départ de son créateur.

J'en ai parlé avec d'autres membres et nous avons conclus qu'il fallait simplifier le RP et le rendre plus fun et également plus libre. Je me suis inspiré d'univers bien connu que ce soit en manga, en BD, en roman et vous les retrouverez sans doute :)

 

L'univers que je vais vous présenter est une base tout à fait modulable et évolutive dans le temps selon le succès ou non du RP. L'histoire se situera dans un monde fantaisiste médiéval avec un soupçon plus ou moins important de magie. Ce monde s'appellera Flewell !

 

 

judj.png

FLEWELL

 

 

Flewell est ni plus ni moins un gros continent recouvert de contrées diverses et variées comme des chaînes montagneuses, des forêts, des mers, des lacs, des plaines, des vallées, des déserts, etc. Y vivront des animaux sauvages ou non, des monstres plus ou moins redoutables et des hommes. La suprématie des hommes sur cette terre est incontestable.

 

Flewell dispose de quelques particularités :

 

- La première, Flewell est coupée en plusieurs régions autonomes dirigées par un seigneur. Chaque seigneurs à sa propre façon de gouverner, certains sont de véritables tyrans, d'autres sont pacifiques, ambitieux, belligérants, etc. Toujours est-il qu'il règne en maître sur leur territoire. Pour autant chaque seigneuries possèdent une guilde de mage officielle.

- La deuxième est que certains humains reçoivent à leur naissance un don, ce don est un pouvoir magique unique et seul 10 % de la population en est dotée. Ce don n'a aucun lien génétique.

- La troisième est que la magie est régulée par le Consortium, un regroupement de 13 mages parmi les plus puissants. Ils sont vus comme des divinités ou presque et tout le monde respecte leurs décisions. Il faut dire qu'à eux seul ils peuvent détruire Flewell et combattre aisément tous les mages réunis.

 

Cette dernière particularité est importante, même si le Consortium ne porte que peu d'intérêt aux Hommes, il fait office de chef suprême de Flewell. Il faut les voir comme des Dieux et ils s'amusent de vous pauvres misérables que vous êtes, s'attirer leurs regards peut vous mener à la gloire, mais peut également vous tuer.

 

L'unique règle de la magie du Consortium :

 

1- Tous les mages doivent intégrer une guilde officielle à ses 16 ans.

 

(Pour autant de nombreux jeunes mages cachent leur pouvoir pour profiter de leur liberté, car une fois qu'on intègre une guilde c'est à vie, ou du moins jusqu'à votre mort, votre traîtrise, ou la destruction de votre guilde ou région... Il n'est donc pas rare de voir des gens plus vieux intégrer une guilde, c'est toléré.)

 

Il faut aussi ajouter les guildes non-officielles qui pullulent un peu partout. Elles regroupent des marginaux, des assassins, etc. Leurs buts diffèrent des unes des autres, certaines sont justes clandestines, d'autres complotent pour prendre le pouvoir et d'autres encore s'opposent au Consortium. Les membres de ces guildes sont pas du tout appréciés.

HISTOIRE

 

 

La région de Tarnac est une région particulièrement peuplée et riche, grâce à des ressources naturelles abondantes (forêt, mer, mines, etc). Le seigneur Kharo gouverne cette région depuis Castelys, puissante cité fortifiée située au centre de Tarnac. La région profite de la paix pour prospérer, mais on dénote quelques tensions politiques avec certaines régions voisines.

 

Le seigneur Kharo possède une armée de taille moyenne, mais parfaitement bien entraînée et compte un général expérimenté qui s'avère être un excellent stratège. De plus, la Loutre Blanche, guilde de la région est réputée et puissante avec dans ses rangs d'illustres mages et une légende vivante en tant que chef de guilde.

 

Les membres d'une guilde s'occupe de faire les missions présentent dans leur guilde, elles peuvent venir de la population, du chef de guilde, du seigneur, de n'importe qui en fait. Vous travaillez pour l'or, en somme vous êtes des mercenaires :)

Les guildes sont aussi une vitrine de la puissance de la région, plus une guilde est forte, plus la région l'est également et se protège des guerres.

D'ailleurs le Consortium organise des jeux inter-guildes tous les ans pour désigner le mage le plus puissant et donc la meilleur guilde de Flewell.

 

 

judj.png

CONDITION

 

 

L'histoire prend place lorsque la Loutre Blanche ouvre ses portes afin de faire le plein de nouvelles recrues (CF voir la feuille de recrutement).

En tant que joueurs vous devez donc être un mage et désirer intégrer la Loutre Blanche. A vous d'être original dans la création de votre personnage et notamment dans le choix de sa magie, ce RP doit être fun alors ne vous arrêtez pas aux simples éléments, un peu d'auto-dérision est la bienvenue. Vous êtes relativement libre, la seule restriction est un pouvoir unique par personnage. Essayez vraiment d'être original et n'oubliez pas que votre personnage n'est pas le centre du monde, alors évitez de compliquer les choses avec les trucs habituels du héros torturé, au passé sombre etc... L'univers créé se compose que d'Homme, seulement si vous désirez créer un personnage non humain, c'est comme bon vous semble, mais il va falloir l'incorporer à l'histoire de façon cohérente. Sachez également qu'un personnage qui diffère de la normal en subira les conséquence comme de la discrimination. Bien sûr, le fait qu'il ne soit pas humain ne lui confère aucun avantage particulier, comme plus de magie ou autre.

 

 

judj.png

MAITRE DU JEU

 

 

Son rôle est de diriger le RP, de vous mettre des battons dans les roues et de donner une dynamique au RP. Pour se faire il lancera des événements à des moments clés et interviendra en tant que narrateur ou personnage non joueur entre vos récits pour apporter des éléments imprévus. Il donne bien évidemment des missions diverses et variées.

C'est moi-même qui tient ce rôle, je n'aurais donc pas de personnage.

 

 

judj.png

REGLES

 

 

1- Règle du forum, limite de 5 messages par jour, par personne et par sujet. C'est un RP, pas un nouveau floodirium.

2- Le RP commence à votre arrivée dans la guilde la Loutre Blanche pour vous faire recruter.

3- Un seul pouvoir unique par personnages.

4- Tout le monde commence lvl 1 sauf dérogation spéciale par le maître du jeu.

 

 

judj.png

LEVEL UP

 

 

Je rajoute à ce RP un système de level up pour le dynamiser encore plus et vous inciter à participer. Tout les personnages commencent au lvl 1 et c'est en jouant que vous pouvez l'augmenter. Comment ?

C'est avant tout à l'appréciation du maître du jeu, car seulement lui peut décider de vous faire grimper d'un niveau.

Quels sont les éléments qui seront pris en compte ?

Les différentes missions que vous effectuez, les monstres tués, les voyages, votre façon d'utiliser votre pouvoir, votre réaction à une situation donnée, etc sont autant d'éléments qui sont pris en compte pour évoluer. Cependant, ce ne sont pas les plus importants.

J'accorde davantage d'importance à votre façon d'écrire, votre originalité, votre participation. Le fait de faire peu de fautes d'orthographes est bien évidemment valorisé, écrire un récit de qualité l'est également etc. Écrire beaucoup et souvent vous confère un avantage, mais une personne qui ne participe qu'une fois par semaine peut très bien monter plus vite en lvl si sa participation est de très grande qualité.

Fonctionnement :

Les missions, les monstres, les ennemies ont des niveaux. Ces niveaux ne sont utiles que pour le maître du jeu, ce que vous devez savoir est :

-> Vous ne pouvez affrontez un adversaire qui a plus de 2 niveaux au votre.

Ex : Un lvl 1 peut affronter un lvl 3, mais le combat sera rude. Par contre, il ne peut combattre un lvl 4, trop fort pour lui, il meurt obligatoirement s'il essaye de le combattre. Même chose pour les missions, une mission lvl 3 est réalisable, mais sera très difficile.

-> La particularité des mages permet d'additionner les niveaux entre eux, ce qui encourage les groupes.

Ex : Un groupe de 3 mages lvl 1 forme une entité lvl 3.

 

 

judj.png

DIVERS

 

 

Consortium : Historiquement, le Consortium a été créé il y a plusieurs siècles par 5 grands mages afin de régir le monde de la magie et éviter les dérives de la pratique de celle-ci. Tels des Dieux ils surveillent Flewell dont notamment les agissements des guildes et des mages, depuis le Zenith leur fief. Aujourd'hui, le Consortium compte 13 mages et leur autorité est indiscutable bien que les affaires des Hommes ne les intéressent peu. Le plus important d'entre-eux est le maître Hirfeid, leader des 13, il est également le plus ancien et le plus puissant. Certain estime sont âge à plus d'un siècle. Sa magie aurait un rapport avec le temps, mais personne n'est en mesure de le certifier.

 

Zenith : Fief du Consortium, c'est l'endroit où siègent et vivent les 13. Personne n'est en mesure de dire ou il se trouve, ni même à quoi il ressemble, sans doute protéger par un sort très puissant.

 

Castelys : Cité fortifiée, portuaire et commerciale de la région de Tarnac avec pas moins de 3 murs d'enceintes. Étant tellement peuplée, elle peut difficilement accueillir de nouveaux arrivants, ce qui fit naître de nombreux petits villages aux abords de la cité. C'est une cité ancienne qui a été construite près d'un fleuve qui profite de cette voie navigable pour faire parvenir nourriture, denrée diverses des terres reculées et faire du commerce. Elle est également située stratégiquement au centre de la région de Tarnac.

 

Loutre Blanche : Guilde officielle de la région de Tarnac, elle est dirigée par Hjerim. Sa réputation n'est plus à faire, elle a été créée par l'un des mages fondateurs du Consortium, elle a abritée de nombreux mages émérites, remportée de nombreux titres de gloires. Proche de Castelys, la guilde est située en face, de l'autre côté du fleuve dans la petite ville de Lys.

La Loutre Blanche est une grande bâtisse en pierre et en bois. L'intérieur est plutôt simple et ressemble à une auberge, ni plus ni moins. L'entrée est une grande salle un peu sombre avec de nombreuses tables et un comptoir dans le fond. Derrière ce dernier une porte mène à une salle vide avec pour seul ornement un tableau où sont affichés les missions.

Pour finir, il y a un escalier qui permet d'accéder aux étages supérieurs au nombres de 4. Ils sont seulement accessible aux membres de la guildes.

Le 1er étage est une zone de stockage, nourritures, armes en tout genre, reliques, chambre forte. Cet étage est constamment gardé par quelques membres qui tournent à tour de rôle.

Le 2ème et 3ème étages sont des dortoirs. Au 3ème il y a quelques chambres individuelles (ou double :calin: ) destinées à l'élite.

le dernier étage est réservé au maître de la guilde et rare sont ceux qui peuvent y accéder.

La guilde est tout ce qu'il y a de plus modeste.

 

 

judj.png

PNJ

 

 

Le seigneur Kharo : Homme d'une quarantaine d'année, il a une femme et deux jeunes filles qui sont connues pour leur beauté. C'est quelqu'un de juste et de particulièrement stricte. Pour autant il aime son peuple et fait en sorte de maintenir une paix durable bien que cela soit difficile. Sa famille règne sur Tarnac depuis de nombreuses génération et il est plutôt apprécié par son peuple. Il n'était pas l'héritier au trône qui revenait de droit à son frère aîné Marty, mais étant naît avec le don de magie, son frère ne pouvait accéder au trône et donc au pouvoir. Il dût rejoindre une guilde et laisser la place à son jeune frère Kharo.

 

Le général Assad : Proche conseiller du seigneur Kharo, c'est un homme âgé de très grande stature. Il dirige l'armée et la police de Tarnac. C'est un homme avisé et craint. Ses talents de stratèges ne sont plus à prouver. Il voue une très grande importance à la discipline ce qui accentue la peur qu'il peut procurer à ses hommes.

 

Hjerim : Chef de la guilde de la Loutre Blanche, il est également un proche conseiller du seigneur Kharo. Hjerim est un mage très puissant, il fut le plus jeune mage à diriger une guilde, à l'âge de 20 ans. Il a gagné 4 années de suites les jeux inter-guildes qui opposent les meilleurs mages de chaque guildes. Aujourd'hui, âgé de 60 ans, il est l'un des mages les plus respecté de son temps, d'ailleurs tout le monde le désigne comme le prochain membre du Consortium. Plutôt discret, il n'apparaît plus en public et seul quelques membres haut placé de la guilde ont accès à ses appartements.

 

Marty : Frère aîné du seigneur Kharo, il est actuellement un des 4 leaders de la guilde. C'est un mage compétent doté d'une grande expérience de par son âge, 45 ans. Il s'occupe généralement du recrutement et donc des nouvelles recrues. Il est une sorte d'intendant pour la guilde. Il est donc le "chef" le plus présent et le plus proche des membres.

 

Urlum : C'est un vieux monsieur, membre de la Loutre Blanche. Il ressemble au stéréotype du forgeron. Son pouvoir fort peu utile qui est de changer la couleur de l'encre noir en n'importe quelle couleur l'est devenu lorsqu'il a choisi de devenir tatoueur. C'est donc un membre particulier, il ne fera jamais de mission ou autre. Il est le tatoueur officiel de la guilde et il fait son taf de tatoueur dans sa boutique à Lys. Il est d'ailleurs très réputé et les gens viennent de loin pour son travail. Son commerce est florissant et rapporte beaucoup d'argent à la guilde. Il a créé plus d'un millier de couleurs différentes et vends dans tout Flewell quantité de pot de peintures et d'encres.

Modifié par spiro
petite spécification pour les règles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

811723cadreNana.png

Tarask le rouge lvl 1

Nom : Nana Malpa

Age : 17 ans

Pouvoir : Banana full contrôle

 

Description du personnage : cet jeune fille à pour principe d'avoir toujours la banane Image IPB. D'ailleurs, elle a toujours un régime avec elle prêt à servir. Si vous pensez que son pouvoir est faible vous risquez d'être surpris, elle peut en effet modifier la dureté, l'élasticité et la forme des bananes ce qui lui permet de les utiliser a la place de nombreux objets divers et varié.

 

Histoire du personnage :

Venant d'une famille faisant l'exploitation de la banane, Nana a toujours aimé ce fruit. Elle fut donc ravit de découvrir son pouvoir, tout comme ça famille qui y vit un bon moyen de dépasser la concurrence dans ce difficile milieu qu'est celui du commerce de la banane. Longtemps tenue au secret face à ce pouvoir, Nana peut enfin dévoiler sa magie au monde entier depuis que les autorités ont découvert les modifications magiques des bananes de sa famille lorsque l'on mit en vente une banane de la taille humaine et ayant les formes d'une femme... (on se demande toujours si cette prise était plus pour la justice que pour la prise de cette banane exceptionnelle qui aurait mystérieusement disparu des pièces à conviction et qui, pour les collectionneurs de bananes vaudrait plusieurs millier de régimes).

 

 

880023cadreMae2.png

Hanae3003 lvl 1

Nom: Mae Beodath

Âge: 19 ans

Pouvoir: Elle est née avec la faculté de prendre toutes les caractéristiques du coton comme sa masse ou sa forme par exemple. Les armes " normales " ne lui font aucun effet sous cette forme.

 

Description: C'est une fille agréable qui s'étonne et s'émerveille pour un rien et qui est toujours dans la lune. Elle est malgré tout peu serviable et un tantinet égoïste, donc si vous avez quelque chose à lui demander choisissez le bon moment !

Elle n'a peur que de trois choses : Le feu car elle y est très sensible, le vent parce qu'il peut la faire s'envoler sous sa forme et les médecins. En effet, petite, alors qu'elle jouait avec sa sœur sous sa forme de de coton, son père médecin lui a coupé les cheveux pour s'en servir sur un patient.

Elle porte toujours des robes mi-longues aux couleurs pâles et aux motifs divers et variés.

Histoire: Elle vient d'une famille modeste et a une sœur de 3 ans son ainée. Elle a fui les guildes malgré l'obligation d'y entrer à 16 ans car elle pensait que son pouvoir était des plus inutiles. Cependant un jour elle sauva la vie d'un homme grièvement blessé grâce à son pouvoir qui s’avérait avoir des vertus cicatrisantes. Elle prit alors confiance en elle et décida d'entrer dans une guilde.

 

 

939677cadreDrei2.png

Drei-M lvl 1

Nom : Myrth

Âge : 19

Pouvoir : Quand elle danse, la poussière alentour bouge en rythme.

 

Description du personnage (physique/caractère/style...) : Myrth est une cruche. c'est souvent ce qu'on pense d'elle au premier abord. Un peu naïve, ce qui paraît à tous évident ne lui est pas forcément. Ce n'est pas pour autant qu'elle est bête, et il lui arrive d'avoir de bonnes idées, bien qu'à priori bizarres. Un léger penchant pour le vol et sa maladresse ne font pas bon ménage.

 

Histoire du personnage (facultatif) : Elle a grandi à Castelys, dans une famille très modeste. Elle voulait dissimuler son pouvoir pour continuer à soutenir sa famille par sa présence et son revenu régulier, mais une légère... bévue... impliquant une grande prêtresse très susceptible, une traîne très chère et des godasses bien sales l'ont forcés à se faire la malle de son boulot auprès des religieux. Ayant empiré son cas en leur piquant un certain nombres d'effets par vengeance (oui, c'est mesquin), elle s'est retrouvée contrainte de choisir entre l'exil rapide (aussi appelé "fuite"), la prison pour longtemps, ou bien la guilde qui, dépendante du Consortium, la rendait inatteignable.

 

 

172834cadreWillem2.png

Ryô lvl 1

Nom: Willem

Age: 17 ans

Pouvoir: Peut contrôler l'eau sous toutes ses formes (liquide, glace ou vapeur)

 

Description: Ce grand blond aux yeux bleus (1m90) possède un caractère enjoué et a toujours l'air de prendre les choses à la légère. Sa superficialité apparente cache en fait un combattant au mental d'acier qui protégera ce à quoi il tient jusqu'au bout. Très maladroit avec les autres, il gaffe souvent mais son air innocent lui permet de se faire pardonner rapidement. Il est parfois un peu idiot et participe de bon coeur à tous les plans stupides qu'on lui propose.

 

Histoire du personnage: Natif du bord de l'océan, ses parents le destinaient à reprendre l'entreprise familiale de pêche. Ayant un profond dégoût pour les poissons, il a fugué à 15 ans et a erré pendant 2 ans, complètement perdu, jusqu'à ce qu'il trouve enfin une route. Arrivé à la capitale, il a avalé toutes les provisions d'un marchand avant de se rapeller qu'il ne pouvait pas payer. Poursuivi par le marchand et la maréchaussée, il est entré dans le batîment de la guilde sans faire exprès et a préféré s'y engager pour rembourser sa dette plutôt que de partir en prison.

 

 

435887cadreSkas.png

MilkyLove lvl 1

Nom : Saluky K. A. Surana, de son nom entier Saluky Khan Adlera Surana, surnommée Skas.

Age : 19

Pouvoir : Saluky (ou Skas) ne peut prononcer un mot sans chanter.

Chaque syllabe qu’elle prononce résonne comme une mélodie. Déjà handicapant dans la vie courante, son « pouvoir » a la particularité de plaire aux animaux (du plus mignon et inoffensif au plus sauvage et assoiffé de sang), même si les termes les plus exactes seraient « de rendre les animaux complètement fou d’elle sans qu’elle ne puisse absolument rien y faire ». Elle n’a aucun contrôle sur eux : ils l’ignorent complètement quand elle essaye de leurs donner des ordres. Alors quand ce sont des piafs qui vous volent dans les cheveux, ce n’est pas trop gênant mais aller expliquer à des villageois en colère que cet ours brun de 700 kg ne voulait pas attaquer le village mais seulement vous lécher la joue ?

 

 

Description :

Saluky est une elfe aux longs cheveux noirs et aux yeux bleu pâle, avec un petit grain de beauté sous son œil droit. Son principale trait de caractère est sa troullardise, car elle prend peur d’un peu près tout et n’importe quoi et même si elle d’une nature plutôt généreuse et bienveillante, il ne faut pas trop compter sur elle pour vous sauver la mise.

 

Histoire :

Née d’un père humain et d’une mère elfe, tout deux sans pouvoir, elle ne prononça ses premiers mots que très tard, vers ses trois ans, induisant par la même occasion la découverte de son pouvoir. Incapable de gérer celui-ci, ils durent la confier à une vieille mage. A 16 ans, Saluky refusa catégoriquement de rejoindre la guilde de la région, de peur de ne pas être à la hauteur et son aïeule, n’ayant pas le cœur à se séparer de la petite elfe, mentit sur son âge. Trois ans plus tard, pour éviter des ennuis à la vieille femme qui l’avait élevé, Saluky pris une grande décision.

Elle se prépare maintenant à entrer officiellement dans la Guilde.

 

Les elfes

Les elfes sont une race crée par erreur par les hommes. En effet, un peu plus d’une centaine d’années au par avant, une guilde en déclin avait décidé de mener des recherches sur les facteurs influençant la naissance des gens dotés de pouvoir pour tenter de se redonner de l’éclat. Une vingtaine de femmes enceinte servirent d’échantillons cliniques en échange d’une paye conséquente. Leur seule contrainte était de rester en permanence à proximité d’un mage utilisant ses pouvoirs. L’étude se fit sur plusieurs générations et ce fut un échec cuisant. Le taux de naissance magique était resté de 10% malgré l’exposition prolongée, mais en plus les nouveau-nés était victime de malformation : taille plus petite que la moyenne, oreilles pointues, grand yeux. Les mages-chercheurs soupçonnaient l’existence d’autres caractéristiques particulières chez ces êtres mais ils ne purent continuer leur étude, jugée inacceptable par le Consortium.

Ces humains mutants, nommé « elfe » ou « sang-de-gobelin » sont peu nombreux, peu appréciés et peu connus.

NB: N'oubliez pas que les elfes ne disposent d'aucune affinité spéciale avec la magie.

 

 

528602cadreKocoRosie2.png

Artyk lvl 1

Nom : KocoRosie, mais vous pouvez m'appeler Koco !

Age : 16 ans

Pouvoir : Koco a une affinité très particulière avec la nature, et plus particulièrement avec la forêt. En effet, elle a un pouvoir à double aspect : premièrement, lorsqu'elle rit pendant plus de 5 secondes, les feuilles viennent se coller contre elle, lui offrant ainsi un camouflage parfait. Malheureusement, pour qu'elles tiennent et lui offrent une discrétion absolue, il ne faut pas qu'elle s'arrête de rigoler. Pas très pratique donc. Deuxièmement, lorsqu'elle rit pendant moins de 5 secondes, les feuilles attaquent alors toute les personnes environnantes, amis et elle compris, sans faire de distinction, occasionnant des dommages terribles pouvant aller de la simple chatouille à la mort brutale et douloureuse... Très peu de façons d'arrêter la cata, prière de ne pas la chatouiller lorsque vous vous baladez en foret.

 

Description :

Koco a un air toujours joyeux, enfantin, et rigole un peu trop volontiers ! Inoffensive en ville, dangereuse dès qu'elle se trouve à proximité d'un arbre, de préférence un feuillu, les épines des sapins et autres pins faisant vraiment mal, elle est très innocente et surtout réellement inconsciente ! Elle n'hésite pas à se jeter dans les situations les plus effrayantes car qu'y a-t-il de mieux que le danger ?

Attention ! Koco ne sait presque plus rien de la façon dont vivent les humains (voir histoire), et risque de mettre ses compagnons dans des situations fâcheuses !

Niveau physique, elle est plutôt petite, les cheveux courts et doux qui lui forment étrangement des oreilles de chats, à les yeux rouges et s'habille toujours dans des tons rouges, marron et blanc...Bref, comme sur l'image, parfaite représentation !

 

Histoire :

Koco était encore très jeune, elle approchait de ses 8 ans, lorsqu'une bande de voyous du village avoisinant était venue s'amuser avec elle. Il n'y avait eu que 3 rescapés sur quatre, et une cheville cassée pour elle.

Dès lors, rien n'est plus pareil pour Koco. Elle est émerveillée de son don, et n'emploie ses journées qu'à le perfectionner et à en découvrir toute les facettes. Pour cela, elle quitte son foyer et ses parents et va vivre en foret, se nourrissant seulement de ce qu'elle y trouve, et échappant ainsi à l'ambiance de sa maison qui est étrangement devenue très froide depuis l'enterrement. Elle développe alors son pouvoir, le rendant de plus en plus puissant et s'amusant à faire peur aux voyageurs qui passent avec, ne se montrant cependant que rarement.

Les années passant, Koco a grandi, et décide de découvrir d'autres endroit... et de se faire des amis ! En chantonnant et en faisant des pas chassés a travers les bois, la voila qui arrive à Castelys.. et, apprenant qu'une loutre blanche se cache dans la guilde du même nom et que personne n'a réussi à la trouver, décide de s'y engager dans ce but, parce que qui sait, les loutres peuvent peut-être devenir des amies ?

 

 

165460cadreJayden.png

Lineae lvl 1

Nom : Jayden, mais elle préfère et se nomme d'elle-même Jay

Âge : 18 ans

Pouvoir : les feux d'artifices, entre autre. La jeune fille est capable de faire exploser ce qu'elle touche dans une myriade de couleurs, ce qui peut être relativement dangereux dans certains environnements. Elle arrive à gérer le timing -enfin presque- mais pas encore l'ampleur des explosions.

Jay a trouvé une parade en ayant toujours dans sa poche quelques billes en métal à la fois en cas de problème et pour s'entrainer.

 

Description du personnage : Le moins que l'on puisse dire, c'est que Jay n'a pas sa langue dans sa poche et peut se montrer aussi explosive que son pouvoir quand elle est de mauvais poil.

La brunette a une nette préférence pour la simplicité, quitte à ce que son avis soit un peu trop tranché.

Parfois trop franche pour son propre bien, la demoiselle n'est pas très à cheval sur les règles même si elle est capable de respecter les autres. Juste... que c'est parfois trop tentant.

Et quand un sourire en coin apparait sur son visage, c'est qu'elle a trop souvent une -mauvaise- idée en tête. En dehors de ça, elle reste simple, agréable et sociable, bavarde, légèrement menteuse mais pas trop, pas farouche pour un sou.

 

Histoire du personnage (facultatif): Jayden - parce que ses parents n'arrivaient pas à se décider sur les prénoms de leurs gamins, est née dans le nord de Flewell, là où la mer côtoie de face les pic rocheux et enneigés. Elle et Solal. Son frère jumeau.

Elle vous en parlera peut-être de ce bon à rien qu'elle aime pourtant et qui a disparu de sa vie dans des conditions assez floues, mais seulement si Jay vous estime digne de confiance. Le reste, elle se fiche bien de le dévoiler, et à ses propres yeux, il n'y a rien de bien intéressant à dire. Une enfance banale, et heureuse, sans drame, avec son lot de rires et de fessées, de révoltes et de courses-poursuites enfantines. Possédant tout deux un don, Solal et Jay ont cherché à s'engager dans une guilde, une fois leur seize ans révolus, mais dans une guilde non-officielle.

 

Ils préféraient encore ça plutôt que de servir de pantins au seigneur de la région, tyran assoiffé d'influence et de pouvoir. Certains diraient à tord, au vu de la purge et la véritable chasse aux guildes clandestines qui s'abattirent sur la région un an plus tard. La leur n'en fut pas épargnée et les jumeaux furent obligés de se séparer pour fuir et se retrouver quelques temps plus tard, hors du territoire nordique...

Ces faits, la jeune fille n'en parle pas, mais ne mentirait pas forcément dessus. Pour elle, c'est du passé, point.

Jay s'est dit qu'intégrer une guilde officielle, visiblement pas très regardante sur ses jeunes recrues serait un moyen de s'éclater un peu en sécurité.

 

 

491480cadreNazariy2.png

Shisaï lvl 1

Nom : Nazariy

Âge : 22

Pouvoir : Nazariy est ce qu'on appelle un morpheur. C'est à dire qu'il peut changer d'apparence à sa guise, pouvoir plutôt pratique pour l'infiltration mais totalement inefficace lorsque des situations s'enveniment - surtout qu'il ne peut pas le maintenir à partir du moment où il éprouve une trop forte douleur. Son pouvoir a également une contrepartie puisqu'elle affecte sa mémoire. Cela ne l'empêche pourtant pas d'en abuser et de passer son temps à en jouer, changeant d'apparences plus d'une vingtaine de fois par jour.

 

Description du personnage (physique/caractère/style...) : Pas très grand, mesurant un petit peu plus d'1m70, Nazariy a de long cheveux fins couleur charbon qui, même s'ils sont attachés dans son dos, sont très difficile à coiffer, l'affublant d'éternelles mèches rebelles. Ses grands yeux bleus couplé à sa queue de cheval l'efféminent un peu, ce qui surprend quelques fois les gens lors des premières rencontres.

Il est généralement assez calme malgré un caractère assez taquin et joueur. C'est typiquement le genre de personne qui vous annonce avec un grand sourire qu'une créature gigantesque vient d'apparaître et qu'elle vient de faire ses vingt premières victimes.

 

Histoire du personnage (facultatif) : Généralement, Nazariy parle très peu de lui, ses problèmes de mémoire étant un prétexte assez pratique. L'une des rares choses dont il est enclin à parler est qu'il a déjà fait partie d'une guilde, ce qui n'est vraiment une surprise vu son âge. Elle se nommait la Myriade, était apparemment menée par un homme de race hybride qui avait été un ami proche de Nazariy. Cette institution semble encore exister, refaisant surface de temps à autres, en particulier quand des enfants disparaissent et que les parents sont assez pressés de les retrouver pour ne pas poser la question du prix. Au delà de ça, difficile d'en savoir plus, il viendrait d'un milieu plutôt miséreux mais il prétend ne pas s'en souvenir.

 

 

500851cadreTsuyoshi2.png

Zapiok lvl 1

Nom : Matsukura

Prénom : Tsuyoshi

Surnom : Glue

Âge : 16 ans

Pouvoir : Tsuyoshi peut coller tout matériaux non vivants ensemble. Pour réaliser ceci, il doit obligatoirement entrer en contact (avec ses mains le plus souvent) avec la surface qu’il veut rendre adhésive. Une fois collée, les deux morceaux forment un ensemble aussi résistant que la matière collée. Le seul moyen de décoller est d’appliquer de l’alcool à l’endroit du collage.

 

Description du personnage

Tsuyoshi est un adolescent en pleine crise identitaire ; il manque cruellement de confiance en lui et se met généralement en retrait face aux situations délicates. Il appréhende ses relations avec les autres ce qui le rend assez réservé de nature. D’apparence banale, cet adolescent châtain aux yeux foncés d’ 1m75 se fond facilement dans le décor.

Il se balade toujours avec une paire de ciseaux et une flasque d’alcool.

 

Histoire du personnage : Tsuyoshi est né dans une famille bourgeoise de Castelys . Son père, imprimeur, a fait fortune en inventant la première affiche imprimée et est, de ce fait, le fournisseur principal de livres des familles nobles de la région. De plus, grâce à cette notoriété et à cette invention, il a souvent la charge d’imprimer les annonces officielles.

Ayant acquis son pouvoir dès son enfance, Tsuyoshi s’est vu vite exploité par son père et fut chargé de relier les livres ainsi que de coller les affiches sur les murs de la ville. Les habitants témoins de son travail le surnommèrent d’ailleurs « Glue » à son grand désespoir.

Cependant, son père découvrit que son pouvoir s’annulait au contact de l’alcool (ce qui lui fut rapporté suite à une bagarre d’ivrognes dans un bar du quartier), il le déchargea alors de tout son travail et le traita comme un bon à rien, préférant à la colle magique les bons vieux clous. Ainsi le jour de ses 16 ans, il le déposa devant la QG de la guilde, bien content de se débarrasser d’un enfant à charge. L’occasion pour Tsuyoshi, qui n’a connu que le monde du papier, de découvrir la vie en dehors de l’imprimerie.

 

 

777083cadreArwen.png

Mimile lvl 1

Nom : Arwen

Âge : 21 ans

Pouvoir : Effacement de la mémoire.

Arwen peut effacer se présence dans la mémoire de chaque personne dont sa présence génère un souvenir.

Plus il apprend a utilisé son pouvoir plus il peut manipuler la mémoire des gens mais uniquement en effaçant des souvenirs dont il est l'élément centrale puis, avec de l'entrainement, des souvenirs générés par d'autres souvenirs mais toujours des souvenirs auxquels il est lié indirectement.

Le résultat est quant à lui plutôt aléatoire, tout dépend de la façon dont le cerveau de la personne visée a créer ce souvenir. Plus le souvenir est important pour la personne plus le résultats risque d'engendrer des dégâts collatéraux. Par exemple, un passant qui l'aperçoit simplement, va alors l'ignorer comme si il était invisible. Arwen peut donc traverser une foule compact sans que personne ne se rende finalement compte de sa présence. Par contre, si la personne visée a de nombreux lien avec Arwen, la perte de certain souvenir peu générer des trous de mémoires béants, que le cerveau ne saura pas comment combler. Cela peu donner, par amalgame de restes de souvenirs, à des souvenir recomposés qui n'ont plus rien à voir avec les souvenirs initiaux, on parle alors d'altération diffuse de la mémoire. La personne peut donc être proie à des migraines, une incompréhension totale, un changement de personnalité ou alors céder totalement à la folie. Tout dépend de quelle manière ont été effacés les souvenirs.

Plus Arwen souhaite effacer des souvenirs profondément ancré dans la mémoire de la personne visée, plus il a besoin de concentration et plus cela lui demande de l'énergie.

 

 

 

Description du personnage : Arwen est légèrement plus grand que la moyenne, il a les cheveux et les yeux bleus. De part la nature de son pouvoir, il est discret. Il n'aime pas être confronté a des problèmes, il les règles généralement en usant de son pouvoir, ce qui n'est pas sans conséquences néfastes. Il est timide et n'ose pas se faire remarquer plus que nécessaire, mais parfois il aimerait bien approcher certaines personnes, particulièrement les filles mais à cause de sa façon d'utiliser son pouvoir il préfère ne pas devoir à toucher aux souvenirs d'une personne qu'il pourrait aimer et donc au final il évite certaines personnes et prends même la fuite lorsqu'il voit un fille qui l'attire.

 

Histoire du personnage : Le pouvoir d'Arwen fut difficilement décelable car la nature de celui ci est de ne laisser aucune trace. Petit, il n'était pas conscient d'être né avec une affinité particulière à la magie, il était mis à l'écart, ignoré et même complétement invisible parfois. Il ne comprenait pas pourquoi et même ses parents réagissaient de façon similaire lors de certain événements stressant pour Arwen. En fait, il utilisait son pouvoir sans le savoir, il le découvrit seul à force de vivre ces événements. En prenant conscience qu'il pouvait influencer plus ou moins la réaction des autres selon son état mental, il put, peu à peu, comprendre ce qu'il se passait. Il compris qu'en se concentrant, au lieu de stresser ou de s'énerver, il pouvait se dissimuler du regard et de l'attention des autres.

Tout ceci eut pour conséquence qu'il fut le seul à savoir qu'il était doté de ce pouvoir. Il ne put accepter l'idée que durant toutes ces années il l'avait utilisé sur ses propres parents sans le vouloir. Il pensa alors que leurs souvenirs étaient altérés et qu'il ne pouvait plus vivre avec ses parents en sachant qu'ils avaient été affectés par ce pouvoir. Quelque part, il pensa qu'il avait manipulé ses parents. Il décida alors, pour ne plus leur créer d'ennuis, de s'enfuir en tentant d'effacer complétement sa trace dans leurs souvenirs mais sans y parvenir car il ne maitrisait pas son pouvoir aussi bien qu'il l'aurait souhaité. De plus, sa conscience le rattrapa en lui disant qu'il ne pourrait pas survivre en coupant ses propres racines.

Il devint alors très vite indépendant et quitta le logis familial en accords avec sa famille. Il laissa alors sa jeune soeurs seul avec ses parents et leur adressa une lettre ou il expliquait tout ce qu'il avait découvert sur son pouvoir. Il ne coupa pas totalement les ponts avec eux et il resta en contact quasiment en permanence avec eux mais de façon très distante.

 

Il découvrit qu'il ne pouvait pas effacer la mémoire des animaux lorsqu'un chiot se mit à le suivre et qu'il voulut s'en débarrasser. Après avoir essayer maintes fois de faire oublier à ce chiot qui il suivait, sans y parvenir, il fut prit alors d'un sentiments d'amitié envers cet être qu'il ne pourra sans doute jamais influencer. A l'inverse des ses congénères humains dont il fuyait la compagnie. Ce chiot devint alors son premier compagnon fidèle. Mais Arwen s'aperçut que ce chiot pourrait en fait être un familier, il ne connaissait rien à leur propos, il ne savait même pas s'ils existaient vraiment mais il avait l'impression d'être lié à ce chiot différemment qu'avec un animal de compagnie. Plus Arwen observait le chiot plus il avait l'impression que les tâches de son pelage, ainsi que ses yeux, changeait de formes et de couleurs en fonction de ses réactions.

 

Aujourd'hui, Arwen ère de places en places et de villes en villes à la recherche de petits boulots pour avoir de quoi vivre. Il use très souvent de son pouvoir ce qui lui permet d'obtenir ce qu'il veux plus ou moins facilement mais bien q'il puisse de cette façon développer son pouvoir et apprendre à l'utiliser, il acquiert également une sale habitude qui pourrait bien lui jouer des tours à l'avenir. Surtout qu'une grande aventure lui tendra les bras très bientôt ...

 

 

549241cadreKeith.png

Keker lvl 1

Nom : Keith (+ Garam)

Âge : 16 ans

Pouvoir : Une forme d'alchimie. Son pouvoir consiste à créer un liquide qui sert de base alchimique pour qu'il puisse créer potions, bombes légères, enduis, etc...

 

Description : Si son pouvoir se limite à ne créer qu'un liquide à première vue inutile, sa force vient principalement de sa capacité à utiliser des composants et le monde qui l'entoure. Il n'est pas particulièrement attaché à ce monde, mais il sait très bien l'utiliser. Il a une certaine tendance narcissique, à vouloir faire le beau, mais n'a pas réellement le charisme pour que cela soit bien perçu. C'est néanmoins quelqu'un d'agréable sur qui l'on peut compter, a fortiori si on y met le prix. Physiquement, c'est un garçon plutôt banal, les cheveux très longs, une petite barbichette et selon son humeur, un accessoire différent : lunettes, collier, mitaines...

 

 

763297cadreLune.png

Hancock lvl 1

Nom : Lune

Age: 17 ans

Pouvoir: Lune a le pouvoir d'endormir les gens et peut contrôler leurs rêves. Pour cela, elle s'arrache un cheveu et avec la bonne formule, il se transforme en poussière argenté qu'elle met dans un flacon.ensuite il faut souffler de la poussière soporifique sur la cible en question. Mais elle ne l'utilise que rarement car elle a peur de devenir chauve...

 

 

Caractère: Lune est étourdie, elle ne passe pas une journée sans se cogner , tomber ou se faire mal. Elle peu être soit très énergique, soit tout le contraire. Un peu lunatique en somme et très bonne menteuse. Elle a des délires un peu bizarre et déteste les nunuches pleurnichardes.

 

 

992558cadreGaram.png

Le Rieur lvl 1

Nom : Arnwald (prononcer Arnvald)

Age : 23

Pouvoir : Ferromancie

 

Le pouvoir de Arnwald consiste à donner la vie à des corps métallique creux : armure, bouilloire, casque etc... (du moins il a pas essayer sur autre chose), de fait il peux "invoquer" des esclave mécanique s'il a ce qu'il faut à disposition. Malheureusement son pouvoir s’accompagne d'un lien mental avec la machine ainsi créée, donc la destruction de l'une d'elle si elle est sous son contrôle fera fusionner leur deux esprit et donc entrainera un léger changement de personnalité. Heureusement plus il a d'entrainement moins cette fusion est importante. En terme de durée c'est assez aléatoire et ça dépend du lien qu'Arnwald veut avoir avec son automate : par exemple il se balade depuis des années avec une machine qu'il a créée de ses propres mains et qui l'aide à créée des corps vide.

 

 

Description du personnage : Un homme d'environ 1m75 aux cheveux brun attaché en arrière. Il est un peu musclé a force de travailler le métal, a des yeux cuivre semblant perdu ailleurs, et les reste d'une brulure partant du cou pour aller vers son œil gauche. D'un naturel taciturne, il préfère passer son temps avec ses machines qu'avec les humains et essaie de paraitre sérieux mais pour une raison étrange peu de gens le prenne aux sérieux ou même le remarque (manque de charisme ?), malgré tout il ne refusera pas de passer du bon temps avec des amis, de boire une pinte ou deux pour faire la fête, ou bien d'utiliser son pouvoir pour amuser la galerie (ça fait bizarre à table de voir un gantelet métallique se battre face à un casque).

 

Histoire : Arnwald a vécu une enfance paisible dans le village de Pyrnath ou son père était forgerons et sa mère sculpteure. Évidemment dans cet environnement son pouvoir ne tarda pas à se révéler lorsqu'un jour ou il avait 5ans et qu'il regardait son père travailler sur un jouet métallique pour son lui, tout d'un coup il senti qu'un lien particulier le liait au jouet et instinctivement il voulu le voir de plus près. Malheureusement l'objet lui obéit et se jeta sur lui, et comme il était encore chaud le jeune enfant hérita de la balafre qu'on lui connait aujourd'hui. Après cet accident Arnwald eu du mal à ce remettre de ces émotions, mais grâce à l'amour de ses parents il put se résoudre à apprendre à maitriser ce début de pouvoir, ainsi à 8 ans il le testa sur des sculpture de sa mère sans obtenir de résultats.

Un jour dépité il alla à la forge alors que son père était absent pour réfléchir dans un environnement calme, il réessaya son pouvoir sur une armure qui s'anima sous l'effet de sa volonté, cette réussite se soldat par la compréhension d'un aspect de son pouvoir, seul les objet métallique creux pouvaient s'animer. Malheureusement ne sachant pas maitriser son don, il détruisit l'armure ce qui entraina une modification de sa personnalité dût à la fusion de son esprit avec celui de l'armure, en effet il devint un peu plus distant avec ces parents. Les années suivantes il les passa à forger avec son père et à s'entrainer avec son pouvoir.

Comme il était brillant en forgeage son père ne le fit pas partir pour une guilde à 16 ans, ce qui froissa légèrement Arnwald. Une nuit il décidant que c'en était assez et il décida à 18 ans de se créer un ami parce qu'a cause de son pouvoir qu'il devait cacher il ne côtoyait personne à par ses parent, donc cette nuit là il la passa à se créer un automate avec qui il pourrait communiquer et partager. Ainsi il créa "Garam", et se fut sa plus belle réussite en tant que forgerons mais il n'était pas satisfaisant à cause d'un défaut : il ne pouvait pas parler donc impossible de communiquer avec... Ce soir là Arnwald décida de partir de chez lui et d'étudier afin de trouver comment faire parler ses "partenaires" comme il aime les appeler, et c'est comme ça qu'avec Garam il écuma les route à la recherche de connaissance et de pouvoir.

Maintenant il à 23 ans, il est toujours accompagné de Garam qui l'aide à créer de nouveaux partenaires éphémères et il s'est forgé ce qui pourrais s'apparenter à une clef anglaise géante qui lui sert autant d'outil à ses fabrication que d'armes. Au fil de ses voyages Arnwald à entendu parler de la loutre blanche et s'y rend afin d'y entrer...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tableau d'affichage de la guilde

 

Mission de rang 2 : Escorte

 

M. Dyrd est un marchand de Lys et fait régulièrement des livraisons de marchandises dans trois villages voisins, Orgniac, Thuvia et Bouis. La tournée dure environ 5 jours dont une journée complète dans chaque village.

Depuis quelques mois, de nombreuses livraisons n'arrivent pas à destination, pourtant accompagné de deux hommes d'armes. M. Dyrd ne désirant plus perdre d'argent désir bénéficier de la protection de la guilde !

 

Mission :

 

Escorter et protéger le chargement jusqu'aux différents villages et assurer sa protection sur le retour à Lys.

 

Conditions :

 

- Nourritures et logements sont prévus par le commanditaire ;

- Cargaisons protégées par les soldats locaux lors des journées stationnement dans les villages, donc quartier libre ;

- M. Dyrd demande 3 mages pour cette mission.

 

Informations complémentaires :

 

Le chargement transporte des marchandises en tout genre, vêtements, babioles, bijoux de faible valeurs, armes de qualité médiocre et essentiellement de la nourriture.

Le convoie se composera donc de : 3 mages, 3 chariots avec cochers (équipés d'arbalètes), M.Dyrd.

Attention, M. Dyrd veut en découdre, il peut gêner en cas d'attaque et il a équipé ses cochers d'arbalètes.

D'après nos informations, les éventuels assaillants ne sont que de vulgaires voleurs. Par contre, ils sont sans doute en grand nombre, une dizaine.

 

Récompenses :

 

- 30 % de réduction pendant 1 mois dans le magasin de M. Dyrd situé près de la place du marché ;

- 40 pièces d'or par mage ;

- Butins éventuellement retrouvés ;

 

 

 

 

Mission de rang 1 : Anniversaire

 

La famille Sina est une des plus riches de Lys. M. Sina possède une très puissante entreprise portuaire et y a fait fortune. Son fils unique va bientôt fêter son anniversaire, 8 ans, et en tant qu'enfant pourri gâter il veut des mages à son anniversaire.

 

Mission :

 

Amuser l'enfant avec différents sorts et dans une moindre mesure assurer la protection de la famille.

 

Condition :

 

- La coutume veut que l'anniversaire dure 2 jours sans interruption ;

- Minimum de 4 mages

 

Informations complémentaires :

 

Le service de sécurité de la famille Sina est déjà très important, donc concentrer vous sur l'objectif principal qui est d'amuser le gamin et n'intervenez quand dernier recours.

Le gamin est une vrai teigne, tout comme les parents... n'oubliez pas à qui vous avez à faire, ils sont riches et puissants. On arrive pas à ce stade en étant blanc comme neige !

Il se peut que des petits malins (concurrents...) choisissent ce moment pour faire un coup d'éclat, gardez l’œil ouvert.

 

Récompenses :

 

- 500 pièces d'or par mage

- et davantage...

 

 

 

 

Mission de rang 3 : Chasse

 

Un établissement de chasse a subit quelques pertes et de nombreux blessés parmi ses chasseurs. Il y aurait une créature dangereuse dans les bois, une créature méconnue de ceux-ci, pourtant vétérans dans le domaine de la chasse.

 

Mission :

 

Pister, traquer et tuer cette créature, et apporter ensuite son cadavre à l'établissement de chasse.

 

Condition :

 

- Ramener le cadavre de la créature impérativement et faire en sorte que la tête soit intact ;

 

Informations complémentaires :

 

Cette créature est inconnue, elle est cependant rapide, agile, de 3x la corpulence d'un homme et cours sur 4 pattes. Les chasseurs survivants sont formels, elle agit seule et ils n'ont jamais rien vu de tel. Dernières précisions, elle peut se déplacer sous terre... on n'est pas sûr quant à la véracité de cette information.

 

Récompense :

 

- 2000 pièces d'or à celui qui ramène la tête de la bête ;

- somme à partager si plusieurs mages ;

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

edp.png

 

Loutre Blanche

 

 

Guilde de mages officielles de la Région de Tarnac située non loin de Castelys, classée dans le top 5 des meilleurs guildes de Flewell par la Consortium, a remporté plus de 50 titres jeux inter-guildes en équipe et individuelle, Hjerim est notre chef et c'est une bête, Marty le tueur de dragon est parmi nous, nous avons 3 bombes => mannequins pour top-mag-asine dans nos rangs, de la bière, beaucoup d'alcool et plein de tarés en tout genre... et une loutre blanche (si on la retrouve).

 

Alors venez postuler à la Loutre Blanche !

 

Nous recherchons activement de nouvelles recrues pour grossir nos rangs.

 

Marty le tueur de dragon a fêter ses 45 ans hier. Un groupe de mages qui n'avaient pas bu avec modération a voulu lui rendre hommage en affrontant un dragon. Résultats, 11 morts, 3 blessés et 5 disparus (sans doute dévorés). Bien sûr le dragon est toujours vivant... enfin juste le temps pour Marty de décuver.

 

 

Ps : Aucune sélection ne sera faîte , profitez-en !

 

id9.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[hrP] Bon eh bien j'inaugure. Je suis tellement heureux de me remettre à l'écriture que j'ai peut être était un peu long. Excusez du semi pavé mais bon, que du bonheur pour moi. J'espère que pour cette première intervention je ne fasse pas trop d'erreurs. Je ne sais pas comment mettre le texte, si je dois utiliser l'outil citation on non donc pardonnez mes erreurs de novices ^^. par exemple je me demande si la dernière phrase est nécessaire, peut être que des participants souhaitent entrer par une fenêtre ou par un effondrement du toit ... Sinon, je ne sais pas si il est judicieux que je fasse dire par Marty que le chiot est un familier dès la première rencontre entre Arwen et lui. Que pouvez-vous me conseiller à ce sujet? Sachant qu'une modification ne changera sans doute rien à ce niveau de l'histoire, je peut facilement modifier le texte. Je ne sais pas non plus comment mettre en forme le texte ne faisant pas partie du RP [/hrP]

 

Arwen entra dans la maison de guilde comme si il entrait chez quelqu'un qu'il ne connaissait pas. Il ouvrit la porte lentement après avoir toqué plusieurs fois et attendu une hypothétique ouverture de l'intérieur. Il passa d'abord la tête timidement puits le chiot qui l'accompagne entra en vitesse en remuant la queue tout en semblant suivre une piste avec son museau au ras du sol. Arwen entra en tentant de la rattraper mais il n'y parvint pas donc il se faufila rapidement à l'intérieur en attrapant le chiot d'une et en poussant la porte de l'autre, ce qui fit claquer la porte contre son butoir.

 

Surpris par le bruit, Arwen balaya la pièce d'un regard mais il n'y avait personne. Des tables et des chaises était soigneusement alignées et rangées par groupes de chaque cotés d'une allée centrale menant à un comptoir. La pièce était baignée d'une chaude lumière provenant des larges fenêtres ouvertes du coté ombragé de la demeure. On entendait que le bruit du vent faisant danser les rideaux et Arwen put constater que la pièce était parfaitement entretenue car aucune poussière ne se baladait au grès des courants d'airs. Les reflets de lumières lui indiquèrent également que toutes les surfaces étaient absolument éclatantes de propretés. Cela signifiait que ce lieu était habité et une délicieuse odeur de nourriture en préparation finit par le confirmer.

 

Une fenêtre ouverte laissa entrer le vent qui fit flotter le rideau devant celle-ci au moment au Arwen ouvrit la porte. Le courant d'air fit se refermer la porte mais Arwen la rattrapa juste avant qu'elle ne claque une seconde fois. Le chiot émis un petit grognement lorsque Arwen bougea brusquement mais le jeune adulte n'y prêta aucune attention. Il était plus préoccupé par le faite d'entrer sans y avoir été invité jusqu'au moment où il entendit des pas dans une pièce voisine. Pour éviter que la personne approchant ne soit surprise, Arwen s'annonça.

 

 

 

- Ah, heu, excusez-moi … est-ce qu'il y a quelqu'un ?

 

 

 

La personne ne répondit pas mais lorsqu'elle entra dans le hall elle se dirigea directement vers Arwen.

 

 

- Bienvenue dans la maison de la guilde de la Loutre Blanche. Je t'en prie, entre seulement, la maison est ouverte à tout venant.

 

- Ah, Merci … j'ai cru que personne ne m'avait entendu toquer. Je m'appelle Arwen.

 

- Eh bien enchanté Arwen, je suis Marty le responsable du recrutement. Qu'est-ce qui t'amène dans cette humble bâtisse ? La blancheur de la loutre t'a-t-elle éblouit et guidé jusqu'ici tel un phare où t'es-tu simplement perdu dans notre petite mais oh combien charmante cité de Lys ?

 

- Heuuu, eh bien à vrais dire, on m'a dit que je pourrais trouver du travail ici donc-heu… je suis venu me renseigner.

 

- Eh bien, il est possible que tu aies frappé à la bonne porte. Si tu souhaites faire partie d'une équipe de mage de haut niveau et partir à l'aventure bien entendu.

 

- Ben, je pense que n'importe quel travail est bon à prendre. J'ai un pouvoir dont je pense pouvoir tirer profits mais je ne sais pas si vous avez des tâches particulières à …

 

Le chiot gémit et sauta du bras d'Arwen pour courir en direction de Marty.

 

- Ah, mais reviens ici …

 

- Tiens, je n'avais pas remarqué que tu étais venu accompagné.

 

- Excusez-moi, il me suit depuis quelques temps déjà et je n'ai pas su m'en séparer, j'espère que …

 

Arwen stoppa son élan pour rattraper le chiot lorsqu'il vit Marty s'accroupir et tendre la main vers lui.

 

- Ton compagnon m'a l'air intéressant jeune Arwen. Il me semble, à première vue, qu'il s'agit d'un familier.

 

Le chiot vint renifler les doigts de Marty et ce dernier lui frotta la tête avant de le prendre dans les bras et de l'observer en le levant des deux bras.

- Vraiment très intéressant. Est-ce qu'il t'a choisi ?

 

- Heuuu …

 

Arwen fut surpris par la question et avant qu'il ne puisse répondre, Marty continua en posant le chiot au sol et en se dirigeant vers le comptoir.

- Ah mais … excuse mon impolitesse. Prends seulement place à cette table-là, je vais prendre quelques documents et t'expliquer ce que nous faisons ici.

 

- Heu, ce n'est rien …

 

Arwen répondit un peu interloqué, il avait l'impression de se faire enrôler sans s'en rendre compte mais il s'assit plus pour en savoir plus sur la précédente question que Marty avait éclipsée que par curiosité pour le travail.

 

- Alors, je vais avoir besoin de ceci et puis … ah mince, il n'y en a plus.

 

Marty sortit de derrière le comptoir puis adressa un sourire à Arwen lorsqu'il vit ce dernier s'assoir sagement sans prononcer un mot, comme un garçon bien élevé.

- Il me manque un document, je vais aller chercher des copies. Est-ce que tu veux que je t'apporte de l'eau ? Ton compagnon semble avoir un peu faim. Son flaire a certainement été attiré par les odeurs de nourriture que j'ai sur les mains.

 

Marty s'engouffra dans le couloir du fond de la pièce sans attendre la réponse du jeune homme et ne l'entendit pas lorsque ce dernier lui répondit timidement par l'affirmative.

 

Arwen était donc seul dans la pièce lorsque la porte d'entrée s'ouvrit.

Modifié par Mimile

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

491480cadreNazariy2.png

 

L'annonce avait fait sourire Nazariy : vouloir recruter de nouveaux membres en évoquant à la fois la prolifération d'alcool, les belles femmes et l'absence de critère de sélection, cela se rapprochait plus d'une taverne et son concours de bras de fer qu'une guilde honorable. C'était probablement cette approche badine qui l'avait amené devant la bâtisse. Après tout, des affiches de recrutements pompeuses et orgueilleuses vous promettant un apprentissage difficile et sélectif, on pouvait en trouver pour n'importe quelle troupe de mercenaires ou de troubadours. Une ambiance plus décontractée, ce n'était pas pour déplaire.

 

Aussi, quelques minutes après avoir lu la parchemin, il se trouvait devant le quartier général de la Loutre Blanche.

 

En entrant dans le bâtiment, il fut presque déçu : pas de membres brailleurs et en train de débattre de la dernière mission, juste un jeune homme assis à une table qui semblait patienter en observant les alentours. Avec ses cheveux et ses yeux azurs, il semblait plutôt calme et Nazariy ne pensa pas le déranger outre mesure en l'interpellant :

 

- Bonjour, tu es là pour le recrutement toi aussi ?

 

Le son de sa propre voix lui rappela soudain qu'il n'était pas rentré dans les lieux sous son apparence propre mais sous celle d'une jeune aristocrate tout ce qu'il y avait de plus dédaigneux, aux boucles brunes et portant une robe d'un rouge et or criard. Il corrigea rapidement cette bévue en reprenant ses yeux bleus et ses longues mèches noires. C'était toujours plus simple de se présenter en montrant sa vrai visage.

 

La transformation dura une poignée de secondes. La plupart du temps, la gens la percevaient comme une vibration ou un bruissement, comme lorsque le vent efface un motif sur le sable pour en modeler un second. Pour Nazariy, c'était presque aussi naturel que de respirer. Il espéra juste que son compagnon de salle ne serait pas effrayé pour cette démonstration. Le mieux serait encore qu'il n'ait pas eu le temps de s'en apercevoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

435887cadreSkas.png491480cadreNazariy2.png

 

Saluky baissa une nouvelle fois les yeux sur l’affiche qu’elle tenait puis regarda le bâtiment qui se présentait à elle, quelques mètres plus loin. Un doute l’assaillit et elle fut presque sûre de s’être encore trompée sur la direction à prendre. Cela ne pouvait pas être le bâtiment officiel de la guilde, n’est-ce pas ? Elle imaginait plutôt une magnifique bâtisse, auréolée de mystère et de magie, retentissant de vie et de bruits inexplicables.

 

D’un geste machinale, Saluky réajusta le bandeau bleu qu’elle avait dans les cheveux et qui cachait ses oreilles avant de demander des renseignements à un passant. Une personne attira son attention. Une jeune femme brune, au port distingué et à la robe luxueuse entrait dans l’espèce d’auberge qui abritait, ou non, la guilde de la Loutre Blanche. Elle voulut l’interpeller mais elle réagit trop tard : la dame disparût dans le bâtiment, refermant la porte derrière elle. Saluky laissa échapper un soupir alors que ses épaules s’affaissaient : elle avait envie de rentrer chez elle.

 

Elle fut interrompue dans ses pensées par des mouvements dans sa poche. Elle y plongea la main pour en extraire une petite souris grises avec le poil sal mais dotée de deux petits yeux noirs absolument adorables. Elle s’agita entre ses doigts et Saluky la déposa au sol. Elle avait du prononcer quelques mots pour se retrouver ici, et bien qu’elle ait plus murmuré que parlé, elle avait attiré deux chats, un chien et plusieurs rongeur. Elle s’était plus ou moins faîte à son pouvoir et parvenait même parfois à lui trouver des avantages. Parfois.

 

Elle sortit de son sac à dos un petit gâteau sec qu’elle commença à grignoter en se rapprochant de l’entrée dans l’idée d’attendre et d’observer les alentours un moment, histoire de voir qui sortait et entrait de ce bâtiment. Elle pourrait peut-être glaner quelques informations sans avoir à parler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

326603cadreKocoRosie.png

 

Koco grimaça et reporta tout son poids sur sa jambe gauche, sautillant à cloche-pied jusqu'au mur le plus proche. Elle baissa les yeux, regardant avec incompréhension le sol couvert de cailloux et autres choses tranchantes. Mais où étaient passées les feuilles, la terre ?

Elle releva la tête, observant sans les voir les maisons environnantes. Elle se souvenait avoir vécu dans une chose pareille, longtemps avant, mais n'en voyait plus trop l’intérêt.

 

En soupirant, elle se remit à marcher au hasard des ruelles, cherchant cette nouvelle guilde possédant une loutre blanche. Cela devait être beau, une loutre blanche. Elle avait hâte de la trouver.

"Tu marches jusqu'à la ruelle à gauche, tu tournes dedans, tu avances quelques 500 mètres, et la bâtisse devant toi est le foyer de la Loutre Blanche."

La femme qui lui avait indiqué le chemin avait du se tromper. Il n'y avait ici aucune tour, pas de lière, pas de plantes grimpantes, aucun pont suspendu sur lequel courir. Elle se gratta la tête, puis avisa une jeune femme devant l'édifice, qui semblait aussi perdue qu'elle.

 

-Eh ! Toi, tu m'entends ?

 

Koco s'avança droit vers elle, puis recula d'un bond. C'était quoi cette odeur ? Cette femme était un croisé d'animal et d'humain !

Elle recula, retroussant les lèvres sous la peur que lui infligeait l'étrange créature. Mais qui était-ce ? Il y en avait beaucoup des comme ça ? Son corps avait aussi une senteur de forêt, certes, mais elle lui semblait bien trop étrange et dangereuse pour être approchée sans souci !

Elle tourna la tête, avisant la porte de la guilde, puis y courut et s'y appuya de toutes ses forces. Le battant s'ouvrit d'un coup et, emportée par son élan, Koco s'écrasa au sol.

 

-Aïe...

 

Kocorosie releva la tête, scruta la pièce et, avisant deux personnages qu'elle semblait avoir interrompus dans une conversation, ouvrit la bouche :

 

-Euh... Vous êtes des gens mi-humains, mi-loutres blanches, c'est ça ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le jeune homme parcourait la ville depuis déjà un bon moment. Bombant le torse, se pavanant comme un paon, il lisait encore et encore l’affiche qu’il avait arrachée d’un mur. Il avait à présent 16 ans, et il devait obligatoirement rejoindre une guilde. Mais pour un homme comme lui, pas n’importe quelle guilde. Une guilde puissante était de mise. Même si le papier faisait référence à un évènement obscur à propos d’alcool et de dragon, ce qui avait surtout retenu l’attention de Keith furent les premières phrases, où l’on y décrivait les exploits passés de la guilde Loutre Blanche. Trop têtu pour demander son chemin, Keith s’était perdu une bonne dizaine de fois dans la ville, papillonnant par-ci par-là à la recherche d’un quelconque objet rare ou tout du moins utile pour lui. Il avait donc passé un temps fou dans le marché, à se battre oralement avec des marchands qui n’étaient pour lui que des « foutus incapables sans la moindre notion de la valeur d’un objet », comme il avait su le dire si éloquemment à un peut-être honnête marchand. Toujours est-il que quand Keith arriva, le ciel commençait déjà à se teinter d’une jolie lueur orangée comme on aime si bien décrire durant de longues pages ennuyantes dans des romans parfois tout aussi ennuyants. Sans même faire attention à la femme qui était entourée d'animaux divers, il se dirigea vers le "QG" de la guilde. Le bâtiment était un simple mélange de pierre et de bois, mais pourtant assez joli en soi. Keith ricana doucement. Il posa son sac sur le sol et en sortit une petite pierre rouge.

 

— Autant faire une entrée fracassante. D’abord, le brouillard !

 

Il jeta la pierre sur la grande porte en bois de la guilde, et un immense nuage de fumée s’échappa de la pierre. Alors qu’on ne voyait pas plus loin que le bout de son nez, Keith s’élança droit sur la porte.

 

— Et ensuite, l’arrivée du héros !

 

Il frappa la porte d’un grand coup de pied… Pile à l’endroit où une planche commençait à faiblir, ce qui n’eut pour seul effet que de coincer le pied de Keith entre deux planches et les deux bouts de celle qu’il venait de casser, créant une petite ouverture dans le bois. Un homme vint ouvrir celle-ci, forçant Keith à sautiller pour suivre le mouvement. Alors que le brouillard se dissipait, Keith regarda son interlocuteur, et annonça d’une voix de castrat :

 

— Bonjour. Je viens pour l’annonce. Je vous dois combien ?

 

Dans la salle, il aperçut trois autres personnes, tandis que celle qui lui avait ouvert la porte disparaissait dans la pénombre de la pièce. Il tira fortement sur son pied, n'arriva pas à l'enlever, et abandonna donc. Il fixa les trois autres personnes visibles par la lumière qui s'engouffrait par l'ouverture de la porte, et fit :

 

— Les recruteurs sont méchants de nos jours. Faut faire bonne impression.

Modifié par KeKeR

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

811723cadreNana.png

 

Tout en mangeant une banane, Nana relit pour la énième fois le prospectus... puis l'insigne de batiment "ch'doit être ichi" dit elle la bouche pleine du délicieux fruit. elle finit sa banane et s'approcha de la porte ouverte... une personne empêche la porte de se fermer en la maintenant d'une façon plutôt étrange.

 

"BONJOOOOOOOOOOOOOOOOOOOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUR" hurle-t-elle sur le pas de la porte faisant sursauter le portier qui lui tournait le dos et les trois personnes qu'elle distinguait sur une table à l'intérieur "Je viens pour l'annonce de la guilde la loutre blache. C'est bien ici ?"

 

"Oui c'est ici" repondit le portier "je viens juste d'arriver pour m'inscrire moi aussi"

 

"Super ! tu veux une banane <3 ? " dit-elle en enlevant la dite banane du régime qui pendait à sa ceinture et en la tendant au 'portier'

 

*silence*

les 4 individus se mettent à regarder la nouvelle d'une drole de façon

 

"Bah ! quoi ? vous aimez pas les bananes ?" :?

 

le portier se reprend le premier : "Non! j'adorerais manger une banane mais là, j'ai un petit problème" fit il en montrant l'un de ses jambes.

 

Nana regarde la jambe et voit que le pied du jeune homme travers la porte en bois... elle regarde plusieurs fois le pied puis la face du 'portier'... elle ouvre la bouche et.........

 

"Tu veux une banane ?"

 

"Non je ne veux pas de banane !! aide moi à sortir mon pied de cette satané porte !" s'exclama-t-il

 

"oki donc tu veux bien une banane" dit elle avec un petit sourire... elle lêve le bras qui tenait la banane.... la banane grossie et s'allonge (N.B ; a ne pas sortir du contexte)...la banane s'ouvre, la pelure ce recroqueville pour former une garde, la chair s'applatit d'un coté pour former une lame.... la banane fait maintenant 1m5 de haut " BANANA GREATSWORD"... elle abat la banane sur le portier en lui chuchotant "evite"

 

le garçon se met tant bien que mal sur le coté, sa jambe toujours coincé et Nana coupe.... ou plutôt pulvérise la porte en bois libérant la jambe......

 

elle se tourne vers les quatres personnes dont le portier qui est par terre plein d'echarde sur lui :

 

"Je me présente, je suis Nana et comme vous l'avez vus j'ai la banane"..."quelqu'un en veut une ? <3"

:banane:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

939677cadreDrei2.png435887cadreSkas.png

 

Sa mère lui avait conseillé de porter une capuche pour la discrétion, le temps de se mettre hors d'atteinte, mais elle avait plutôt l'impression que c'était un écriteau du genre :"Regardez moi tous!! j'essaye d'être discrète et de ne pas me faire attraper par les gardes donc je met une gigantesque capuche verte et un vêtement hyper couvrant par un soleil radieux!"

Bref, ça attirait des regards suspicieux, et en plus ça bouchait la vue. Autant l'enlever.

 

Normalement, les quartiers de la guilde étaient dans les environs. Oui mais où? L'air un peu perdu, Myrth avançait un regardant un peu partout. Jusqu'au moment ou elle se prit les pieds dans rien du tout et se retrouva nez à museau avec... une loutre. Même pas blanche, plutôt marron tout ce qu'il y a de plus commun.

 

"Ben d'où tu sors toi?"

 

Le poil du petit lutrinae se hérissa soudain et l'animal courut se planquer derrière une jeune personne brune proche, qui avait visiblement beaucoup d'animaux, de toutes sortes. Interprétant cela comme un signe, Myrth se dirigea tout de go (après s'être relevée) vers la jeune fille.

 

"Bonjour! Sauriez vous ou je pourrais trouver une guilde de mages, n'importe laquelle, de préférence la plus proche? Il paraît qu'il y en a une dans le coin..."

 

Sa vis à vis la regarda d'un air légèrement traumatisé avant de désigner avec des gestes saccadés ses propres lèvres, les animaux l'entourant, avant de faire un signe d'impuissance.

 

"Mais non, parler va pas les faire fuir, vos animaux, faut pas vous en faire! Regardez, ils sont toujours là, ils ont l'air de drôlement vous aimer. Alors, pour cette guilde?"

Modifié par Drei-M

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

435887cadreSkas.png939677cadreDrei2.png528602cadreKocoRosie2.png

 

« Eh ! Toi, tu m’entends ? »

 

Saluky bondit sous la surprise, effrayant la petite souris sale qui était resté à ses côtés. Elle se retourna pour voir qui l’avait interpellé de la sorte mais à peine avisait-elle la petite fille non loin d’elle que celle-ci se précipitait vers la porte du bâtiment pour s’engouffrer à l’intérieur. La jeune elfe resta indécise un moment puis s’éloigna brusquement. Elle ne comprenait pas tout ce qui se passait ici et ça ne lui plaisait pas. L’inconnu, ça ne la bottait pas trop.

 

«- Je reviendrais l’année prochaine. C’est vrai quoi, je n’en suis pas à un an près. »

 

Elle ne se rendit pas immédiatement compte de son erreur. Non, il lui fallut un petit moment pour s'apercevoir qu’elle avait parlé à voix haute et c’est quand elle trébucha sur une boule de poil qu’elle comprit que le chant de sa voix n’était pas passé inaperçu. La rencontre avec le sol fut douloureuse et Saluky laissa échapper une petite note aiguë. Elle se redressa sur son postérieur tant bien que mal et jeta un coup d’œil mauvais à la loutre qui dandinait du postérieur en s’approchant. La souris sale profita de l’occasion pour retourner dans la poche d’où elle avait été délogée un peu plus tôt alors qu’un couple de mésange venait se poser dans les longs cheveux noirs. Saluky se remit sur ses pieds en époussetant ses vêtements, récoltant des piaillements plaintifs des deux oiseaux qui ne décollèrent pas pour autant.

 

« Non mais oh ! Vous n’allez quand même pas vous plaindre, s’indigna-t-elle en chanson, ce n’est pas moi qui vous force à rester sur ma tête ! »

 

A son grand désespoir, un miaulement lui répondit et des papillons vinrent…et ben papillonner près d’elle. Son attention fut soudain capter par la loutre qui filait à toute vitesse, surement partie pour retrouver sa rivière mais dans sa course, elle fit trébucher une autre personne. A croire que c’était un de ses passe-temps. L’animal revint vers Saluky avec des petits geignements et elle se retint difficilement de lui dire qu’il l’avait cherché. Elle releva les yeux pour voir l’inconnue approcher, pas du tout ébranlée par sa chute.

 

« - Bonjour! Sauriez vous ou je pourrais trouver une guilde de mages, n'importe laquelle, de préférence la plus proche? Il paraît qu'il y en a une dans le coin... »

 

Ok, Saluky, pas de panique, cette personne demandait simplement son chemin, il n’y avait là aucun danger. Mais comment lui expliquer qu’elle était exactement dans la même situation sans parler. Elle avait déjà assez d’animaux dans les pattes. Saluky dévisagea son interlocutrice puis eut soudain une idée. Elle désigna ses propres lèvres en remuant les doigts comme pour mimer un son puis montra la loutre et le chat à ses pieds mais cela n’eut pas exactement l’effet escompté.

 

« Mais non, parler va pas les faire fuir, vos animaux, faut pas vous en faire! Regardez, ils sont toujours là, ils ont l'air de drôlement vous aimer. Alors, pour cette guilde? »

 

Elle roula des yeux, retira sans bandeau son bandeau qui l'agaçait plus qu'autre chose dans un geste vif, et déplia l’annonce de la Loutre Blanche qu’elle avait arraché à un mur plus tôt dans la journée. Du bout du doigt, elle désigna les inscriptions sur l’affiche :

 

« Je cherche le bâtiment de la Loutre Blanche. Pouvez-vous m’indiquer le chemin s’il vous plait ? »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'espère ne pas m'être plantée avec les histoires de portier, si j'ai bien suivi KeKer en introduit un qui ne reste que le temps de son message, et Nana prendre Keith pour le portier @_@

 

Personnages présents : 491480cadreNazariy2.png528602cadreKocoRosie2.png811723cadreNana.png ~ Arwen ~ Keith

 

 

P​our résumer la situation, c'était un joli capharnaüm : Nazariy n'avait pas eu le temps d'avoir une réponse du premier arrivant que trois autres personnes ava​ient fait irruption dans la salle : une petite fille aux allures félines leur demandant s'ils étaient mi-loutre, mi-humain, un adolescent qui avait eu le mérite de réussir à briser la porte et de faire fuir le serviteur qui arrivait pour lui ouvrir et une demoiselle qui semblait avoir les bananes pour pouvoir et passion. Pour quelqu'un qui souhaitait découvrir une ambiance plus détendue, on pouvait dire que le morpheur était servi ! S'il s'était conduit de cette façon à la Myriade, il pouvait être sûr qu'il se serait pris une gifle assez forte pour ne plus pouvoir se transformer pendant 3 jours.

 

​Soucieux d'être poli, il prit pourtant le temps de répondre, avec un léger retard, aux deux questions qui avaient été posées ​- aussi absurdes qu'elles soient. Il désigna tout d'abord la jeune femme aux yeux rouges :

 

- En qui me concerne, non, je ne suis pas un hybride. ​Tout du moins pas par nature. Il passa ensuite avec douceur à la seconde représentante du sexe féminin. Et merci de votre proposition mais, je crois que je tenterais votre dégustation un peu plus tard. Quand la situation sera plus claire. ajouta t-il pour lui-même. ​Pour le moment, ce qui le tracassait plus, c'était de comprendre comment il était possible de faire venir autant de personnes en un même lieu dans un si court laps de temps... ​

 

- A part avec ​un sort d'appel, je ne vois pas... murmura le morpheur pour lui-même. Il avait entre temps prit l'apparence d'un jeune officier de cavalerie, oubliant totalement sa résolution de se montrer sous son véritable visage. Certains tournaient une mèche de cheveux entre leurs doigts en réfléchissant, lui modifiait sa physionomie. Il finit par s'asseoir à la table de l'inconnu à la chevelure bleu, qui lui paraissait avoir dans les mêmes âges que lui, et se demanda si quelqu'un dans l'assistance pourrait être capable de détecter la magie. En étant dans la bâtisse depuis minutes à peine, il était probablement un peu tôt pour étudier la question, mais on avait déjà vu des guildes faire passer ce genre de test en guise de sélection.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

528602cadreKocoRosie2.png491480cadreNazariy2.png811723cadreNana.png~Arwen~Keith

 

- En qui me concerne, non, je ne suis pas un hybride. ​Tout du moins pas par nature. Et merci de votre proposition mais, je crois que je tenterais votre dégustation un peu plus tard.

 

Pas un hybride ? Koco n'en croyait pas un mot ! Il venait de se changer en...en...un autre humain ! Paf, comme ça ! C'était plutôt marrant ! Et ça devait être pratique. Chanceux et menteur, donc.

Elle regarda les autres personnages. La petite blonde accro à ces fruits étranges l'énervait, l'homme aux cheveux bleus avait l'air ennuyeux au possible, et beaucoup trop sérieux, et l'énergumène qui s'était coincé le pied dans la porte lui inspirait de la perplexité et de la pitié. Non vraiment, il n'y avait que le métamorphe qui la fascinait vraiment. Peut-être qu'il pouvait se changer en animal... Elle se dirigea donc tout naturellement vers lui.

 

-Eh, dis, tu penses que tu peux prendre la forme de--

 

La porte s'ouvrit brusquement, l'interrompant dans sa question, et un homme d'apparence plutôt âgée entra, le regard vif et dur, avec malgré tout une certaine bonhomie dans les traits du visage.

 

-Tiens, je t'ai trouvé de l'eau et un morceau de viande pour ton chien. Et les copies...

 

L'homme releva la tête, ses yeux s'agrandirent en voyant le monde dans la pièce, ses oreilles rougirent, lui donnant une apparence plutôt comique et faisant pouffer de rire Koco.

 

-Euh... Vous êtes tous venus pour le recrutement, hein ? Eh bien je ne m'attendais pas à en voir autant d'un coup. Je suis Marty... Bon, eh bien on va laisser tomber pour les formulaires pour l'instant, suivez moi !

 

Il posa l'écuelle et l'assiette de viande au sol, et fit volte face. Koco, intriguée et enchantée de pouvoir découvrir l'intérieur de cette étrange bâtisse, le suivit en bondissant, ayant déjà oublié le morpheur, et ne pensant plus qu'à la découverte et la nouveauté de sa future occupation...Et qui sait, peut-être qu'elle allait pouvoir manger !

Modifié par Artyk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

880023cadreMae2.png

 

Mae s'approchait rapidement de la guilde, prospectus en mains et air déterminé sur le visage. Elle courait presque, ayant été avertie plus tôt qu'à un moment ou un autre il y aurait du vent... Beaucoup de vent. Du genre tellement puissant qu'il pouvait l'envoyait valser à des kilomètres.

 

Avant de partir sa mère lui avait dit d'être présentable. Présentable... Mae s'était toujours demandé ce que cela voulait réellement dire: Être agréable aux yeux des autres ? Ou alors leur paraître plus sérieux ? Elle soupira en y repensant. Malgré tout elle s'était forcée à se coiffer, deux nattes basses d'un brun chocolat flottaient alors derrière elle tandis que ses yeux verts cherchaient le bâtiment. Un sourire se dessina sur ses lèvres quand elle l'aperçut. Elle s'arrêta devant... ce qui devait être une porte... mais qui ne l'était plus.

 

Elle jeta un coup d’œil à l'intérieur sans rentrer, restant toujours face à l'édifice. Le calme le plus complet, il n'y avait personne. C'était un genre d'auberge sans aucune ambiance, et d'ailleurs sans personne.

 

Puis soudainement, alors qu'elle allait poser un pied à l'intérieur, elle se dit que ce n'était pas normal. Peu à peu de la joie et surtout de l'excitation la traversèrent.

 

- Si j'avais su qu'un jour je me trouverai devant une porte trompe-l’œil aussi bien faîte.

 

Peut-être était-ce de la magie ? L'impatience de découvrir une autre magie que la sienne s'empara d'elle et elle en sautillait presque sur place. Elle approcha sa main de ce qui était une porte pour elle puis... déçue, elle remarqua qu'elle s'était trompée, les échardes qui étaient éparpillées sur le sol étaient la porte.

 

- Quelle déception... - soupira-t-elle en entrant, elle fit quelques pas puis s'écria - Bonjour,il y aurait-il quelqu'un ? Je suis là pour rejoindre cette guilde !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mon dieu ... O_O, jolis boxon, j'en ai des migraines a essayer de comprendre ce qui viens de se passer xD. Désolé de ne pas avoir poster plus vite, j'aurais voulu écrire le retour de Marty mais j'ai trop attendu. Ayant finis mes vacances j'ai passé ces deux derniers jours à voyager et à reprendre un rythme "normal" ... Ah sinon, je m'excuse d'être trop sérieux, j'ai pas l'habitude de faire du RP déjanté mais au fur et à mesure qu'Arwen se décoincera ... peut-être aura-t-on des surprises ...

 

880023cadreMae2.png ~Arwen

 

Arwen ne dit pas un mot. Tout se passa si vite qu'il en resta bouche bée. En un instant la pièce se remplit de monde et la quiétude du lieu vola en éclat, de même que la porte d'entrée …

 

Un inconnu s'assit à côté de lui en lui adressant un sourire mais Arwen ne put le saluer car il venait d'assister à une transformation fulgurante.

 

S'en était trop, il se demanda dans quel guêpier il était venu se fourrer. Il regarda le chiot qui remuait frénétiquement la queue en observant la scène. Arwen observa à son tour la scène et croisa le regard d'une jeune fille qui, sans lui porté d'intérêt, détourna rapidement le sien en direction du jeune inconnu assit à côté de lui.

 

Il se demanda si par précaution il n'allait pas s'enfuir en usant de son pouvoir mais Marty revint dans la pièce est fut tout aussi étonné que lui de ce qu'il vit. Il déposa au sol ce qu'il était partit chercher puis invita tout le monde à le suivre, oubliant ce qu'il voulait faire auparavant. Une petite présentation n'aurait pas été du luxe, se dit Arwen. Tout le monde s'engouffra dans le couloir sans se poser de questions sauf Arwen qui resta seul dans la pièce. Il s'accroupit pour caresser la tête du chiot qui se régalait du morceau de viande apporté par Marty il y a quelques instants.

 

 

 

- Bonjour, y aurait-il quelqu'un ? Je suis là pour rejoindre cette guilde !

 

 

Surprit, Arwen ne se releva pas tout de suite, il s'aperçut qu'en étant accroupit il n'était pas visible depuis l'entrée. Il se releva donc lentement, et se tourna vers l'endroit d'où provenait la voie. Il aperçut une charmante jeune femme dans l'encadrement de la porte.

 

 

- Euh, … ils viennent de se diriger au fond du couloir.

 

- Ah, je vois. Je m'appelle Mae et je viens pour l'annonce. Êtes-vous un membre de la guilde ?

 

- Je m'appelle Arwen et je suis comme toi venu chercher du travail. Pour le moment, le seul membre que j'ai vu c'est Marty, le responsable du recrutement. Il est avec les autres. Tu peux aller les rejoindre si tu veux.

 

- Très bien, et toi tu n'y vas pas ?

 

- Euh … eh bien … j'attends que mon chien ait finit de manger.

 

Arwen n’attendit pas de réponse de la part de la jeune femme et s’acroupit à nouveau pour s’adresser au chiot.

 

- Qu’est-ce qu’on fait ? On s’en va ou on reste pour en savoir plus ?

 

Semblant comprendre ce qu’Arwen venait de dire, le chiot aboya en relevant la tête et en remuant la queue. Il prit le reste du morceau de viande et courut s’engouffrer lui aussi dans le couloir. Arwen se redressa.

 

- Bon, je crois que je n’ai pas le choix. Allons voir ce que font ces energumènes.

 

 

Hanae, je ne sais pas ce que tu as prévu de faire mais on peut intéragir si tu le souhaites. Dans le cas contraire, Arwen et son chien s'engageront en dernier dans le couloir si cela ne te dérange pas. Quoique si tu souhaites rester seule un moment, on peut s'arranger ^^
Modifié par Mimile

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

500851cadreTsuyoshi2.png

 

Cela devait faire un peu plus d’une heure que Tsuyoshi marchait dans la ville en direction du bâtiment de guilde. Au début, il n’y avait aucun problème, sa nouvelle vie commençait et il ne manquait pas d’enthousiasme, cependant le ciel s’était couvert pendant le trajet. Les nouveaux venus, d’épais nuages grisâtres poussés par de puissantes bourrasques de vent, finirent par le décourager. Aussi se déplaçait il maintenant en traînant les pieds, de plus son sac commençait à lui peser. Sans doute qu’il n’aurait pas dû prendre tant d’affaires, mais ne sachant pas ou il allait atterrir il valait mieux être prévoyant.

 

Enfin il arriva dans la rue de la destination et laissa échapper un petit cri de surprise. La responsable de cette réaction était une petite souris qui venait de se glisser entre ses pieds. C’était la première fois qu’il croisait une souris en ville en plein jour, ce qui ne le rassura pas sur l’état du coin. S’ajoutant à ça, il y avait une étrange atmosphère dans cette rue, comme-ci le lieu avait décidé qu’aujourd’hui tout clochait. Tsuyoshi se rendit ensuite compte que le plus étrange était cette porte complètement défoncée. Et le bâtiment auquel appartenait cette entrée était… la guilde de la Loutre-Blanche !

 

Il était donc tombé dans un de ces quartiers qui craignent, plein d’assassins assoiffés de sang et de barbares assoiffés de violence. Sa nouvelle vie allait être l’enfer. Il pensa s’enfuir. Peut-être qu’en allant assez loin, il pourra vivre une vie plus tranquille. Comme pour donner son opinion, sa jambe droite l’élança douloureusement et il fut pris de frissons à cause du vent toujours aussi pénible. Il faut se rendre à l’évidence que tous les éléments lui font signe d’entrer dans ce trou. Et, non sans appréhension, il entra.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Intervention du maître du jeu :

Je supprime le dernier post de Keker (Keith), incohérent et ferme la porte à trop de possibilité.

L'incohérence et au niveau des formulaires, censé être mis au second plan avec l'intervention de Artyk (KocoRose). De plus la salle étant vide, pour remplir les formulaires, il faudrait aller sur les tables de la grande salle et donc revenir en arrière et ça bloque avec Mimile (Arwen) qui hésite à bouger son cul ^^ et ceux qui viennent juste d'arriver.

 

De plus ça zappe tout le côté de la salle aux missions, je pense qu'il y a des choses à dire et à monter.

 

Maître du jeu

 

Je replace vite fait le contexte :

- Marty, Keith, Kocoroso, Nazariy et Nana sont dans la salle destinée aux missions => donc pas de formulaire, pour l'instant vous êtes juste dans cette salle.

- Arwen et son chiot sont dans la grande salle et hésite quand à leur volonté d'intégré ou non la guilde, quand Mae rentre et ensuite Tsuyoshi.

- Il reste dehors non loin, Myrth et Skas qui devrait rentrer incessamment sous peu ^^.

 

Lune, Jayden et Willem ne sont pas encore intervenus.

 

 

Je relance donc le RP.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnages présents : (en gros tout le monde ^^)

Marty ~ Arwen ~ Keith 811723cadreNana.png880023cadreMae2.png528602cadreKocoRosie2.png491480cadreNazariy2.png500851cadreTsuyoshi2.png

 

Les nouveaux suivirent Marty dans la salle de mission. Arwen n'étant pas dans le lot, Marty décida d'aller le chercher dans la grande salle, peut-être qu'il avait fui. Il avait remarqué la porte brisée en mille morceau, il s'était peut-être passé quelque chose entre eux ?

Marty n'en savait rien et il s'en foutait royal, mais il aurait une prime s'il arrivait à recruter plus de 10 personnes alors personne à la traîne.

 

Il manqua de percuter une jeune femme. Il semblerait qu'elle se dirigeait vers la salle de mission.

 

Oh pardon ! Je suppose que tu viens pour le recrutement.

 

Le chiot passa entre ses pieds pour entrer dans la salle, Arwen n'était qu'à quelques pas derrière la fille. Marty les laissa passer et allait pour les suivre quand une autre personne entra dans la guilde. Marty semblait quelque peu dépassé et sans même laisser le temps à cette personne de se présenter,lui demanda de rejoindre les autres.

 

Nous voilà tous réunis dans la salle de mission.

 

Marty s'était placé devant le tableau où sont accrochées les différentes missions en attente. Il suffisait de regarder les yeux de ses jeunes recrues pour voir à quel point cela les intéressait. Marty commença ainsi son spitch.

 

Bonjour à ceux que je n'ai pas vu. Nous sommes ici comme vous l'avez deviné dans la salle des missions. Il y en a de toutes sortes et de tout niveaux.

 

Marty s'attarda sur quelques missions afin de leurs expliquer le fonctionnement de celles-ci. Sur chaque papier, il y avait obligatoirement trois éléments qui sont la mission avec son objectif, la récompense et le niveau de difficulté. Parfois il pouvait y avoir des indications plus poussées comme des zones géographiques, des conditions particulières, etc. En effet, certaines étaient particulièrement détaillées tandis que d'autres l'étaient pas du tout. Une fois cette pièce et se qui la contenait fut expliqué, il continua son grand monologue.

 

Bon ! Sachez que si vous êtes là ce n'est pas dû au hasard. Vous avez tous autant que vous êtes étaient choisis par la guilde.

 

Rien de tel pour voir les expressions de chacun changer, certaine en de la perplexité, de l'étonnement, en du "mais qu'est-ce qu'il raconte ce con".

Marty expliqua qu'ils avaient été l'objet d'une sélection et qu'ils avaient été encouragés à venir intégrer la guilde. En effet, les prospectus n'étaient visible que par ceux sélectionnés. Pour les autres, ce n'étaient guère plus qu'un papier ordinaire. Ces prospectus pouvait se trouver n'importe où, mais dans tous les cas il passerait entre leurs mains d'une manière ou d'une autre.

 

Vous ne croyez tout de même pas qu'on allait accepter n'importe quel guguss capable de faire un peu de magie ? On a une réputation à tenir.

 

Pour autant Marty expliqua également que ce procéder permettait de laisser le choix d'intégrer la guilde ou non, de l'encourager sans l'inciter voir l'obliger.

 

Désolé pour ce stratagème, mais les temps sont dur et la concurrence féroce. Il faut qu'on soit malin pour arriver à faire venir du monde compétent. Il ne faut surtout pas le prendre mal, ceci indique seulement notre grand intérêt pour chacun de vous.

 

Marty se garda bien de dire qu'une bonne cinquantaine de personnes ont été sélectionnés. Seulement 7 étaient présent...

Ils retournèrent dans la grande salle et Marty leur demanda de s'installer aux différentes tables. Il leur distribua des formulaires, ceux qu'il avait laissé au comptoir.

 

On ne vous demande aucun renseignement personnel, pas même votre pouvoir. Sachez que les plus haut gradés le connaissent déjà. En fait il ne faut qu'une simple signature et avec votre sang bien sûr. Vous avez bien compris, c'est un contrat.

 

Marty passa assez vite les détails. Une fois ce formulaire signé, l'individu était officiellement attaché à la guilde pour toute sa vie. Il y avait également des paragraphes sur le non responsabilité de la guilde en cas de mort accidentelle ou non, d'accidents, etc. Plusieurs paragraphes étaient consacrés à la rémunération des membres de la guilde, pour au final juste dire qu'elle ne rémunérait aucun membre. Par défaut la guilde loge et nourrit chaque membre le désirant. Un paragraphe mentionnait le fait que la guilde ponctionnait un pourcentage sur chaque récompense ou rentré d'argent d'un membre...

 

J'insiste bien sur le fait qu'une fois ce document signé, vous appartenez à la Loutre Blanche. En cas de désertion, trahison, c'est la mort ! Je ne veux pas vous faire peur, mais c'est important que vous le sachiez. Donc ne vous hâtez pas et réfléchissez un peu, au moins le temps que je finisse ce j'ai à vous dire.

 

Marty essaya de détendre l'atmosphère et de vendre sa guilde, c'était après tout un moment crucial du recrutement, la signature. Il expliqua dans un premier temps pourquoi on l'appelait Marty le tueur de Dragon. Il était bel et bien un expert en Dragon, une espèce aussi rare que redoutable, pour autant son surnom vient du simple fait qu'un jour il tomba sur un œuf de Dragon. Une fois éclos il voulut l'élever afin d'en faire un redoutable animal de compagnie, puis c'était quand même la classe ! Toutefois, la bestiole mourut après quelques semaines, Marty ayant tout simplement oublié de lui donner à manger.

 

Ensuite il expliqua pourquoi la guilde était vide. Une guilde vide n'était pas ce qu'il y avait de plus vendeur et il le savait. Il était d'ailleurs étonné que personne ne s'en interpella. Les membres de la guildes étaient partis à Castelys voir le Seigneur Kharo. Il passait en revue les membres de la guilde. La Loutre Blanche était une branche de l'armée ni plus ni moins et sous la responsabilité du seigneur de notre région, bien qu'on était relativement indépendant. Marty les rassura en révélant que la guilde comptait pas moins d'une cinquantaine de membre et qu'ils seraient certainement de retour ce soir.

 

Vous allez vois quand il y a tout le monde c'est le gros bordel, mais c'est fun. Il n'y a pas vraiment de grade ici, mais écoutez les anciens et les plus forts. Le maître vous le verrez sans doute jamais, tout du moins rarement. Donc il reste les 4 leaders, les 4 gardes rapprochés du maître, dont moi-même. Nous avons les plus hautes responsabilités ici et faisons office de chef avec chacun nos spécificités. Pour ma part j'occupe la place d'intendant si on veut et de porte parole. C'est donc moi que vous verrez le plus.

 

Il vanta également la guilde par sa qualité d'accueil, elle comptait bon nombre de lit et nombreux étaient vacant. Tous ceux qui le désiraient pouvaient dormir à la guilde et gratuitement. Elle offrait également le couvert et la boisson (alcoolisé) et ce à volonté et gratuite aussi. Un des membres étaient fils de cuisinier et il se débrouiller pas mal du tout.

 

Pour finir il vanta l'armurerie qui était bien garnies, des armes de tout genre. Marty précisa qu'il était important pour un mage de connaître les rudiments du combat qu'il soit à main nu ou doté d'une arme. La magie était efficace, mais on pouvait très bien tomber sur une magie qui annulait la notre ou qui la rendait inefficace.

 

Les plus grands mages qu'on est connu était tous d'excellent bretteur, ou d'excellent archer, d'excellent jouteur. Il est important de savoir manier l'arme du commun. Privilégiez que votre magie et vous ne vivrez pas vieux j'en ai peur...

 

Cette dernière phrase suscita quelques réactions parmi les recrues. Marty vanta donc, les qualités de nos différents formateurs dans chaque discipline, de véritable expert. Il se fit également un peu mousser en annonçant qu'il était l'expert à la lance de la Guilde.

 

Je pense vous avoir bien bourriné le crâne, je vais donc vous laissez remplir le formulaire. Vous n'oublierez pas, à la dernière page il y a un espace blanc. C'est pour noter à qui l'on doit restituer vos biens et votre dépouille en cas de décès. Si vous laissez blanc, la guilde fera un très bon usage de vos richesses soyez-en rassurés et on vous trouvera une place dans notre cimetière.

 

... (gros blanc)

 

Bon sinon, une fois que vous aurez officiellement intégré la guilde. Vous devrez aller voir Urlum dans la ville. C'est l'un des nôtres et il vous fera un jolie tatouage. Petite marque qui symbolise votre appartenance à la guilde, portez le avec fierté. Vous avez même le choix d'où vous voulez le placer. Je vous montrerez bien le mien, mais ce serait indécent.

 

Pour terminer vous ferez une petite mission pour moi. Je voulais que vous alliez tuer le foutu Dragon qui a décimé certains des nôtres, mais on m'a dit que je devais recruter pour la guilde et non pas agrandir le cimetière. Dommage, du coup vous allez rechercher cette foutue loutre blanche qui s'est barré. Vous le faites en solo ou en équipe peu m'importe, mais vous me la ramenez. Je précise, c'est bien évidemment un familier et elle est vraiment capricieuse. Il faut dire que c'est celle du maître. Elle peut être n'importe où alors amusez-vous bien. Autre chose, la magie n'a aucun effet sur elle et elle est très maline, elle n'hésitera pas à vous griffer ou vous modre. Bref, c'est une vrai plaie, mais bon c'est celle du maître et ça reste notre mascotte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnages présents :

 

811723cadreNana.png880023cadreMae2.png939677cadreDrei2.png435887cadreSkas.png528602cadreKocoRosie2.png500851cadreTsuyoshi2.png491480cadreNazariy2.png ~ Arwen ~ Keith ~ Marty

 

 

 

 

Keith suivit Marty et les autres dans la salle. Quand il aperçut le panneau des missions, il y jeta un rapide coup d’œil. Voilà qui faisait prendre conscience de la réalité des choses. Toutes ces missions, accrochées là, que vous pouviez prendre, accepter et participer… Les récompenses affichées… Keith sourit légèrement. Enfin. Les choses se concrétisaient. Maintenant, il pouvait voir comment était la vie des adultes, à fortiori celle des mages. Il écouta attentivement Marty décrire les papiers des missions, même s’il regardait celles-ci plutôt que son interlocuteur. Il essayait de repérer un papier montrant chaque exemple que présentait Marty. Ainsi, il pouvait mieux saisir ce que voulait dire l’homme, et cela lui permettait de voir à peu près ce que l’on demandait à une guilde de ce genre.

 

 

Quand Marty annonça qu’ils n’avaient pas été choisis par hasard, il détourna vivement son regard du tableau en haussant les sourcils. Être manipulé était une des choses qu’il n’appréciait pas vraiment, mais il avait hâte de savoir ce qu’entendait le mage par là. Il croisa les bras. Il fut néanmoins surpris par ce que la Loutre Blanche avait fait pour les recruter. Bien que très simple, le stratagème fut pourtant, visiblement, efficace. Keith se demanda tout de même ce qui était advenu des personnes qui purent lire le message, mais n’être tout simplement pas intéressées… Il conclut cette courte réflexion sur le fait qu’elles manquaient tout simplement quelque chose.

 

 

Ils retournèrent par la suite dans la grande salle et il s’assit à une table tandis qu’on lui tendait un papier. Keith fronça les sourcils quand il sut que les plus hauts gradés les connaissaient sûrement déjà. Qu’est-ce que cela voulait dire ? Y’avait-il eu un recensement ? Des espions ? Des informateurs ? Non pas que cela ne lui disait rien d’être déjà connu par les plus éminents de la guilde, mais que cela se fasse sans qu’il ait besoin de rien faire lui laissait un goût amer dans le bouche. Il aurait préféré que ce soit ses exploits qui suscitent l’intérêt des grands mages. Néanmoins, c’était chose faite, et il ne pouvait y remédier. Il lut en diagonale le papier que Marty leur avait donné, mais se ravisa bien vite quand il aperçut le mot « mort ». Il reprit depuis le début.

 

Le papier stipulait que la guilde ne pouvait être poursuivie ou blâmée pour la mort de l’un de ses membres. Autrement dit, si l’on mourrait… On mourrait. Point. La guilde ne bougerait pas le petit doigt pour ça. Comme si c’était… Normal. Normal de mourir pour la guilde. Keith n’était pas encore familier avec ce genre d’idéaux. S’il devait mourir, il le ferait pour la recherche. Pas pour la guilde. Ou alors pour les recherches de la guilde, à la limite.

 

Il parcourut bien vite des tas de paragraphes qui lui disaient qu’il ne serait pas payé mais qu’il serait logé et nourri. Ce qui était déjà bien. Keith avait néanmoins déjà quelques questions qui lui trottaient en tête… Il les garda pour plus tard, espérant trouver une réponse avant de finir le papier, lui évitant de se faire remarquer plus qu’il ne l’avait déjà été. Un dernier paragraphe mentionnait que la guilde prenait un pourcentage sur les récompenses de quêtes ou les rentrées d’argent d’un membre… Ce qui attisa la curiosité de Keith.

 

 

Il attendit néanmoins que Marty finisse son éloge de la guilde, leur explique certaines choses, comme l’absence de membres. Keith fit une légère moue surprise quand il entendit parler de bordel. Non pas qu’il n’aimait pas les fêtes, non, mais malgré que le papier mentionne l’alcool, etc… Il fut surpris que l’un des membres les plus importants en parle, et de cette façon. Il ne préféra pas s’imaginer le carnage et contint sa curiosité pour plus tard.

 

 

Puis vint la question de l’armurerie. Là, Keith fit une mine renfrognée. Il aimait bien se battre, mais avec sa magie. Il ne savait se servir d’aucune arme, contrairement à l’étrange fille aux bananes et sa gigantesque… Banane… Epée… Truc… Dans tous les cas, en matière de combat armé, Keith était le plus débutant des débutants. Il aurait sûrement beaucoup à apprendre, et ne savait même pas dans quel domaine il voulait se perfectionner. L’escrime ? Le tir ? Les armes d’hast ? Il soupira, fatigué à l’avance. Puis, Marty précisa que ces combats pouvaient aussi se faire à mains nues. Là, Keith décida que s’il ne trouvait aucune arme approprié à son style, ou que s’il ne s’habituait à aucune arme, il s’entrainerait aux combats à mains nues. D’une voix plus sombre, il annonça aussi qu’un mage qui ne savait pas se battre sans sa magie n’était ni plus ni moins qu’un mage mort. Le cœur de Keith s’emballa aussitôt. Le sujet de la mort était visiblement très présent. Et très banalisé. Cela lui faisait un peu peur, mais il ne se découragea pas. Non, plutôt, il ne voulut pas fuir en hurlant devant tout le monde. Ca devait être ça qu’on appelait l’effet de groupe.

 

 

Il baissa les yeux vers sa feuille et relut le contrat une nouvelle fois. La case du bas était à qui l’on voulait léguer ses biens. Il réfléchit un moment. Il y avait bien… « Elle ». Cette jeune fille resplendissante, pleine d’humour et… Il secoua la tête. Vraiment, il ne savait plus faire la différence entre ses rêves et la réalité. « Elle » n’était qu’un fruit de son imagination, qu’il n’avait d’ailleurs même pas eu la décence de nommer. Il eut un petit rire gêné, comme honteux de sa propre bêtise, puis laissa la case blanche comme elle était. Autant que ses biens soient profitables à des gens qui sauraient s’en servir. Néanmoins, après une courte réflexion, il écrivit : « Je veux que mes recherches soient données à quelqu’un de compétent. Le reste appartiendra à la guilde ». Voilà qui était mieux. Ainsi, il serait sûr que ses recherches ne seraient pas bêtement gaspillées.

 

 

Keith n’écouta que d’une oreille l’histoire du tatouage, plongé dans ses pensées et ses questions qui tournaient dans sa tête. Enfin, Marty termina sa longue présentation par une première quête : retrouver la mascotte de la guilde. Voyant qu’il avait terminé, il leva la main et prit la parole.

 

 

— Excusez-moi. Avant de commencer, j’aurais quelques questions. Dans un premier temps… Vous dites dans ce contrat que nous ne sommes pas rémunérés. Les récompenses de quêtes ne comptent donc pas comme un revenu ? Ne sont-elles donc pas choisies par la guilde, ou bien juste considérées comme un travail ?

 

» Ensuite, j’aimerais vous poser une question plus personnelle. Je fais des recherches continues afin de comprendre ce monde, ainsi que mon pouvoir. Et il s’avère que j’ai parfois besoin de moyens importants. Jusque là, je me débrouillais en rassemblant des cagnottes en empruntant de l’argent par-ci par-là, à de la famille, des amis, etc, que je remboursais par la suite. La guilde… Saurait-elle me faire des prêts pour quelques-unes de mes recherches, si celles-ci s’annoncent fructueuses ou même simplement intéressantes ?

 

» Vous dites aussi que vous prenez un pourcentage sur les rentrées d’argent d’un membre, autre que les quêtes. Avons-nous vraiment le temps d’avoir un job en plus ?

 

» Enfin, et cette fois-ci, cela concerne notre mission… Cette loutre… Est immunisée à la magie donc. Quel genre d’immunisation est-ce ? Est-ce que la magie disparait à son contact, ou est-ce une zone anti-magie qui s’étire autour d’elle ?

 

 

Avec ça, Keith avait vidé son sac de questions. Il fixa Marty d’un air sérieux. Ces questions étaient décisives. Il déciderait réellement s’il rejoindrait la guilde si ses réponses étaient satisfaisantes.

 

 

J'espère que ça passera cette fois. J'admets avoir pas mal ragé quand j'ai vu mon post être delete, surtout que c'té dans la continuité de celui d'Artyk... Mais fait c'est fait, voilà. J'espère que celui-ci plaira.
Modifié par KeKeR

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ne t'inquiète pas KeKer, cette fois il n'y a aucune raison que ton poste soit effacer. spiro a apparemment réfléchit longtemps avant de décider d'effacer ton précédent poste. Je pense moi aussi que tu était allé un peu vite bien qu'il y aurait eut moyen pour moi de m'adapter mais spiro est tout de même le maître du jeu, il doit planter les éléments du décors et nous diriger un minimum.

 

Personnages présents :

 

811723cadreNana.png880023cadreMae2.png528602cadreKocoRosie2.png500851cadreTsuyoshi2.png491480cadreNazariy2.png ~ Arwen ~ Keith ~ Marty

 

 

 

 

 

Lorsqu'Arwen arriva dans la pièce où sont affichées les missions. La seule impression qu'il eut en voyant tous les papiers contre le mur est que cela était autant de travail disponible. Tout ce qu'il voulait c'était trouvé un job où quelque chose qui puisse subvenir à ses besoins tout en lui laissant assez de liberté pour faire ce qu'il voudrait, voyagé et voir le monde. Pour les gens normaux, sans pouvoir particulier, cela sonne comme une bonne blague … un travail est harassant et permet seulement de nourrir sa famille. Voyager et ne faire que ce que l'on souhaite quand on le souhaite, tout ça c'est jeux de riches … ou de mages …

 

Il écouta attentivement Marty et suivit le groupe lorsqu'ils changèrent de pièce pour revenir dans la salle commune. Là il s'assit à une table et son chiot vint le rejoindre en sautant sur la place libre à côté de lui. Il s'installa confortablement en boule avant de bayer et de fermer les yeux.

 

Arwen prit les feuilles que l'on lui tendait, il les lut de long en large tout en écoutant Marty. Plusieurs sujets passèrent en revue. La rémunération, l'affiliation à la guilde, la mort … Arwen se dit qu'il n'y avait encore jamais réellement pensé mais il ne lui fallut pas plus d'une minute pour y réfléchir. Il inscrit : « Mes biens seront transmis à ma famille, Mes parents et ma sœur décideront eux même du partage. Il n'est pas exclu qu'une partie de mes biens aille-t-à la guilde s'ils ont en envie. », dans la case réservée pour la succession.

 

Lorsque Marty eut finis de parler, une main se leva et une flopée de question plut de la part de la personne qui avait pris la parole. Il n'écouta que d'une oreille. Arwen se demanda si lier le reste de sa vie à la guilde sans possibilité d'en sortir serait une bonne idée.

 

 

Toutefois, du moment qu'il avait un pouvoir, pour lui cela sera inévitable et un jour ou l'autre il devra se faire à cette idée, c'est la loi. Les paroles de Marty concernant la façon dont ils avaient été amenés à venir se présenter ici lui revinrent alors en tête. Les mages de haut niveau savent qu'il possède un pouvoir mais que savent-ils vraiment sur ce dernier. Donc pour Arwen, faire partie de la guilde lui permettrait d'en savoir plus, de fréquenté des gens qui se posent les mêmes questions et qui ont peut-être le même intérêt que lui. Il se dit que rester à l'écart ne lui serait pas bénéfique, il conclut donc qu'il accepte d'entré dans la guilde car au final, elle sera sa nouvelle famille.

 

Arwen regarda alors son chiot et pensa à la mission consistant à retrouver la loutre blanche. Une pensée lui traversa alors l'esprit ; s'il était bien un familier, il devrait alors être capable de retrouver cette loutre. De plus, pensa-t-il, Marty n'a-t-il pas bien dit qu'elle était aussi un familier ? Il se souvint de la réaction qu'a eu Marty lorsqu'il avait pris le chiot pour l'observer ; « T'a-t-il choisit ? ». Arwen voulait à tout prix en savoir plus. Cela fait trop de bizarrerie. Déjà que les haut gradé de la guilde l'avaient « choisit », ainsi qu'un certain nombre d'autre jeunes, pourquoi aurait-il aussi été choisi par un familier ? N'est pas le hasard qu'il l'a conduit à rencontrer ce chiot puis à venir ici ? C'est quelqu'un qui lui avait dit qu'il trouverait du travail dans cette maison, pas une pancarte ou un tract.

 

Arwen avait lui aussi un bon nombre de question à poser à Marty mais il aimerait le faire ailleurs que devant tout le monde. Il décida alors d'attendre que tout le monde s'en aille partir à la recherche de la loutre et d'ici là il se tût et écouta alors les autres poser leurs questions.

Modifié par Mimile

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Marty ~ Arwen ~ Keith ~ 811723cadreNana.png880023cadreMae2.png528602cadreKocoRosie2.png491480cadreNazariy2.png500851cadreTsuyoshi2.png

 

Ayant changé en cours de route de son officier de cavalerie pour une jeune servante, Nazariy hocha la tête en entendant parler de la sélection par illusion sélective. C'était bien joué, plus fin que le sort d'appel même si cela demandait sûrement plus de travail.

Écoutant d'une oreille un peu distraite le début discours, il reprit sa forme originelle dès qu'il entendit parler de sang en guise de signature. Cela lui permettait d'avoir accès à sa dague pour prélever le précieux liquide et d'éviter l'expérience toujours désagréable d'une rupture du sort de métamorphose à cause de la blessure.

 

Après avoir signé son formulaire, il posa sa dague sur la table pour en faire profiter ses compagnons. La hasard l'avait placé sur une petite table de quatre personnes comptant la petite aux hommes mi-loutre qu'il avait déjà vu précédemment ainsi qu'une jeune fille aux yeux émeraudes portant deux tresses et un adolescent des plus classiques aux cheveux bruns. Ces deux-là étaient revenu avec Marty et étaient donc probablement arrivés quelques instants plus tard.

 

L'intendant venant de terminer ses explications, Nazariy chuchuta à ses voisins que s'ils n'étaient pas armés, ils pouvaient utiliser la sienne.

 

- Mais faites attention, si vous n'avez pas l'habitude piquez vous plutôt le bout du doigt, les poignets sont sensibles. ajouta t'il d'un sourire en posant la main sur son articulation pour arrêter l'égouttement.

 

Il n'empêche, cela avait beau être une procédure classique pour la validation d'un engagement, il craignait toujours un peu la magie du sang. C'était une des méthodes les plus efficaces pour retrouver quelqu'un.

 

Le métamorphe allait se lever pour partir à la recherche de l'animal en fuite quand le destructeur de porte posa plusieurs questions sur les récompenses, des recherche à mener et la loutre. Ce dernier point pouvait avoir son importance, contrairement au reste. Espérons juste que chacun n'allait pas y aller de sa question...

 

Pour la table, j'ai juste pris les quatre personnes proche de mon avatar dans le post de spi ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Marty ~ Arwen ~ Keith ~ 811723cadreNana.png880023cadreMae2.png528602cadreKocoRosie2.png491480cadreNazariy2.png500851cadreTsuyoshi2.png

 

Marty dissimula très mal son soulagement lorsqu'il eu fini son monologue et que déjà quelques uns avait fait le pacte de sang dont la métamorphe. Marty ne le montrait pas, mais il avait vraiment du mal avec ses transformations incessantes, qu'elle était sa véritable apparence, peu devait la connaître.

Le soulagement fut plus bref qu'il ne l'aurait souhaité, un jeune garçon de 17 ans, peut-être même 16 avait pris la parole. Son apparence semblait quelque peu négligée avec ses cheveux long, sa barbichette et surtout cette drôle de chose située sur son nez. Le jeune homme enchaîna les questions ne laissant même pas à Marty l'occasion de l'éclairer. Il finit cependant par s'arrêter et Marty eu bien du mal à répondre dans le bon ordre.

 

— Excusez-moi. Avant de commencer, j’aurais quelques questions. Dans un premier temps… Vous dites dans ce contrat que nous ne sommes pas rémunérés. Les récompenses de quêtes ne comptent donc pas comme un revenu ? Ne sont-elles donc pas choisies par la guilde, ou bien juste considérées comme un travail ?

 

» Ensuite, j’aimerais vous poser une question plus personnelle. Je fais des recherches continues afin de comprendre ce monde, ainsi que mon pouvoir. Et il s’avère que j’ai parfois besoin de moyens importants. Jusque là, je me débrouillais en rassemblant des cagnottes en empruntant de l’argent par-ci par-là, à de la famille, des amis, etc, que je remboursais par la suite. La guilde… Saurait-elle me faire des prêts pour quelques-unes de mes recherches, si celles-ci s’annoncent fructueuses ou même simplement intéressantes ?

 

» Vous dites aussi que vous prenez un pourcentage sur les rentrées d’argent d’un membre, autre que les quêtes. Avons-nous vraiment le temps d’avoir un job en plus ?

 

» Enfin, et cette fois-ci, cela concerne notre mission… Cette loutre… Est immunisée à la magie donc. Quel genre d’immunisation est-ce ? Est-ce que la magie disparait à son contact, ou est-ce une zone anti-magie qui s’étire autour d’elle ?

 

Ma foi ce sont toutes des questions pertinentes, Keith c'est bien ça ?!

J'ai manqué quelques précision j'en ai peur, pour moi cela est tellement banal et routinier que j'en oublie sa complexité. Les quêtes ne sont pas choisies par la guilde, enfin pour la plupart. Ce sont les habitants eux-mêmes de la ville, de la région voir même de régions voisines qui nous les transmettent. Nous avons coutume de toutes les accepter si elles ne vont pas à l'encontre de nos principes. Après c'est au membre de la guilde de s'en acquitter ou non. Pour autant sachez bien que bon nombre de ses quêtes sont également présentent chez d'autres guildes. Si vous y êtes les premiers tant mieux, sinon tant pis, mais le véritable soucis est lorsque vous êtes en même temps.

 

Marty s'accorda une petite pause de quelques secondes et repris.

 

Les quêtes peuvent venir de n'importe qui, du seigneur Kharo lui-même, des chefs de la guilde, d'un village, d'un riche, d'un troufion... La plupart du temps vous ne connaîtrez, ni ne verrez vos mandataires. C'est la guilde qui prend la demande et c'est la guilde qui récupère la récompense et qui vous la remet une fois le travail terminé. Donc non, la guilde ne vous rémunère pas, ce sont vos missions accomplies qui payent, avec la récompense.

 

Comme je le disais la guilde prend un pourcentage sur tout se que vous rapporte de l'argent, dans les 10% ce qui est raisonnable vous en conviendrez. Pour ce qui est de votre temps, c'est vous qui le gérez de la manière qu'il vous plaît. Certains ne vont faire qu'une mission à forte récompense par mois, d'autres vont en faire tout un tas avec de faible récompense. Après si vous voulez faire des jobs annexes, pourquoi pas tant que ça n’entache pas la réputation de la guilde et que vous donner votre contribution à la guilde. Le plus simple est de demander l'aval d'un leader pour éviter tout problème.

 

Marty s'arrêta un instant et damanda à Keiht quelles étaient les autres questions. Le jeune homme les lui rappela et Marty sembla en colère quand il mentionna ses recherches.

 

Pour tes recherches... je dirais que c'est dangereux d'en parler si ouvertement. Comprendre ce monde, comprendre ton pouvoir, deux choses qui sont entre les mains du Consortium et tout le monde sait qu'il n'est jamais bon d'attirer sur soit le Consortium. Certains s'y sont essayés et se sont brûlés. N'y voit ici aucune métaphore ou figure de style de ma part, ils se sont vraiment fait brûler.

 

Le ton était monté et la réponse catégorique. Cependant, il continua avec la dernière question d'un ton des plus doux, comme si la précédente était loin derrière et oubliée.

 

... La loutre est... à vrai dire j'en sais trop rien. C'est un animal ancestral, bien plus vielle que moi, on dit qu'elle était déjà là à la création de la guilde et ça remonte à plusieurs générations. De plus elle se lie seulement avec les maître de la guilde qui se succèdent, mystère ou facétie, je ne saurais vous dire. Toujours est-il que la magie est inefficace sur elle ou est-elle elle même dotée d'une magie ? Votre magie vous sera utile pour la suivre et l'acculer, mais elle ne vous sera d'aucune aide pour l'attraper. Les familiers sont un mystère de plus en ce monde...

 

Bon, je vais tout de même vous donner un conseil, elle adore le poisson. Je ne serais pas surpris qu'elle se cache dans le vieux port ou dans les égout. Enfin à vous de chercher !

 

Marty espéra qu'ils avaient bien compris le but réel de cette mission. Il se fichait complètement de cette loutre, elle vaquait continuellement à ses occupations et ce n'était pas rare de la voir partir et revenir quelques jours plus tard.

Certains étaient déjà levés et prêt à partir, il commença à ramasser les contrats. Il s'approcha de Keith et lui donna un papier discrètement pour que personne ne le voit. Sur ce papier on pouvait lire :

 

Keith, tu sembles être une personne curieuse. C'est très bien, mais en ce bas monde cela peut s'avérer dangereux.

 

Pour autant on a toujours besoin de personne capable de faire des recherches, des expériences. La connaissance est l'une des clés du pouvoir.

 

Faits toutes les recherches qui te plaira, mais soit discret et à l'avenir évite d'en parler devant autant de monde. Évite même d'en parler tout court.

 

Je précise bien évidemment qu'on niera tous tes agissements si jamais le Consortium venait à enquêter sur toi et nous ne pourrons te venir en aide.

 

Une dernière chose, apporte nous du concret et nous pourrons peut-être apporter un soutient financier. En attendant, nous n'en parlerons plus. J'espère que nous nous sommes bien compris.

 

Avises-toi de détruire cette lettre !

 

Quand-est ce qu'il avait trouvé le temps d'écrire cette lettre, personne ne saurait dire en réalité. Peut-être l'avait-il dans sa poche depuis le début, qui sait ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1377277733-172834cadrewillem2.png

 

Il courrait depuis un petit bout de temps déjà, zigzaguant entre les échoppes et les passants. Derrière lui la patrouille seigneuriale rameutait tous les badauds pour l'arrêter.

 

- Je pensais pas que c'était aussi cher les repas. fit Willem avec un sourire amusé.

 

Jetant un coup d'oeil derrière son dos, il vit le gros aubergiste, appuyé contre un mur, qui reprenait son souffle. Au vu de la distance qu'il mettait entre les gardes et lui, le repas qu'il avait pris sans avoir les moyens de le payer risquait fort de rester en travers de la gorge de ce gros bonhomme pas très aimable qu'était l'aubergiste.

 

- Bah alors vous savez plus courir ? lança Willem à ses poursuivants.

 

Tout à ses moqueries il ne vit pas la poutre de bois massif placée juste sur son chemin et s'écrasa dessus avec un "crac" pas très réjouissant. Un peu sonné, Willem tenta de reprendre sa course mais sa tête l'élançait douloureusement et il voyait double. Tentant d'attraper dans son sac un médicament miracle contre la migraine qu'il avait trouvé dans une cabane abandonnée, sa main rencontra le papier qui l'avait fait venir dans cette grosse ville qu'il trouvait moche. Vantant l'ambiance sympathique d'une guilde, le papier avait décidé Willem à fuguer de la maison familiale pour ne pas devoir reprendre l'entreprise de pêche familiale.

 

- Le voilà ! Il a défoncé la porte d'une maison !

 

Ce cri fit se retourner Willem juste à temps pour voir la patrouille lui foncer dessus comme un taureau furieux. Voulant prendre appui sur la porte du bâtiment devant lequel il se trouvait pour repartir, sa main rencontra du vide et il s'étala par terre. Il eu juste le temps de se rendre compte que l'emblème sur le montant de la porte était le même que celui sur le papier.

 

- Cool me voilà arrivé ! Si je bosse pour eux ils payeront peut-être mes dettes ! dit Willem à haute voix sans voir derrière lui les gardes qui lui sautaient dessus pour le jeter en prison...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1377277733-172834cadrewillem2.png165460cadreJayden.png

 

Le papier était loin de son état d'origine.

En effet, Jayden trimballait l'annonce de recrutement dans sa poche depuis plusieurs jours, hésitant, s'arrêtait deux minutes devant la guilde puis repartait en maugréant que c'était une mauvaise idée.

La jeune fille avait pourtant ri en la lisant, ces gens ne semblaient pas nets du tout, mais après tout c'était ça qui l'attirait le plus !

Elle les avait un peu observé de loin, assise sur un muret avant de se décider à y entrer réellement. Après tout, pas un signe de Solal depuis deux mois, Jay commençait à s'ennuyer sans compter que son dernier petit boulot s'était terminé la veille, et la prochaine fête nécessitant ses talents n'était prévue que dans une bonne quinzaine de jours.

 

Remontant les allées des quartiers moyens, elle se fit dépasser par une touffe blonde coursée par une troupe de soldats soufflant comme des bœufs. Malicieuse, elle fit un croche-patte distrait au dernier, qui fit un joli vol plané.

Bien évidemment, ça ne sauva pas cet idiot de petit voleur à la manque, qu'elle retrouva coincé entre deux gros bras de la garde à l'entrée de la guilde. Il était beau comme ça tiens !

Et en plus, il tentait de clamer son innocence avec un charabia et des bobards encore plus gros que lui...

 

" -Tais-toi ! Tu n'as pas payé ce que tu devais à l'aubergiste, sale petit rat. C'est simple ! tu ne payes pas: tu vas croupir dans les geôles ! "

 

Une fraction de seconde, Jay se demanda pourquoi l'aider, lui, un inconnu... mais elle détestait les gardes, peu importe la seigneurie, et un service appelle à un autre service. Il pourrait peut-être utile... Jouant le tout pour le tout, elle se jeta avec un grand sourire sur le blondinet, l'étranglant à moitié.

 

" - Bah alors p'ti frère ! t'étais passé où ??! "

 

Petit...frère, aussi blond qu'elle était brune... Mouais.

La jeune fille avait déjà fait mieux en matière de mensonges, mais sur le moment c'était la seule chose qui était venu. Mais avant que l'incohérence de ses propos n'effleure l'esprit des gardes elle enchaina, les noyant sous un flot de paroles, inventant au fur et à mesure, un sourire forcé vers l'inconnu. Inconnu qui n'avait pas intérêt à dire le contraire.

 

"- Je cuisine très mal, je suis désolée... c'était immangeable vous savez et [...] il n'est pas très malin hein, il faut l'excuser, il a du mal lire ! promis il payera tout ce qu'il doit, avec un petit service en plus ! N'est-ce paaas ? "

 

Son sourire ressemblait plus à une grimace menaçante maintenant et la jeune fille reculait dans la salle sous les protestations rageuses de celui qui devait être le chef de la patrouille, entrainant le "petit frère" avec elle, l'autre main sur une table. Faire tout péter n'était certainement pas la meilleure façon de s'intégrer... quoique crier ça non plus...

 

"- De toute façon, vous ne pouvez rien faire ! Nous faisons partie de la guilde, nous sommes donc sous la protection du Consortium !! "

 

Là, Jay n'était plus trop sure de ce qu'elle racontait, vraiment plus du tout d'ailleurs. Et elle venait de sceller leur destin à eux deux sans le vouloir. Tout ce qu'espérait la brunette maintenant, c'était un petit coup de pouce de la fameuse Loutre Blanche... ou même de n'importe qui.

 

 

N'hésites/hésitez pas à me dire si besoin de modif etc... ;)

 

Modifié par lineae

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant